Directives pour les instructeurs
précédent suivant


Directives pour les instructeurs

Dans la déclaration de l’objectif des Séminaires et Instituts de religion, nous lisons : « Nous enseignons aux élèves la doctrine et les principes de l’Évangile tels qu’ils sont énoncés dans les Écritures et les paroles des prophètes » (Enseignement et apprentissage de l’Évangile : Guide pour les instructeurs et les dirigeants des Séminaires et Instituts de religion, 2012, p. x). Au séminaire, cela se fait essentiellement par l’étude séquentielle des Écritures, en suivant l’enchaînement naturel des livres et des versets d’un volume d’Écritures du début à la fin. David A. Bednar, du Collège des douze apôtres, souligne que « c’est la meilleure manière d’obtenir l’eau vive » (« Un réservoir d’eau vive », veillée du Département d’Éducation de l’Église pour les Jeunes Adultes, 4 février 2007, p. 2, lds.org/media-library).

Une autre manière d’aider les élèves à comprendre, croire et vivre la doctrine de Jésus-Christ est le programme de la maîtrise de la doctrine. La maîtrise de la doctrine complète l’étude séquentielle des Écritures en fournissant aux élèves des occasions d’étudier la doctrine de l’Évangile de Jésus-Christ par sujet.

Boyd K. Packer (1924-2015), du Collège des douze apôtres, a enseigné pourquoi cette méthode d’étude est également bénéfique : « Les points de doctrine de l’Évangile ne sont pas intégralement expliqués en un seul endroit des Écritures ni présentés dans l’ordre ou à la suite. Ils doivent être assemblés comme des fragments provenant d’ici et là. On en trouve parfois de grands fragments, mais ils sont généralement dispersés en petites pièces à travers les chapitres et les versets » (« Le grand plan du bonheur », Enseignement du séminaire : Lectures préalables Manuel du Département d’Éducation de l’Église, 2004, p. 68-69.)

L’étude séquentielle des Écritures et la maîtrise de la doctrine sont des activités complémentaires et sont toutes deux des éléments importants pour les élèves dans leur expérience du séminaire.

La maîtrise de la doctrine s’appuie sur d’anciens programmes élaborés par les Séminaires et Instituts de religion, comme la maîtrise des Écritures et l’étude des points de doctrine de base, qu’elle remplace. La maîtrise de la doctrine a pour but d’aider les élèves à parvenir aux résultats suivants :

  1. Apprendre et mettre en pratique les principes divins d’acquisition de la connaissance spirituelle.

  2. Maîtriser la doctrine de l’Évangile de Jésus-Christ et les passages scripturaires dans lesquels cette doctrine est enseignée. Nous nous concentrerons particulièrement sur la doctrine relative aux neuf sujets suivants :

    • La Divinité

    • Le plan du salut

    • L’expiation de Jésus-Christ

    • Le Rétablissement

    • Les prophètes et la révélation

    • La prêtrise et les clés de la prêtrise

    • Les ordonnances et les alliances

    • Le mariage et la famille

    • Les commandements

Les Séminaires et Instituts de religion ont publié une documentation pédagogique pour aider les instructeurs et les élèves à parvenir à ces résultats. Il s’agit des ouvrages suivants : Maîtrise de la doctrine, document de référence et Maîtrise de la doctrine, documentation pour l’instructeur. (Remarque : Le fascicule Maîtrise de la doctrine, documentation pour l’instructeur sera produit pour chacun des quatre cours du séminaire).

Maîtrise de la doctrine, document de référence

Le fascicule Maîtrise de la doctrine, document de référence est destiné aux élèves. Il comprend (1) une introduction qui explique ce qu’est la maîtrise de la doctrine et comment elle peut les aider, (2) des instructions qui leur enseignent les principes d’acquisition de la connaissance spirituelle et (3) une section sur les neuf sujets doctrinaux mentionnés précédemment. Chaque sujet doctrinal comporte des formulations de points de doctrine en rapport avec la vie des élèves qu’il est important qu’ils comprennent, croient et mettent en pratique.

