2 : Comment étudier efficacement et me préparer à enseigner ?
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

« 2 : Comment étudier efficacement et me préparer à enseigner ? » Prêchez mon Évangile : Guide du service missionnaire, 2018, p. [17-28]

« 2 Une étude efficace », Prêchez mon Évangile, p. [17-28]

2

Comment étudier efficacement et me préparer à enseigner ?

Joseph Smith Seeks Wisdom From the Bible

Réfléchissez à ceci

  • Pourquoi est-il important d’étudier l’Évangile ?

  • Quel effet mon étude va-t-elle avoir sur les personnes que j’instruis ?

  • Pourquoi dois-je continuellement amasser la connaissance de la doctrine de l’Évangile de Jésus-Christ ?

  • Comment apprendre efficacement la doctrine de l’Évangile rétabli de Jésus-Christ et me préparer à instruire d’autres personnes ?

  • Comment améliorer mon étude personnelle et mon étude en équipe ?

Le Seigneur a dit : « Ne cherche pas à annoncer ma parole, mais cherche tout d’abord à obtenir ma parole, et alors ta langue sera déliée ; puis, si tu le désires, tu auras mon Esprit et ma parole, oui, la puissance de Dieu pour convaincre les hommes » (Doctrine et Alliances 11:21). Pour enseigner efficacement, vous devez obtenir une connaissance spirituelle. Pour progresser dans l’Évangile et rester sur le chemin qui conduit à la vie éternelle, vous devez prendre l’habitude d’étudier l’Évangile (voir Doctrine et Alliances 131:6). Les habitudes d’étude que vous prenez comme missionnaire seront une bénédiction pour vous personnellement et aideront les gens que vous instruisez à acquérir une foi plus forte dans le Sauveur.

Une étude quotidienne efficace doit commencer par une prière. L’étude est un acte de foi qui demande que l’on exerce son libre arbitre. Beaucoup de missionnaires ont du mal à trouver une méthode d’étude efficace. Certains comptent beaucoup sur les autres ou sur des programmes structurés pour leur dire ce qu’ils doivent étudier et comment. Il est, bien entendu, très important d’apprendre avec un bon instructeur, mais il est encore plus important de faire votre expérience personnelle de l’étude. Pour obtenir de bons résultats, il faut que vous ayez le désir vif d’apprendre, il faut étudier avec « une intention réelle » (Moroni 10:4), avoir « faim et soif de la justice » (Matthieu 5:6) et chercher la réponse aux questions et aux préoccupations des personnes que vous instruisez.

Activité : Étude personnelle

Regardez l’image de Joseph Smith à la page précédente. Lisez Joseph Smith, Histoire 1:11-13. Répondez aux questions suivantes dans votre journal d’étude.

  • Comment la lecture et la méditation sur Jacques 1:5 ont-elles amené Joseph Smith à recevoir une révélation ?

  • Quelle influence son étude a-t-elle eue sur les générations ultérieures ?

  • Quel effet sa décision d’étudier et de chercher a-t-elle eu sur votre vie ?

  • Quelle influence votre étude de l’Évangile a-t-elle eue sur votre vie et celle des autres ?

Étude des Écritures

Comment le Seigneur veut-il que nous abordions l’étude de l’Évangile ?

Apprendre par le Saint-Esprit

Enos praying

C’est lorsque le Saint-Esprit vous instruit que votre étude de l’Évangile est la plus efficace. Commencez toujours votre étude de l’Évangile par une prière pour que le Saint-Esprit vous aide à apprendre. Il vous apportera une connaissance et une conviction qui seront une bénédiction pour vous et qui vous permettront d’apporter des bénédictions à d’autres personnes. Votre foi en Jésus-Christ augmentera. Votre désir de vous repentir et de vous améliorer grandira.

