Menu Jeunes

    Un pas dans la bonne direction

    Marissa Widdison Church Magazines

    Le but est en vue, vos choix vous permettront-ils de l’atteindre ?

    Dans le livre classique Les aventures d’Alice au pays des merveilles, Alice arrive à une bifurcation. Quand le chat du Cheshire apparaît, elle lui demande : « Voudriez-vous me dire, s’il vous plaît, quel chemin je dois prendre pour m’en aller d’ici ? » Le chat lui répond : « Cela dépend beaucoup de l’endroit où tu veux aller ». Alice dit, « Peu m’importe l’endroit ». Ce à quoi le chat réplique : « En ce cas, peu importe la route que tu prendras » (Lewis Carroll [1992], p. 80-81.)

    Heureusement, nous n’avons pas à compter sur des félins fictifs pour connaître la vie. Nous savons que nous voulons vivre de nouveau un jour avec notre Père céleste, et nous avons quelque chose qui nous dit comment nous y rendre : les Écritures ! Par exemple, en lisant Moroni 10:32 (thème des activités d’échange de cette année), on nous dit : « Allez au Christ et soyez rendus parfaits en lui et refusez-vous toute impiété ».

    Arriver à être « rendus parfaits en [Christ] » peut sembler un peu décourageant, mais c’est vraiment le résultat de petits choix journaliers plutôt que la réalisation d’une action d’éclat. Voici une activité simple pour vous aider ainsi que votre famille à voir comment cela se passe sur le chemin menant à votre perfection : une leçon de chose parfaite pour une soirée familiale.

    1. À vos marques...

    Commencez votre leçon en lisant Moroni 10:32 et parlez de ce que signifie « refusez-vous toute impiété ». Les décisions impies nous rabaissent devant le Christ. Nous nous refusons toute impiété en résistant à la tentation de faire le mal et en évitant ce qui nous empêche de ressentir l’Esprit.

    Alors, comment devons-nous agir ? La partie suivante de l’Écriture donne la réponse : « Tu aimeras Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force. » Nous montrons notre amour pour Dieu en servant autrui, en gardant les commandements et en respectant nos alliances avec lui.

    Maintenant, considérez le reste du verset. Remarquez combien de fois est répété le mot « parfait ». Notre objectif est d’arriver à la perfection, mais cela ne peut se faire qu’avec l’aide de Jésus-Christ. Quand nous allons au Christ en remplaçant les actions impies par l’obéissance et l’amour, nous pouvons devenir parfaits en lui.

    2. Prêts…

    Maintenant, il est temps de faire l’activité. Une grande pièce convient mieux. Affichez une image de Jésus-Christ au fond de la pièce. À plusieurs mètres de là, tracez une ligne sur laquelle tous les membres de votre famille peuvent s’aligner.

    Ensuite, vous allez avoir besoin d’un bol et de nombreux morceaux de papier. Distribuez les papiers. Les membres de la famille y écrivent une décision susceptible de rapprocher quelqu’un du Christ ou de l’en éloigner. Lorsque vous remplissez les papiers, n’oubliez pas de penser aux besoins des membres de votre famille. Elle doit disposer de plus de papiers représentant de bons choix que de mauvais.

    3. Partez !

    Une fois que les papiers sont remplis, mettez-les tous dans le bol. Chaque joueur tire ensuite un morceau de papier du bol, puis se rapproche ou s’éloigne de l’image du Christ en fonction de ce qui se trouve sur le papier. Les bons choix rapprochent d’un pas et les mauvais font reculer d’un pas.

    Assurez-vous qu’il y a suffisamment de morceaux de papier pour que toute la famille arrive au Sauveur ! Voici quelques suggestions pour commencer :

    • J’ai invité un camarade de classe à assister à une leçon que j’enseigne à l’église le dimanche.
    • J’ai dit à maman que je la remerciais de m’avoir emmené en voiture à mon entraînement de football.
    • Quand je me suis réveillé, j’étais vraiment grincheux, mais j’ai quand même prié.
    • J’ai joué à des jeux vidéo au lieu de lire mes Écritures avant de me coucher.

    4. Envelopper

    Pour que cette activité soit aussi efficace que possible, assurez-vous de la mettre en parallèle avec le texte de Moroni 10:32, ainsi qu’avec d’autres passages que vous trouvez sur le sujet. Demandez à la famille de dire ce qu’elle en pense. Vous pouvez aussi poser des questions comme celles-ci pour lancer la discussion :

    • Qu’est-ce qui vous aide à résister à la tentation ?
    • Qu’avez-vous fait récemment pour montrer à Dieu que vous l’aimez ?
    • Comment pouvez-vous aider quelqu’un à se rapprocher chaque jour du Christ ?

    Avez-vous besoin de plus d’aide pour mettre Dieu en priorité dans votre vie ?

    Vous pouvez aussi discuter des sujets se trouvant sur les feuilles de papier à propos desquels les membres de la famille se posent des questions.

    Une fois que tout le monde a eu l’occasion d’exprimer ses idées, vous pouvez terminer la leçon en témoignant que vous avez été aidé en faisant de bons choix. C’est une façon de faire un grand pas en avant ensemble.

    Idées supplémentaires :

    • C’est toujours une bonne idée de prier pour connaître la meilleure façon d’aider les personnes que vous instruisez.
    • Recherchez des citations pertinentes dans de récents discours de la conférence générale, tel que celui d’Ulisses Soares de la présidence des soixante-dix : « Je crois véritablement que nous éviterons des détours et de la tristesse dans notre vie tant que nous marcherons main dans la main avec le Seigneur. », (« Être doux et humble de cœur, » Le Liahona, nov. 2013, p 10).
    • Pour commencer la leçon, vous pouvez chanter « Seigneur, je te suivrai » (Cantiques, n° 141). 
    • Vous pourriez parler du rôle que joue l’Esprit pour nous aider à distinguer les bons choix des mauvais (voir Moroni 7:16-17).

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler