Les ordonnances et les alliances
précédent suivant


Les ordonnances et les alliances

Remarque : Les activités suivantes relatives à la maîtrise de la doctrine peuvent être effectuées au cours de plusieurs séances de classe ou regroupées en une seule.

Comprendre la doctrine (40 minutes)

Première partie (10 minutes)

Écrivez le mot Ordonnances au tableau.

  • Dans l’Évangile de Jésus-Christ, que sont les ordonnances ?

Demandez à un élève de lire le premier paragraphe de la section intitulée « Ordonnances » du sujet doctrinal n° 7, « Les ordonnances et les alliances », dans son exemplaire de Maîtrise de la doctrine, document de référence. Demandez aux autres de suivre et de relever les mots ou expressions qui nous aident à mieux comprendre ce que sont les ordonnances.

  • Quels mots ou expressions dans ce paragraphe nous aident à mieux comprendre ce que sont les ordonnances ?

Invitez les élèves à venir au tableau et à faire la liste de toutes les ordonnances de l’Évangile qui leur viennent à l’esprit. Une fois la liste achevée, faites remarquer que certaines ordonnances portent le nom d’ordonnances du salut.

Demandez à un élève de lire à voix haute le deuxième paragraphe de la section intitulée « Ordonnances ». Demandez aux autres de suivre et de relever les mots ou expressions qui expliquent ce que sont les ordonnances du salut et pourquoi nous en avons besoin. Suggérez aux élèves de marquer ces mots ou ces expressions de façon distinctive dans leur exemplaire de Maîtrise de la doctrine, document de référence.

  • D’après ce que vous avez relevé, quels sont les mots ou expressions qui expliquent ce que sont les ordonnances du salut et pourquoi nous en avons besoin ?

  • Qu’est-ce que cela signifie que les ordonnances du salut sont essentielles à l’exaltation ? (Assurez-vous que les élèves comprennent que, sans les ordonnances du salut, nous ne pouvons devenir comme notre Père céleste ni retourner vivre en sa présence pour l’éternité.)

Demandez à un élève de venir au tableau et de dessiner une étoile à côté de chaque ordonnance du salut.

Demandez à un élève de lire à voix haute les quatre derniers paragraphes de la section intitulée « Ordonnances ». Demandez aux autres de suivre et de relever les ordonnances du salut ne figurant pas encore au tableau. Demandez aux élèves de dire ce qu’ils ont trouvé. Si nécessaire, ajoutez les ordonnances du salut manquantes à la liste figurant au tableau.

Demandez aux élèves de citer, en se référant à cette liste, les ordonnances du salut qu’ils n’ont pas encore reçues et invitez ceux qui le souhaitent à expliquer pourquoi ils sont désireux de recevoir ces ordonnances. (Avertissez les élèves de ne rien divulguer de trop personnel.)

Vous pourriez témoigner des bénédictions qui ont été les vôtres grâce aux ordonnances du salut que vous avez reçues. Invitez les élèves à se préparer personnellement à recevoir toutes les ordonnances du salut.

Deuxième partie (15 minutes)

Affichez ou lisez à voix haute la déclaration suivante et demandez aux élèves s’ils pensent qu’elle est vraie ou fausse : Une personne ne peut ressentir l’influence du Saint-Esprit qu’après s’être fait baptiser et confirmer membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Pour les aider à comprendre que cette déclaration est fausse, demandez à un élève de lire le quatrième paragraphe de la section intitulée « Ordonnances » du sujet doctrinal n° 7, « Les ordonnances et les alliances », dans son exemplaire de Maîtrise de la doctrine, document de référence. Demandez aux autres de suivre et de relever la différence entre le don du Saint-Esprit et l’influence du Saint-Esprit.

  • D’après ce qui est dit dans ce paragraphe, quelle est la différence entre le don du Saint-Esprit et l’influence du Saint-Esprit ?

Suggérez aux élèves de marquer de façon distinctive le point de doctrine suivant au début du paragraphe qu’ils viennent de lire : Après qu’une personne est baptisée, un ou plusieurs détenteurs de la Prêtrise de Melchisédek la confirment membre de l’Église et lui confèrent le don du Saint-Esprit. Vous pourriez souligner que comme l’ordonnance de la confirmation est une ordonnance du salut, elle doit être autorisée par une personne qui détient les clés de la prêtrise requises.

  • Quelle Écriture pour la maîtrise de la doctrine soutient cette vérité ? (3 Néphi 27:20. Suggérez aux élèves de marquer ce passage de façon distinctive dans leurs Écritures afin de pouvoir le retrouver facilement.)

Pour permettre aux élèves de comprendre le contexte de 3 Néphi 27:20, expliquez que ce passage contient les paroles de Jésus-Christ lorsqu’il a rendu visite à ses disciples en Amérique, après sa mort et sa résurrection, et les a instruits.

Invitez un élève à lire 3 Néphi 27:20 à voix haute. Demandez aux autres de suivre et de relever les bénédictions que le Sauveur a promises aux personnes qui se font baptiser et qui reçoivent le don du Saint-Esprit.

  • Qu’est-ce que le Sauveur a promis aux personnes qui se font baptiser et qui reçoivent le don du Saint-Esprit ?

  • Que signifie être sanctifié ? (Suggérez aux élèves de noter la définition suivante dans leurs Écritures à côté du verset 20 : La sanctification est le « processus par lequel on se libère du péché et devient pur et saint par l’expiation de Jésus-Christ », Guide des Écritures, « Sanctification », scriptures.lds.org.)

Demandez à un élève de lire à voix haute la citation suivante de Henry B. Eyring, de la Première Présidence. Demandez aux autres de suivre et de relever comment nous pouvons savoir que nous sommes sanctifiés ou purifiés de nos péchés grâce à l’expiation du Sauveur.

Eyring, Henry B.

« Si vous avez ressenti l’influence du Saint-Esprit aujourd’hui, c’est une preuve que l’Expiation agit dans votre vie. […] La réception du Saint-Esprit nous purifie par l’intermédiaire de l’expiation de Jésus-Christ » (Henry B. Eyring, « Les dons de l’Esprit pour les temps difficiles », Veillée du DEE pour les Jeunes Adultes, 10 septembre 2006, Ensign, juin 2007, p. 23).

  • D’après cette déclaration du président Eyring, comment pouvons-nous savoir que nous sommes sanctifiés par l’expiation de Jésus-Christ ?

  • À votre avis, pourquoi est-il important que nous recevions le don du Saint-Esprit après avoir été baptisés et que nous recherchions la compagnie constante de l’Esprit tout au long de notre vie ? (Grâce à la compagnie du Saint-Esprit, nous pouvons continuer d’être sanctifiés tout au long de notre vie et finalement de nous « tenir sans tache devant [Jésus-Christ] au dernier jour » [3 Néphi 27:20] lorsque nous nous présenterons devant lui pour le jugement dernier.)

  • D’après les vérités dont nous avons parlé, pourquoi le fait de recevoir le don du Saint-Esprit est-il nécessaire à notre salut ? (Par l’intermédiaire de ce don, nous recevons le pouvoir d’être purifiés de tous nos péchés par l’expiation de Jésus-Christ. Cela nous est nécessaire pour devenir purs comme notre Père céleste et pour pouvoir demeurer éternellement avec lui.)

Écrivez les questions suivantes au tableau :

  • Pourquoi êtes-vous reconnaissant du don du Saint-Esprit ?

  • En quoi ce don est-il source de bénédictions dans votre vie ?

Demandez aux élèves de noter leurs réponses à ces questions dans leur carnet de classe ou dans leur journal d’étude des Écritures. Invitez un ou deux élèves à faire part aux autres de ce qu’ils ont écrit.

Troisième partie (10 minutes)

Répartissez les élèves en équipes de deux. Donnez un morceau de papier à chaque équipe et demandez-leur de noter la définition d’une alliance. Invitez les élèves d’une ou deux équipes à présenter leur définition au reste de la classe.

Demandez à chaque équipe de lire le premier paragraphe de la section intitulée « Ordonnances » du sujet doctrinal n° 7, « Les ordonnances et les alliances », dans leur exemplaire de Maîtrise de la doctrine, document de référence. Demandez-leur de relever les expressions ou les idées qu’ils pourraient ajouter à leur définition d’une alliance.

  • Quelles expressions ou idées pourriez-vous ajouter à votre définition d’une alliance ? Pourquoi ?

Demandez à deux élèves de lire tour à tour les deux derniers paragraphes de la section intitulée « Ordonnances ». Demandez aux autres de suivre et de relever la relation qui existe entre les alliances et les ordonnances du salut ?

  • Quelle est la relation entre les alliances et les ordonnances du salut ? (Suggérez aux élèves de marquer le point de doctrine suivant de façon distinctive dans leur exemplaire de Maîtrise de la doctrine, document de référence : Toutes les ordonnances du salut sous l’autorité de la prêtrise sont accompagnées d’alliances. Par exemple, nous faisons alliance avec le Seigneur lors de notre baptême.)

  • Quelle Écriture pour la maîtrise de la doctrine soutient ce point de doctrine ? (Mosiah 18:8-10. Suggérez aux élèves de marquer ce passage de façon distinctive dans leurs Écritures.)

Alma Baptizing in the Waters of Mormon

Pour aider les élèves à comprendre le contexte de Mosiah 18:8-10, affichez l’image Alma baptise dans les eaux de Mormon (Recueil d’illustrations de l’Évangile, 2009, n° 76 ; voir aussi LDS.org) et demandez aux élèves ce qu’elle représente. Expliquez aux élèves qu’Alma se cachait des serviteurs du méchant roi Noé car il avait choisi de se repentir et de suivre le Seigneur après avoir écouté les enseignements du prophète Abinadi. Avec le temps, de nombreuses personnes se sont assemblées aux eaux de Mormon, près de l’endroit où Alma se cachait, pour écouter ses enseignements et être baptisées.

Demandez à un élève de lire Mosiah 18:8-10 à voix haute. Demandez aux autres de suivre et de relever ce qu’Alma a enseigné au sujet de l’alliance que nous faisons lorsque nous recevons l’ordonnance du baptême.

  • D’après ce passage, quelle alliance contractons-nous, ou que promettons-nous, lorsque nous nous faisons baptiser ?

Rappelez aux élèves que Mosiah 18:8-10 confirme le point de doctrine que toutes les ordonnances du salut sous l’autorité de la prêtrise sont accompagnées d’alliances.

  • À votre avis, pourquoi est-il important de savoir qu’à chaque fois que nous recevons une ordonnance du salut, nous contractons une alliance avec le Seigneur ?

Quatrième partie (5 minutes)

Lisez ensemble à voix haute Mosiah 18:8-10. Demandez aux élèves de chercher ce que le Seigneur nous promet lorsque nous contractons et respectons l’alliance du baptême.

  • D’après les versets 9-10, que nous promet le Seigneur lorsque nous contractons et respectons l’alliance du baptême ?

Demandez à un élève de lire à voix haute la citation ci-après. Demandez aux autres de suivre et de relever comment l’ordonnance de la Sainte-Cène peut nous aider à recevoir les bénédictions qui nous sont promises lors de l’alliance du baptême.

« Prendre la Sainte-Cène, c’est témoigner à Dieu que nous nous souviendrons de son Fils même après le bref moment de cette ordonnance sacrée. Une partie de cette ordonnance est une promesse de se souvenir toujours de lui et un témoignage de la volonté individuelle de prendre sur soi le nom de Jésus-Christ et de garder ses commandements. En prenant la Sainte-Cène et en prenant ces engagements, les membres de l’Église renouvellent l’alliance qu’ils ont faite lors de leur baptême (voir Mosiah 18:8-10 ; D&A 20:37).

En contrepartie, le Seigneur renouvelle la rémission promise des péchés et permet aux membres de l’Église d’avoir ‘toujours son Esprit avec eux’ (D&A 20:77). La compagnie constante de l’Esprit est l’un des plus grands dons de la condition mortelle » (Sujets de l’Évangile, « Sainte-Cène », lds.org/topics).

  • Quel effet cela a-t-il sur vous de prendre la Sainte-Cène dignement chaque semaine ?

  • En quoi la compagnie constante du Saint-Esprit est-elle source de bénédictions pour vous ?

  • Comment le fait de comprendre les bénédictions que nous recevons par l’intermédiaire de la Sainte-Cène augmente-t-il votre reconnaissance vis-à-vis de cette ordonnance ?

Invitez les élèves à méditer sur ce qu’ils peuvent faire pour prendre la Sainte-Cène avec davantage de respect et de reconnaissance le dimanche suivant. Demandez-leur de se fixer un but par écrit et d’agir en conséquence.

Exercice (30 minutes)

Revoyez avec les élèves les trois principes de la section « Acquérir la connaissance spirituelle » dans Maîtrise de la doctrine, document de référence : agir avec foi, examiner les concepts et les questions avec une perspective éternelle et approfondir sa compréhension au moyen de sources divinement désignées.

Demandez à un élève de lire à voix haute le scénario suivant : Demandez aux autres de suivre et de relever pourquoi la jeune fille se fait du souci au sujet de son amie.

