Personnes et familles
8 – 14 mars. Doctrine et Alliances 23-26 : « Fortifier l’Église »

« 8 – 14 mars. Doctrine et Alliances 23-26 : ‘Fortifier l’Église’ », Viens et suis-moi – Pour les personnes et les familles : Doctrine et Alliances 2021, 2020

« 8 – 14 mars. Doctrine et Alliances 23-26 », Viens et suis-moi – Pour les personnes et les familles : 2021

8 – 14 mars

Doctrine et Alliances 23-26

« Fortifier l’Église »

Pendant que vous lisez Doctrine et Alliances 23-26, notez les impressions que vous recevez du Saint-Esprit. Comment allez-vous appliquer les recommandations données dans ces révélations pour vous fortifier en tant que disciple et pour fortifier l’Église ?

Notez vos impressions

Après l’organisation de l’Église, les saints ont fait face à une nouvelle difficulté : répandre l’Évangile et fortifier les personnes qui en étaient déjà devenues membres, alors même que les persécutions continuaient de s’intensifier. Emma Smith fut un témoin direct de l’opposition. En juin 1830, Emma et des membres de la famille Knight souhaitèrent se faire baptiser. Mais les ennemis de l’Église essayèrent de perturber ce qui aurait dû être une expérience sacrée. Ils détruisirent d’abord le barrage qui avait été construit pour permettre d’obtenir une hauteur d’eau suffisante pour les baptêmes. Même après la réparation du barrage, les persécuteurs s’assemblèrent pour crier des menaces et se moquer des personnes qui se faisaient baptiser. Puis, alors même que Joseph était sur le point de confirmer les nouveaux membres, il fut arrêté pour avoir troublé la collectivité en prêchant le Livre de Mormon. Cela semblait être un début peu prometteur pour l’Église du Seigneur nouvellement rétablie. Mais au milieu de ces incertitudes et de cette agitation, le Seigneur donna de précieuses recommandations et paroles d’encouragement, qui représentent sa « voix à tous » (Doctrine et Alliances 25:16).

Voir aussi Les saints, tome 1, p. 94-95, 99-102.

Idées pour l’étude personnelle des Écritures

Doctrine et Alliances 23-26

J’aiderai à fortifier l’Église du Seigneur.

Aujourd’hui, presque deux cents ans après l’organisation de l’Église, le besoin de « fortifier l’Église » est toujours présent (Doctrine et Alliances 23:3-5). Et cette tâche n’incombe pas seulement à Joseph Smith, à Oliver Cowdery ou à nos dirigeants de l’Église actuels mais à chacun de nous. Tout au long de votre étude de Doctrine et Alliances 23-26, méditez sur les recommandations que le Seigneur a faites aux membres de la jeune Église pour les aider à la fortifier. Selon vous, qu’est-ce que le Seigneur veut que vous fassiez pour participer à cet effort ?

Doctrine et Alliances 24

Le Sauveur peut me « [faire] sortir de [mes] afflictions ».

Diriger l’Église pendant une période d’intenses persécutions a dû être un lourd fardeau pour Joseph Smith. Cherchez les paroles d’encouragement que le Seigneur lui a adressées dans Doctrine et Alliances 24.

Que vous indiquent les passages d’Écritures suivants quant à la manière dont le Sauveur peut vous faire sortir de vos afflictions ?

Doctrine et Alliances 24:1-3 

Doctrine et Alliances 24:8 

Doctrine et Alliances 121:7-8 

Ésaïe 40:28-31 

Mosiah 24:14-15 

Comment Jésus-Christ vous a-t-il fait sortir de vos afflictions ? Qu’allez-vous faire pour continuer de rechercher son aide dans les moments difficiles ?

Il en a guéri beaucoup de diverses maladies, tableau de J. Kirk Richards

Doctrine et Alliances 25

Emma Smith est « une dame élue ».

