Le Liahona
Le service pastoral et la réunion de Sainte-Cène
Notes de bas de page
Thème

Principes du service pastoral

Le service pastoral et la réunion de Sainte-Cène

La réunion de Sainte-Cène nous donne l’occasion d’établir des liens avec les autres et de leur rendre service.

Illustration Edward McGowan

C’est un moment d’enrichissement spirituel et de réflexion personnelle sur le Sauveur et son expiation. Lorsque nous prenons la Sainte-Cène chaque semaine, nous sommes édifiés ensemble (voir Doctrine et Alliances 84:110). Toutefois, certains membres de notre paroisse ou branche viennent chargés de lourds fardeaux, ou ne viennent pas du tout.

Voici quelques façons de mettre à profit cette heure sacrée pour servir les autres et changer leur vie.

Faites en sorte que les personnes que vous servez passent une meilleure réunion de Sainte-Cène

Pour apprendre à servir, la première étape consiste à connaître les personnes ou les familles et leurs besoins. Il est possible de les aider à vivre une meilleure expérience de la Sainte-Cène en apprenant tout simplement à mieux les connaître.

Pour Mindy, jeune mère de jumelles en bas âge, les efforts tout simples de sa sœur de service pastoral font une immense différence chaque semaine pendant la réunion de Sainte-Cène.

Mindy explique : « À cause de l’emploi du temps professionnel de mon mari, chaque semaine je vais seule à l’église avec mes deux filles jumelles. C’est vraiment difficile d’essayer de suivre toute la réunion de Sainte-Cène avec deux enfants remuants mais ma sœur de service pastoral m’aide spontanément.

« Chaque semaine, elle s’assoit à côté de nous et m’aide à m’occuper de mes filles. Le fait de l’avoir près de moi signifie énormément et cela me soulage quand mes filles font des caprices ou sont agitées. Je pense qu’elle ne saura jamais à quel point ce qu’elle fait a un impact sur moi en cette période de ma vie. Elle a vu que j’étais une jeune mère angoissée et elle m’aide à faire de l’église un endroit paisible et heureux pour nous toutes. »

Idées pour aider les personnes qui ont des besoins particuliers

  • Faites part aux dirigeants du collège des anciens et de la Société de Secours des besoins des membres.

  • Les dirigeants planifient les discours de la réunion de Sainte-Cène de manière à répondre aux besoins des membres. Si les personnes que vous servez ont besoin d’entendre certains messages, faites-en part à vos dirigeants.

  • Si vous connaissez quelqu’un qu’un handicap ou des allergies alimentaires empêchent de recevoir les bénédictions de la Sainte-Cène, demandez-lui des précisions et quels sont les aménagements qui l’aideraient à mieux en profiter. Transmettez ces renseignements à vos dirigeants1.

  • Si une personne que vous servez ou que vous connaissez est contrainte de rester chez elle, de façon permanente ou temporaire, demandez à votre évêque si quelqu’un peut aller lui donner la Sainte-Cène chez elle. Vous pourriez aussi prendre des notes pendant la réunion et les lui transmettre par téléphone, courriel ou de vive voix.

  • Si une personne que vous servez a de jeunes enfants, proposez-lui votre aide pendant la réunion de Sainte-Cène.

  • Si les personnes que vous servez ne viennent pas souvent à la réunion de Sainte-Cène, essayez de comprendre pourquoi et de trouver des moyens de les aider. Si elles ont besoin d’un moyen de transport, proposez-leur de les emmener dans votre voiture. Si elles ont le sentiment de ne pas avoir le soutien de leur famille, invitez-les à s’asseoir avec vous. Faites des invitations spéciales pour les aider à se sentir bienvenues et désirées à la réunion de Sainte-Cène.

