9 : Comment trouver des personnes à instruire ?
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

« 9 : Comment trouver des personnes à instruire ? » Prêchez mon Évangile : Guide du service missionnaire, 2018, p. [171-192]

« 9 Trouver des gens », Prêchez mon Évangile, p. [171-192]

9

Comment trouver des personnes à instruire ?

Good Shepherd, The

© 1990 Del Parson. Reproduction interdite.

Réfléchissez à ceci

  • Que signifie « en trouver qui voudront vous recevoir » (voir Doctrine et Alliances 42:8) ?

  • Comment augmenter ma foi pour trouver des personnes à instruire ?

  • Pourquoi dois-je faire participer les membres à mes efforts pour trouver des personnes ?

  • Quel est le rôle des coordonnées provenant des membres, des missionnaires et du siège de l’Église ?

  • Quel rapport y a-t-il entre trouver et instruire ?

  • Quelles sont les idées que je n’ai pas encore essayées pour trouver des personnes à instruire ?

Acquérir la foi pour trouver des personnes

Les points de doctrine et les principes de ce chapitre fortifieront votre foi que le Seigneur prépare des personnes à vous recevoir, vous et l’Évangile rétabli. Dieu vous conduira vers elles ou bien il vous les amènera. La façon de trouver les gens varie d’un endroit du monde à l’autre. Les missionnaires et les présidents de mission doivent s’adapter aux circonstances. Cependant, en dépit des différences, les principes pour trouver les personnes sont universels.

La famille de Dieu. Tous les habitants de la terre ont été membres de la famille de Dieu dans la vie prémortelle (voir Actes 17:26-29 ; Hébreux 12:9). Nous faisons partie de la famille de Dieu dans cette vie et nous pouvons connaître des bénédictions encore plus grandes comme membres de sa famille dans la vie à venir. Nous sommes tous frères et sœurs dans la famille de Dieu. Cette connaissance nous donne un sentiment d’identité et d’appartenance. Elle nous donne une raison d’espérer la vie éternelle en la présence de Dieu. Nous comprenons ces vérités de base grâce au Rétablissement. Vous avez la responsabilité et la bénédiction d’enseigner les vérités rétablies à vos frères et à vos sœurs. Vous pouvez prier, comme Alma, qui essayait d’aider les Zoramites apostats, et a demandé : « Ô Seigneur, veuille nous accorder de réussir à te les ramener dans le Christ. Voici, ô Seigneur, leur âme est précieuse […] c’est pourquoi, donne-nous, ô Seigneur, du pouvoir et de la sagesse, afin que nous te ramenions ceux-ci, qui sont nos frères » (Alma 31:34-35).

« En trouver qui vous recevront. » Vous devez édifier l’Église en trouvant des personnes qui vous recevront (voir Doctrine et Alliances 42:8). Ces personnes reconnaîtront que vous êtes les serviteurs du Seigneur. Elles seront disposées à agir selon votre message. Beaucoup de ces personnes ne sont empêchées d’accéder à la vérité que parce qu’elles ne savent pas où la trouver (voir Doctrine et Alliances 123:12).

Habituellement vous ne savez pas qui sont ces personnes. Elles peuvent ne pas se rendre compte immédiatement que vous êtes les serviteurs du Seigneur. Elles peuvent ne pas comprendre qu’elles recevront une paix, une orientation et un but plus grands dans la vie grâce à l’Évangile rétabli plus que grâce à quoi que ce soit d’autre. Souvent elles ne se rendent compte qu’elles recherchent l’Évangile rétabli que quand elles l’ont trouvé. Un converti, par exemple, a dit : « Lorsque j’ai entendu l’Évangile, il a comblé dans mon cœur un vide dont j’ignorais la présence. » Un autre a dit : « J’ai terminé la quête que je ne savais pas avoir entreprise. »

Quel que soit l’endroit où vous êtes affecté, n’oubliez pas que le Seigneur a « permis que vous veniez en ce lieu, car cela [lui] était utile pour le salut d’âmes ». Travaillez efficacement à « éleve[r] la voix devant ce peuple, exprim[er] les pensées que [le Seigneur] mettra dans votre cœur. » Si vous faites cela, vous aurez la promesse que « vous ne serez pas confondus devant les hommes » et que « ce que vous devrez dire vous sera donné […] au moment même » (Doctrine et Alliances 100:4-6). Trouver par l’Esprit est aussi important qu’enseigner par l’Esprit. Comme dans l’enseignement, vos efforts pour trouver des personnes seront efficaces si vous êtes guidé par l’Esprit. Ayez la foi que vous saurez ce que vous devez enseigner et ce que vous devez faire pour trouver des gens qui vous recevront.

Activité : Étude en équipe

Beaucoup des membres que vous visitez peuvent être des convertis à l’Église. Demandez-leur comment ils sont entrés en contact avec l’Église et comment ils se sont rendu compte que les missionnaires leur enseignaient la vérité. Résumez leur expérience dans votre journal d’étude.

Étude des Écritures

Comment les enfants de Dieu sont-ils préparés et conduits à l’Évangile rétabli ?

Parlez à tout le monde

Missionaries

Tandis que Joseph Smith, le prophète, voyageait avec un groupe de missionnaires sur le fleuve Missouri, le Seigneur a révélé : « Il n’est pas nécessaire que […] mes anciens se déplacent rapidement […] tandis que les habitants de chaque côté périssent dans l’incrédulité » (voir Doctrine et Alliances 61:3). En vous rendant rapidement aux activités prévues, priez pour être capable de saisir les occasions imprévues de servir et d’instruire les gens qui peut-être « périssent dans l’incrédulité ». Priez pour avoir la sensibilité spirituelle nécessaire pour reconnaître les occasions qui se présentent. Vous vous apercevrez que Dieu mettra sur votre chemin ceux de ses enfants qu’il prépare à recevoir l’Évangile rétabli.

Rien ne se passe dans l’œuvre missionnaire tant que vous n’avez pas trouvé quelqu’un à instruire. Parlez chaque jour au plus grand nombre de personnes possible. Il est naturel d’éprouver une certaine appréhension à l’idée de parler aux gens, mais vous pouvez prier pour avoir la foi et la force d’ouvrir la bouche avec plus de hardiesse pour proclamer l’Évangile rétabli. Essayez d’appliquer les idées suivantes en cherchant à parler à tous les gens que vous rencontrez :

  • Ayez confiance que l’Esprit mettra dans votre cœur et votre esprit ce que vous devez enseigner.

  • Écoutez sincèrement ce que les gens vous disent.

  • Soyez cordial, sincère, amical et de bonne humeur. Proposez votre aide.

  • Parlez aux gens de leur famille. Aidez-les à voir en quoi l’Évangile rétabli peut être une bénédiction pour leur famille.

  • Proposez-leur de les aider à trouver les noms de leurs grands-parents, arrière-grands-parents ou d’autres ancêtres. Sollicitez l’aide des consultants de l’œuvre du temple et de l’histoire familiale de la paroisse.

  • Invitez tout le monde à s’instruire sur l’Évangile rétabli.

  • Offrez des cartes à distribuer.

  • Demandez aux gens le nom de leurs connaissances que votre message pourrait intéresser.

Pendant que vous lisez le récit véridique suivant, remarquez comment l’homme a été préparé à recevoir les missionnaires et comment les missionnaires ont utilisé une occasion imprévue pour lui enseigner l’Évangile.

Lorsque j’étais petit, personne ne m’a jamais appris à lire la Bible. J’allais à l’église le dimanche, mais je n’y apportais rien et n’éprouvais rien en retour. J’étais désabusé. […] Je cherchais […] Dieu – j’avais envie de savoir si même il existait. J’avais soif de le connaître et de connaître sa parole. Mais je n’arrivais pas à trouver ce que je cherchais.

Par moments je me suis senti sur le point d’étancher ma soif. La première fois que j’ai tenu dans mes bras mon premier enfant, ma fille, j’ai eu le sentiment que Dieu existait vraiment. Plusieurs années plus tard, lorsque sa sœur est née, j’ai ressenti la même chose. […] Toutefois, la plupart du temps, une lassitude inexplicable pesait sur mon âme. J’étais spirituellement assoiffé, et je ne trouvais pas où boire.

En avril 1994, j’habitais Monterrey (Mexique) où je gagnais ma vie comme chauffeur de taxi. Un jour qu’il avait plu pendant des heures, l’eau descendait en cascades sur le flanc des montagnes. Après avoir conduit sous la pluie pendant des heures, je me suis trouvé dans une petite ville, à huit kilomètres environ de Monterrey. Il était à peu près […] l’heure de rentrer chez moi. Tout à coup, j’ai vu deux jeunes gens à pied. Ils portaient un pantalon sombre et une chemise blanche, et ils étaient trempés de la tête aux pieds.

En arrivant près d’eux, j’ai ouvert la porte du taxi et j’ai crié : « Montez ! Je vais à Monterrey. »

Le plus grand […] a répondu : « Nous n’avons pas d’argent. »

« C’est gratuit », ai-je répondu.

Ils sont vite montés dans le taxi.

Tout en roulant, nous avons parlé. Ils m’ont demandé s’ils pouvaient me donner un message au sujet de Jésus-Christ. J’ai accepté et leur ai donné mon adresse.

En rentrant à la maison, j’ai réveillé ma femme et lui ai parlé des deux jeunes gens : « Quelle coïncidence ! » ai-je dit. « L’un est mexicain et l’autre américain, et ils s’appellent tous les deux Elder. »

« Elder veut dire missionnaire », a répondu ma femme, qui avait vaguement entendu parler de l’Église.

Tout au fond de moi, j’ai ressenti un tressaillement. Ces jeunes gens avaient laissé dans mon cœur un sentiment délicieux d’émerveillement. Je sentais que j’étais sur le point de découvrir l’eau qui étancherait ma soif, qu’elle était à ma portée.

Les missionnaires sont venus chez nous le 5 juin, et j’ai été heureux de les écouter. Deux semaines plus tard, le 19 juin, je me suis fait baptiser. Ma femme a suivi quatre mois plus tard, en octobre, [ainsi que ma fille].

En décembre 1995, notre famille a été scellée au temple de Mexico, pour cette vie et pour l’éternité. Nous connaissons maintenant l’harmonie, la paix et le bonheur en famille. Nous savons qui nous adorons. Nous savons d’où nous venons et où nous allons. Nous aimons la sainte parole de Dieu, particulièrement le Livre de Mormon, et nous aimons son Église, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Grâce à ces cadeaux, nous avons trouvé cette source d’eau vive dont le Sauveur parlait à la Samaritaine : « Celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » (Jean 4:14). [Victor Manuel Cabrera, « Soif d’eau vive », Le Liahona, août 2001, p. 43]

Living water

© 2001 Simon Dewey. Reproduction interdite.

Activité : Étude personnelle ou en équipe

  • Comment l’homme avait-il été préparé pour l’Évangile rétabli ?

  • Que se serait-il passé si les missionnaires n’avaient pas ouvert la bouche pour donner un message de l’Évangile ?

  • Passez en revue ce que vous avez fait hier. Avez-vous parlé avec le plus grand nombre de personnes possible ? Sinon faites des plans et fixez-vous pour but de le faire aujourd’hui.

Étude des Écritures

Que dit le Seigneur à propos d’ouvrir la bouche ? Que devez-vous enseigner ? Qu’est-ce qui vous est promis ?

Enseignez lorsque vous trouvez, trouvez lorsque vous enseignez

Trouver et enseigner sont des activités apparentées et liées. Quand vous rencontrez des gens, soyez prêt à enseigner de brefs résumés de la vérité rétablie pour que le Saint-Esprit puisse rendre témoignage que vous êtes les serviteurs du Seigneur. Dans de nombreuses situations, vous devrez être en mesure de donner un message en une minute ou moins. Les gens sont habitués aux formules brèves et fortes. Par exemple, vous pouvez témoigner du message du Rétablissement en deux ou trois phrases seulement :

Après avoir été perdues pendant des siècles, les vérités originelles de Dieu (l’Évangile de Jésus-Christ) ont été rétablies par Dieu qui nous aime, par l’intermédiaire d’un prophète vivant. Nous en avons la preuve et vous pouvez la tenir entre vos mains, la lire, la méditer dans votre cœur et prier à son sujet pour en apprendre par vous-même la véracité. Voulez-vous nous permettre de… 

Si vous disposez d’un peu plus de temps, vous pourriez en dire davantage :

Notre message est simple. Dieu est notre Père. Nous sommes ses enfants. Nous faisons partie de sa famille. Il nous aime. Depuis le commencement du monde, il ne cesse de nous aimer et de se préoccuper de nous. À de nombreuses reprises, il s’est manifesté avec amour pour révéler l’Évangile de Jésus-Christ afin que ses enfants sachent comment retourner à lui. Il l’a révélé à des prophètes tels que Adam, Noé, Abraham et Moïse. Mais certaines personnes ont systématiquement rejeté cet Évangile. Il y a 2000 ans, Jésus-Christ lui-même a enseigné son Évangile.Chose incroyable, les gens ont même rejeté Jésus. Chaque fois que les hommes méprisent ou déforment la vraie doctrine et les vraies ordonnances, Dieu retire son autorité d’administrer l’Église.

L’invitation que nous vous lançons est d’ajouter aux vérités que vous chérissez déjà. Examinez la preuve que notre Père céleste a de nouveau tendu la main à ses enfants et, dans son amour, a révélé la vraie doctrine et les vraies ordonnances à un prophète. Le nom de ce prophète est Joseph Smith. On trouve la preuve de cette vérité merveilleuse dans ce livre : le Livre de Mormon. Vous pouvez le tenir entre vos mains, le lire et en méditer la véracité dans votre esprit et dans votre cœur.

Prenez l’habitude de commencer à enseigner et à témoigner quand vous rencontrez les gens. Vous trouverez davantage de personnes à instruire en témoignant et en leur permettant de sentir le pouvoir du Saint-Esprit.

Quelle que soit votre méthode initiale, passez rapidement et simplement au rétablissement de l’Évangile, car c’est le message spécial que nous apportons au monde. Les gens que vous instruisez ont souvent des amis ou des parents qui ont été préparés pour recevoir l’Évangile rétabli. Dans toutes les situations d’enseignement, telles que trouver des gens, les instruire, travailler avec les membres, demandez : « Qui parmi vos connaissances s’intéresserait à ce message et à qui pourrait-il profiter ? » Après avoir reçu des coordonnées, demandez : « Qui d’autre peut profiter de notre message ? » N’hésitez pas à y revenir maintes fois lors de vos rencontres suivantes. En ressentant les bénédictions de l’Évangile, ceux que vous instruisez auront le désir croissant d’en parler à d’autres (voir 1 Néphi 8:12). Ils se font souvent de nouveaux amis pendant qu’ils apprennent l’Évangile rétabli. Les missionnaires qui appliquent ce principe ont habituellement beaucoup de personnes à instruire.

Activité : Étude en équipe

  • Préparez un message d’une minute reposant sur l’une des leçons. Pensez au moyen de donner cette leçon lorsque vous trouvez des gens.

  • Déterminez la façon de rattacher rapidement ce message au Rétablissement.

  • Présentez ce message à votre collègue.

  • Fixez-vous pour but d’enseigner ce message aujourd’hui, à un moment propice, pour ajouter une nouvelle personne à votre liste de personnes à instruire.

  • Examinez la liste des personnes que vous instruisez actuellement. Faites la liste des personnes auxquelles vous avez demandé des coordonnées et de celles à qui vous n’en avez pas demandé. Travaillez la manière dont vous allez demander à chaque groupe de vous donner des coordonnées. Dans votre agenda, notez que vous devez lancer cette invitation lors de vos prochaines visites.

Parlez de l’importance de la famille

Sister missionaries

Le rétablissement de l’Évangile de Jésus-Christ est une bénédiction pour les familles et les personnes. En pratiquant les principes de l’Évangile rétabli, les familles et les personnes sont renforcées et peuvent connaître la paix, la joie et un sentiment d’appartenance et d’identité.

Le fait de traiter de l’importance de la famille avec les gens que vous rencontrez chaque jour vous aidera à trouver des personnes à instruire. La plupart des gens s’intéressent naturellement à leur famille. Dans beaucoup de situations où vous cherchez des personnes, vous pouvez facilement rattacher ce que la plupart des gens savent sur la famille au message du Rétablissement. Lorsque vous cherchez des personnes à instruire, vous pourriez dire quelque chose comme :

Il n’y a rien de plus important pour nous que notre famille. Notre famille nous rattache les uns aux autres, nous donne un nom ainsi que le sentiment que nous sommes nécessaires et aimés. Nous avons hérité de notre famille des traits de personnalité, des qualités et des caractéristiques physiques qui nous donnent une identité qui nous est propre.

Pour beaucoup de gens dans le monde, la priorité absolue va à une famille forte et heureuse. Il est souvent difficile d’atteindre ce but. Il semble parfois presque impossible, avec tout le mal qui nous entoure, d’élever des enfants et d’avoir un mariage fort dans le monde d’aujourd’hui.

Vous pourriez ensuite faire une transition vers le message du Rétablissement :

Les sentiments d’amour et de sollicitude que nous avons pour notre famille sont éternels et enracinés au plus profond de notre âme. Ils sont centrés sur notre relation avec Dieu. Vous faisiez partie de la famille de Dieu avant même votre naissance. Il est notre Père. Parce qu’il est notre Père, nous sommes frères et sœurs. Notre Père céleste veut que nous retournions vivre avec lui comme membres de sa famille. La famille ici-bas est liée à la famille de Dieu. La famille peut vivre ensemble après cette vie. Nous le savons parce que, après avoir été perdus pendant des siècles, des points de doctrine et des ordonnances véritables telles que le baptême par immersion ont été rétablis sur la terre par notre Père céleste, qui nous aime, par l’intermédiaire d’un prophète vivant. Ces vérités rétablies non seulement nous aident à comprendre notre place dans la famille de Dieu, mais elles sont le plus grand espoir que nous ayons d’avoir une famille forte et heureuse dans cette vie. Pourrions-nous vous en apprendre davantage sur… 

Vous pouvez faire de même avec d’autres sujets comme le bonheur, l’adversité, le but de la vie ou la mort. Quelle que soit la méthode que vous utilisez pour trouver des personnes, n’oubliez pas de la rattacher rapidement au message unique que nous avons pour le monde.

L’importance des membres

Travaillez avec les membres de l’Église pour trouver des personnes à instruire. La situation idéale, c’est quand les membres invitent d’autres personnes à suivre les leçons et sont présents lors de l’enseignement. Quand les membres font cela, davantage de personnes sont baptisées et restent pratiquantes. La fréquentation des membres est importante parce que cela adoucit le cœur des gens et les amène souvent à en apprendre davantage sur l’Évangile rétabli. Cela signifie souvent qu’ils sont introduits dans le cercle d’amis des membres de l’Église, aussi bien des membres pratiquants que des membres qui reviennent à l’église, des convertis récents et des familles partiellement membres.

Gordon B. Hinckley a dit : « Tant d’entre nous considèrent que l’œuvre missionnaire se limite au porte à porte. Tous ceux qui connaissent bien cette œuvre savent qu’il y a un meilleur moyen : C’est de passer par les membres de l’Église. Chaque fois qu’un membre présente [quelqu’un], il y a un système de soutien immédiat. Le membre rend témoignage de la véracité de cette œuvre. Il souhaite le bonheur de son […] ami. Il s’enthousiasme pour les progrès que fait son ami dans l’Évangile.

« Les missionnaires à plein temps peuvent faire l’enseignement proprement dit, mais chaque fois que ce sera possible, le membre soutiendra cet enseignement en proposant sa maison pour prolonger ce service missionnaire. Il rendra sincèrement témoignage de la nature divine de l’œuvre. Il sera présent pour répondre aux questions lorsque les missionnaires ne seront pas là. Il sera un ami pour le converti qui opère un changement important et souvent difficile. […] La responsabilité d’amener de nouvelles personnes dans l’Église n’incombe pas seulement aux missionnaires. Ces derniers réussissent mieux lorsque ce sont les membres qui trouvent [de nouvelles personnes] » (voir « Cherchez les agneaux, paissez les agneaux », L’Étoile, juillet 1999, p. 119-120).

Le point de départ de l’établissement de relations fortes avec les membres est l’évêque. Proposez votre aide dans tout ce qu’il vous demande de juste. Demandez-vous régulièrement : « Suis-je une bénédiction ou un fardeau pour l’évêque ? » Acquérez l’habitude de vous demander : « Comment puis-je aider ? » Si vous recherchez des occasions d’aimer, de servir et d’enseigner, il y aura beaucoup plus de chances pour que l’évêque et les membres de la paroisse vous confient les membres de leur famille et leurs amis.

Réfléchissez à l’extrait suivant d’une lettre écrite par un missionnaire à son président de mission :

Cher président,

Les assistants ont téléphoné aujourd’hui pour me dire que je suis muté. J’ai eu le sentiment que je devais vous écrire et vous remercier de m’avoir envoyé dans ce secteur. J’ai l’impression que c’était hier que vous m’avez parlé des difficultés qui m’attendaient.

Notre premier dimanche a confirmé ce que vous m’aviez dit. Nous avons reçu un accueil tiède dans la paroisse. Le seul rayon de soleil de ce premier dimanche a été Scott, le nouveau dirigeant de mission de paroisse. Il avait été muté le mois précédent à la base aérienne et était dirigeant de mission de paroisse depuis quinze jours. Notre premier dimanche, il nous a invités à dîner chez lui pour discuter de ce que nous pouvions faire pour que l’œuvre aille de l’avant. Après le repas, nous nous sommes agenouillés pour prier et nous avons demandé à notre Père céleste de nous guider. Pendant que nous priions, nous avons éprouvé un sentiment de paix et de détermination. Nous avons décidé que la meilleure façon de faire avancer l’œuvre était de gagner la confiance des membres. Nous avons décidé de suivre l’exemple d’Ammon et de les servir.

Nous avons commencé par l’évêque. À cause du manque de baptêmes dans le secteur et du manque d’efforts des missionnaires précédents, il était, on le comprend, réticent quand nous lui avons demandé de le rencontrer. Il a fini par nous inviter à dîner chez lui. Nous avons appris qu’il se préparait à enlever la moquette de son salon et à remettre en état le plancher en chêne qui se trouvait en dessous. Nous avons proposé notre aide et il a accepté. À la fin du travail, il nous a demandé de faire un discours à une réunion de Sainte-Cène. Nous avons pris cela comme une preuve qu’il commençait à avoir confiance en nous.

Nous avons appliqué cette même méthode de service quand nous avons rencontré les autres membres. Nous avons trouvé des occasions de les aider de toutes sortes de manières. Quand nous n’étions pas avec les membres, nous frappions aux portes et nous parlions au plus grand nombre de personnes possible de l’Évangile rétabli. Nous avons reçu la bénédiction d’avoir des personnes à instruire et les membres nous ont vus amener à l’église des personnes que nous trouvions par nous-mêmes. L’attitude de toute la paroisse a commencé à changer. Il y a eu un enthousiasme croissant pour l’œuvre missionnaire. Une fois que les membres nous ont fait confiance, les choses se sont accélérées. Beaucoup de baptêmes ont suivi.

Missionaries

Beaucoup de membres de l’Église ont des craintes en ce qui concerne l’œuvre missionnaire. Beaucoup ne savent pas exactement par quoi commencer ni quoi dire. Beaucoup craignent de perdre des amis intimes s’ils essaient de leur parler de l’Évangile. Il y a de nombreuses manières d’aider les membres. Par exemple, aidez-les à fortifier leur foi en leur enseignant le message du Rétablissement et d’autres points de doctrine provenant des leçons. Aidez-les à sentir l’esprit et la puissance de notre message. Fortifiez leur compréhension de la doctrine du Christ : cela fera plus pour augmenter leur confiance en vous et pour susciter leur enthousiasme pour l’œuvre missionnaire que tout ce que vous pourriez faire d’autre. Faites-leur comprendre que proposer l’Évangile rétabli se fera plus naturellement s’ils s’efforcent d’aimer et de servir les membres de leur famille et leurs amis. Enseignez-leur les principes de la section « Allez de lieu en lieu, faisant du bien » (voir le chapitre 1). Encouragez les membres à s’unir dans le jeûne et la prière fervente en faveur du bien-être de l’âme des gens qui ne connaissent pas Dieu (voir Alma 6:6). Dans tout ce que vous faites avec les membres, efforcez-vous de renforcer leur foi pour les aider à faire de l’œuvre missionnaire.

En plus de travailler avec des membres pratiquants, essayez de trouver des personnes à instruire grâce aux familles en partie membres, aux anciens potentiels, aux membres qui reviennent à l’église et aux nouveaux membres. Il y a des chances pour que ces membres aient beaucoup d’amis d’autres religions et aient des bénédictions en faisant connaître l’Évangile rétabli aux membres de leur famille et à leurs amis.

Dans toutes les visites que vous faites aux membres, faites tout ce que vous pouvez pour les inciter à :

  • Prier et suivre l’Esprit.

  • Rendre service.

  • Nouer des amitiés.

  • Ouvrir la bouche pour parler de l’Évangile rétabli.

  • Inviter d’autres personnes à faire des choses pour fortifier leur foi au Christ.

Toutes les coordonnées que vous recevez d’un membre doivent être traitées comme quelque chose de précieux. Quand un membre vous donne le nom d’un ami à qui téléphoner ou à qui rendre visite, réagissez rapidement et faites rapport des résultats au membre. Demandez-lui de vous aider à enseigner.

Idées pour aider les membres

Il y a beaucoup de manières d’encourager les membres à s’impliquer davantage dans l’œuvre missionnaire. Réfléchissez aux idées suivantes :

  • Demandez conseil à l’évêque et à d’autres dirigeants de la paroisse. Vous trouverez une aide supplémentaire dans ce domaine au chapitre 13.

  • Enseignez aux dirigeants et aux membres de l’Église le message du Rétablissement et d’autres leçons.

  • Enseignez-leur à aimer et à servir leurs voisins, leurs amis et leur collectivité. Ils peuvent trouver des occasions de service sur le site JustServe.org.

  • Invitez-les à jeûner et à prier pour avoir des occasions missionnaires.

  • Invitez-les à rendre visite à celles de leurs connaissances qui ont récemment connu un événement qui change la vie (naissance, décès dans la famille, mariage, déménagement récent).

  • Demandez-leur de vous aider à enseigner. La situation idéale est d’avoir avec vous un membre de l’Église qui appartenait précédemment à la même Église que la personne à instruire.

  • Aidez-les à se fixer une date pour laquelle ils inviteront leurs amis à en apprendre davantage sur le message du Rétablissement.

  • Montrez-leur des choses qu’ils peuvent donner aux autres, par exemple des exemplaires du Livre de Mormon, des vidéos et des cartes à distribuer.

  • Incitez-les à inviter leurs amis à aller à l’église ou à participer à une soirée chez eux, à regarder une vidéo produite par l’Église ou à participer à une conversation sur l’Évangile.

  • Aidez-les à s’exercer à dire ce qu’ils pourraient dire à leurs amis.

  • Aidez-les à savoir ce qu’ils pourraient dire sur les réseaux sociaux qui pourrait mener à une conversation sur l’Évangile.

  • Aidez-les à comprendre que quand ils donnent les coordonnées d’amis pour qu’ils rencontrent les missionnaires, ils peuvent participer aux leçons en personne ou à distance grâce aux moyens technologiques. Consultez le site Internet de l’Église pour obtenir plus de renseignements.

  • Enseignez-leur pourquoi il est important de parler de l’Évangile, quel qu’en soit le résultat.

Il y a beaucoup d’autres manières d’aider les membres à s’impliquer davantage. Essayez d’enrichir cette liste pendant toute votre mission. Faites part de vos idées aux autres missionnaires.

Activité : Étude en équipe

Avec votre collègue, passez en revue les choses que vous avez faites pour servir et aider l’évêque, d’autres dirigeants et des membres pendant le mois écoulé. Discutez et planifiez ce que vous pouvez faire pendant le mois à venir pour resserrer les liens avec eux.

Passez en revue les idées du cadre « Idées pour aider les membres ». Trouvez celles que vous n’avez pas encore essayées. À l’aide de votre agenda quotidien ou de vos outils numériques, faites des plans et essayez certaines de ces idées pendant la semaine prochaine.

Coordonnées provenant de membres, de missionnaires et du siège de l’Église

Les coordonnées sont une autre source importante permettant de trouver les personnes que le Seigneur prépare pour l’Évangile rétabli de Jésus-Christ. Les coordonnées peuvent provenir de membres, d’autres missionnaires ou du siège de l’Église. L’Église s’ouvre activement aux enfants de Dieu par de nombreux moyens tels que la publicité dans les médias, les centres pour visiteurs, les sites historiques, l’entraide et l’aide humanitaire, et l’Internet.

Quand vous recevez des coordonnées, prenez contact avec le membre ou les missionnaires qui vous les ont envoyées et demandez-leur comment vous pouvez aider la personne. Vous pouvez demander au membre ou aux missionnaires (avec l’accord de leur président de mission) de participer à l’enseignement de la personne en utilisant les moyens technologiques à leur disposition.

Quand vous rencontrez une personne qui est intéressée d’en apprendre davantage mais qui vit hors de votre secteur, présentez-lui l’Évangile et aidez-la à se préparer à rencontrer des membres et des missionnaires là où elle vit. Après avoir envoyé des coordonnées, travaillez avec les missionnaires qui les ont reçues pour les aider à commencer à enseigner. Avec l’accord de votre président de mission, vous pouvez continuer d’apporter votre soutien aux personnes dont vous avez transmis les coordonnées pour les aider à recevoir l’Évangile et de les intégrer.

Vous pouvez aussi aider les membres à parler de l’Évangile aux gens qu’ils connaissent. Quand les membres préparent et invitent leurs amis à rencontrer les missionnaires, montrez-leur comment envoyer des coordonnées, prenez contact avec les missionnaires et participer à l’enseignement pour aider à faire en sorte que la personne dont ils donnent les coordonnées ait une bonne expérience.

La plupart des gens qui répondent aux campagnes de l’Église dans les médias acceptent que des représentants de l’Église leur rendent visite pour leur en apprendre plus sur l’Évangile. Vous devez considérer ces occasions d’enseigner comme une responsabilité sacrée.

Dans certains cas, les personnes dont on vous donne les coordonnées vous conduisent à d’autres personnes que Dieu prépare. Si les personnes avec qui vous prenez contact ne sont pas intéressées, demandez-leur si elles connaissent quelqu’un qui le serait. Parlez avec les autres personnes vivant sous ce toit, ainsi qu’aux voisins. Demandez à chaque personne qui d’autre pourrait s’intéresser à votre message. Peut-être avez-vous été conduit vers cette personne parce que quelqu’un d’autre dans la maison ou dans le voisinage est prêt à recevoir l’Évangile.

Lorsque vous travaillez avec une personne dont vous avez reçu les coordonnées, n’oubliez pas :

  • Prenez contact avec le membre ou les missionnaires ayant donné les coordonnées afin d’en savoir plus sur la meilleure manière d’aider la personne. Le membre ou les missionnaires (avec l’accord de leur président de mission) ayant donné les coordonnées pourraient se concerter avec vous ou apporter leur aide à l’enseignement grâce aux moyens technologiques.

  • Essayez d’entrer rapidement en contact avec la personne dont vous avez reçu les coordonnées, par un appel, un sms, un courriel ou un autre moyen de communication. Prenez des dispositions pour lui rendre visite dès que possible. Si la personne ne répond pas, laissez un message et essayez de nouveau plus tard.

  • Convenez d’un moment pour vous rencontrer en personne ou par un moyen technologique.

  • Remettez tout objet demandé.

  • Faites ressortir les difficultés, besoins et intérêts de la personne et déterminez comment l’Évangile peut aider à répondre à ces besoins.

  • Présentez les vérités évangéliques énoncées dans les leçons missionnaires.

  • Lancez des invitations qui fortifieront la foi de la personne au Christ.

  • Demandez des coordonnées.

  • Prenez rendez-vous pour une nouvelle visite.

  • Si le rendez-vous pris avec une personne n’est pas honoré, travaillez dans le voisinage. Ne faites pas allusion au rendez-vous ou au nom de la personne dont vous avez les coordonnées quand vous parlez avec les habitants de son quartier.

Activité : Étude en équipe

Localisez toutes les personnes dont les coordonnées ont été envoyées à votre secteur au cours du mois écoulé. Trouvez les personnes avec lesquelles aucun contact n’a été pris et rendez-leur visite. Décidez qui des personnes avec lesquelles un contact a été pris précédemment doit de nouveau recevoir une visite.

L’histoire familiale et les ordonnances du temple

L’histoire familiale ou la généalogie sont un autre moyen de trouver des personnes à instruire. L’histoire familiale est maintenant un des passe-temps les plus répandus dans le monde. Ce que nous appelons parfois l’esprit d’Élie est « cette influence caractéristique du Saint-Esprit [qui] incite les gens à identifier et à chérir leurs ancêtres et les membres de leur famille, passés et présents, et à rassembler des informations les concernant » (David A. Bednar, « Le cœur des enfants se tournera », Le Liahona, novembre 2011, p. 25 ; voir aussi Russell M. Nelson, « Une nouvelle époque de récoltes », Le Liahona, juillet 1998, p. 34). L’Esprit incite des millions de personnes dans le monde à rechercher leurs ancêtres. Les gens peuvent souvent ressentir l’Esprit quand ils parlent de la famille. Beaucoup veulent des liens plus forts avec leur famille étendue. Cela peut conduire au désir de trouver une relation et une identité avec la famille de Dieu. Des ancêtres, désireux de recevoir leurs ordonnances, prient pour que leur postérité sur terre accepte vos enseignements et accomplisse ces ordonnances par procuration pour eux dans le temple.

Voyez quels sont les types de sources généalogiques qui existent dans votre secteur. Par exemple, vous pourriez donner un exemplaire du livret Ma famille ou présenter les personnes que vous instruisez à un consultant pour le temple et l’histoire familiale, ou à un autre membre qui peut les aider à découvrir FamilySearch.org. Faites participer les membres de sorte que les personnes que vous instruisez rencontrent des personnes qui peuvent se lier d’amitié avec elles. Expliquez que les services proposés sur FamilySearch.org sont gratuits.

Pour beaucoup de gens, l’histoire familiale consiste à découvrir et conserver des histoires et des photos de famille et à enregistrer les dates d’événements importants de la vie. Vous pouvez aider les personnes que vous instruisez à enregistrer ces renseignements sur FamilySearch.org ou dans le livret Ma famille. C’est aussi une bonne idée de parler de votre histoire familiale et de montrer des photos, quand cela convient, aux personnes que vous rencontrez ou instruisez.

Quand vous invitez les gens à évoquer des souvenirs de leurs êtres chers, ils peuvent sentir le Saint-Esprit leur témoigner de l’importance de la famille dans le plan de Dieu. Ces moments peuvent conduire à des conversations naturelles sur le but de la vie, le plan du bonheur de Dieu et le rôle du Sauveur dans ce plan.

Pour commencer, vous pourriez faire ce qui suit :

  • Parlez à l’évêque et au conseil de paroisse de votre désir de proposer de l’aide dans le domaine de la généalogie aux gens que vous rencontrez quotidiennement.

  • Discutez avec les dirigeants de paroisse de la meilleure manière de coordonner cet effort.

    • Cela ne dérange-t-il pas l’évêque que vous proposiez l’aide des membres de la paroisse ?

    • Quels membres de la paroisse sont consultants de l’œuvre du temple et de l’histoire familiale ?

    • Quelle est la meilleure manière de demander l’aide de ces membres ?

  • Si vous avez un centre d’histoire familiale dans votre secteur, apprenez à connaître les membres qui y servent et les meilleures manières d’utiliser le centre dans votre travail.

  • Assurez-vous d’avoir votre propre compte ouvert sur FamilySearch.org et familiarisez-vous avec votre histoire familiale.

  • Offrez d’aider les gens à commencer à en apprendre davantage sur leur histoire familiale, à enregistrer les histoires ou les souvenirs de leur famille et à organiser leurs renseignements et photos en utilisant les ressources disponibles gratuitement sur FamilySearch.org.

  • Utilisez le livret Ma Famille, vos photos de famille ou les ressources de FamilySearch.org quand vous cherchez des personnes à instruire.

  • Si c’est possible, enseignez un cours d’histoire familiale dans un lieu public ou proposez des consultations individuelles.

Lisez le récit suivant raconté par un missionnaire d’âge mûr. Notez le rôle que l’histoire familiale a joué dans la conversion du couple.

Mildred Schultz était membre fervente de son Église. Il ne faut donc pas s’étonner que lorsque les missionnaires ont frappé à sa porte, elle n’ait pas perdu de temps à les inviter à entrer pour pouvoir leur enseigner la « vérité ». Pendant que les missionnaires enseignaient, elle a été touchée par les vérités de l’Évangile et s’est fait baptiser. Pendant toute la période d’enseignement, Frank, son mari, n’a pas voulu écouter.

C’est ici que j’interviens. Les missionnaires nous ont présentés à sœur Schultz. Nous l’avons aidée à commencer son arbre généalogique et ensuite nous l’avons invitée à nous retrouver au centre généalogique. Le jour de notre réunion est arrivé et Frank a demandé à sa femme s’il pouvait l’accompagner pour pouvoir, lui aussi, rechercher ses ancêtres. Elle a bien entendu été ravie de cette idée et ils sont partis pour le centre.

Les missionnaires avaient prévu de nous y retrouver plus tard ce jour-là. Avant leur arrivée, nous avons montré la bibliothèque à Frank et à Mildred et nous les avons présentés à sœur Wright. Celle-ci était la spécialiste en généalogie et elle s’est proposée pour les aider à trouver des renseignements sur le père de Frank. Elle a trouvé son nom dans un livre et a également fourni à Frank une carte d’Allemagne qui montrait l’endroit où son père était né. Il était tellement ravi de cette découverte que, quand les missionnaires sont venus, il les a invités à dîner pour leur montrer des photos et sa généalogie. L’Esprit d’Élie avait touché et adouci son cœur et avait ouvert la porte pour que l’Évangile remplisse sa vie.

Ce soir-là, Mildred s’est demandé ce qu’elle pourrait dire pour aider Frank à s’intéresser davantage à l’Évangile. Une question lui est venue à l’esprit. « Frank, a-t-elle commencé, est-ce que tu veux être éternellement avec moi, même après cette vie ? Est-ce que tu veux avoir une famille éternelle ? » Il a répondu vivement : « Bien sûr ! Mais comment faire ? » C’était la question pour laquelle elle avait prié. « Écoute ce que les missionnaires ont à dire », a-t-elle répondu. Il a accepté. Tandis que les missionnaires enseignaient, la chaleur du message du Rétablissement a fait fondre ses doutes et ses craintes. Il a accepté volontiers les vérités que les missionnaires lui communiquaient. Il a accepté l’invitation à se faire baptiser. Depuis, Frank et Mildred sont forts et pratiquants dans l’Église.

Frank et Mildred ont travaillé dur pour mener leurs recherches à bien pour que les ordonnances salvatrices puissent être accomplies pour leur famille. Cela a été un jour merveilleux quand ils ont été baptisés pour les membres de leur famille. Pendant qu’il préparait les noms pour l’œuvre du temple, frère Schultz a eu un rêve concernant son père. Il a vu celui-ci au ranch où il avait passé son enfance. Il se tenait à côté du fauteuil à bascule dans la véranda, habillé de blanc et tendant les bras vers son fils. Frank s’est réveillé de son rêve en larmes. Il savait que son père avait accepté l’œuvre qu’ils avaient accomplie.

Activité : Étude en équipe

  • Qu’est-ce qui a poussé Frank à décider de recevoir l’enseignement des missionnaires ?

  • Comment pouvez-vous mieux rattacher l’œuvre de l’histoire familiale au plan de Dieu pour la famille ?

  • Comment utilisez-vous l’histoire familiale pour trouver des gens à instruire ?

  • De quelle manière pouvez-vous proposer des renseignements sur l’histoire familiale aux personnes que vous rencontrez quotidiennement ? Élaborez un plan pour commencer à utiliser davantage l’histoire familiale pour trouver des gens.

L’histoire familiale est un outil efficace pour trouver les personnes que le Seigneur prépare à recevoir l’Évangile rétabli. Priez pour être attentif aux occasions d’utiliser l’histoire familiale dans vos efforts pour trouver des personnes. Les gens sont habituellement touchés spirituellement quand ils parlent de la famille. Ils sentent aussi l’Esprit quand on leur explique les raisons doctrinales pour lesquelles nous faisons l’œuvre de l’histoire familiale. En outre on garde mieux les nouveaux convertis dans l’Église quand ils peuvent rechercher leurs racines familiales et accomplir les ordonnances sacrées en faveur de leurs ancêtres.

Étude des Écritures

Qu’est-ce que le Seigneur a rétabli sur terre par l’intermédiaire d’Élie ?

Activité : Étude personnelle et en équipe

Prenez des dispositions pour rencontrer un membre qui a de l’expérience dans le domaine de l’histoire familiale. Renseignez-vous sur les services qu’offrent vos consultants locaux de l’œuvre de l’histoire familiale et du temple.

Exercez-vous à proposer de l’aide aux gens que vous rencontrez pour constituer leur histoire familiale. Planifiez de proposer l’histoire familiale dans vos efforts pour trouver des personnes à instruire.

Lisez le livret La famille et le temple et discutez-en pour mieux comprendre l’œuvre de l’histoire familiale. Écrivez ce que vous apprenez dans votre journal d’étude.

Personnes que l’on a déjà instruites

Black Lamb

Les personnes que l’on a déjà instruites sont une source précieuse pour trouver des personnes à instruire. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les gens cessent de rencontrer les missionnaires. Ces raisons peuvent être la mutation des missionnaires, un départ en vacances, l’interruption des visites par les missionnaires alors que les gens s’attendent encore à les recevoir et l’idée que se font les gens que les missionnaires n’ont rien de nouveau à leur enseigner. Beaucoup de personnes que l’on a déjà instruites disent qu’elles accueilleraient de nouveau les missionnaires.

Examinez souvent votre carnet du secteur pour rechercher des personnes que l’on a déjà instruites. Réfléchissez en vous aidant de la prière aux renseignements que le carnet du secteur vous donne concernant la manière dont les personnes sont entrées en contact avec l’Église, ce qu’on leur a enseigné, comment elles ont réagi et pourquoi elles ont cessé d’étudier l’Évangile. Si des membres ont participé à l’enseignement et à l’intégration de ces personnes, demandez-leur ce qu’ils se rappellent de cette expérience. Sur la base de ces renseignements, planifiez de reprendre contact avec ces personnes.

Si une personne que vous instruisez décide de cesser d’étudier l’Évangile, notez dans le carnet du secteur les renseignements qui aideront les missionnaires à reprendre contact avec elle à l’avenir.

Lisez l’expérience suivante et réfléchissez à l’intérêt qu’il y a à reprendre contact des personnes que l’on a déjà instruites.

À ma grande surprise, j’ai été appelé à travailler dans la mission où ma sœur aînée avait travaillé l’année précédente. Après quelques mois dans le champ de la mission, j’ai été muté dans l’un des secteurs où ma sœur avait travaillé. Quand elle a appris ma mutation, elle m’a écrit et m’a demandé de rendre visite à une famille que sa collègue et elle avaient instruite. Elle a parlé de l’amour et des liens étroits qui l’unissaient à la famille Normand et de la déception qu’elle avait ressentie quand celle-ci avait cessé d’étudier l’Église.

Mon collègue et moi, nous avons trouvé les Normand et ils nous ont accueillis chaleureusement. Ils ont accepté notre invitation à écouter de nouveau l’Évangile rétabli. Je ne sais pas ce qui avait changé les choses cette fois-ci, mais ils étaient tout à fait prêts à accepter notre message. La famille tout entière a été baptisée et confirmée.

Après cette expérience, je me suis posé des questions sur les autres personnes avec qui ma sœur avait travaillé. Je me suis dit : « Si cela a marché pour les Normand, peut-être que cela marchera aussi pour les autres personnes qu’elle a instruites. » J’ai décidé d’écrire à ma sœur pour lui parler de l’idée de reprendre contact avec les autres personnes qu’elle avait instruites. Elle a parcouru son journal personnel et m’a envoyé les noms d’autres personnes du secteur.

Nous avons passé la semaine suivante, mon compagnon et moi, à prendre contact avec ces personnes. À notre grande joie, près de la moitié d’entre elles ont accepté l’invitation à écouter de nouveau l’Évangile rétabli. Plusieurs personnes de ce groupe ont été baptisées et confirmées. Quand nous avons rencontré ces personnes, nous leur avons également demandé de nous donner les noms de ceux de leurs amis et de leurs connaissances qui pourraient s’intéresser à notre message. Cela nous a permis de trouver d’autres personnes à instruire. Cela a été l’époque la plus active de ma mission.

Activité : Étude en équipe

  • Trouvez dans le carnet de votre secteur toutes les personnes que l’on a déjà instruites.

  • Planifiez de prendre contact avec elles dès que possible.

Trouvez par vos propres efforts

Cherchez à fortifier votre foi que Dieu prépare ses enfants à recevoir le message du Rétablissement. Si vous faites tout ce que vous pouvez, sous la direction du Saint-Esprit, pour trouver des personnes à instruire, le Seigneur mettra ces personnes sur votre chemin.

Il y a beaucoup de manières honorables de trouver les gens qui sont en train d’être préparés pour l’Évangile rétabli. Vous devez faire tout ce que vous pouvez pour vous trouver sur le chemin des gens qui sont en train d’être préparés. Les missionnaires ont constaté que les idées suivantes les ont aidés à trouver des personnes à instruire grâce à leurs propres efforts. Lisez la liste et envisagez d’essayer les idées qui sont nouvelles pour vous. Cette liste est aussi un point de départ pour imaginer d’autres manières honorables de trouver des personnes à instruire.

Missionaries
  • Travaillez avec l’évêque et avec le conseil de paroisse pour découvrir et prendre contact avec les personnes qui ont récemment eu un bébé, sont venues s’installer dans le secteur ou ont eu un décès dans leur famille.

  • Cherchez des occasions de rendre de petits services.

  • Enseignez le message du Rétablissement aussi bien aux membres pratiquants qu’aux membres qui reviennent à l’église, aux convertis récents et aux familles en partie membres. Demandez-leur de vous présenter à des personnes que vous pouvez instruire.

  • Prenez des dispositions pour organiser des veillées spirituelles avec les membres auxquelles ils peuvent amener leurs amis et où vous pouvez enseigner l’Évangile et demander des coordonnées.

  • Proposez-vous pour enseigner aux gens comment tenir une soirée au foyer.

  • Proposez de faire visiter l’église locale aux personnes que vous rencontrez.

  • Proposez d’arranger une réunion avec l’évêque.

  • Invitez les gens à consulter les sites officiels de l’Église et la documentation accessible en ligne.

  • Organisez une classe d’étude des Écritures.

  • Enseignez l’anglais comme deuxième langue.

  • Invitez les personnes en âge de le faire à suivre le séminaire ou l’institut.

  • Allez de maison en maison ou parlez avec les gens dans la rue.

  • Utilisez la documentation imprimée et numérique approuvée par l’Église, notamment des vidéos édifiantes.

  • Demandez des coordonnées aux personnes que vous instruisez actuellement, à celles que l’on a déjà instruites, aux membres qui reviennent à l’église, aux familles en partie membre, aux anciens potentiels et à toutes les personnes que vous rencontrez.

  • Invitez les gens aux réunions, aux activités et aux portes ouvertes de l’Église.

  • Invitez des personnes aux services de baptême. Ceux-ci constituent une excellente prise de contact avec l’Église et donnent aux gens une bonne occasion de sentir l’influence de l’Esprit.

Il n’y a pas d’efforts inutiles

Quand les gens décident de ne pas en apprendre davantage sur l’Évangile rétabli, votre travail n’a pas été inutile. Les efforts systématiques que vous faites pour servir et instruire le plus grand nombre de personnes possible sont l’une des manières dont Dieu prépare ses enfants à recevoir finalement ses serviteurs. C’est souvent par votre intermédiaire qu’il tend la main à ses enfants. Même quand les gens n’acceptent pas l’occasion d’apprendre l’Évangile, les services que vous rendez et vos paroles sont la preuve de l’amour de Dieu envers eux et peuvent planter des semences que récolteront les futurs missionnaires et membres de l’Église.

Quand les gens n’acceptent pas l’Évangile, ne vous découragez pas. Vous avez élevé la voix d’avertissement. Vous leur avez donné un choix clair. Les disciples du Christ éprouvent de la tristesse quand les gens décident de ne pas se repentir, mais ils conservent la vision de ce qu’ils sont et de ce qu’ils font. Ils continuent à aller diligemment de l’avant.

N’oubliez pas ceci

  • Édifiez l’Église en trouvant les personnes qui vous recevront (voir Doctrine et Alliances 42:8).

  • Efforcez-vous de ressentir l’Esprit et suivez-le lorsque vous recherchez des personnes.

  • Il y a, dans votre secteur, des personnes qui sont en train d’être préparées pour recevoir l’Évangile rétabli.

  • Les membres de l’Église sont votre meilleure source d’aide pour trouver des personnes à instruire, à baptiser et à confirmer. Cela inclut les membres pratiquants, ceux qui reviennent à l’Église, ceux dont la famille est en partie membre, les anciens potentiels et les convertis récents.

  • Établissez des relations fortes avec l’évêque et les membres.

  • Enseignez lorsque vous trouvez et trouvez lorsque vous enseignez.

  • Soyez attentif aux occasions imprévues de trouver des personnes.

  • Priez pour avoir des occasions de faire du bien et de prêcher le message du rétablissement de l’Évangile de Jésus-Christ.

  • Il y a de nombreuses façons de trouver des gens à instruire. Évitez de vous concentrer sur une ou deux méthodes seulement.

Idées à étudier et à appliquer

Étude personnelle

  • Lisez la lettre suivante écrite par une missionnaire à ses parents : « J’ai parlé à une femme merveilleuse dans le bus. Nous revenions d’[un conseil] de district et c’était le seul siège libre. Je me suis donc assise et je me suis mise à regarder mon courrier. Bien entendu, la première lettre que j’ai lue a été la vôtre, avec les photos du petit Evan. J’ai remarqué que la personne assise à côté de moi regardait aussi les photos et quand j’ai tourné la tête, mon regard a croisé celui d’une femme âgée. Elle m’a fait un léger sourire et a regardé par la fenêtre. Puis elle a fermé les yeux comme si elle allait dormir. J’ai fait cette prière : ‘Père céleste, je veux lui parler. Aide-moi.’ Une minute plus tard, elle a ouvert les yeux et s’est redressée et je lui ai dit rapidement : ‘N’est-il pas mignon ?’ Je lui ai montré les photos du petit Evan et je me suis mise à parler de famille avec elle. Je l’ai interrogée sur ses enfants et, les larmes aux yeux, elle m’a raconté que sa fille la détestait et ne voulait avoir aucune relation avec elle. Elle a pleuré et j’ai pleuré avec elle. Je lui ai parlé du plan du salut, je lui ai dit que notre Père céleste la connaissait et savait ce qu’elle traversait. J’ai pleuré et je lui ai dit que je savais que sa fille l’aimait parce que je suis la fille d’une mère qui m’aime et que j’aime. Je lui ai expliqué que parfois les gens prennent de mauvaises décisions et que sa fille a son libre arbitre. Elle m’a dit en souriant : ‘Je parie que vous manquez vraiment à votre mère et qu’elle ne vous lâchera plus quand elle vous reverra.’ Elle m’a remercié de lui avoir parlé et m’a donné son adresse pour que nous puissions lui parler de l’Évangile. En descendant du bus, elle m’a dit : ‘Je suis montée dans le mauvais bus, mais je ne suis pas descendue. Personne ne s’est assis à côté de moi avant votre arrivée… Et voyez ce qui est arrivé !’ Le plan de Dieu est parfait ! »

    Quels principes de ce chapitre voyez-vous à l’œuvre dans ce récit ? Relisez le chapitre et faites-en la liste dans votre journal d’étude. Lesquels de ces principes pouvez-vous essayer d’appliquer aujourd’hui ?

  • Lisez Jean 15:12-13 ; 21:15-17 ; 1 Thessaloniciens 2 et Mosiah 18:8-10. Vous acquittez-vous bien de votre responsabilité d’aimer et de servir les autres ? Comment pouvez-vous vous améliorer ? Écrivez votre réponse dans votre journal d’étude.

  • Comment les gens sauront-ils que vous êtes un serviteur du Seigneur ? Pendant que vous réfléchissez à cette question, étudiez Moroni 7:3-5 ; Matthieu 7:20 ; Jean 13:34-35. Notez vos réflexions dans votre journal d’étude.

  • Lisez 3 Néphi 18:31-32 ; Alma 8:16 ; Alma 24:7-8 et Alma 32:41. Réfléchissez à ce que ces versets enseignent sur le travail avec les personnes que l’on a déjà instruites. Écrivez dans votre journal d’étude ce que vous apprenez et enseignez-le à votre collègue.

Étude en équipe

  • À l’aide de votre agenda quotidien, faites des plans pour rencontrer les convertis récents. Demandez-leur de vous dire comment ils ont été préparés pour l’Évangile. Posez des questions telles que celles-ci : Quand êtes-vous entrés pour la première fois en contact avec l’Église ? Qu’est-ce qui vous a poussés à rencontrer les missionnaires ? Écrivez ce que vous apprenez dans votre journal d’étude.

  • Revoyez chacun des sujets suivants. À l’aide des leçons, préparez une méthode simple pour trouver des gens. Exercez-vous à enseigner dans le contexte d’une recherche de personnes à instruire et à rattacher rapidement chaque sujet au Rétablissement.

    • Quelqu’un qui a besoin de trouver plus de sens à la vie.

    • Quelqu’un qui veut se rapprocher de Dieu.

    • Quelqu’un qui a besoin d’aide pour des décisions importantes.

  • Regardez l’une des vidéos didactiques sur FamilySearch.org. Préparez un bref message sur l’œuvre de l’histoire familiale et lisez-le à votre collègue.

  • Imaginez que votre collègue et vous êtes tous deux mutés dans un nouveau secteur. Vous trouvez le carnet du secteur en bon état, mais vous n’avez pas de personnes à instruire. Que feriez-vous pour ajouter le plus rapidement possible des personnes à votre liste de personnes à instruire ? Faites des plans pour appliquer certaines de ces idées dès aujourd’hui.

  • L’idée suivante a réussi à beaucoup de missionnaires et de membres. Lisez-la et étudiez-la avec votre collègue.

    • Aidez les membres à faire une liste d’amis, de parents et de connaissances à qui ils pourraient parler de l’Évangile. Passez cette liste en revue avec les membres et aidez-les à choisir en s’aidant de la prière quelqu’un qu’ils aimeraient préparer à entendre l’Évangile.

    • Aidez-les à fixer un jour pour lequel ils (a) travailleront pour que la personne ou la famille soit préparée à être instruite chez eux ou (b) feront une autre activité d’intégration pour la préparer. Le fait de fixer une date donne aux membres un but et les aide à exercer leur foi.

    • Aidez-les à planifier ce qu’ils vont faire, entre maintenant et la date qu’ils ont fixée.

    • Suivez-les régulièrement pour leur apporter votre soutien et les encourager. Invitez-les à parler de leurs succès et de leurs préoccupations.

    Discutez de la façon dont vous pouvez appliquer cette idée dans le secteur dans lequel vous travaillez.

Conseil de district, conférences de zone, et conseil des dirigeants de la mission

  • Lisez et commentez la section « Trouvez par vos propres efforts ».

    • Expliquez comment ces idées ont aidé des missionnaires à trouver des personnes à instruire.

    • Au tableau, notez d’autres idées pour trouver des personnes à instruire. Demandez aux missionnaires de faire la démonstration de leurs idées.

    • Demandez-leur de se fixer des buts pour améliorer leurs efforts pour trouver des personnes.

  • Dressez une liste de situations permettant de trouver des gens.

    • Confiez à chaque missionnaire une des situations. Laissez-lui cinq minutes pour préparer la façon dont il enseignerait le message du Rétablissement. Si c’est nécessaire, renvoyez-le à la leçon : « Le message du rétablissement de l’Évangile de Jésus-Christ ».

    • Soulignez l’importance de veiller à ce que la durée du message corresponde à la situation. Par exemple, les missionnaires pourront passer plus de temps à enseigner chez un membre qu’à instruire quelqu’un dans un magasin.

    • Laissez autant de missionnaires que le temps le permet enseigner le message du Rétablissement dans la situation qui leur a été attribuée.

  • Enseignez les principes qui se trouvent dans la section « Enseignez quand vous trouvez, trouvez quand vous enseignez ».

    • Chargez chaque missionnaire de préparer un message d’une minute qu’il pourrait donner dans le cadre d’une recherche de personnes à instruire. Ce message doit s’appuyer sur la doctrine énoncée dans les leçons missionnaires.

    • Demandez aux missionnaires de s’exercer à se donner mutuellement leur message d’une minute. Vous pourriez prévoir diverses situations, par exemple un enseignement chez un membre, un enseignement sur le pas de la porte, un enseignement sur le trottoir ou une prise de contact avec une personne dont vous avez reçu les coordonnées. Demandez aux missionnaires de s’exercer à enseigner dans chacune de ces situations.

Président de mission, son épouse et ses conseillers

  • Donnez l’exemple de l’œuvre missionnaire par les membres dans votre famille. Racontez votre expérience aux missionnaires et aux membres.

  • Tenez conseil avec les dirigeants de la prêtrise et des auxiliaires sur la meilleure manière pour les missionnaires de trouver des personnes à instruire dans votre mission.

  • Organisez des veillées missionnaires au cours desquelles vous pouvez parler aux personnes que l’on instruit dans votre mission. Coordonnez votre action avec les dirigeants locaux de la prêtrise pour que la réunion soit accessible aux membres qui peuvent amener des amis. Lors de ces réunions, demandez à des convertis récents de rendre témoignage et de raconter l’histoire de leur conversion avant que vous ne parliez. Concentrez vos paroles sur le message du Rétablissement.

  • Montrez votre arbre familial et vos photos de famille aux missionnaires et racontez-leur des histoires tirées de votre histoire familiale. Expliquez-leur comment vous utilisez ces ressources dans vos efforts pour trouver des personnes à instruire.

  • Accompagnez occasionnellement les missionnaires pour les aider à trouver des personnes à instruire.