Personnes et familles
15 – 21 février. Doctrine et Alliances 14-17 : « Afin que tu sois témoin »
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

« 15 – 21 février. Doctrine et Alliances 14-17 : ‘Sois témoin’ », Viens et suis-moi – Pour les personnes et les familles : Doctrine et Alliances 2021, 2020

« 15 – 21 février. Doctrine et Alliances 14-17 », Viens et suis-moi – Pour les personnes et les familles : 2021

15 – 21 février

Doctrine et Alliances 14-17

« Sois témoin »

La famille et les amis de Joseph Smith désiraient parfois qu’il demande une révélation pour savoir ce que Dieu voulait qu’ils fassent. Pendant que vous lisez ces révélations, réfléchissez à la direction que Dieu vous donne.

Notez vos impressions

Bien que le travail de traduction progressât bien, en mai 1829 la situation à Harmony était devenue plus difficile pour Joseph, Emma et Oliver. L’hostilité de leurs voisins grandissait tandis que le soutien de la famille d’Emma diminuait. Sentant qu’Harmony n’était plus un endroit sûr, Oliver fit appel à un ami qui s’était montré intéressé par les travaux de Joseph : David Whitmer. David vivait avec ses parents et ses frères et sœurs à Fayette (État de New York), à une soixantaine de kilomètres d’Harmony. Il avait fait la connaissance d’Oliver un an auparavant et Oliver lui avait écrit plusieurs lettres depuis lors, lui racontant les expériences qu’il vivait en travaillant avec le prophète. Ni David ni aucun membre de sa famille n’avait jamais rencontré Joseph. Mais quand Oliver demanda si Joseph et lui pourraient emménager chez les Whitmer pour finir la traduction du Livre de Mormon, ceux-ci leur ouvrirent immédiatement leur porte. Le Seigneur avait plus en réserve pour les Whitmer que le simple fait de loger le prophète. Il avait des instructions particulières à leur intention, qui se trouvent dans Doctrine et Alliances 14-17, et, par la suite, ils allaient devenir l’une des familles fondatrices de l’Église et des témoins du Rétablissement en cours.

Vous trouverez d’autres enseignements sur la famille Whitmer dans Les saints, tome 1, p. 71-74.

Idées pour l’étude personnelle des Écritures

Doctrine et Alliances 14

Je participerai à « l’œuvre grande et merveilleuse » de Dieu.

Quand il rencontra Joseph Smith, David Whitmer était un jeune homme absorbé par son travail à la ferme familiale. Cependant, le Seigneur avait à l’esprit pour David un travail différent, quoique semblable, à certains égards, aux travaux de la ferme. Pendant que vous lisez Doctrine et Alliances 14:1-4, relevez la façon dont le Seigneur compare son œuvre au genre de travail que David connaissait. Qu’est-ce que cette comparaison vous apprend sur l’œuvre du Seigneur ?

Comment allez-vous « lancer [votre] faucille » ? (verset 4). Remarquez les promesses faites tout au long de cette section aux personnes qui « cherche[nt] à promouvoir et à établir […] Sion » (verset 6).

Doctrine et Alliances 14:2

La parole de Dieu est « vive et puissante ».

Le Seigneur compare sa parole à une « épée à double tranchant » (Doctrine et Alliances 14:2). Qu’est-ce que cette comparaison suggère concernant la parole de Dieu ? Par exemple, en quoi sa parole est-elle vive, puissante et acérée ? Comment avez-vous fait l’expérience de la puissance de la parole de Dieu ?

Réfléchissez à d’autres façons dont Dieu décrit sa parole. Par exemple, que vous apprennent les comparaisons des passages suivants sur la parole de Dieu ?

Psaumes 119:105 

Ésaïe 55:10-11 

Matthieu 4:4 

1 Néphi 15:23-24 

Alma 32:28 

Le Seigneur a comparé sa parole à une épée.

Doctrine et Alliances 14:7

La vie éternelle est « le plus grand de tous les dons de Dieu ».

Pendant que vous lisez Doctrine et Alliances 14:7, réfléchissez aux raisons pour lesquelles la vie éternelle est « le plus grand de tous les dons de Dieu ». Cette observation faite par Russell M. Nelson, président de l’Église, pourrait être utile : « Selon le grand plan divin du bonheur, les familles peuvent être scellées dans le temple et être préparées à retourner vivre pour toujours en sa sainte présence. C’est cela la vie éternelle !(« Rendons grâces à Dieu », Le Liahona, mai 2012, p. 77).

Ajoutez au verset 7 des références croisées qui vous aident à mieux comprendre la vie éternelle (voir « Vie éternelle » dans le Guide des Écritures, scriptures.ChurchofJesusChrist.org). Qu’avez-vous appris qui vous motive à vous efforcer d’obtenir la vie éternelle ?

Doctrine et Alliances 15-16

Amener des âmes au Christ a une grande valeur.

John et Peter Whitmer voulaient tous les deux savoir « ce qui aurait le plus de valeur » dans leur vie (Doctrine et Alliances 15:4 ; 16:4). Vous êtes-vous déjà posé cette question ? Pendant que vous lisez Doctrine et Alliances 15-16, réfléchissez aux raisons pour lesquelles amener des âmes au Christ a une si grande valeur. Comment inviterez-vous des âmes à venir au Christ ?

Voir aussi Doctrine et Alliances 18:10-16.

Doctrine et Alliances 17

Le Seigneur utilise des témoins pour établir sa parole.

Qu’est-ce qu’un témoin ? Pourquoi le Seigneur utilise-t-il des témoins dans son œuvre ? (voir 2 Corinthiens 13:1). Méditez sur ces questions pendant que vous lisez les paroles de Dieu aux trois témoins dans Doctrine et Alliances 17. Revoir le « Témoignage de trois témoins » dans le Livre de Mormon aurait également son utilité. Comment cela aide-t-il à accomplir les « justes desseins » de Dieu d’avoir des témoins ? (verset 4).

Saviez-vous que Mary Whitmer a aussi reçu un témoignage des plaques d’or ? L’ange Moroni les lui montra en reconnaissance des sacrifices qu’elle faisait pendant que Joseph, Emma et Oliver vivaient chez elle (voir Les saints, tome 1, p. 73-74). Que vous apprend son expérience sur la réception d’un témoignage ?

Voir aussi Les saints, tome 1, p. 76-79 ; Ulisses Soares, « La parution du Livre de Mormon », Le Liahona, mai 2020, p. 32-35.

Idées pour l’étude des Écritures en famille et la soirée au foyer

Doctrine et Alliances 14:1-4.

Demandez à votre famille de trouver dans ces versets les expressions qui se rapportent au travail à la ferme. Pourquoi le Seigneur compare-t-il son œuvre à une moisson ? Que ferons-nous pour participer à son œuvre ?

Doctrine et Alliances 14:2.

Dans « idées pour l’étude personnelle des Écritures », l’activité pour ce verset donne une liste de passages scripturaires concernant la parole de Dieu. Demandez aux membres de votre famille de les lire et de dire ce qu’ils apprennent. Comment ces passages d’Écritures nous poussent-ils à « prête[r] attention » à la parole de Dieu ?

Doctrine et Alliances 15:6 ; 16:6.

Ces versets pourraient mener à une conversation sur les choses qui ont le plus de valeur pour votre famille (voir aussi Doctrine et Alliances 18:10).

Doctrine et Alliances 17.

Vos enfants aimeraient peut-être dessiner chacun des objets que les trois témoins ont vus (voir le verset 1). Pendant que vous lisez la section 17, cherchez les expressions qui enseignent l’importance du Livre de Mormon. Comment serons-nous des témoins du Livre de Mormon ? Votre famille pourrait également voir la vidéo « A Day for the Eternities » (en anglais seulement sur ChurchofJesusChrist.org).

Vous trouverez d’autres idées pour instruire les enfants dans le canevas de cette semaine de Viens et suis-moi – Pour la Primaire.

Chant suggéré : « J’irai où tu veux », Cantiques, n° 174.

Voix du Rétablissement

Lucy Mack Smith et les trois et huit témoins

L’ange Moroni a montré les plaques d’or à Joseph Smith, Oliver Cowdery, David Whitmer et Martin Harris dans les bois près de la maison des Whitmer, à Fayette (État de New York). À l’époque, les parents de Joseph étaient en visite chez les Whitmer. Lucy Mack Smith, la mère de Joseph, décrit l’effet que cette expérience miraculeuse eut sur les témoins :

« Il était entre quinze et seize heures. Mme Whitmer, M. Smith [Joseph Smith, père] et moi-même étions assis dans une chambre. J’étais assise à côté du lit. Lorsque Joseph entra, il se jeta par terre à côté de moi. ‘Père ! Mère !’, s’écria-t-il, ‘Vous n’imaginez pas combien je suis heureux ! Le Seigneur a permis que les plaques soient montrées à trois autres hommes en plus de moi, qui ont aussi vu un ange et devront témoigner que ce que j’ai dit est vrai. Car ils savent par eux-mêmes que je ne suis pas en train de tromper les gens. Et je me sens comme soulagé d’un terrible fardeau, qui m’était presque trop difficile à supporter. Mais ils devront désormais en porter une part et mon âme se réjouit de ce que je n’ai plus à être entièrement seul au monde.’ Puis Martin Harris entra. Il semblait presque submergé par une joie excessive. Il témoigna ensuite de ce qu’il avait vu et entendu, et Oliver et David en firent autant. Leur témoignage était essentiellement le même que celui qui se trouve dans le Livre de Mormon. […]

Martin Harris semblait particulièrement incapable d’exprimer ses sentiments par des mots. Il dit : ‘J’ai maintenant vu un ange du ciel qui a vraiment témoigné de la vérité de tout ce que j’ai entendu concernant les annales, et mes yeux l’ont vu. J’ai aussi vu les plaques et les ai touchées de mes mains et j’en témoigne au monde entier. Mais j’ai reçu pour moi-même un témoignage que les mots ne peuvent exprimer, qu’aucune langue ne peut décrire et je bénis Dieu dans la sincérité de mon âme de ce qu’il a condescendu à faire de moi – oui, de moi – un témoin de la grandeur de son œuvre et de ses desseins pour les enfants des hommes.’ Oliver et David se joignirent aussi à lui en louanges solennelles à Dieu pour sa bonté et sa miséricorde. Nous rentrâmes chez nous [à Palmyra, État de New York] le lendemain, formant une petite compagnie joyeuse1. »

Portraits d’Oliver Cowdery, de David Whitmer et de Martin Harris, par Lewis A. Ramsey

Lucy Mack Smith était aussi présente quand les huit témoins revinrent de leur expérience :

« Après que ces témoins furent revenus à la maison, l’ange apparut de nouveau à Joseph ; c’est là que Joseph lui remit les plaques. Ce soir-là, nous tînmes une réunion, dans laquelle tous les témoins rendirent témoignage des faits mentionnés précédemment ; et toute notre famille, jusqu’à Don Carlos [Smith], qui n’avait que quatorze ans, témoigna de la véracité de la dispensation des derniers jours, qu’elle était alors pleinement ouverte2. »

Joseph Smith et les huit témoins, sculpture de Gary Ernest Smith

L’ange Moroni montrant les plaques d’or à Joseph Smith, Oliver Cowdery et David Whitmer, tableau de Gary B. Smith