Le Liahona
Éliminer le stress de trouver un conjoint pour l’éternité
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

Jeunes adultes

Éliminer le stress de trouver un conjoint pour l’éternité

Balloon

L’Église est très petite en Pologne. En fait, elle est petite partout en Europe de l’Est. Il est rare qu’il y ait beaucoup de membres de l’Église de notre âge dans le pays, et moins encore dans notre paroisse ou notre pieu. Heureusement, des conférences pour les jeunes adultes seuls ont lieu chaque année dans de nombreux pays européens.

Ces conférences ne sont pas nécessairement organisées pour que l’on trouve le « partenaire idéal » mais principalement pour aider les jeunes adultes à se faire de nouveaux amis avec qui ils partagent les mêmes principes et à fortifier leur foi en parlant avec d’autres personnes de leurs expériences spirituelles.

Se concentrer sur l’amitié

J’ai rencontré Radu lors d’une conférence en Pologne en 2010. Il était originaire de Roumanie. Nous avons parlé brièvement mais, peu de temps après, il est parti en mission et nos chemins ne se sont croisés à nouveau que trois ans plus tard lors d’une autre conférence pour jeunes adultes seuls. C’est à cette occasion que nous avons eu le temps de vraiment nous connaître un peu mieux mais je suis partie en mission un mois plus tard. Radu m’a souhaité bonne chance et a ajouté : « Restons en contact. » Je ne pensais pas vraiment qu’il le ferait mais il l’a fait. Il m’a écrit pendant toute ma mission. Les lettres ne contenaient rien de romantique mais il est devenu l’un de mes amis proches. J’aimais aussi le respect qu’il avait pour moi et pour l’œuvre missionnaire en général.

Quand je suis rentrée de mission, Radu et moi étions très enthousiastes à l’idée de bien nous connaître ; nous allions finalement pouvoir le faire après tant d’années ! Nous avons choisi un endroit abordable pour nous rencontrer (la Belgique à cette époque) et passer du temps ensemble. Nous avons parlé, parlé et encore parlé.

Nous n’avons mis aucune pression sur notre relation. Nous nous sommes appliqués à édifier notre amitié et à simplement apprendre à nous connaître. Nous passions toujours de bons moments ensemble mais nous avions aussi des discussions profondes sur les choses qui ont le plus d’importance. Par la suite, notre amitié est devenue plus forte. Nous nous parlions par Skype presque quotidiennement et, avec le temps, nous avons commencé à prier ensemble le soir. Nous avons ensuite commencé à visiter nos pays respectifs tous les trois ou quatre mois.

« Prions à ce sujet »

Au bout d’un moment, j’ai commencé à être anxieuse parce que j’avais l’impression que notre amitié devenait quelque chose de plus. Mais il venait de Roumanie ! Je ne voulais pas m’engager dans une relation à distance parce qu’une relation pouvait aboutir au mariage, ce qui signifiait que l’un de nous devrait changer de pays. Je ne me sentais pas prête pour cela.

Un jour où j’étais particulièrement anxieuse, Radu m’a rappelé un principe simple mais puissant. Il a dit : « Prions au sujet de notre relation et voyons ce que nous ressentons. »

Je ne savais pas pourquoi je n’avais pas pensé à le faire plus tôt. Je n’avais jamais reçu de meilleur conseil. J’ai donc prié pour être guidée.

Je n’attendais pas de réponse précise dans l’instant mais j’ai décidé de continuer à mieux faire la connaissance de Radu. J’espérais que notre Père céleste m’avertirait si notre relation ne devait pas aller plus loin. Cependant, avec le temps, la réponse que j’ai demandée est bel et bien venue. J’ai eu des conversations au sujet de Radu avec ma famille et mes amis, et, chaque fois, je recevais une nouvelle assurance que j’allais dans la bonne direction.

Peu de temps après, je me suis rendu compte de quelque chose d’amusant. Un soir, à la suite d’une autre belle conversation par Skype avec Radu, je me suis dit : « C’est vraiment le meilleur ami que j’aie jamais eu. Je veux être son amie pour toujours ! » C’est alors que cela m’a frappée. Une voix dans ma tête a immédiatement répondu à ma remarque : « Eh bien alors, tu dois l’épouser ! » Je savais que notre Père céleste approuvait ma relation avec Radu. Je voyais qu’il était mon meilleur ami et que nous pouvions être heureux ensemble.

