Écritures
2 Chroniques 13

Chapitre 13

Abija règne sur Juda. Il l’emporte sur Jéroboam et les armées d’Israël. L’Éternel frappe Jéroboam et il meurt.

1 La dix-huitième année du règne de Jéroboam, Abija régna sur Juda.

2 Il régna trois ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Micaja, fille d’Uriel, de Guibea. Il y eut la guerre entre Abija et Jéroboam.

3 Abija engagea les hostilités avec une armée de vaillants guerriers, quatre cent mille hommes d’élite ; et Jéroboam se rangea en bataille contre lui avec huit cent mille hommes d’élite, vaillants guerriers.

4 Du haut du mont Tsemaraïm, qui fait partie de la montagne d’Éphraïm, Abija se leva et dit : Écoutez-moi, Jéroboam, et tout Israël !

5 Ne devez-vous pas savoir que l’Éternel, le Dieu d’Israël, a donné pour toujours à David la royauté sur Israël, à lui et à ses fils, par une alliance inviolable ?

6 Mais Jéroboam, fils de Nebath, serviteur de Salomon, fils de David, s’est levé et s’est révolté contre son maître.

7 Des gens de rien, des hommes pervers, se sont rassemblés auprès de lui et l’ont emporté sur Roboam, fils de Salomon. Roboam était jeune et craintif, et il manqua de force devant eux.

8 Et maintenant, vous pensez triompher du royaume de l’Éternel qui est entre les mains des fils de David ; et vous êtes une multitude nombreuse, et vous avez avec vous les veaux d’or que Jéroboam vous a faits pour dieux.

9 N’avez-vous pas chassé les prêtres de l’Éternel, les fils d’Aaron et les Lévites, et ne vous êtes-vous pas fait des prêtres, comme les peuples des autres pays ? Quiconque venait avec un jeune taureau et sept béliers afin d’être consacré devenait prêtre de ce qui n’est pas Dieu.

10 Mais pour nous, l’Éternel est notre Dieu et nous ne l’avons pas abandonné, les prêtres au service de l’Éternel sont fils d’Aaron et les Lévites remplissent leurs fonctions.

11 Nous offrons chaque matin et chaque soir des holocaustes à l’Éternel, nous brûlons l’encens aromatique, nous mettons les pains de proposition sur la table pure et nous allumons chaque soir le chandelier en or et ses lampes ; car nous observons les commandements de l’Éternel, notre Dieu. Et vous, vous l’avez abandonné.

12 Voici, Dieu et ses prêtres sont avec nous, à notre tête, et nous avons les trompettes retentissantes pour les faire résonner contre vous. Enfants d’Israël ! ne faites pas la guerre à l’Éternel, le Dieu de vos pères, car vous n’auriez aucun succès.

13 Jéroboam les prit par derrière au moyen d’une embuscade et ses troupes étaient en face de Juda qui avait l’embuscade par derrière.

14 Ceux de Juda s’étant retournés eurent à combattre devant et derrière. Ils crièrent à l’Éternel et les prêtres sonnèrent des trompettes.

15 Les hommes de Juda poussèrent un cri de guerre et, au cri de guerre des hommes de Juda, l’Éternel frappa Jéroboam et tout Israël devant Abija et Juda.

16 Les enfants d’Israël s’enfuirent devant Juda et Dieu les livra entre ses mains.

17 Abija et son peuple leur firent éprouver une grande défaite et cinq cent mille hommes d’élite tombèrent morts parmi ceux d’Israël.

18 Ce jour-là, les enfants d’Israël furent humiliés et les enfants de Juda remportèrent la victoire parce qu’ils s’étaient appuyés sur l’Éternel, le Dieu de leurs pères.

19 Abija poursuivit Jéroboam et lui prit des villes, Béthel et les villes de son ressort, Jeschana et les villes de son ressort, et Éphron et les villes de son ressort.

20 Jéroboam n’eut plus de force du temps d’Abija ; et l’Éternel le frappa et il mourut.

21 Mais Abija devint puissant ; il eut quatorze femmes et engendra vingt-deux fils et seize filles.

22 Le reste des actions d’Abija, ce qu’il a fait et ce qu’il a dit, cela est écrit dans les mémoires du prophète Iddo.

23 Abija se coucha avec ses pères et on l’enterra dans la ville de David. Et Asa, son fils, régna à sa place. De son temps, le pays fut en repos pendant dix ans.