Certains points de doctrine et principes dans les sections « Acquérir la connaissance spirituelle » et « Sujets doctrinaux » de Maîtrise de la doctrine, document de référence sont appuyés par des passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine. Il y a vingt-cinq passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine pour chaque cours (Ancien Testament, Nouveau Testament, Livre de Mormon, et Doctrine et Alliances et histoire de l’Église), soit un total de cent passages. La liste de ces passages d’Écritures se trouve à la fin de Maîtrise de la doctrine, document de référence. Une partie importante de votre travail d’instructeur est d’aider les élèves à mémoriser ces passages, à les situer et à comprendre comment ils enseignent la doctrine du Sauveur.

Chacun des cent passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine est utilisé pour n’appuyer qu’un seul point de doctrine dans Maîtrise de la doctrine, document de référence. Par exemple, le passage référencé Joseph Smith, Histoire 1:15-20 est mentionné dans le sujet doctrinal n° 4, « Le Rétablissement », pour appuyer la vérité suivante : Dieu le Père et son Fils, Jésus-Christ, sont apparus à Joseph Smith en réponse à sa prière et ils l’ont appelé à être le prophète du Rétablissement. Mais ce passage d’Écriture de la maîtrise de la doctrine pourrait aussi être utilisé pour appuyer la vérité du sujet doctrinal n° 1, « La Divinité », qui affirme que la Divinité est composée de trois personnages distincts : Dieu, le Père éternel ; son Fils, Jésus-Christ ; et le Saint-Esprit. Ce passage d’Écriture de la maîtrise de la doctrine est donc présenté comme référence apparentée pour ce sujet.

Savoir où chaque passage d’Écriture de la maîtrise de la doctrine est cité vous permet de savoir dans quel apprentissage ce passage particulier sera traité dans la documentation pour l’instructeur de l’année en cours. Dans l’exemple précédent, le passage référencé Joseph Smith, Histoire 1:15-20 sera traité dans l’apprentissage « Le Rétablissement » dans Maîtrise de la doctrine, Doctrine et Alliances et histoire de l’Église, documentation pour l’instructeur.

Les sujets doctrinaux ne seront pas tous soulignés de la même manière chaque année. Bien que tous les sujets doctrinaux soient traités chaque année, seuls les points de doctrine appuyés par les passages d’Écriture de la maîtrise de la doctrine correspondant au cours de l’année seront mis en évidence dans les apprentissages de l’année.

Maîtrise de la doctrine, documentation pour l’instructeur

Le programme de la maîtrise de la doctrine comprend dix apprentissages qui devront être traités au cours de l’année scolaire. Dans de nombreux cas, l’enseignement de la documentation pédagogique de chaque apprentissage devra être étalé sur plusieurs cours.

Le premier apprentissage a pour but essentiel d’aider les élèves à apprendre et à mettre en pratique les principes d’acquisition de la connaissance spirituelle. Il doit être réalisé pendant les deux premières semaines de l’année scolaire. Il aidera les élèves à saisir la vision de la maîtrise de la doctrine. En outre, les principes enseignés dans cet apprentissage serviront de fondement aux neuf apprentissages suivants qui seront traités pendant le reste de l’année et qui reviendront sur ces principes régulièrement.

Chacun de ces apprentissages s’appuie sur un des neuf sujets doctrinaux mentionnés précédemment. Ils sont conçus pour aider les élèves à comprendre plus profondément la doctrine du Sauveur et à la mettre plus volontiers en pratique dans leur vie. Chaque apprentissage comprend trois parties principales : « Comprendre la doctrine », « Exercice pratique » et « Révision de la maîtrise de la doctrine ».

Comprendre la doctrine. Cette partie de l’apprentissage comprend une série d’activités ou de séquences qui peuvent être traitées lors d’un ou plusieurs cours. Ces activités aideront les élèves à approfondir leur compréhension de chaque sujet doctrinal et de chaque point de doctrine associé.

Les activités de la section « Comprendre la doctrine » commencent habituellement par l’étude du sujet doctrinal dans Maîtrise de la doctrine, document de référence. En outre, les activités se concentrent sur des points de doctrine étayés par les passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine propres au volume d’Écritures étudié pendant l’année. Par exemple, dans l’apprentissage concernant « La Divinité » dans Maîtrise de la doctrine, Livre de Mormon, documentation pour l’instructeur, on demande aux instructeurs d’aider les élèves à apprendre par cœur 2 Néphi 26:33 ; 3 Néphi 11:10-11 ; 3 Néphi 12:48 ; et 3 Néphi 18:15, 20-21. Lorsque les élèves étudieront le Nouveau Testament et les Doctrine et Alliances et histoire de l’Église au cours de leurs prochaines années de séminaire, ils se concentreront sur d’autres passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine qui appuient d’autres points de doctrine associés au sujet « La Divinité » dans Maîtrise de la doctrine, document de référence.