Éliminer le stress de trouver un conjoint pour l’éternité

J’ai donc déménagé en Roumanie et j’ai épousé Radu. Jamais je n’aurais imaginé aller vivre en Roumanie. Mais cela fait quatre ans que nous sommes mariés et nous avons une fille merveilleuse, Amelia.

Je sais ce que vous pensez : que je suis une jeune adulte parmi tant d’autres qui a rencontré son « âme sœur » dans une conférence de jeunes adultes seuls et que tout s’est passé sans qu’on fasse d’effort. Mais ce n’est pas le cas. Si je vous raconte cette histoire, c’est pour que vous cessiez de vous mettre martel en tête pour trouver votre conjoint pour l’éternité et qu’à la place, vous laissiez Dieu vous guider.

Suis-je allée à ces conférences pour les jeunes adultes seuls dans l’espoir de trouver un mari ? Non.

Ai-je pensé que l’un des garçons que j’y ai rencontrés deviendrait mon mari ? Pas vraiment.

Au contraire, je me suis enlevé la pression de trouver la personne avec qui je voulais me marier et je suis simplement allée à ces conférences pour établir des contacts avec d’autres personnes et me lier d’amitié avec elles, ce qui est exactement ce que Radu et moi avons fait au début.

La pression de trouver le plus vite possible notre conjoint pour l’éternité peut être très réelle parfois. Mais il n’y a pas de limite de temps imposée aux relations éternelles. Il est inutile de s’angoisser à ce sujet. Le but de la vie n’est pas de nous marier mais de devenir la meilleure version de nous-même et de laisser Dieu dérouler son plan dans notre vie. Oui, nous devrions tous aller aux conférences, participer, rencontrer des gens, nous faire de nouveaux amis et sortir de notre zone de confort. Mais nous devons le faire en pensant à bien nous amuser et à rencontrer de merveilleux amis plutôt qu’en nous disant qu’il faut garder les yeux ouverts afin de trouver « l’élu(e) » sinon nous risquons de louper notre vie !

Lorsque nous nous sommes fiancés, Radu m’a dit entre autres que, d’habitude, il était un peu stressé en compagnie des jeunes filles qui lui plaisaient mais que cela n’était pas le cas avec moi. Il m’a dit que, du fait de notre amitié, il était toujours détendu et qu’il pouvait toujours être lui-même.

Alors cherchez à vous entourer de bonnes personnes et à savourer l’instant présent. Parce que, honnêtement, quand on arrête de s’angoisser et que l’on choisit de se faire des amis, que l’on apprend à aimer qui l’on est et l’endroit où l’on se trouve, c’est alors que l’on aime davantage la vie.

Faire confiance au plan de Dieu pour notre avenir

Radu et moi ne sommes pas parfaits. Nous ne cherchions pas vraiment la personne « parfaite » ; nous étions juste nous-mêmes. J’ai observé que c’est qui l’on est vraiment et la façon dont on vit qui attire le plus les autres. Si vous vous efforcez de suivre Jésus-Christ, vous attirerez des personnes qui font de leur mieux pour le suivre également.

J’ai aussi appris que, lorsque nous devenons meilleurs et que nous avons pleinement confiance que Dieu est aux commandes, nous permettons à sa main de guider notre vie, et, lorsque nous reconnaissons son intervention dans notre vie, il est inutile de craindre l’avenir. Souvenez-vous de ce que le Seigneur a enseigné à Néphi : « Et je serai aussi votre lumière dans le désert, et je préparerai le chemin devant vous si vous gardez mes commandements ; c’est pourquoi, si vous observez mes commandements, vous serez conduits vers la terre promise, et vous saurez que c’est par moi que vous êtes conduits » (1 Néphi 17:13).

Nous ne sommes pas censés nous imposer un stress constant parce que nous ne satisfaisons pas à certaines attentes ou n’atteignons pas certaines étapes dans les limites de temps que nous avons décidées. En fait, le calendrier de notre Père céleste est différent du nôtre, il est éternel. Il a un plan pour nous permettre de recevoir toutes les bénédictions auxquelles nous aspirons. Et, quand nous faisons de notre mieux pour faire confiance à son plan et nous épanouir quelle que soit la situation où nous nous trouvons, c’est alors que nous trouvons le vrai bonheur. Son plan pour nous sera toujours meilleur que le nôtre.