Kate et Jamie sont dans la même paroisse. Elles se connaissent depuis la Primaire et sont devenues bonnes amies au fil des ans. Depuis peu, Kate se fait du souci au sujet de son amie Jamie. Elle a remarqué que même si Jamie continue d’assister assez régulièrement aux réunions de l’Église, elle a commencé à négliger ses principes à l’école et en d’autres occasions dans le but d’imiter ce que font les autres. Par exemple, Jamie s’est mise à porter des vêtements moins pudiques et à utiliser un langage inconvenant. Parce qu’elle se soucie de son amie, Kate fait part de ses inquiétudes à Jamie. Celle-ci lui répond en disant : « Peut-être que je ne suis pas la personne la plus spirituelle qui soit, mais je vais à l’église le dimanche. N’est-ce pas suffisant ? »

Doctrinal Mastery Book of Mormon Teacher Material

Notez la question suivante au tableau : N’est-ce pas suffisant pour nous de simplement aller à l’église ? Dessinez un cadre simple autour de la question et intitulez-le : Perspective limitée.

  • Quelles sont les croyances ou conceptions erronées à propos de l’Évangile qui pourraient avoir conduit Jamie à poser cette question ?

Effacez l’intitulé « Perspective limitée ». Dessinez un cadre plus joli autour de la question et intitulez-le : Perspective éternelle.

Doctrinal Mastery Book of Mormon Teacher Material

Rappelez aux élèves que lorsque nous examinons des concepts et des questions avec une perspective éternelle, nous les étudions dans le contexte du plan du salut et des enseignements du Sauveur.

Laissez un peu de temps aux élèves pour revoir le sujet doctrinal n° 7, « Les ordonnances et les alliances » dans leur exemplaire de Maîtrise de la doctrine, document de référence, ainsi que les Écritures pour la maîtrise de la doctrine du Livre de Mormon associées à ce sujet doctrinal (Mosiah 18:8-10 ; 3 Néphi 27:20). Demandez-leur de chercher des vérités de l’Évangile qui pourraient les aider à examiner la question de Jamie avec une perspective éternelle.

Après un délai suffisant, demandez-leur ce qu’ils ont trouvé. Écrivez leurs réponses à l’extérieur du cadre autour de la question. Tandis que les élèves donnent leurs réponses, demandez-leur d’expliquer comment les vérités qu’ils citent peuvent nous aider à examiner la question de Jamie avec une perspective éternelle.

  • En plus des Écritures pour la maîtrise de la doctrine, quelles autres sources divinement désignées pourraient aider Jamie à mieux comprendre comment les ordonnances et les alliances devraient influencer nos choix et notre comportement en toutes occasions et pas seulement le dimanche.

  • Si vous étiez à la place de Kate, comment pourriez-vous aider Jamie à comprendre les vérités dont nous avons discuté ?

  • Comment pourriez-vous l’encourager à agir avec foi afin de recevoir les bénédictions promises aux personnes qui respectent fidèlement leurs alliances ?

Envisagez d’inviter deux élèves du sexe féminin à venir devant la classe pour interpréter les rôles de Kate et Jamie. Demandez à l’élève qui joue le rôle de Kate de mettre en pratique ce qu’elle a appris durant cet exercice en décrivant comment elle répondrait à la question de Jamie

Remerciez les élèves qui ont interprété les rôles. Témoignez que le fait de comprendre la doctrine des ordonnances et des alliances nous guide dans les décisions que nous prenons chaque jour et nous permet de savoir ce que nous devons faire pour recevoir toutes les bénédictions que notre Père céleste désire nous accorder.

Révision de la maîtrise de la doctrine

L’activité suivante aidera les élèves à revoir les point de doctrine clés, à se souvenir des Écritures pour la maîtrise de la doctrine qui soutiennent ces vérités et à comprendre comment ces vérités peuvent s’appliquer à nos choix quotidiens :

Écrivez au tableau toutes les Écritures pour la maîtrise de la doctrine que les élèves ont apprises jusque-là durant ce cours. Répartissez les élèves en groupes de trois ou quatre et attribuez à chaque groupe l’une des références notées au tableau. Demandez-leur de revoir le principe ou le point de doctrine dans leur exemplaire de Maîtrise de la doctrine, document de référence soutenu par le passage scripturaire qui leur a été attribué. Puis invitez-les à rédiger sur une feuille de papier un scénario ou la description d’une situation à laquelle pourrait s’appliquer le principe ou le point de doctrine contenu dans le passage qui leur a été attribué.

Après un délai suffisant, ramassez les feuilles de chaque groupe. Lisez l’un des scénarios à voix haute puis demandez aux élèves de lever la main et de citer l’Écriture pour la maîtrise de la doctrine qui les aiderait à savoir quoi faire dans cette situation. Allez plus loin en leur demandant d’expliquer comment les vérités enseignées dans les passages scripturaires qu’ils ont cités peuvent s’appliquer à la situation. Faites la même chose avec les autres scénarios. Vous pourriez aussi présenter certains de ces scénarios au début ou à la fin des leçons de la semaine à venir.