Lors des activités de la section « Comprendre la doctrine », on encouragera les élèves à situer les passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine, à les marquer et à les étudier afin de pouvoir les utiliser pour enseigner et expliquer les points de doctrine corroborés par ces passages. Si nécessaire, vous pourrez ajouter d’autres activités d’apprentissage pour aider les élèves à maîtriser les points de doctrine et les passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine qui les appuient.

Exercices pratiques. Presque tous les apprentissages proposent au moins un exercice pratique. Ces exercices sont généralement des études de cas, des jeux de rôle ou des scénarios auxquels les élèves peuvent participer, ou encore des questions dont ils peuvent discuter en petits groupes ou tous ensemble. Ces exercices sont essentiels pour aider les élèves à comprendre comment les points de doctrine qu’ils ont appris s’appliquent aux situations actuelles. Les exercices soulignent également comment la doctrine que les élèves ont apprise peut être une source de bénédictions et les aider à vivre et à enseigner l’Évangile, et à expliquer leurs croyances aux autres avec calme et sans agressivité.

Révision de la maîtrise de la doctrine. Chaque apprentissage comporte une section contenant des idées pour vous aider à faire réviser aux élèves les points de doctrine et les passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine correspondants qu’ils ont appris tout au long de l’année. Le but des activités de révision de la maîtrise de la doctrine est d’aider les élèves à obtenir les résultats suivants : Savoir comment les points de doctrine sont enseignés dans les passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine et être capable de les mémoriser et de les situer ; expliquer clairement chaque point de doctrine en utilisant les passages de la maîtrise de la doctrine correspondants ; et mettre en application ce qu’ils apprennent dans leurs choix quotidiens et dans leurs réponses aux questions doctrinales, sociales, et historiques (voir « Introduction à la maîtrise de la doctrine » dans Maîtrise de la doctrine, document de référence).

Bien qu’il ne soit pas donné d’estimation de durée pour les activités dans la section « Révision de la maîtrise de la doctrine », vous en trouverez une indication dans le guide de planification se trouvant à la fin de ces directives. Par exemple, cent cinquante minutes sont allouées au sujet « Acquérir la connaissance spirituelle ». Comme les apprentissages de ce sujet nécessitent approximativement quatre-vingts minutes, vous disposerez encore de soixante-dix minutes pour réviser les principes, les points de doctrine et les passages de la maîtrise de la doctrine associés à ce sujet. Dans cet exemple, le temps consacré à la révision pourra être étalé sur deux ou trois semaines.

La révision fréquente des points de doctrine et des passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine qui étayent ces points aidera les élèves dans leurs efforts d’apprentissage. Cependant, veillez à ce que les activités de révision de la maîtrise de la doctrine ne se substituent pas à l’enseignement séquentiel des Écritures ou aux objectifs de résultat de la maîtrise de la doctrine.

Mettre en œuvre la maîtrise de la doctrine

La maîtrise de la doctrine est mise en œuvre différemment selon le type de programme du séminaire suivi par les élèves : le séminaire quotidien (séminaire matinal ou à horaires aménagés), le séminaire en ligne ou le séminaire à domicile.

Maîtrise de la doctrine dans le séminaire quotidien

La maîtrise de la doctrine ne remplace pas l’enseignement séquentiel des Écritures en classe. Il est prévu que vous consacriez tout au long de l’année scolaire environ trente minutes par semaine à l’étude de la maîtrise de la doctrine en classe. La mise en œuvre de la maîtrise de la doctrine parallèlement à l’enseignement séquentiel du Livre de Mormon nécessitera que vous commenciez votre cours à l’heure et que vous fassiez bon usage du temps qui vous est imparti.

Le nombre de semaines passées sur chacun des dix apprentissages dépendra du nombre de points de doctrine et de passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine qui devront être accentués et étudiés pour ce sujet doctrinal. Certains sujets pourront très bien être traités en une semaine tandis que d’autres exigeront plus de temps (voir le « Guide de planification pour le Livre de Mormon, Maîtrise de la doctrine » à la fin de cette section).

La section « Comprendre la doctrine » de chaque apprentissage contient des activités qui peuvent généralement être faites chacune en cinq à dix minutes. Cela permet une certaine souplesse dans la durée du cours consacrée à la maîtrise de la doctrine. Par exemple, un jour vous pouvez prévoir de faire une ou deux activités tandis qu’un autre jour vous aurez peut-être besoin de toute la durée du cours pour couvrir la séquence d’Écritures et n’aurez plus de temps pour la maîtrise de la doctrine. Certaines activités nécessitent plus de temps et pourront donc être faites pendant les cours qui offrent une certaine flexibilité (voir « Guide de planification pour les instructeurs du séminaire quotidien » et « Idées pour les jours adaptables » dans les annexes du manuel de l’instructeur).

Si vous enseignez la maîtrise de la doctrine le même jour qu’une leçon comportant une séquence d’Écritures, veillez à ne pas laisser le temps consacré à la maîtrise de la doctrine empiéter sur le temps nécessaire à l’enseignement séquentiel des Écritures. (Par exemple, cinq minutes allouées à la partie « Comprendre la doctrine » ne devraient pas en durer vingt et ne laisser, par conséquent, que très peu de temps à l’étude séquentielle du Livre de Mormon.) De plus, il peut être utile d’expliquer à l’avance aux élèves qu’ils vont travailler sur la maîtrise de la doctrine pendant une durée déterminée (cinq à dix minutes en début de cours par exemple) et qu’ils vont ensuite étudier une séquence d’Écritures spécifique (telle que 2 Néphi 4) pendant le reste du cours.

Bien que vous pourrez parfois, vous ou vos élèves, noter des correspondances entre la documentation de la maîtrise de la doctrine que vous être en train d’étudier et une séquence d’Écritures particulière, évitez d’associer de façon inadéquate des principes et des points de doctrine tirés de Maîtrise de la doctrine, document de référence à une séquence d’Écritures. Vous risqueriez, ce faisant, d’empêcher les élèves de comprendre l’inspiration de l’auteur de ces Écritures.

En plus de traiter les passages scripturaires par sujet dans le cadre de la maîtrise de la doctrine, vous devriez insister sur ces passages lorsque vous les rencontrez dans votre étude séquentielle des Écritures avec les élèves. Ainsi, les élèves comprendront mieux le contexte et le contenu de chaque passage et cela mettra en valeur l’importance des vérités enseignées.

Pour le séminaire quotidien, la maîtrise de la doctrine a été établie à partir du programme de la maîtrise des Écritures et le remplace. En ce qui concerne les passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine connus auparavant comme étant des passages de la maîtrise des Écritures, le Livre de Mormon, manuel de l’instructeur du séminaire contient des idées et des activités d’apprentissage qui vous aideront à mettre en évidence ces passages dans votre étude séquentielle des Écritures. Lorsque les passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine sont nouveaux, le manuel de l’instructeur ne le précise pas ; il est important que vous mettiez en évidence les passages de manière efficace et appropriée dans le cadre de l’étude séquentielle des Écritures.

Remarque : Certains passages scripturaires sont identifiés dans le Livre de Mormon, manuel de l’instructeur du séminaire comme étant des passages de la maîtrise des Écritures mais ils ne font pas partie de la maîtrise de la doctrine. Il ne faut plus insister sur ces passages comme le demandaient les instructions du manuel mais ils doivent être traités dans la suite normale de l’étude séquentielle des Écritures.

Du fait que vous devrez utiliser le temps de cours limité qui doit être consacré à la maîtrise de la doctrine pour traiter l’étude d’une doctrine et de passages scripturaires, et pour faire les exercices pratiques et les activités de révision, vous n’aurez probablement pas le temps de faire les activités de mémorisation en classe. Cependant, étant donné que la mémorisation des passages scripturaires peut s’avérer être une bénédiction pour les élèves, encouragez-les à apprendre ces Écritures en dehors des cours.

Guide de planification pour le Livre de Mormon, Maîtrise de la doctrine

Le nombre de semaines consacrées à chacun des dix apprentissages pour le Livre de Mormon dépend du nombre de points doctrinaux et de passages scripturaires à étudier pour le sujet doctrinal. Environ trente minutes par semaine doivent être consacrées à la maîtrise de la doctrine en faisant les activités d’apprentissage suivantes :

  • La compréhension des points de doctrine

  • Les exercices pratiques

  • Les activités de révision de la maîtrise de la doctrine

Par exemple, dans le guide de planification ci-dessous, quatre semaines sont réservées aux activités de maîtrise de la doctrine en rapport avec la Divinité. Durant la première semaine, vous pourriez traiter les trois premiers points de la section « Comprendre la doctrine ». La deuxième semaine, vous pourriez aborder les points 4 à 6. La troisième, les points 7 et 8. Et la quatrième, vous pourriez faire les exercices pratiques et l’activité de révision de la maîtrise de la doctrine.

En consultant ce qui doit être enseigné dans le Livre de Mormon, manuel de l’instructeur du séminaire pour la semaine à venir, ainsi que les activités d’apprentissage de la maîtrise de la doctrine contenues dans Maîtrise de la doctrine, Livre de Mormon, documentation pour l’instructeur, vous pourrez prévoir le temps à consacrer en cours à la maîtrise de la doctrine. Il vous sera peut-être nécessaire d’identifier les parties de la leçon qui peuvent être résumées afin d’avoir le temps de faire les activités d’apprentissage et les exercices de la maîtrise de la doctrine.

Le guide de planification suivant est basé sur l’étude des sujets doctrinaux dans l’ordre dans lequel ils apparaissent dans Maîtrise de la doctrine, document de référence. Toutefois, tant que l’apprentissage intitulé « Acquérir la connaissance spirituelle » est enseigné en premier, les autres sujets doctrinaux peuvent l’être dans n’importe quel ordre. Réfléchissez aux deux méthodes suivantes :

  • Traitez les sujets doctrinaux dans l’ordre dans lequel ils apparaissent dans Maîtrise de la doctrine, document de référence (en commençant par « La Divinité » et en terminant par « Les commandements »).

  • Dans la mesure du possible, faites correspondre les points doctrinaux que les élèves étudient au séminaire avec ceux qu’ils abordent lors de leurs réunions le dimanche (voir Viens et suis-moi : Documentation d’apprentissage pour les jeunes sur LDS.org).

Ce guide de planification est conçu pour les instructeurs qui veulent enseigner la maîtrise de la doctrine en segments plus petits plusieurs jours par semaine. Si vous voulez enseigner la maîtrise de la doctrine, Livre de Mormon, au rythme d’une fois par semaine, un guide suggéré de planification figure dans l’annexe de ce manuel.

Guide de planification

Semaine

Sujet doctrinal (avec le nombre approximatif de minutes à y consacrer)

1

Acquérir la connaissance spirituelle (150 minutes)

2

3

4

5

6

La Divinité (120 minutes)

7

8

9

10

Le plan du salut (90 minutes)

11

12

13

L’expiation de Jésus-Christ (180 minutes)

14

15

16

17

18

19

Le Rétablissement (30 minutes)

20

Les prophètes et la révélation (30 minutes)

21

La prêtrise et les clés de la prêtrise (30 minutes)

22

Les ordonnances et les alliances (90 minutes)

23

24

25

Le mariage et la famille (60 minutes)

26

27

Les commandements (180 minutes)

28

29

30

31

32

Maîtrise de la doctrine dans le séminaire en ligne

Les activités d’apprentissage de la maîtrise de la doctrine seront intégrées dans les leçons en ligne. Si vous enseignez une classe de séminaire en ligne, il sera utile de revoir la section précédente, « Maîtrise de la doctrine dans le séminaire quotidien », pour vous aider à comprendre les pratiques et les principes importants qui peuvent être adaptés ou mis en application dans le cadre du séminaire en ligne.

Maîtrise de la doctrine dans le séminaire à domicile

Pour le moment, la documentation pour les instructeurs et les élèves du séminaire à domicile n’a pas été mise à jour pour inclure la maîtrise de la doctrine. Les instructeurs et les élèves doivent donc continuer d’utiliser la documentation actuelle qui comprend les activités de la maîtrise des Écritures. En attendant que la documentation soit mise à jour, il est recommandé aux instructeurs de fournir aux élèves des exemplaires de Maîtrise de la doctrine, document de référence et de les inciter à l’étudier personnellement avec les passages d’Écritures de la maîtrise de la doctrine.