Le Liahona
Le service pastoral à travers les activités de l’Église
Notes de bas de page
Thème

Principes du service pastoral

Le service pastoral à travers les activités de l’Église

Service

PHOTO DE FEMMES FAISANT UNE ACTIVITÉ DE SERVICE, LAURENI ADEMAR FOCHETTO ; PHOTO DE GLACE ET DE TRONÇONNEUSE, GETTY IMAGES

Les activités de l’Église sont une manière de servir nos frères et sœurs, nos voisins et nos amis. Que vous planifiiez une activité en fonction des besoins ou des intérêts de quelqu’un que vous servez ou que vous l’invitiez à participer à un projet de service ou à une activité de paroisse, de pieu ou multi-pieux, cela deviendra une manière pleine de sens et amusante de favoriser l’unité et de fortifier les membres.

Les activités de l’Église donnent également de nombreuses occasions de servir. Elles permettent par exemple de participer à des projets de service en faveur d’autres personnes et tissent de bonnes relations au sein de la collectivité. Elles sont aussi l’occasion de tendre la main à des membres non pratiquants, à des amis d’autres confessions ou sans affiliation religieuse.

En faisant participer de nombreuses personnes à nos activités de l’Église, nous donnons au Seigneur autant de possibilités de bénir et de fortifier nos paroisses et nos branches, nos quartiers et nos villes.

Activities and recreation

Tisser de bonnes relations

L’hiver arrivait et David Dickson ne savait absolument pas comment il allait garder sa famille au chaud.

Il venait d’emménager avec sa femme et ses deux filles dans la commune rurale de Fredonia (Arizona, États-Unis), située dans un désert de haute altitude entouré de falaises rouges majestueuses, d’armoises et de conifères.

La principale source de chaleur de la maison qu’ils louaient était un poêle à bois. David a vite compris qu’il était nécessaire de savoir faire des provisions de bois de chauffage parce qu’à Fredonia, la neige et le gel étaient abondants en hiver.

Il raconte : « Je n’avais ni bois de chauffage, ni tronçonneuse et, même si j’en avais eu une, je n’aurais pas su m’en servir ! Je ne savais que faire. »

Des membres de la paroisse lui ont demandé si sa famille avait assez de bois pour passer l’hiver. Il se souvient : « Il ne leur a pas fallu longtemps pour se rendre compte que ce n’était pas le cas. Le collège des anciens m’a rapidement proposé son aide. J’ai accepté avec beaucoup de reconnaissance. »

David a eu tôt fait de découvrir que cette sortie pour ramasser du bois était typique des nombreuses activités de paroisse bien planifiées et bien organisées, qui rassemblaient beaucoup de monde. Un samedi matin, un cortège de camionnettes et de remorques conduites par David, les frères du collège et d’autres membres de la paroisse a pris la direction des montagnes.

Il raconte : « En une seule après-midi, grâce à leurs outils et à leur savoir-faire, les membres de la paroisse ont fourni à notre famille une pile de bois qui nous a duré presque deux hivers. Plus important encore, ils m’ont appris ce que je devais savoir pour m’approvisionner par mes propres moyens. Quand j’ai quitté Fredonia, je savais me servir d’une tronçonneuse et j’avais participé à un nombre incalculable d’activités de collecte de bois avec la paroisse. »

Ces activités tissent de bonnes relations non seulement entre les membres de l’Église mais également entre tous les habitants de la collectivité.

David dit : « Je me souviens d’une femme, pas membre de l’Église, qui était nouvelle dans la région. Elle en avait été réduite à brûler le lambris de sa maison pour se chauffer. Dès que nous avons été informés de sa situation, nous avons veillé à ce qu’elle ait assez de bois pour passer l’hiver. Elle était tellement reconnaissante qu’elle pouvait à peine parler. »

Grâce au service pastoral à Fredonia, tout le monde était en sécurité et avait chaud tout l’hiver.

Tendre la main aux autres

Pendant sa mission en Roumanie, Meg Yost et sa collègue visitaient régulièrement une famille qui ne venait plus à l’église depuis longtemps. Meg raconte : « Les Stanica faisaient partie des premiers membres de l’Église en Roumanie, et nous les aimions. »

Lorsque le moment est venu d’organiser une activité de branche, les dirigeants ont opté pour une « soirée pionnière ». Ce serait l’occasion de rendre hommage aux pionniers courageux qui avaient traversé les États-Unis pour se rendre dans la vallée du lac Salé. Ce serait également celle d’honorer les pionniers de l’Église de Roumanie.

Meg poursuit : « Nous pensions que ce serait une excellente façon de permettre à certains membres de témoigner de leur conversion et de la croissance de l’Église en Roumanie. Nous avons immédiatement pensé que la famille Stanica devait participer. Nous l’avons invitée et elle était contente ! »

Le soir de l’activité, les Stanica n’étaient toujours pas arrivés quand il a été l’heure de commencer.

Meg se souvient : « Nous avions peur qu’ils ne viennent pas mais ils ont franchi la porte pile à l’heure. Ils ont rendu un beau témoignage de l’Évangile et de l’Église. Ils ont aussi eu l’occasion de bavarder avec d’autres membres qu’ils n’avaient pas vus depuis longtemps. »

Les membres de la branche leur ont ouvert les bras et les ont bien reçus. Le dimanche suivant, Meg a été agréablement surprise de voir sœur Stanica à l’église.

Meg raconte : « Quelques mois plus tard, quand j’ai rendu visite à la branche, elle venait encore ! Je crois que l’occasion de rendre témoignage, de participer et de sentir qu’on avait besoin d’elle dans la branche l’a beaucoup aidée. »

Africa: People in Sierra Leone

4 idées de service pastoral par les activités de l’Église

  • Planifiez des activités qui répondent à des besoins : Les activités sont un excellent moyen de répondre à toutes sortes de besoins. Elles peuvent être organisées pour une personne ou un groupe en particulier. Elles doivent aussi répondre aux besoins des participants, besoin de mieux se connaître, d’approfondir leur connaissance de l’Évangile ou de ressentir l’Esprit.

  • Invitez tout le monde : En planifiant vos activités, faites un effort particulier pour inviter les personnes à qui cela ferait du bien d’y participer. Pensez aux nouveaux membres, aux non-pratiquants, aux jeunes, aux jeunes adultes seuls, aux personnes handicapées et aux personnes d’autres confessions. Lancez l’invitation en ayant leur intérêt à cœur et dites combien vous aimeriez qu’ils viennent.

  • Encouragez la participation : Les invités profiteront beaucoup plus de l’activité s’ils ont la possibilité d’y participer activement. Un moyen d’encourager la participation est de faire appel aux dons, aux compétences et aux talents des personnes pendant l’activité.

  • Faites bon accueil à tout le monde : Si vos amis assistent à une activité, faites tout votre possible pour qu’ils se sentent bien accueillis. De même, si vous voyez des personnes que vous ne connaissez pas, soyez amicaux et faites-leur bon accueil aussi !