Écritures
Deutéronome 21

Chapitre 21

Comment réparer les meurtres commis par des inconnus. Les femmes et les enfants doivent être traités avec équité. Les fils indociles et rebelles seront mis à mort.

1 Si, dans le pays dont l’Éternel, ton Dieu, te donne la possession, l’on trouve étendu au milieu d’un champ un homme tué, sans que l’on sache qui l’a frappé,

2 tes anciens et tes juges iront mesurer les distances à partir du cadavre jusqu’aux villes des environs.

3 Quand on aura déterminé la ville la plus rapprochée du cadavre, les anciens de cette ville prendront une génisse qui n’a pas servi au travail et qui n’a pas porté le joug.

4 Ils feront descendre cette génisse vers un torrent qui ne tarit jamais et où il n’y a ni culture ni semence et là, ils briseront la nuque de la génisse dans le torrent.

5 Alors s’approcheront les prêtres, fils de Lévi ; car l’Éternel, ton Dieu, les a choisis pour qu’ils le servent et qu’ils bénissent au nom de l’Éternel, et ce sont eux qui doivent se prononcer sur toute contestation et sur toute blessure.

6 Tous les anciens de cette ville la plus rapprochée du cadavre laveront leurs mains sur la génisse à laquelle on a brisé la nuque dans le torrent.

7 Et prenant la parole, ils diront : Nos mains n’ont pas répandu ce sang et nos yeux ne l’ont pas vu se répandre.

8 Pardonne, ô Éternel ! à ton peuple d’Israël que tu as racheté ; n’impute pas le sang innocent à ton peuple d’Israël et ce sang ne lui sera pas imputé.

9 Ainsi, tu dois faire disparaître du milieu de toi le sang innocent en faisant ce qui est droit aux yeux de l’Éternel.

10 Lorsque tu iras à la guerre contre tes ennemis, si l’Éternel les livre entre tes mains et si tu fais des prisonniers,

11 peut-être verras-tu parmi les captives une femme belle de figure et auras-tu le désir de la prendre pour femme.

12 Alors tu l’amèneras dans l’intérieur de ta maison. Elle se rasera la tête et se fera les ongles,

13 elle quittera les vêtements qu’elle portait quand elle a été prise, elle demeurera dans ta maison et elle pleurera son père et sa mère pendant un mois. Après cela, tu iras vers elle, tu l’auras en ta possession et elle sera ta femme.

14 Si elle cesse de te plaire, tu la laisseras aller où elle voudra, tu ne pourras pas la vendre pour de l’argent ni la traiter comme esclave, parce que tu l’auras humiliée.

15 Si un homme qui a deux femmes aime l’une et n’aime pas l’autre, et s’il en a des fils dont le premier-né est de la femme qu’il n’aime pas,

16 il ne pourra pas, quand il partagera son bien entre ses fils, reconnaître comme premier-né le fils de celle qu’il aime à la place du fils de celle qu’il n’aime pas et qui est le premier-né.

17 Mais il reconnaîtra pour premier-né le fils de celle qu’il n’aime pas et lui donnera sur son bien une portion double ; car ce fils est les prémices de sa vigueur, le droit d’aînesse lui appartient.

18 Si un homme a un fils indocile et rebelle, n’écoutant ni la voix de son père ni la voix de sa mère, et ne leur obéissant pas même après qu’ils l’ont châtié,

19 le père et la mère le prendront et le mèneront vers les anciens de sa ville et à la porte du lieu qu’il habite.

20 Ils diront aux anciens de sa ville : Voici notre fils qui est indocile et rebelle, qui n’écoute pas notre voix et qui se livre à des excès et à l’ivrognerie.

21 Et tous les hommes de sa ville le lapideront et il mourra. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi, afin que tout Israël entende et craigne.

22 Si l’on fait mourir un homme qui a commis un crime digne de mort et si tu l’as pendu à un arbre,

23 son cadavre ne passera pas la nuit pendu à l’arbre mais tu l’enterreras le jour même, car celui qui est pendu est un objet de malédiction auprès de Dieu, et tu ne souilleras pas le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne pour héritage.