Menu Jeunes

    Traiter la dépression

    Par Eric B. Murdock des magazines de l’Église

    Tout le monde se sent découragé parfois. Mais certaines personnes doivent affronter de plus grandes difficultés. Voici quelques façons d’aider.

    Imaginez ce scénario : ces derniers temps votre amie n’est plus elle-même. D’habitude elle est optimiste et amusante, mais désormais elle ne veut plus faire certaines choses qu’elle aimait faire. Elle vous a surpris quand elle a décidé de rester chez elle au lieu d’aller danser samedi dernier. Chaque fois que vous la voyez maintenant elle semble triste, distante et irritable. Cette situation dure depuis un moment.

    En y réfléchissant, vous vous rendez compte que votre amie a toujours été une bonne étudiante, mais que la semaine dernière c’était la troisième fois de suite qu’elle ne rendait pas son devoir d’histoire. C’est comme si elle avait perdu sa motivation. Elle dit qu’elle se sent tout le temps fatiguée mais qu’elle ne trouve pas le sommeil le soir, qu’elle se sent tout le temps fatiguée mais qu’elle ne sait pas pourquoi. Cela fait un moment qu’elle est comme ça, et vous êtes inquiet à l’idée qu’elle puisse être déprimée.

    Tristesse ou dépression

    Être triste et faire une dépression sont deux choses différentes. Par exemple, vous pouvez vous sentir triste après avoir raté un test, ou vous sentir découragé parce que votre équipe connait une série de défaites. La tristesse et le découragement sont des réactions normales face aux difficultés et aux déception de la vie. Alors comment pouvez-vous déterminer que quelqu’un que vous connaissez est déprimé ou s’il traverse simplement des hauts et des bas ?

    Pour commencer, une dépression est autre chose que de la tristesse. La dépression est un problème médical qui affecte des millions de personnes de tous âges et de toutes situations. Elle a une influence négative sur les pensées, les sentiments et les actions d’une personne. Certains symptômes de la dépression sont une tristesse persistante, un manque d’énergie, et des sentiments de désespoir qui durent des semaines, des mois ou plus longtemps. Les personnes dépressives peuvent ne plus apprécier la plupart des choses qu’elles faisaient et trouver difficile de gérer des activités quotidiennes.

    Il n’y a pas qu’une cause à la dépression, mais les causes peuvent être génétiques, liées à un déséquilibre chimique, à certains modes de pensée et à des événements de la vie stressants. Heureusement, il existe des aides.

    Aider un ami

    Il peut être difficile de savoir quoi dire ou quoi faire quand un ami est dépressif. Mais vous pouvez commencer en proposant votre aide et en donnant des encouragements. Voici d’autres façons d’aider :

    1. Prier. Demandez à votre Père céleste quelle est la meilleure façon d’aider votre ami. Prêtez attention aux murmures que vous recevez. Ce peut simplement être quelque chose de bien et de simple à faire.
    2. Écouter. Vous n’avez pas à réparer quoi que ce soit, il suffit d’être à l’écoute. Écoutez vraiment ce que votre ami vous dit et faites savoir à votre ami que vous serez toujours là.
    3. Guider. Suggérez simplement : « As-tu pensé à demander de l’aide ? » Vous pouvez aider votre ami à prendre contact avec un parent, un dirigeant de l’Église, ou un autre adulte digne de confiance. Cela peut guider votre ami vers de bonnes ressources pour aller mieux. Si votre ami refuse vos invitations à parler à quelqu’un et que vous vous faites toujours du souci, il vous faudra peut-être vous confier à un adulte qui pourra obtenir une aide.
    4. Inviter. Les personnes dépressives ont tendance à se tenir à l’écart et à s’isoler. Aidez votre ami à s’extérioriser. Impliquez votre ami dans les activités de l’Église et des occasions de service appropriées. Soyez direct, mais ne le prenez pas personnellement si votre ami n’y répond pas. Les interactions avec d’autres personnes diminuent les sentiments d’isolement et de dépression, mais ce peut être une étape difficile à franchir.

    Faire preuve de patience et de charité.

    Les personnes en dépression ne peuvent pas simplement agiter une baguette magique, retrouver le sourire, s’en sortir et l’oublier par eux-mêmes ; il vous faudra faire preuve de patience et d’amour pour les aider. Quoique votre ami puisse affronter, souvenez-vous de ce que Dieter F. Uchtdorf, deuxième conseiller dans la Première Présidence a enseigné : « Quoi que vous deviez faire pour y remédier, la solution est la charité, l’amour pur du Christ. » (« En l’honneur de ceux qui sauvent », Le Liahona, mai 2016). Votre soutien, vos encouragements et votre amour peuvent jouer un rôle important pour que votre ami obtienne l’aide dont il a besoin.

    Quentin L. Cook du Collège des douze apôtres a enseigné, « la vie n’est pas facile, et elle n’est pas censée l’être. C’est un temps pour être testé et éprouvé » (« Soigné et bien organisé à la mode de Bristol :Être digne d’aller au temple — dans les bons et les mauvais moments », Le Liahona, nov. 2015). Pour des buts divins, notre vie sur terre est difficile. La dépression peut être une des épreuves que nous rencontrons.