Ce genre d’étude vous prépare au service, apporte de la consolation, résout les problèmes et vous donne la force de persévérer jusqu’à la fin. Une bonne étude de l’Évangile demande du désir et de l’action. « Car celui qui cherche diligemment trouve ; et les mystères de Dieu lui seront dévoilés par le pouvoir du Saint-Esprit, aussi bien en ces temps-ci que dans les temps anciens » (1 Néphi 10:19). Si, comme Énos, vous avez faim de connaître les paroles de la vie éternelle et permettez à ces paroles de pénétrer profondément votre cœur (voir Énos 1:3), le Saint-Esprit vous ouvrira l’esprit et le cœur à une lumière et à une compréhension plus grandes.

L’apprentissage de l’Évangile est aussi un processus par lequel on reçoit la révélation (voir Jacob 4:8). Le Seigneur a dit à Oliver Cowdery : « Voici, tu n’as pas compris ; tu as pensé que je te le donnerais, alors que ton seul souci était de me le demander. Mais voici, je te dis que tu dois l’étudier dans ton esprit ; alors tu dois me demander si c’est juste, et si c’est juste, je ferai en sorte que ton sein brûle au-dedans de toi ; c’est ainsi que tu sentiras que c’est juste » (Doctrine et Alliances 9:7-8). Au cours de votre étude, soyez très attentif aux idées qui vous viennent à l’esprit et aux sentiments que vous éprouvez, en particulier en ce qui concerne les personnes que vous instruisez.

Étude des Écritures

Comment le Saint-Esprit nous aide-t-il à apprendre l’Évangile ?

Pratiquez ce que vous apprenez

En ressentant la joie que procure la compréhension de l’Évangile, vous aurez le désir d’appliquer ce que vous apprenez. Efforcez-vous de vivre conformément à la compréhension que vous avez acquise. Cela fortifiera votre foi, votre connaissance et votre témoignage. Le fait d’agir conformément à ce que vous avez appris vous apportera une compréhension durable (voir Jean 7:17).

À mesure que vous amasserez les paroles des Écritures et des prophètes modernes par l’étude et la foi, votre désir de faire connaître l’Évangile grandira. Vous avez la promesse que l’Esprit vous aidera à savoir ce que vous devez dire quand vous enseignez. Le Seigneur a dit : « Ne vous souciez pas d’avance de ce que vous direz, mais amassez continuellement dans votre esprit les paroles de vie, et la part qui sera attribuée à tout homme vous sera donnée à l’heure même » (Doctrine et Alliances 84:85).

Étude des Écritures

Qu’est-ce que les Écritures enseignent sur l’apprentissage de l’Évangile ?

Étudier et se préparer à donner les leçons

Les leçons missionnaires (qui se trouvent au chapitre 3) contiennent les questions pour l’entretien de baptême, les engagements et les points de doctrine que vous devez enseigner. Vous trouverez aussi dans les leçons des idées utiles pour enseigner. Elles ne vous disent cependant pas tout ce que vous devez dire ni comment le dire. C’est vous qui avez la responsabilité de bien comprendre les leçons et d’enseigner selon l’Esprit en vos propres termes. Enseignez de telle manière que les gens acquerront une foi plus forte en Jésus-Christ, voudront se repentir et feront alliance avec Dieu.

Un instructeur efficace travaille toujours à améliorer sa connaissance et ses capacités. Vous n’allez pas enseigner tout ce que vous savez sur la doctrine, mais votre plus grande connaissance fortifiera votre témoignage et votre capacité d’enseigner avec une force spirituelle. Vous savez que vous utilisez les leçons comme prévu lorsque :

  • Vous recherchez et suivez l’Esprit en préparant et en donnant les leçons.

  • Vous essayez de constamment étudier, amasser et appliquer la doctrine.

  • Avec votre collègue, vous élaborez des plans bien déterminés pour chaque personne que vous instruisez.

  • Vous vous concentrez sur les messages et les points de doctrine essentiels lorsque vous enseignez.

  • Vous adaptez l’ordre, la longueur et le rythme des leçons aux besoins des personnes que vous instruisez.

  • Vous enseignez souvent en vous appuyant sur les Écritures avec clarté et conviction.

  • Vous rendez souvent témoignage.

  • Vous aidez les gens à prendre et à tenir des engagements qui mènent au baptême et à la confirmation.

Si vous faites cela, vous serez en mesure d’aider les gens à acquérir le témoignage de l’Évangile rétabli de Jésus-Christ.

Au début de votre mission, vous aurez besoin d’apprendre la façon dont le message est organisé et d’acquérir les techniques d’enseignement nécessaires. À mesure que vous acquerrez de l’expérience, vous désirerez approfondir votre connaissance et améliorer vos capacités d’enseigner. En vous préparant pour vos rendez-vous d’enseignement, il serait bon que vous élaboriez un plan de leçon qui vous permette d’enseigner selon l’Esprit et d’aider les gens à prendre et à tenir des engagements. Les conseils ci-dessous sont des suggestions que vous pouvez appliquer pendant toute votre mission. Vous ne devez cependant pas considérer que vous devez utiliser toutes les instructions dans toutes les situations. Appliquez-les plutôt en fonction de vos besoins et selon que vous êtes guidé par l’Esprit. Si vous apprenez une langue, appliquez d’abord ces conseils dans votre langue maternelle et ensuite dans la langue de votre mission.

Sister missionaries
  • Concentrez-vous sur les engagements et les questions de l’entretien de baptême. Enseignez de manière telle que les gens prendront des engagements et se prépareront pour le baptême et la confirmation. Assurez-vous que vous comprenez les questions de l’entretien de baptême et les engagements de chaque leçon. Apprenez ce qu’une personne doit savoir, ressentir et faire suite à votre enseignement. Travaillez avec votre collègue pour expliquer ces principes avec clarté et puissance en vos propres termes.

  • Apprenez et appliquez la doctrine. La doctrine est le fondement de la leçon. Étudiez, en vous aidant de la prière, les Écritures, les leçons et les autres sources de documentation approuvée pour acquérir une compréhension solide de la doctrine. Cherchez des textes qui confirment la doctrine exposée dans les leçons. Apprenez par cœur l’ordre des principes doctrinaux. Appliquez ce que vous apprenez. Écrivez dans votre journal d’étude ce que vous apprenez. Parlez aux autres missionnaires de ce que vous apprenez.

  • Organisez et résumez ce que vous devez enseigner. Pour vous préparer à enseigner la doctrine avec clarté et avec une force spirituelle, organisez et résumez ce que vous allez enseigner en élaborant un plan de leçon. Concentrez-vous sur la doctrine, les questions de l’entretien de baptême et les engagements de la leçon. Étayez votre plan de leçon par des passages scripturaires, des questions, des exemples et des ressources audiovisuelles appropriées et approuvées. Ceux-ci doivent varier en fonction de la durée de vos rendez-vous d’enseignement. Vous ne devez pas élaborer des plans de leçon entièrement nouveaux pour chaque personne que vous instruisez, mais vous devez continuellement les affiner et les modifier pour répondre aux besoins spécifiques. Lorsque vous élaborez pour la première fois un plan de leçon, efforcez-vous d’être simple et bref. Étoffez vos plans de leçon à mesure que vous acquérez de l’expérience.

  • Concentrez-vous sur les besoins. Bien que la doctrine de l’Évangile s’applique à tout le monde, vous devez adapter votre méthode d’enseignement aux besoins des personnes que vous instruisez. Lorsque vous étudiez la doctrine et que vous élaborez des plans de leçon, découvrez les domaines dans lesquels vous pouvez adapter votre méthode pour répondre à des besoins éventuels. Revoyez et affinez ces adaptations lorsque vous vous préparez pour des rendez-vous déterminés. Décidez des invitations que vous allez lancer. Concentrez-vous sur le but ultime, qui est d’aider les gens que vous instruisez à recevoir l’Évangile rétabli de Jésus-Christ par le baptême et la confirmation.

  • Préparez-vous à répondre aux questions. En tant que missionnaire, vous allez entendre beaucoup de questions. Notez-les dans votre journal d’étude. Recherchez les réponses dans les Écritures et dans d’autres textes. Prier pour comprendre. Écrivez les réponses dans votre journal d’étude. Parlez de vos découvertes aux autres missionnaires. Ajoutez à votre journal d’étude les questions fréquentes et leurs réponses, pour vous y reporter.

  • Donnez la leçon. L’enseignement est une grande occasion d’améliorer votre connaissance et vos capacités. Pendant que vous apprenez la doctrine et que vous organisez les plans de leçon, instruisez votre collègue et les autres missionnaires. Essayez de nouvelles explications, de nouvelles méthodes, de nouvelles expériences, de nouvelles questions et de nouvelles manières d’inviter les gens à prendre des engagements. Demandez des idées et des suggestions.

  • Évaluez votre enseignement. Après chaque occasion que vous avez d’instruire des personnes, évaluez l’expérience vécue. Vous êtes-vous concentré sur la doctrine ? Leur foi au Christ et en son expiation est-elle en train de grandir ? Les avez-vous invitées à se repentir et à prendre et à tenir des engagements ? Leur avez-vous appris à prier et à étudier les Écritures ? Prient-elles, étudient-elles le Livre de Mormon et vont-elles à l’église ? Avez-vous travaillé pour les préparer au baptême et à la confirmation ? Avez-vous posé des questions efficaces ? Avez-vous rendu témoignage ? Avez-vous demandé le nom de personnes qui pourraient être intéressées par l’Évangile ? Adaptez vos plans de leçon au fur et à mesure que vous vous améliorez.

En apprenant les leçons, continuez à chercher à mieux comprendre la doctrine. Travaillez activement à enseigner avec plus de puissance. En étudiant à l’aide de la prière et avec foi, vous verrez votre connaissance et votre témoignage grandir. N’essayez cependant pas d’enseigner tout ce que vous savez. Enseignez le message clairement, simplement et en fonction des besoins de la personne, en suivant l’Esprit pour enseigner « la part qui sera attribuée à tout homme » (Doctrine et Alliances 84:85).

Définir les mots

Nous avons un grand message avec un vocabulaire qui lui est propre. De même que le médecin parle autrement dans la salle d’attente pour les familles que dans la salle d’opération, de même vous devez, vous aussi, apprendre à parler de manière que les gens qui ne connaissent pas notre message puissent comprendre ce que vous enseignez.

Pour vous préparer à aider les gens à comprendre les mots qu’ils ne connaissent pas, utilisez la liste des définitions et des termes clés de la section « Idées pour l’enseignement » de chaque leçon. Apprenez les définitions qui sont données. Utilisez la documentation approuvée pour trouver la définition d’autres mots. Notez ces définitions dans votre journal d’étude. Parlez-en avec votre collègue et avec d’autres personnes pour voir si vous comprenez bien. Si vos définitions ne sont pas claires pour les autres, modifiez-les en fonction des textes que vous avez étudiés.

Pendant que vous enseignez, essayez de voir si un mot ou un principe est nouveau pour la personne que vous instruisez. Prenez le temps d’expliquer les mots ou les principes inconnus. N’oubliez pas d’enseigner de manière à faire comprendre, pour que vous et les gens que vous instruisez soyez édifiés et vous réjouissiez ensemble (voir Doctrine et Alliances 50:22).

Activité : Étude personnelle

Prenez la leçon « Le message du rétablissement de l’Évangile de Jésus-Christ », qui se trouve au chapitre 3. Lisez la liste des définitions clés à la section « Idées pour l’enseignement ». Trouvez trois autres mots de la leçon que les personnes que vous instruisez pourraient ne pas connaître. Suivez les suggestions données ci-dessus pour trouver une définition pour chacun de ces mots.

Étudiez les idées et les suggestions

Chacune des idées et des suggestions de cette section peut rendre votre temps d’étude plus enrichissant et plus édifiant spirituellement. Pensez à ce qui suit quand vous planifiez votre étude :

  • Commencez toujours par une prière.

  • Planifiez des activités d’étude qui vont fortifier votre foi au Sauveur et utilisez votre temps de manière productive.

  • Planifiez votre étude en fonction des personnes, de leurs besoins et afin de les préparer au baptême, à la confirmation et à persévérer jusqu’à la fin. Notez vos plans d’étude dans votre agenda.

  • Planifiez votre étude en vous demandant : Qu’est-ce que je vais enseigner aujourd’hui ? Comment planifier mon étude pour aider au mieux les personnes que j’instruis ? Quelles sont les idées et les suggestions de cette section que je vais intégrer à mon étude ?

Pendant que vous planifiez vos activités d’étude, expérimentez certaines des idées et des suggestions qui suivent ou d’autres idées venant d’autres personnes.

Appliquez et pratiquez ce que vous apprenez

  • Appliquez à vous-même ce que vous apprenez (voir 1 Néphi 19:23).

  • Fixez-vous pour but de mettre en pratique ce que vous apprenez.

  • Substituez votre nom à un nom qui se trouve dans un verset d’Écritures pour le personnaliser.

  • Demandez-vous : En quoi dois-je changer en conséquence de ce que j’ai appris ? Fixez-vous des buts appropriés.

Activité : Étude personnelle

Choisissez l’un des passages scripturaires suivants. En lisant le passage que vous avez choisi et en méditant à son sujet, trouvez deux ou trois manières de l’appliquer.

Évaluez la façon dont vous pratiquez les principes que vous enseignez. Choisissez une manière de vous améliorer et prenez des dispositions pour le faire.

Cherchez, méditez et mémorisez

  • Soyez alerte physiquement et mentalement quand vous étudiez.

  • Étudiez assis à un bureau ou à une table où vous pouvez écrire (pas couché ni assis sur votre lit) et organisez les documents que vous utilisez pour votre étude.

  • Priez et demandez à comprendre.

  • Étudiez par sujet.

  • Demandez-vous : Qu’est-ce que l’auteur dit ? Quel est le message principal ? En quoi cela s’applique-t-il à moi ? Comment cela peut-il aider une famille ou une personne que nous instruisons ?

  • Visualisez ce que vous étudiez. Par exemple, imaginez-vous ce que cela a dû être pour Ammon de comparaître devant le roi lamanite.

  • Étudiez les paroles des prophètes actuels (dans la Bibliothèque de l’Évangile et d’autres sources documentaires approuvées).

  • Écrivez dans votre journal d’étude les questions que vous vous posez et utilisez les Écritures, les paroles des prophètes modernes et les autres documents d’étude pour trouver les réponses.

  • Un seul verset des Écritures peut contenir plusieurs idées. Soulignez et marquez les mots et les expressions de manière à pouvoir distinguer les différentes idées d’un verset donné.

  • Parlez aux autres missionnaires de ce que vous apprenez. Vous pouvez apprendre beaucoup de choses en expliquant un point de doctrine ou un principe à quelqu’un d’autre.

  • Marquez vos Écritures et faites-y des annotations. Dans les marges, écrivez les références d’Écritures qui éclairent les passages que vous étudiez.

  • Apprenez par cœur les passages d’Écritures qui expliquent et étayent les principes que vous enseignez.

Utiliser la documentation pour l’étude

  • Utilisez les aides à l’étude des Écritures de l’Église (Guide des Écritures, qui comprend la Traduction de Joseph Smith et des cartes ; chapeaux de chapitres et notes de bas de page).

  • Utilisez les leçons missionnaires et les autres documentations approuvées par l’Église telles que Sujets de l’Évangile et Essais sur des sujets de l’Évangile.

  • Revoyez les chapeaux de chapitres dans les Écritures. Cette révision vous donnera des idées sur ce que vous devez vous attendre à trouver dans le chapitre.

  • Utilisez votre journal d’étude pour noter et organiser ce que vous apprenez. Revoyez souvent les réflexions que vous avez notées. Organisez votre journal de manière à pouvoir facilement vous rappeler ce que vous avez appris.

  • Utilisez ce manuel comme outil de travail. Utilisez les annotations (lorsque vous utilisez la version numérique) ou les espaces prévus dans la marge pour noter vos impressions et vos idées.

  • Étudiez les passages d’Écritures donnés dans ce manuel. Écrivez dans ce manuel ou dans votre journal d’étude les autres passages d’Écritures que vous avez trouvés.

Ayez une vision d’ensemble

  • Obtenez un aperçu, en lisant rapidement le livre, un chapitre ou un passage ou en lisant les titres. Essayez de comprendre le contexte général.

  • Essayez d’écrire en une seule phrase ou en un paragraphe court l’idée principale du passage.

  • Servez-vous de la Bible et des cartes de l’histoire de l’Église pour apprendre la géographie, les distances, le climat et le terrain.

  • Revoyez l’ordre des événements et la culture. Lisez les données historiques dans le Guide des Écritures et dans les résumés de chapitre et de section.

Activité : Étude personnelle

Lisez les résumés de chapitre des livres ci-dessous et établissez un plan qui décrit le cadre, les événements principaux et les points de doctrine principaux de chaque livre.

Explorez les détails

  • Cherchez les mots-clés et assurez-vous que vous en comprenez le sens. Servez-vous des notes de bas de page, de la documentation numérique de la Bibliothèque de l’Évangile, du Guide des Écritures, ou d’un autre dictionnaire pour y trouver des définitions. Cherchez des indices de la signification des mots-clés en examinant les expressions ou les mots voisins.

  • Cherchez les connecteurs comme par conséquent, de nouveau, ainsi, pour cette raison et d’autres. Puis voyez quel est le lien entre les passages précédent et suivant.

  • À l’aide du Guide des Écritures, voyez comment le même mot est utilisé dans d’autres contextes ou comment d’autres prophètes utilisent le même mot.

  • Soyez attentif aux mots et aux expressions que vous ne connaissez pas et assurez-vous que vous les comprenez.

Marquez les Écritures

Marquez ou annotez vos Écritures : cela peut vous aider à réfléchir en profondeur à un passage ou à un point de doctrine de l’Évangile. Vous pouvez marquer vos Écritures de différentes façons. Trouvez une méthode qui vous convient. Voici quelques indications sur la façon de marquer une version imprimée des Écritures.

  • Utiliser des crayons ou des marqueurs de couleur. Éviter les stylos dont l’encre traverse le papier.

  • Ombrez, soulignez, mettez entre crochets ou entourez une partie d’un verset, un verset entier ou un groupe de versets.

  • Évitez de marquer à l’excès. Vous perdez tout le profit si vous ne pouvez pas comprendre ce que vous avez marqué parce que vous avez mis trop de notes, de lignes et de couleurs.

  • Ne soulignez que quelques mots-clés pour mettre en relief le verset, la section ou le chapitre.

  • Entourez d’un cercle ou soulignez les mots-clés et reliez ensuite par des lignes droites les éléments ayant un rapport étroit.

  • Quand une série de points dans un verset ou un passage sont liés entre eux, numérotez-les dans la marge ou dans le texte.

  • Utilisez les notes de bas de page comme moyen de marquer et d’interpréter les Écritures.

  • Mettez un symbole (cochez, par exemple) dans la marge pour les versets-clés que vous considérez qu’il est essentiel de vous rappeler.

Le marquage de vos Écritures doit vous aider à vous concentrer sur l’application de ce que vous apprenez et sur l’enseignement. Créez une méthode qui est cohérente et qui vous aide à atteindre votre but comme missionnaire.

Activité : Étude personnelle

Quelles suggestions n’avez-vous pas encore essayées ? Trouvez-en une dans « Idées et suggestions pour l’étude » que vous allez essayer pendant votre prochaine session d’étude personnelle ou d’étude en équipe.

N’oubliez pas ceci

  • Entretenir le désir d’apprendre est important pour votre salut et pour votre réussite comme missionnaire.

  • Vous apprenez l’Évangile par l’étude, par la foi et par le pouvoir du Saint-Esprit.

  • Apprendre est une joie et cela apporte beaucoup de bénédictions.

  • L’étude personnelle et l’étude en équipe quotidiennes fortifient votre foi et votre capacité d’enseigner selon l’Esprit.

  • Utilisez diverses méthodes d’étude qui rendent l’expérience enrichissante et agréable.

Idées à étudier et à appliquer

Étude personnelle

  • Évaluez-vous dans ce qui suit (1 = jamais, 3 = de temps en temps et 5 = presque toujours).

    • Lorsque j’étudie, je pense aux personnes que j’instruis.

    • Pendant toute la journée, je pense à ce que j’ai étudié le matin.

    • Pendant que j’étudie, il me vient à l’esprit des idées que je n’avais encore jamais eues.

    • Je note à un bon endroit mes impressions spirituelles et mes idées.

    • Je m’endors en étudiant.

    • J’ai du plaisir à faire mon étude personnelle.

    • J’ai du plaisir à étudier en équipe.

    Examinez vos réponses. Qu’est-ce que vous faites bien ? Souhaiteriez-vous que certaines de vos réponses soient différentes ? Fixez-vous des buts qui amélioreront la qualité de votre étude.

  • Examinez les questions de la rubrique « Réfléchissez à ceci » au commencement de ce chapitre. Qu’est-ce que ces questions apportent à votre étude ?

  • Examinez les « Idées et suggestions pour l’étude ». Trouvez dans chaque catégorie une suggestion que vous n’avez pas utilisée et essayez ces idées pendant votre étude personnelle.

  • Lisez Doctrine et Alliances 138:1-11 et répondez aux questions suivantes :

    • Qu’est-ce que le président Smith a dû faire pour que son esprit s’ouvre ?

    • Que ressentait-il à propos du point de doctrine auquel il réfléchissait ?

  • Lisez, dans le Guide des Écritures, la définition de la connaissance et les passages indiqués. Dans votre journal d’étude, écrivez la réponse à la question : Quelle est la connaissance qui peut m’aider à faire efficacement mon travail de missionnaire ?

  • Choisissez, au chapitre 3, un point de doctrine que vous aimeriez comprendre et enseigner. Écrivez dans votre journal d’étude les questions auxquelles vous aimeriez pouvoir répondre. Étudiez soigneusement ce point de doctrine pendant quelque temps et priez expressément pour mieux le comprendre. Écrivez ce que vous apprenez.

  • En lisant 1 Néphi 10:17 ; 11:1-6, répondez à la question : Pourquoi Néphi a-t-il pu apprendre ce que son père savait ?

Étude en équipe

Conseil de district, conférences de zone, et conseil des dirigeants de la mission

  • Choisissez un sujet d’une des leçons missionnaires, que vous avez soigneusement étudié. Faites ce qui suit :

    • Parlez de deux ou trois points principaux que vous avez appris par votre étude, qui vous ont aidé à donner cette leçon.

    • Décrivez la manière d’aborder votre étude qui vous a aidé à découvrir ces points (comment vous avez étudié, quelle documentation vous avez utilisée, quelles questions vous avez essayé d’approfondir, etc.)

    • Montrez comment vous avez noté et organisé les résultats de votre étude.

    Si le temps le permet, demandez à quelques autres missionnaires de faire la même chose.

  • Cette activité peut être faite individuellement ou en petits groupes. Dites aux missionnaires de choisir l’une des questions suivantes (vous pouvez élaborer vos propres questions). Demandez-leur de noter la question.

    • Pourquoi la famille est-elle si importante dans le plan de Dieu ?

    • Pourquoi les gens ont-ils des épreuves et des souffrances ?

    • Quel est le rôle de l’Esprit dans la conversion ?

    Expliquez qu’ils auront cinq à sept minutes pour :

    • Trouver au moins deux passages d’Écritures qui répondent à la question.

    • Écrire une interprétation simple de la façon dont les Écritures qu’ils ont choisies répondent à la question.

    • Indiquer ce qu’ils feraient pour se souvenir de la réponse.

    • Indiquer ce qu’ils feraient pour approfondir la question.

    Demandez à quelques missionnaires (ou à chaque groupe) de faire part aux autres de leurs réponses. Commentez-les.

  • Demandez aux missionnaires de noter une ou deux questions concernant les principes et les points de doctrine de l’Évangile d’une des leçons du chapitre 3 auxquelles ils aimeraient trouver la réponse. Invitez-les à lire leurs questions au groupe. Pour chaque question, discutez de ce qui suit :

    • Quel bien la réponse à cette question pourrait-elle faire au missionnaire ?

    • Quel bien pourrait-elle faire aux personnes qu’ils instruisent ?

    • Comment un missionnaire pourrait-il trouver la réponse ?

  • Demandez à plusieurs missionnaires de parler d’un principe de l’Évangile que leur collègue leur a enseigné. Demandez-leur d’expliquer le principe et la façon dont leur collègue le leur a enseigné.

  • Répartissez les missionnaires en équipes ou en petits groupes. Chargez chaque groupe de lire un chapitre du Livre de Mormon. Demandez à chaque groupe de choisir une idée dans chacune des catégories de la section « Idées et suggestions pour l’étude ». Invitez les membres des groupes à appliquer la suggestion qu’ils ont choisie en étudiant leur chapitre ensemble. Laissez quinze à vingt minutes pour la lecture et la discussion. Demandez ensuite à chaque groupe d’expliquer les suggestions qu’il a utilisées, de dire si elles ont été utiles et ce qu’ils ont appris.

  • Demandez à chaque missionnaire de penser à une histoire ou à un événement des Écritures qui a une signification particulière pour lui (par exemple, la vision de l’arbre de vie de Léhi, le sermon du roi Benjamin, le sermon sur la montagne ou l’apparition du Christ aux Néphites). Demandez aux missionnaires de dessiner ou de décrire les récits qu’ils ont choisis tels qu’ils les visualisent. Invitez deux ou trois missionnaires à dire ce qu’ils visualisent. Demandez à d’autres de raconter les histoires et de trouver un lien entre elles et les points de doctrine d’une des leçons. Lisez Moroni 10:3 et parlez de l’intérêt de méditer en profondeur sur la connaissance spirituelle.

Président de mission, son épouse et ses conseillers

  • De temps à autres, joignez-vous aux missionnaires dans leur étude en équipe.

  • Demandez aux missionnaires de venir aux entretiens avec leur journal d’étude. Invitez-les à vous parler d’une des notes qu’ils ont prises.

  • Pendant les entretiens ou lors de conversations, posez quelques-unes des questions suivantes :

    • Quelles impressions avez-vous eues récemment pendant votre étude des Écritures ?

    • Citez un principe de l’Évangile que votre collègue vous a récemment enseigné.

    • Quel chapitre ou quelle section de ce manuel vous a aidé le plus ces deux dernières semaines ?

    • Que faites-vous dans votre étude personnelle qui vous aide le plus à apprendre ?

  • Pendant les conférences de zone ou lors du conseil des dirigeants de la mission, invitez les missionnaires à raconter les expériences intéressantes qu’ils ont eues pendant leur étude personnelle et leur étude en équipe.

  • Pendant les conférences de zone ou lors du conseil des dirigeants de la mission, laissez les missionnaires parler des idées qu’ils ont pour l’étude personnelle.

  • Parlez aux missionnaires des idées qui vous sont venues pendant votre étude personnelle. Lisez des passages de votre journal d’étude et rendez votre témoignage de l’importance de l’étude de l’Évangile.

  • Pendant les entretiens ou lors de conversations, demandez aux missionnaires de montrer l’un de leurs plans de leçon d’une des leçons missionnaires. Demandez-leur ce que ces points de doctrine signifient pour eux.