N’oubliez pas que des gestes simples y font beaucoup

Parlant du service pastoral, Jean B. Bingham, présidente générale de la Société de Secours, a enseigné : « Nous pensons parfois que nous devons faire quelque chose de grandiose et d’héroïque pour que cela ‘compte’ comme service à notre prochain. Toutefois, les petits actes de service ont souvent une profonde influence sur les autres, ainsi que sur nous-mêmes2. »

Dans une petite paroisse de Belgique, Evita propose souvent d’interpréter dans les réunions de l’Église pour les visiteurs et membres de langue espagnole. Un jour, on lui a présenté quelqu’un originaire de la République dominicaine qui s’intéressait à l’Église. Il parlait un peu l’anglais mais sa langue maternelle était l’espagnol. Evita a donc proposé d’interpréter discrètement pour lui pendant la réunion de Sainte-Cène afin qu’il se sente à l’aise.

Evita raconte : « Le fait que j’interprète peut perturber un peu le jour du sabbat pour moi. Mais, lorsque je suis l’inspiration et que je demande si quelqu’un a besoin d’une interprète, j’ai un sentiment de joie et de chaleur en sachant que j’ai la possibilité d’aider quelqu’un à ressentir l’Esprit et à apprécier les réunions. »

Idées pour aider par des gestes simples

  • Parlez à vos dirigeants afin de savoir qui peut avoir besoin qu’on lui rende service pendant la réunion de Sainte-Cène. Si vous connaissez quelqu’un qui est dans cette situation, veillez à en informer les dirigeants.

  • Restez assis tranquillement en attendant que la réunion commence. Cela sera une aide pour les « autres cœurs brisés et esprits affligés qui nous entourent3 » qui ont besoin de la paix qui découle de la révérence dans un lieu saint.

  • Le jour de jeûne, pensez à consacrer votre jeûne et vos prières à une personne que vous servez et qui a particulièrement besoin de réconfort.

  • Priez afin de savoir si cela peut faire du bien à quelqu’un que vous vous asseyiez à côté ou près de lui pendant la réunion de Sainte-Cène ou si vous pouvez l’aider d’une autre manière.

La réunion de Sainte-Cène peut être un lieu accueillant pour tout le monde

Joseph Fielding Smith a enseigné : « La réunion de Sainte-Cène est la plus sacrée, la plus sainte, de toutes les réunions de l’Église4. » Par conséquent, il est important de veiller à ce que toutes les personnes présentes à cette réunion se sentent les bienvenues et soient nourries spirituellement, surtout les nouveaux membres ou ceux qui ont été absents pendant longtemps.

Merania, qui vit en Nouvelle-Galles du Sud (Australie), s’est liée d’amitié avec une femme qui, dans sa paroisse, s’intéressait à l’Église. Merania raconte : « Aujourd’hui, elle est devenue une amie proche. Chaque semaine, pendant la réunion de Sainte-Cène, j’aime être assise à côté d’elle. Je lui demande toujours comment elle va et ce que je peux faire pour l’aider. » Au bout d’un certain temps, l’amie de Merania s’est fait baptiser. Les efforts des membres de la paroisse ainsi que l’atmosphère accueillante de la réunion de Sainte-Cène ont joué un grand rôle dans sa décision.

Idées de service pastoral auprès des membres qui reviennent à l’église ou des nouveaux membres

  • Lorsque vous vous apprêtez à faire un discours à la réunion de Sainte-Cène, invitez des amis, des parents et d’autres personnes à venir l’écouter.

  • Cherchez et accueillez les personnes qui sont seules ou qui peuvent avoir besoin d’aide. Demandez-leur la permission de vous asseoir à côté d’elles ou invitez-les à s’asseoir à côté de vous.

  • À la fin de la réunion, invitez les personnes que vous servez ainsi que d’autres, aux prochaines activités de l’Église, au temple ou à une soirée.

  • Si quelqu’un sur qui vous êtes chargé de veiller assiste à la réunion de Sainte-Cène pour la première fois depuis longtemps, demandez-lui s’il a des questions sur ce qui a été enseigné. Dites-lui qu’il peut toujours s’adresser à vous s’il n’a pas compris un terme, une histoire ou un point de doctrine. Si nécessaire, recherchez la réponse ensemble.