Menu Jeunes

    Ne rate pas l’appel

    David Dickson Church Magazines

    À chaque conférence générale, il y a forcément un message qui est fait pour toi. Ne le manque pas !

    Imagine que tu attendes un appel téléphonique très important. Imagine, par exemple, que tu as envoyé ta candidature à une douzaine d’universités et que celle qui est en tête de tes choix décide de t’appeler le jeudi soir pour te dire si tu es pris ou non. Mais il y a un petit problème : ils ont une longue liste de personnes à appeler et tu seras automatiquement refusé si tu n’es pas joignable pour parler des détails.

    Si l’université est une échéance trop lointaine à imaginer, alors pense à quelque chose d’autre que tu attendrais impatiemment. Peut-être qu’il s’agit de quelqu’un qui va t’appeler pour te dire si tu es accepté dans une équipe sportive, un cours de de danse ou la comédie musicale de l’école, quelque chose qui est très important pour toi.

    Nous nous réunissons tous les six mois pour nous fortifier les uns les autres, pour nous encourager, nous réconforter et édifier notre foi. Nous sommes ici pour apprendre. Chacun pourra être éclairé, édifié et réconforté quand il ressentira l’Esprit du Seigneur Thomas S. Monson

    Voici la question : resterais-tu près de ton téléphone pour attendre cet appel ?

    Si c’est assez important pour toi, il y a des chances pour que tu ne t’éloignes pas de ton téléphone ! Tu ne voudrais pas manquer l’appel.

    De même, tous les six mois il y a un message extrêmement important pour ta vie qui t’attend personnellement. Mais là aussi, il y a un petit problème : tu dois tout d’abord être là pour le recevoir.

    Un déversement de révélation

    La conférence générale est un moment pour être édifié, inspiré et fortifié spirituellement. C’est aussi une occasion inestimable de trouver des réponses aux questions personnelles.

    Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres, a enseigné : « Une conférence générale de l’Église est une occasion remarquable, c’est en fait une déclaration institutionnelle que les cieux sont ouverts, que Dieu nous guide aujourd’hui aussi réellement qu’il a guidé la maison d’Israël autrefois, que Dieu, notre Père céleste, nous aime et nous fait connaître sa volonté par l’intermédiaire d’un prophète [actuel].(« Les choses paisibles du royaume », L’Étoile, janvier 1997, p. 94).

    Si tu as des questions pour lesquelles tu as prié, la conférence générale peut être le moment pour trouver les réponses. Même si tu n’as aucune question précise dans le cœur, tu ne sais jamais quel message de la conférence générale sera exactement ce que tu as besoin d’entendre. Souvent, l’inspiration la plus importante que nous recevons nous aide à comprendre comment mieux servir les autres.

    En parlant de la conférence générale, Thomas S. Monson a dit ceci au cours de l’une d’elles : « Nous nous réunissons tous les six mois pour nous fortifier les uns les autres, pour nous encourager, nous réconforter et édifier notre foi. Nous sommes ici pour apprendre. Certains d’entre vous cherchent peut-être des réponses à des questions ou à des problèmes personnels. Certains affrontent des déceptions ou subissent des deuils. Chacun peut être éclairé, édifié et réconforté quand il ressentira l’Esprit du Seigneur. » (« Assemblés de nouveau », Ensign ou Le Liahona, mai 2012, p. 4).

    Les messages donnés en cette occasion sont comme des Écritures pour nous à notre époque. Le Seigneur a dit, et c’est vrai : « Que ce soit par ma voix ou par la voix de mes serviteurs, c’est la même chose » (D&A 1:38).

    Si tu te prépares spirituellement pour la conférence et surtout si tu fais attention aux messages, tu pourras trouver et tu trouveras des instructions et une inspiration spécialement pour toi, quelle que soit ta situation.

    Se préparer à être inspiré

    Il vaut toujours mieux prendre le temps de se préparer avant la conférence à recevoir la révélation. Le Seigneur nous a recommandé de rechercher la révélation : Si tu le demandes, tu recevras révélation sur révélation, connaissance sur connaissance, afin que tu connaisses les mystères et les choses paisibles, ce qui apporte la joie, ce qui apporte la vie éternelle (D&A 42:61).

    Jeunes membres de l’Église, je vous promets que, si vous écoutez, vous sentirez l’Esprit gonfler au-dedans de vous. Le Seigneur vous dira ce qu’il veut que vous fassiez de votre vie Robert D. Hales

    Bien qu’il soit possible de recevoir une révélation personnelle n’importe où et n’importe quand, cela ne devrait jamais nous empêcher d’étudier attentivement la conférence générale. Il n’y a qu’à la conférence générale que nous pouvons autant entendre les prophètes, les apôtres et les autres dirigeants de l’Église.

    Dans un discours de la conférence générale d’avril 2013, M. Russell Ballard, du Collège des douze apôtres, a enseigné : Jeunes membres de l’Église, je vous promets que, si vous écoutez, vous sentirez l’Esprit gonfler au-dedans de vous. Le Seigneur vous dira ce qu’il veut que vous fassiez de votre vie » (« La conférence générale : Affermir la foi et le témoignage », Ensign ou Le Liahona, novembre 2013, p. 6).

    Chaque session compte

    Revenons à cet important appel téléphonique. Si tu savais qu’un tel appel allait arriver, tu ne voudrais pas rester éloigné de ton téléphone à moins que ce ne soit absolument nécessaire. Donc, concernant la conférence générale, serait-il raisonnable de manquer une session ou deux parce que tu as envie de faire autre chose pendant ton week-end ? Et si tu décidais de faire une randonnée le samedi matin et de ne manquer « que » la première session, mais que ce soit cette session-là que tu avais le plus besoin d’entendre ?

    Que tu vives dans un endroit du monde où tu peux regarder la conférence générale en direct ou que tu aies besoin d’attendre un peu de temps avant qu’elle soit disponible dans ta région, cela vaut toujours la peine de prendre le temps et de faire l’effort d’écouter attentivement chaque discours dès que tu en as la possibilité.

    Tu peux décider aujourd’hui que tu seras prêt et disposé à écouter chaque discours en faisant très attention à l’inspiration que tu as le plus besoin d’entendre.

    Après tout, tu ne sais jamais quand le téléphone va sonner.

    Combien de sessions de la conférence vas-tu regarder ? Tu peux la regarder ici.

    Cet article est paru dans Le Liahona et le New Era d’avril 2014

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler