L’organisation et la destinée de l’Église vraie et vivante
    Notes de bas de page

    Chapitre 11

    L’organisation et la destinée de l’Église vraie et vivante

    « Vous n’en savez pas plus au sujet de la destinée de cette Église et de ce royaume qu’un bébé sur les genoux de sa mère. Vous ne la comprenez pas… Cette Église remplira l’Amérique du Nord et du Sud – elle remplira le monde. »

    Épisodes de la vie de Joseph Smith

    En juin 1829, Joseph Smith, le prophète, a terminé la traduction du Livre de Mormon. « Notre traduction arrivant à son terme, a déclaré le prophète, nous sommes allés à Palmyra, comté de Wayne (New York), nous nous sommes assuré le copyright et nous sommes convenus avec M. Egbert B. Grandin d’imprimer cinq mille exemplaires pour la somme de trois mille dollars1. » Egbert B. Grandin était un homme jeune, qui avait un an de moins que Joseph Smith et possédait son imprimerie à Palmyra. Il venait d’acheter une nouvelle presse dotée d’une nouvelle technologie qui permettait d’imprimer beaucoup plus vite. Il est remarquable que le prophète ait pu trouver, dans le village de Palmyra, un imprimeur capable d’imprimer tant d’exemplaires d’un gros volume comme le Livre de Mormon. L’impression du Livre de Mormon représentant une entreprise importante et onéreuse, Martin Harris a hypothéqué sa ferme afin de garantir le paiement des frais d’impression à M. Grandin.

    À la fin de l’été 1829, Joseph Smith, Martin Harris et plusieurs autres personnes se sont réunis à l’imprimerie pour examiner l’épreuve de la page de titre du Livre de Mormon, première page du livre à avoir été imprimée. Quand le prophète a déclaré qu’il était satisfait de ce qu’il voyait, l’impression est allée de l’avant aussi vite que possible. Il a fallu environ sept mois pour finir le travail et, le 26 mars 1830, des exemplaires du Livre de Mormon ont été mis à la disposition du public.

    Le travail de traduction et d’impression du Livre de Mormon étant maintenant terminé, Joseph Smith a pu se consacrer à l’organisation de l’Église. Dans la révélation que l’on trouve maintenant à la section 20 des Doctrine et Alliances, le Seigneur a révélé au prophète le jour exact où, selon sa volonté et son commandement, les dirigeants devaient organiser de nouveau son Église sur terre2. Le jour spécifié était le 6 avril 1830.

    « Nous… avons fait savoir à nos frères, a dit le prophète, que nous avions reçu le commandement d’organiser l’Église ; nous nous sommes donc réunis dans ce but, chez M. Peter Whitmer, père, (au nombre de six personnes) le mardi 6 avril 18303. » Une soixantaine de personnes se sont entassées chez les Whitmer, à Fayette (New York), remplissant complètement deux pièces de la maison. Six des hommes présents ont été nommés membres fondateurs de la nouvelle Église afin de se conformer à la loi de l’État de New York : Joseph Smith, le prophète, Oliver Cowdery, Hyrum Smith, Peter Whitmer, fils, Samuel Smith et David Whitmer4. »

    Bien que l’Église ait été très petite à ses débuts, Joseph Smith avait la prescience prophétique de sa grande destinée. Wilford Woodruff se souvient que pendant une réunion de la prêtrise à Kirtland (Ohio), en avril 1834, le prophète a essayé d’amener les frères à prendre conscience de l’avenir du royaume de Dieu sur la terre :

    « Le prophète a demandé à tous ceux qui détenaient la prêtrise de se rassembler dans une petite école en rondins qui se trouvait là. C’était une petite maison d’environ dix-huit mètres carrés. Mais toute la prêtrise de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours qui se trouvait alors à Kirtland y était réunie… Lorsque nous avons été rassemblés, le prophète a demandé aux anciens d’Israël qui étaient avec lui de témoigner de cette œuvre…Quand ils ont eu fini, le prophète a dit : ‘Frères, j’ai été extrêmement édifié et instruit par les témoignages que vous avez rendus ce soir, mais je tiens à vous dire devant le Seigneur que vous n’en savez pas plus concernant la destinée de cette Église et de ce royaume qu’un petit enfant sur les genoux de sa mère. Vous ne la comprenez pas.’ J’ai été plutôt surpris. Il a dit : ‘Vous ne voyez qu’une petite poignée de détenteurs de la prêtrise ici, ce soir, mais l’Église remplira l’Amérique du Nord et du Sud, elle remplira le monde5.’ »

    Enseignements de Joseph Smith

    La véritable Église de Jésus-Christ a été organisée par Joseph Smith dans la dispensation de la plénitude des temps.

    Joseph Smith a raconté comment s’est passée la réunion du 6 avril 1830, destinée à organiser l’Église : « Après avoir ouvert la réunion par une prière solennelle à notre Père céleste, nous nous mîmes en devoir, conformément au commandement qui nous avait été précédemment donné, d’interroger nos frères pour savoir s’ils nous acceptaient comme instructeurs des choses du royaume de Dieu et s’ils étaient d’accord pour que nous procédions à l’organisation de l’Église, conformément au dit commandement que nous avions reçu. Ils consentirent à ces diverses propositions par un vote unanime.

    « Je posai alors les mains sur Oliver Cowdery et l’ordonnai ancien de ‘l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours’ ; après quoi il m’ordonna également à l’office d’ancien de ladite Église. Nous prîmes alors du pain, le bénîmes et le rompîmes avec eux ; et également du vin, le bénîmes et le bûmes avec eux. Nous posâmes alors les mains sur chacun des membres de l’Église qui étaient présents, afin qu’ils reçussent le don du Saint-Esprit et fussent confirmés membres de l’Église du Christ. Le Saint-Esprit se déversa sur nous à un très haut degré : certains prophétisèrent, tandis que nous louions tous le Seigneur et nous réjouissions extrêmement…

    « Nous nous mîmes alors en devoir d’appeler et d’ordonner d’autres frères aux différents offices de la Prêtrise, selon les manifestations du Saint-Esprit, et, après avoir passé de joyeux moments à témoigner et à ressentir personnellement la puissance et les bénédictions du Saint-Esprit, par la grâce que Dieu nous avait accordée, nous nous séparâmes avec l’agréable certitude que nous étions maintenant, chacun, membres reconnus par Dieu de ‘L’Église de Jésus-Christ’, organisée conformément aux commandements et aux révélations qu’il nous avait donnés en ces derniers jours, aussi bien que conformément à l’ordre de l’Église tel qu’il apparaît dans le Nouveau Testament6. »

    Lors de la première conférence générale de l’Église, à Fayette (New York), le 9 juin 1830, la Sainte-Cène a été administrée, plusieurs personnes ont été confirmées membres de l’Église, d’autres ont été ordonnées à des offices de la prêtrise et le Saint-Esprit a été déversé sur les Saints Joseph Smith, le prophète, a écrit : « Les manifestations de ce genre étaient de nature à nous emplir le cœur d’une joie indicible et à nous remplir de respect et d’adoration à l’égard de cet Être tout-puissant, par la grâce de qui nous avions été appelés à être des instruments pour apporter aux enfants des hommes la joie de recevoir des bénédictions aussi glorieuses que celles qui se déversaient sur nous à ce moment-là. Nous trouver engagés exactement dans le même ordre de choses qu’observaient les saints apôtres d’autrefois, être conscients de l’importance et de la solennité de ces activités et être témoins et sentir par nos sens naturels les manifestations glorieuses des pouvoirs de la prêtrise, les dons et les bénédictions du Saint-Esprit et la bonté et la condescendance d’un Dieu miséricordieux pour ceux qui obéissent à l’Évangile éternel de notre Seigneur Jésus-Christ, tout cela se combinait pour créer en nous des sensations de reconnaissance ravie et nous insuffler un zèle et une énergie renouvelés pour la cause de la vérité7. »

    L’Église du Christ est organisée selon l’ordre de Dieu.

    « Le Christ était le chef de l’Église, la pierre principale de l’angle, le rocher spirituel sur lequel l’Église était bâtie, et les portes de l’enfer ne prévaudraient pas contre elle (voir Matthieu 16:18 ; Éphésiens 2:20). Il a édifié le royaume, il a choisi des apôtres et les a ordonnés à la Prêtrise de Melchisédek, leur donnant le pouvoir d’administrer les ordonnances de l’Évangile8. »

    « ‘Le Christ a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs’ [voir Éphésiens 4:11]. Et comment les apôtres, les prophètes, les pasteurs, les docteurs et les évangélistes ont-ils été choisis ? Par prophétie (révélation) et par l’imposition des mains : par une communication divine et une ordonnance voulue par Dieu, par l’intermédiaire de la Prêtrise organisée selon l’ordre de Dieu par désignation divine9. »

    « [Le Livre de Mormon] nous dit que notre Sauveur est apparu sur ce continent [le continent américain] après sa résurrection, qu’il y a implanté l’Évangile et sa plénitude, sa richesse, son pouvoir et ses bénédictions, qu’il y avait des apôtres, des prophètes, des pasteurs, des docteurs et des évangélistes, le même ordre, la même prêtrise, les mêmes ordonnances, les mêmes dons, pouvoirs et bénédictions dont jouissait l’Ancien Monde10. »

    « Un évangéliste est un patriarche…Partout où l’Église du Christ est établie sur la terre, il doit y avoir un patriarche pour le bénéfice de la postérité des saints, comme il en fut de Jacob qui a donné sa bénédiction patriarcale à ses fils11. »

    Sixième article de foi : « Nous croyons à la même organisation que celle qui existait dans l’Église primitive, savoir : apôtres, prophètes, pasteurs, docteurs, évangélistes, etc.12 »

    L’Église est dirigée par la Première Présidence, le Collège des douze apôtres et les collèges des soixante-dix.

    « Je crois fermement aux prophètes et aux apôtres, Jésus-Christ étant la pierre principale de l’angle, et je parle comme quelqu’un ayant l’autorité parmi eux, et non comme leurs scribes13. »

    « Les présidents ou [Première] Présidence dirigent l’Église, et les révélations de la volonté de Dieu, faites à l’Église, doivent être données par l’intermédiaire de la Présidence. Tel est l’ordre des cieux et le pouvoir et le droit sacré de [la] Prêtrise [de Melchisédek]14. »

    « Quelle importance est attachée à l’appel des douze apôtres qui le rend différent des autres appels ou offices de l’Église ?… Ce sont les douze apôtres, qui sont appelés à remplir l’office de Grand Conseil voyageur, qui doivent présider les églises des saints… Ils doivent détenir les clefs de ce ministère, pour ouvrir les portes du royaume des cieux à toutes les nations et pour prêcher l’Évangile à toute la création. C’est la puissance, l’autorité et la vertu de leur apostolat15. »

    Orson Pratt, ancien membre du Collège des douze apôtres a raconté : « Le Seigneur… a commandé que le Collège des douze apôtres soit organisé de façon à ce que son devoir soit de prêcher l’Évangile aux nations, premièrement aux Gentils et ensuite aux Juifs. La prêtrise a été organisée après la construction du temple de Kirtland et, à propos des douze apôtres, Joseph, le prophète, a dit qu’ils avaient reçu l’apostolat avec tous les pouvoirs y afférents, exactement comme les apôtres de jadis16. »

    Wilford Woodruff, quatrième président de l’Église, a raconté : « Joseph a appelé douze apôtres. Qui étaient-ils ? Le Seigneur lui a dit : ‘Les Douze seront ceux qui désireront, d’un cœur pleinement résolu, prendre mon nom sur eux. Et s’ils désirent, d’un cœur pleinement résolu, prendre mon nom sur eux, ils sont appelés à aller dans le monde entier prêcher mon Évangile à toute la création.’ [D&A 18:27-28]… Quand Joseph, le prophète, a organisé le Collège des douze apôtres, il leur a enseigné [le] principe de l’union. Il leur a fait comprendre qu’ils devaient être d’un seul cœur et d’un seul esprit, qu’ils devaient prendre pleinement sur eux le nom du Christ et que, si Dieu leur commandait de faire quelque chose, ils devraient y aller et le faire17. »

    « Les soixante-dix doivent constituer des collèges voyageurs qui iront sur toute la terre, partout où les douze apôtres les appelleront18. »

    « Les soixante-dix ne sont pas appelés pour servir aux tables [voir Actes 6:1-2]… mais ils doivent prêcher l’Évangile et édifier [les églises], ainsi que mettre à l’œuvre les autres qui n’appartiennent pas à ces conseils et qui sont grands prêtres, afin qu’ils président [les églises]. Les Douze doivent aussi… porter les clefs du royaume à toutes les nations, leur ouvrir la porte de l’Évangile et appeler les soixante-dix à les suivre et à les aider19. »

    Bien que les forces du mal puissent chercher à détruire l’Église, « aucune main impie ne peut empêcher l’œuvre de progresser ».

    « Depuis l’organisation de l’Église du Christ… le 6 avril 1830, nous avons eu la satisfaction d’être témoins de la propagation de la vérité un peu partout dans notre pays, bien que ses ennemis aient essayé sans relâche d’arrêter sa course et d’empêcher ses progrès. Bien que des personnes mal intentionnées et conspiratrices se soient entendues pour causer la perte des innocents… l’Évangile glorieux dans sa plénitude se répand et gagne chaque jour des convertis. Nous prions Dieu qu’il continue à en être ainsi, que se joignent à l’Église beaucoup de ces personnes qui seront sauvées éternellement20. »

    « L’étendard de la vérité a été dressé ; aucune main impie ne peut empêcher l’œuvre de progresser ; les persécutions peuvent faire rage, les émeutiers peuvent s’attrouper, les armées s’assembler, la calomnie peut diffamer, mais la vérité de Dieu ira de l’avant hardiment, noblement et indépendante, jusqu’à ce qu’elle ait pénétré tout continent, visité tous les climats, balayé tous les pays et résonné à toutes les oreilles, jusqu’à ce que les desseins de Dieu soient accomplis et que le grand Jéhovah dise que l’œuvre est accomplie21. »

    « [Le Sauveur] leur proposa encore une autre parabole faisant allusion au royaume qui serait établi juste avant le moment ou au moment de la moisson, parabole qui dit ceci : ‘Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé qu’un homme a pris et semé dans son champ. C’est la plus petite de toutes les semences ; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches’ [Matthieu 13:31-32]. On voit bien ici que cette image est donnée pour représenter l’Église telle qu’elle paraîtra dans les derniers jours. Le royaume des cieux lui est comparé. Or, qu’est-ce qui lui est semblable ?

    « Prenons le Livre de Mormon qu’un homme prit et cacha dans son champ, le protégeant par sa foi, pour qu’il reparaisse dans les derniers jours, en temps voulu ; voyons-le sortir de terre, lui que l’on considérait effectivement comme la plus petite de toutes les semences, mais voyez-le produire des branches, oui, devenir gigantesque avec d’immenses branches et une majesté divine jusqu’à ce que, comme le grain de sénevé, il devienne la plus grande de toutes les plantes. Et il est la vérité, il a germé, il est sorti de terre et la justice commence à regarder du haut des cieux [voir Psaumes 85:11 ; Moïse 7:62], et Dieu envoie d’en haut ses pouvoirs, ses dons et ses anges pour habiter dans ses branches.

    « Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé. Voyez, ne sommes-nous donc pas le royaume des cieux qui lève la tête dans les derniers jours dans la majesté de son Dieu, l’Église des Saints des Derniers Jours, comme un rocher impénétrable et immuable au milieu de l’immense abîme, exposé aux orages et aux tempêtes de Satan mais qui, jusqu’à présent, est resté ferme et continue à braver les vagues, hautes comme des montagnes, de l’opposition, qui sont poussées par les vents déchaînés des machinations qui s’effondrent, qui se sont jetées et qui se jettent encore avec une écume formidable sur son front triomphant, excitées avec une fureur redoublée par l’ennemi de la justice22 ? »

    Dans sa prière de consécration du temple de Kirtland, inscrite par la suite dans Doctrine et Alliances 109:72-76, Joseph Smith, le prophète, a dit : « Souviens-toi de tous les membres de ton Église, ô Seigneur, de toutes leurs familles et de tous leurs proches parents, de tous leurs malades et de tous leurs affligés, de tous les pauvres et de tous les humbles de la terre, afin que le royaume que tu as établi sans le secours d’aucune main devienne une grande montagne et remplisse toute la terre ; afin que ton Église sorte du désert de ténèbres et brille, belle comme la lune, resplendissante comme le soleil et terrible comme des troupes sous leurs bannières ; et qu’elle soit parée comme une fiancée pour ce jour où tu dévoileras les cieux et feras fondre les montagnes en ta présence, s’élever les vallées, et se niveler les reliefs, afin que ta gloire remplisse la terre ; afin que, lorsque la trompette sonnera pour les morts, nous soyons enlevés à ta rencontre dans la nuée, afin que nous soyons à jamais avec le Seigneur ; afin que nos vêtements soient purs, que nous soyons revêtus d’une robe de justice, des palmes dans les mains et une couronne de gloire sur la tête et que nous récoltions la joie éternelle pour toutes nos souffrances23. »

    Chacun de nous a la responsabilité d’affermir l’Église et de faire sa part dans l’édification du royaume de Dieu.

    « La cause de Dieu est une cause commune à tous les saints qu’elle concerne ; nous sommes tous membres du corps commun et nous partageons tous le même esprit, nous sommes tous baptisés du même baptême et nous possédons de la même façon le même espoir glorieux. L’avancement de la cause de Dieu et l’édification de Sion sont l’affaire de chacun de nous. La seule différence est qu’une personne est appelée à accomplir un devoir et une autre personne à en accomplir un autre ; ‘mais, si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; et si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. L’œil ne peut pas dire à l’oreille : je n’ai pas besoin de toi, ni la tête au pied : je n’ai pas besoin de toi’ ; les sentiments personnels, les intérêts individuels et les desseins exclusifs doivent être oubliés au nom du bien commun, en faveur de l’intérêt de tous [voir 1 Corinthiens 12:21, 26]24. »

    « Frères et sœurs, soyez fidèles, soyez diligents, combattez efficacement pour la foi qui, jadis, a été transmise aux saints [voir Jude 1:3] ; que chaque homme, chaque femme et chaque enfant se rende compte de l’importance de l’œuvre, et agisse comme si le succès dépendait uniquement de ses efforts personnels ; que tous s’y intéressent et se rendent compte alors qu’ils vivent à une époque dont la perspective a fait bondir de joie, il y a des milliers d’années, le sein des rois, des prophètes et des hommes justes, leur a inspiré les notes les plus douces, les poèmes les plus exaltés et les a amenés à éclater en ces chants d’allégresse que l’on trouve dans les Écritures ; et bientôt, nous devrons nous exclamer, dans le langage de l’inspiration :

    « ‘Le Seigneur a ramené Sion ;

    Le Seigneur a racheté son peuple, Israël’ [D&A 84:99]25. »

    Wilford Woodruff se souvient de la déclaration suivante faite par Joseph Smith aux membres des Douze qui partaient en mission en Grande-Bretagne, en 1839 : « Quoi qu’il vous arrive, redressez les épaules, tenez bon, soutenez et défendez toujours les intérêts de l’Église et du royaume de Dieu26. »

    Conseils pour l’étude et l’enseignement

    Réfléchissez à ces idées pendant votre étude du chapitre ou pour vous préparer à enseigner. Vous trouverez des aides supplémentaires aux pages v-xi.

    • Imaginez que vous assistez à la réunion de la prêtrise décrite à la page 146. Qu’auriez-vous ressenti si vous aviez entendu Joseph Smith prophétiser que l’Église remplirait un jour le monde ? En réfléchissant maintenant à cette prophétie, quels sont vos pensées ou vos sentiments ?

    • Relisez les pages 147 et 148 et notez les actions qui ont été faites lors de l’organisation de l’Église et de la première conférence générale. Joseph Smith a dit : « Les manifestations de ce genre étaient de nature à nous emplir le cœur d’une joie indicible et à nous remplir de respect et d’adoration à l’égard de [Dieu] » (page 148). Quand avez-vous ressenti ce que Joseph Smith a décrit ?

    • Relisez les enseignements de Joseph Smith concernant l’Église à l’époque de Jésus et au temps du Livre de Mormon (pages 149 à 150). De quelle façon l’Église suit-elle le même modèle à notre époque ?

    • À votre avis, pourquoi avons-nous besoin de dirigeants pour présider l’Église dans le monde entier ? (Consultez les exemples des pages 150-151. De quelle façon avez-vous été bénis par ce que font la Première Présidence, le Collège des douze apôtres, les collèges des soixante-dix et l’Épiscopat président ?

    • Que pensez-vous et que ressentez-vous en lisant les prophéties de Joseph Smith concernant la destinée de l’Église ? (Voir aux pages 151 à 153). De quelles façons pouvons-nous participer à cette œuvre ? (Consultez les exemples des pages 153 et 155.

    • Joseph Smith a enseigné : « Que chaque homme, chaque femme et chaque enfant se rende compte de l’importance de l’œuvre, et agisse comme si le succès dépendait uniquement de ses efforts personnels » (page 154). Pensez à des façons précises d’appliquer ce conseil dans votre vie.

    • Si quelqu’un vous demandait pourquoi vous êtes membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, que diriez-vous ?

    Écritures en rapport avec le sujet : Daniel 2:31-45 ; Mosiah 18:17-29 ; D&A 20:1-4 ; 65:1-6 ; 115:4-5

    Notes

    1. History of the Church, 1:71 ; extrait de « History of the Church » (manuscrit), book A-1, p. 34, Archives de l’Église, Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, Salt Lake City, Utah.

    2. History of the Church, 1:64 ; extrait de « History of the Church » (manuscrit), book A-1, p. 29, Archives de l’Église.

    3. History of the Church, 1:75-77 ; extrait de « History of the Church » (manuscrit), book A-1, p. 37, Archives de l’Église.

    4. La loi de l’État de New York demandait de trois à neuf personnes pour organiser ou conclure les affaires d’une église. Le prophète en a choisi six.

    5. Wilford Woodruff, dans Conference Report, avril 1898, p. 57.

    6. History of the Church, 1:77-79 ; la division en paragraphes a été modifiée ; extrait de « History of the Church » (manuscrit), book A-1, p. 37-38, Archives de l’Église.

    7. History of the Church, 1:85-86 ; extrait de « History of the Church » (manuscrit), book A-1, p. 42, Archives de l’Église.

    8. Discours fait par Joseph Smith le 23 juillet 1843, à Nauvoo (Illinois) ; Joseph Smith, Collection, Addresses, 23 juillet 1843, Archives de l’Église.

    9. History of the Church, 4:74 ; extrait de « Try the Spirits », éditorial publié dans le Times and Seasons, 1er avril 1842, p. 744-745 ; Joseph Smith était le rédacteur en chef du périodique.

    10. History of the Church, 4:538 ; extrait d’une lettre de Joseph Smith, écrite à la requête de John Wentworth et George Barstow, Nauvoo (Illinois), publiée dans le Times and Seasons, 1er mars 1842, p. 707-708.

    11. History of the Church, 3:381 ; extrait d’un discours de Joseph Smith fait le 27 juin 1839, à Commerce (Illinois) ; cité par Willard Richards.

    12. Sixième article de foi.

    13. Lettre de Joseph Smith à Isaac Galland, 22 mars 1839, prison de Liberty (Missouri), publiée dans le Times and Seasons, février 1840, p. 53.

    14. . History of the Church, 2:477 ; extrait d’un discours de Joseph Smith fait le 6 avril 1837, à Kirtland (Ohio) ; cité par le Messenger and Advocate, avril 1837, p. 487.

    15. History of the Church, 2:200 ; division en paragraphes modifiée ; extrait du procès-verbal d’une réunion de conseil de l’Église qui s’est tenue le 27 février 1835, à Kirtland, (Ohio) ; rapporté par Oliver Cowdery.

    16. Orson Pratt, Millennial Star, 10 novembre 1869, p. 732.

    17. Wilford Woodruff, Deseret Weekly, 30 août 1890, p. 306.

    18. History of the Church, 2:202 ; extrait de « History of the Church » (manuscrit), book B-1, p. 577, Archives de l’Église.

    19. History of the Church, 2:431-432 ; extrait d’enseignements donnés par Joseph Smith le 30 mars 1836, à Kirtland (Ohio).

    20. History of the Church, 2:22 ; extrait de « The Elders of the Church in Kirtland, to Their Brethren Abroad », 22 janvier 1834, publié dans le Evening and Morning Star, avril 1834, p. 152.

    21. . History of the Church, 4:540 ; extrait d’une lettre de Joseph Smith écrite à la demande de John Wentworth et George Barstow, Nauvoo (Illinois), publiée dans le Times and Seasons, 1er mars 1842, p. 709.

    22. History of the Church, 2:268 ; dernier mot entre crochets dans l’original ; extrait d’une lettre de Joseph Smith aux frères de l’Église, décembre 1835, Kirtland (Ohio), publiée dans le Messenger and Advocate, décembre 1835, p. 227.

    23. Doctrine et Alliances 109:72-76 ; prière offerte par Joseph Smith, le 27 mars 1836, lors de la consécration du temple de Kirtland (Ohio).

    24. History of the Church, 4:609 ; extrait de « The Temple », éditorial publié dans le Times and Seasons, 2 mai 1842, p. 776 ; Joseph Smith était le rédacteur en chef de ce périodique.

    25. History of the Church, 4:214 ; extrait d’un compte-rendu de Joseph Smith et de ses conseillers dans le Première Présidence, 4 octobre 1840, Nauvoo (Illinois), publié dans le Times and Seasons, octobre 1840, p. 188.

    26. Cité par Wilford Woodruff, Deseret News: Semi-Weekly, 20 mars 1883, p. 1.