Le Liahona
Le choix de Lila
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

Le choix de Lila

L’auteur vit à Corrientes (Argentine).

« Mon corps est le temple que le Père m’a donné » (Chants pour les enfants, p. 73).

Lila veut choisir le bien.

Liahona Magazine, 2020/07 Jul

Lila dit : « C’est l’heure des Écritures ! »

Elle aime lire avec sa petite sœur, Ánika, et son petit frère, Svetan, qui est encore un bébé. Lila va bientôt se faire baptiser ! Pour être prête, elle veut lire les Écritures tous les jours.

Elle ouvre la version illustrée à la première page. Ánika et Svetan se blottissent contre elle afin de voir les images.

Elle dit : « Écoutez attentivement parce qu’après, je vais vous poser des questions. » Ensuite, elle commence à lire le premier chapitre :

« Avant de naître, nous vivions aux cieux. Nous n’avions pas encore de corps. Nous étions des esprits. »

Lila, Ánika et Svetan regardent les dessins des personnes habillées de blanc.

Lila se tourne vers Ánika : « Prête pour la première question ? Où vivais-tu avant de naître ? »

Ánika frappe des mains. « Cieux ! »

Lila dit : « C’est exact. Et d’où vient Svetan ? »

Ánika dit : « Il vient aussi des cieux. » Svetan glousse et se met le poing dans la bouche. Lila et Ánika rient. Svetan est le bébé d’un an le plus mignon d’Argentine.

Lila dit : « Toute notre famille vient des cieux. Et Jésus aussi. Il est venu pour nous aider afin que nous puissions retourner vivre avec notre Père céleste. » Elle montre sur la page l’image de Jésus.

Après avoir lu, elle ne cesse de se demander comment cela devait être de vivre aux cieux avec Jésus. Elle veut être comme lui. Elle veut toujours choisir le bien !

Le lendemain, à l’école, elle a l’estomac qui gargouille pendant qu’elle fait la queue pour le petit-déjeuner. Elle sent déjà le goût des empanadas pendant que Madame Ruiz les fait glisser sur son assiette. Elles sentent tellement bon !

Ensuite, Madame Ruiz lui verse un verre de lait. Oh oh, se dit Lila. Le lait est plus sombre que d’habitude. Parfois, son école ajoute du café ou du thé dans les boissons.

Elle demande : « Est-ce qu’il y a du café ou du thé dans le lait aujourd’hui ? »

Madame Ruiz fait un signe de la main. Elle dit : « Un peu de café. Tu ne vas même pas le sentir. »

Lila réfléchit un instant. Elle se souvient qu’elle veut être comme Jésus et choisir le bien. Elle sait que les prophètes ont dit de ne pas boire de café.

Elle dit : « Non, merci. Je ne veux pas de lait aujourd’hui. » Elle sourit à Madame Ruiz, puis va s’asseoir pour manger.

Ce soir-là, elle aide Papa à faire la vaisselle dans la cuisine. Elle repense à l’histoire qu’elle a lue dans les Écritures. Elle repense aussi au lait.

« Papa ?

— Oui ? demande-t-il.

— Pourquoi notre Père céleste voulait-il que nous ayons un corps ? »

Papa réfléchit tout en rinçant une autre assiette. Il dit : « Il nous a donné un corps afin que nous puissions devenir semblables à lui. Ton corps est le foyer de ton esprit. C’est ce qu’on veut dire quand on dit que notre corps est un temple. »

Lila fait oui de la tête. Elle chante parfois un chant de la Primaire à ce sujet ! — Alors c’est pour cela que notre Père céleste veut que nous prenions soin de notre corps ?

— Exactement.

— Aujourd’hui, à l’école, ils ont mis du café dans le lait. Je n’en ai pas bu. J’essaie de prendre soin de mon temple.

— Je suis fier de toi, dit papa. Il s’essuie les mains avec un torchon et serre Lila dans ses bras.

Elle le serre aussi très fort. Elle est heureuse de prendre soin du corps que notre Père céleste lui a donné.