Quand Emma Hale a épousé Joseph Smith, elle savait vraisemblablement qu’elle devrait faire des sacrifices. Elle allait à l’encontre des souhaits de son père et échangeait une vie relativement confortable contre une vie pleine d’incertitudes. Elle se demandait peut-être ce que le Seigneur voulait qu’elle fasse dans l’œuvre du Rétablissement. Cherchez les réponses données par le Seigneur dans Doctrine et Alliances 25. Remarquez les paroles du Seigneur au verset 16. Voyez-vous quelque chose dans cette section qui vous semble être « [sa] voix à [vous] » ?

Voir aussi « Tu es une dame élue », Révélations dans leur contexte, history.ChurchofJesusChrist.org ; Joy D. Jones, « Un appel d’une grande noblesse », Le Liahona, mai 2020, p. 15-18.

Doctrine et Alliances 26:2

Qu’est-ce que le consentement commun ?

Quand les membres reçoivent un appel ou une ordination à la prêtrise dans l’Église, nous avons la possibilité de leur apporter notre soutien de manière formelle en levant la main. Le principe consistant à manifester publiquement son soutien et son approbation est appelé consentement commun. Comme l’a dit Gordon B. Hinckley, « le processus de soutien est beaucoup plus qu’un lever de main rituel. C’est un engagement à apporter notre soutien et à aider les personnes qui ont été choisies » (voir « Cette œuvre se préoccupe des gens », L’Étoile, juillet 1995, p. 64).

Idées pour l’étude des Écritures en famille et la soirée au foyer

Doctrine et Alliances 23:6.

Pourquoi le Seigneur veut-il que nous priions « dans [notre] famille, parmi [nos] amis et en tous lieux » ? Qu’est-ce que le chant « Ces mots d’amour » (Chants pour les enfants, p. 102) ou un autre chant parlant de la prière nous enseignent sur le pouvoir de la prière ?

Voir aussi 2 Néphi 32:8-9 ; 3 Néphi 18:18-23.

Doctrine et Alliances 24:8.

Serait-il utile à votre famille de parler de ce que signifie être « patient dans les afflictions » ? Si vous avez de jeunes enfants, cela pourrait être amusant de recréer l’expérience décrite par Dieter F. Uchtdorf dans « Persévérer avec patience » (Le Liahona, mai 2010, p. 56 ; voir aussi la vidéo sur ChurchofJesusChrist.org). Que nous apprend Doctrine et Alliances 24:8 sur la patience ? Comment le Seigneur nous aide-t-il à être patients dans nos afflictions ?

Doctrine et Alliances 25:11-12.

Vous pourriez chanter le cantique ou le chant préféré de chaque membre de votre famille et parler des raisons pour lesquelles c’est son « chant du cœur ». En quoi ces chants sont-ils « une prière pour [Dieu] » ?

Doctrine et Alliances 26:2.

Chercher « Consentement commun » dans le Guide des Écritures aurait son utilité(scriptures.ChurchofJesusChrist.org). Comment montrons-nous que nous soutenons nos dirigeants ?

Vous trouverez d’autres idées pour instruire les enfants dans le canevas de cette semaine de Viens et suis-moi – Pour la Primaire.

Chant suggéré : « À pleine voix chantez », Chants pour les enfants, p. 124 (voir « Idées pour améliorer votre étude des Écritures en famille »).

Voix du Rétablissement

Emma Hale Smith

Les paroles du Seigneur à Emma Smith, rapportées dans Doctrine et Alliances 25, révèlent ce qu’il pensait d’elle et des contributions qu’elle pouvait apporter à son œuvre. Mais qui était Emma ? Que savons-nous de sa personnalité, de ses relations, de ses points forts ? Un des moyens d’apprendre à connaître cette « dame élue » (Doctrine et Alliances 25:3) consiste à lire les paroles de ceux qui la connaissaient personnellement.

Emma Smith, tableau de Lee Greene Richards

Joseph Smith, fils, son mari

« Quel ravissement indicible et quels sentiments de joie me remplirent le cœur, ce soir-là, lorsque je pris la main de ma chère Emma, ma femme, oui la femme de ma jeunesse, et le choix de mon cœur. Nombreux furent les échos dans mon esprit lorsque je revis en un instant les nombreux événements que nous avions été amenés à traverser. Les fatigues et les labeurs, les chagrins et les souffrances, les joies et les consolations avaient, de temps à autre, parsemé notre chemin et béni notre vie. Oh quel flot de pensées me remplit l’âme en ce moment : elle est à nouveau ici, même après tout cela, mon indomptable, ferme, inébranlable, immuable, affectueuse Emma1 ! »

Lucy Mack Smith, sa belle-mère

« Elle était alors jeune et, étant naturellement ambitieuse, son cœur était tout entier consacré à l’œuvre du Seigneur. Elle n’avait d’autre intérêt que celui de l’Église et de la cause de la vérité. Quoi qu’elle trouvât à faire, elle le faisait de toutes ses forces et ne se posait pas la question des égoïstes : ‘Serai-je plus avantagée que quelqu’un d’autre ?’ Si des anciens étaient envoyés prêcher, elle était la première à proposer ses services pour leur procurer des vêtements pour leur voyage, quel que fût son propre dénuement2. »

« Je n’ai jamais vu de ma vie une femme qui supportait de mois en mois et d’année en année toutes sortes d’éreintements et de privations avec ce courage, ce zèle et cette patience inébranlables qu’elle a toujours eus ; car je sais ce qu’elle a dû endurer : elle a été ballotée sur l’océan de l’incertitude ; elle a fait front aux tempêtes de la persécution et a bravé la fureur des hommes et des démons, jusqu’à être engloutie dans une mer de difficultés, ce qui aurait brisé presque n’importe quelle autre femme3. »

Joseph Smith, père, son beau-père

Bénédiction patriarcale d’Emma, donnée par Joseph Smith, père, qui était patriarche de l’Église :

« Emma, ma bru, tu es bénie du Seigneur, pour ta fidélité ; tu seras bénie avec ton mari et te réjouiras de la gloire qui viendra sur lui ; ton âme a été affligée à cause de la méchanceté des hommes qui ont cherché à détruire ton compagnon, et ton âme tout entière s’est plongée dans la prière pour sa délivrance ; réjouis-toi, car le Seigneur ton Dieu a entendu ta supplication.

Tu as eu du chagrin à cause de la dureté des cœurs de la maison de ton père et tu as aspiré à leur salut. Le Seigneur aura égard à tes pleurs, et par ses jugements il en amènera certains à voir leur folie et à se repentir de leurs péchés ; mais c’est par l’affliction qu’ils seront sauvés. Tu verras de nombreux jours ; oui, le Seigneur te préservera jusqu’à ce que tu sois satisfaite, car tu verras ton Rédempteur. Ton cœur se réjouira dans la grande œuvre du Seigneur et personne ne te ravira ta joie.

Tu te souviendras toujours de la grande condescendance de ton Dieu, lorsqu’il t’a permis d’accompagner mon fils quand l’ange a confié les annales des Néphites à ses soins. Tu as vu beaucoup de chagrin parce que le Seigneur t’a enlevé trois de tes enfants : en cela tu n’es pas à blâmer, car il connaît ton désir pur d’élever des enfants, pour que le nom de mon fils soit béni. Et maintenant, voici, je te dis qu’ainsi dit le Seigneur : Si tu crois, tu seras encore bénie en cela et tu auras d’autres enfants, pour la joie et la satisfaction de ton âme et pour la joie de tes amis.

Tu recevras de la compréhension et tu auras le pouvoir d’instruire les femmes. Enseigne à tes enfants la droiture, et à tes petits-enfants la façon de vivre, et les saints anges veilleront sur toi et tu seras sauvée dans le royaume de Dieu. Amen4. »

Emma Smith avec ses enfants. Un temps pour rire, tableau de Liz Lemon Swindle

Les cantiques d’Emma, tableau de Liz Lemon Swindle