    Si vous faites face à une dépression, prenez conscience que ce n’est pas une marque de faiblesse ou un sujet de honte à dissimuler. Malheureusement, la dépression et d’autres états mentaux peuvent être des sujets de stigmatisation. Ceci laisse souvent les personnes en lutte avec la dépression en proie avec l’impression d’être stéréotypé et aliéné, ce qui peut les empêcher de chercher de l’aide. La vérité est que personne ne vous méprisera d’aller voir un médecin pour une jambe cassée ou un trouble cardiaque. Obtenir de l’aide pour une dépression est tout aussi important.

     

    La foi et l’espérance

    Des pensées négatives et des sentiments de désespoir sont des symptômes d’un état dépressif, et non pas la réalité de votre situation. Il y a de l’espoir et des aides. Voici ce que vous pouvez faire :

    1. Parlez à quelqu’un comme un parent ou un dirigeant de l’Église. Il peut vous être difficile de vous ouvrir et de parler de ce que vous ressentez mais cela vous aidera. Un bon réseau d’aide est essentiel pour vaincre la dépression, alors parlez-en à quelqu’un !
    2. La façon dont nous traitons notre corps affecte notre pensée et notre esprit. Une alimentation saine, une activité physique régulière et un sommeil suffisant améliorent vraiment notre bien-être physique, mental et spirituel.
    3. Tenir un journal peut être un très bon moyen de se libérer des pensées et des sentiments négatifs de façon saine et travailler sur vos problèmes. En l’écrivant, prenez l’engagement de vous concentrer sur des pensées saines et positives.
    4. Tournez-vous vers des choses qui favorisent la présence de l’Esprit dans votre vie. Une dépression peut vous affecter spirituellement autant que physiquement et émotionnellement. L’Esprit apporte des sentiments de paix et de calme que l’on peut avoir du mal à ressentir quand on est déprimé. Mais il est important de prier notre Père céleste et lui dire ce que vous ressentez. Souvenez-vous de vos bénédictions et lisez des passages des Écritures qui apportent de la paix, de l’espoir et de la force. Vivez avec foi et faites de votre mieux chaque jour. Puis si vous avez toujours l’impression de ne plus pouvoir ressentir l’Esprit, continuez d’aller de l’avant, et la lumière finira par revenir.
    5. Pour soigner votre dépression, il peut s’avérer nécessaire de suivre un traitement ou une thérapie auprès d’un professionnel. Il n’y a rien de mal à rechercher l’aide d’un professionnel ; en fait, ce peut être vraiment une bonne chose. Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres, a expliqué : « Si vous aviez l’appendicite, Dieu attendrait de vous que vous demandiez une bénédiction de la prêtrise et que vous ayez recours aux meilleurs soins médicaux disponibles. Il en est de même des troubles émotionnels. Notre Père céleste attend de nous que nous utilisions tous les dons merveilleux qu’il a fournis dans cette dispensation glorieuse », (« Comme un vase brisé », Le Liahona, nov. 2013).

    Dépression et découragement

    Souvent des gens pensent à tort que des sentiments dépressifs sont les conséquences d’une mauvaise vie ou d’une vie indigne. Même s’il est vrai que « le désespoir vient de l’iniquité » (Moroni 10:22), nous ne devons pas supposer que la cause d’une dépression est toujours une vie indigne. Si une personne ressent de la tristesse ou du désespoir à cause du péché, le repentir est un don précieux qui peut apporter de la joie. Mais s’il semble ne pas avoir de raison à une dépression, ne pensez pas que c’est une punition de Dieu, ou qu’elle est le signe d’un manque de foi, de personnalité ou de dignité. Même George Albert Smith, ancien président de l’Église, a lutté contre la dépression pendant de nombreuses années. Souvenez-vous que vous êtes un fils ou une fille précieux de Dieu. Il vous connaît et vous aime. « Les âmes ont une grande valeur aux yeux de Dieu » (D&A 18:10). En tant qu’enfant de Dieu, vous avez une valeur éternelle.

    De l’obscurité à la lumière

    Jésus-Christ est venu pour dissiper les ténèbres. Il est « la lumière et la vie du monde » (3 Néphi 11:11) et « une lampe qui brille dans un lieu obscur » (2 Pierre 1:19). Il veut vous aider. Le Sauveur a dit : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos » (Matthieu 11:28). La dépression peut être une lutte continuelle, mais les promesses du Christ sont réelles : « Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous » (Jean 14:18). Il comprend parfaitement car il a pris sur lui « des souffrances, et des afflictions, et des tentations de toute espèce » pour « tous les êtres vivants, tant des hommes que des femmes et des enfants » (Alma 7:11; 2 Néphi 9:21; italiques ajoutés). Jésus sait ce qu’on ressent quand on a une dépression, et il sait ce que vous ressentez dans la vôtre ou ce que votre ami ressent dans la sienne. Avec l’aide du Sauveur, vous pouvez sortir des ténèbres de la dépression et voir le bien autour de vous.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler