Comité d’autonomie de pieu


Quel est le but du comité d’autonomie de pieu ?

Le comité d’autonomie de pieu conçoit et exécute le plan d’action de l’autonomie du pieu pour atteindre les objectifs fixés par le président de pieu. Il se réunit régulièrement pour planifier, coordonner, soutenir et examiner les efforts en matière d’autonomie dans le pieu et pour s’assurer de l’efficacité du centre d’autonomie.

Il assiste les évêques et les conseils de paroisse dans le but d’aider toutes les familles et les personnes de leur unité à devenir autonomes. L’autonomie est la « capacité, l’engagement et l’effort à subvenir aux nécessités spirituelles et temporelles de la vie, pour soi-même et sa famille, [et] à rendre service et à s’occuper d’autrui » (Manuel 2  Administration de l’Église, 2010, 6.1.1).

Qui est membre de ce comité ?

Regarder : Le comité d’autonomie de pieu

Les personnes suivantes font partie du comité d’autonomie de pieu :

  • Un conseiller dans la présidence de pieu (préside)
  • Le membre du grand conseil affecté à l’autonomie
  • La présidente de la Société de Secours ou une conseillère
  • L'évêque qui préside le conseil d'entraide des évêques
  • Le spécialiste de l’autonomie de pieu.

On peut ajouter les personnes suivantes : un membre de la présidence des Jeunes Gens et des Jeunes Filles de pieu, d’autres spécialistes de pieu, des missionnaires d’âge mûr à plein temps, et des missionnaires des services de l’Église.

Que fait le comité ?

Regarder : La réunion du comité d’autonomie de pieu

Le comité fait ce qui suit :

  1. Il conçoit et supervise un plan d’action de l’autonomie du pieu.
  2. Il organise régulièrement des réunions spirituelles sur Mon parcours vers l’autonomie et forme des groupes d’autonomie.
  3. Il fournit de la documentation pour les réunions de groupe si nécessaire.
  4. Il forme et soutient les spécialistes de l’autonomie de pieu.
  5. Il organise un centre d’autonomie et le pourvoit en personnel. Il désigne un couple missionnaire des services de l’Église ou un spécialiste de l’autonomie pour diriger les opérations du centre.
  6. Il enseigne aux conseils de paroisse leurs devoirs concernant l’autonomie.
  7. Il utilise les ressources et les services mis en place par les employés des services de l’autonomie du FPE.
  8. Il contribue à assurer la participation des anciens missionnaires aux activités d’autonomie.

Comment utiliser Mon parcours vers l’autonomie dans une réunion spirituelle ?

Deux semaines avant la réunion spirituelle sur Mon parcours vers l’autonomie :

Le jour de la réunion :

  • Prenez contact avec les animateurs des groupes et assurez-vous qu’ils viennent à la réunion.
  • Apportez un exemplaire du livret Mon parcours vers l’autonomie pour chaque personne.

30 minutes avant la réunion :

  • Mettez des chaises autour des tables afin de rapprocher tout le monde.
  • Demandez aux animateurs des groupes et aux membres du comité d’autonomie de pieu de se disperser et de s’asseoir avec les participants.

10 minutes avant la réunion :

  • Accueillez chaleureusement les personnes à leur arrivée. Apprenez leur nom.
  • Donnez un exemplaire du livret Mon parcours vers l’autonomie à chaque personne.
  • Faites passer une feuille de papier et demandez à chacun d’écrire son nom complet, sa paroisse ou branche, et sa date de naissance (jour et mois, pas l’année). Une fois la réunion terminée, allez sur pef.ChurchofJesusChrist.org/report et suivez les instructions pour inscrire chaque personne.

Au début de la réunion :

  • Dites : « Bienvenue à la réunion sur Mon parcours vers l’autonomie ». Demandez aux personnes présentes d’éteindre leurs téléphones et autres appareils.
  • Faites une prière d’ouverture (et chantez un cantique, si vous le souhaitez).
  • Un membre de la présidence de pieu ou un membre du grand conseil peut s’exprimer brièvement sur l’importance de l’autonomie, s’il le souhaite.
  • Invitez les membres à ouvrir leur livret Mon parcours vers l'autonomie. Suivez la documentation telle qu’elle est rédigée.

Quelles sont les utilisations possibles des salles de l’église pour les centres d’autonomie de pieu ?

Adaptez votre centre d’autonomie à la situation locale. Voici comment vous pouvez utiliser les salles de votre église locale pour en faire des salles du centre d’autonomie de pieu.

Salle de l’ÉgliseSalle du centre d’autonomie
Salle à usages multiplesSalle d’entretien ou de réunion de groupe
Salle de la Société de SecoursSalle d’entretien ou de réunion de groupe
Salle du grand conseilSalle d’entretien ou de réunion de groupe
Bureau des greffiersSalle d’entretien
Centre d’histoire familialeSalle informatique
Couloir ou vestibuleHall d’accueil