Le Liahona
Venez prendre votre place
Notes de bas de page
Thème

Venez prendre votre place

Nous invitons tous les enfants de Dieu du monde entier à nous rejoindre dans cette grande œuvre.

Mes chers frères et sœurs, mes chers amis, chaque semaine, les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours du monde entier rendent leur culte à notre Père céleste bien-aimé, le Dieu et le Roi de l’univers, et à son Fils bien-aimé, Jésus-Christ. Nous méditons sur la vie et les enseignements de Jésus-Christ, la seule âme sans péché qui ait jamais vécu, l’Agneau immaculé de Dieu. Aussi souvent que possible, nous prenons la Sainte-Cène en souvenir de son sacrifice et reconnaissons qu’il est le centre de notre vie.

Nous l’aimons et nous l’honorons. Du fait de son amour profond et éternel, Jésus-Christ a souffert et est mort pour vous et moi. Il a ouvert les portes de la mort, renversé le mur qui séparait amis et êtres chers1, apporté l’espérance aux désespérés, la guérison aux malades et la délivrance aux captifs2.

Nous lui consacrons notre cœur, notre vie et notre dévotion quotidienne. C’est pourquoi « nous parlons du Christ, nous nous réjouissons dans le Christ [et] nous prêchons le Christ […] afin que nos enfants sachent vers quelle source ils peuvent se tourner pour obtenir la rémission de leurs péchés3 ».

S’entraîner à mener une vie de disciple

Cependant, être disciple de Jésus-Christ implique bien plus que parler du Christ et prêcher le Christ. Le Sauveur lui-même a rétabli son Église pour nous soutenir dans nos efforts pour devenir plus semblables à lui. L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est structurée de manière à offrir des possibilités de s’entraîner à vivre les bases de la vie de disciple. Par notre participation à l’Église, nous apprenons à reconnaître les murmures du Saint-Esprit et à y réagir. Nous cultivons l’habitude de tendre la main aux autres avec compassion et gentillesse.

C’est un effort de toute une vie et cela exige de l’entraînement.

Les sportifs accomplis passent d’innombrables heures à s’entraîner pour acquérir les bases de leur discipline. Les infirmiers, les utilisateurs de réseaux, les ingénieurs nucléaires et même les championnes de travaux d’aiguille n’acquièrent leurs compétences qu’en s’entraînant diligemment dans leur domaine.

Quand j’étais commandant de bord, je formais souvent des pilotes à l’aide d’un simulateur de vol, un engin sophistiqué qui reproduisait les conditions de vol. Non seulement il aidait les élèves à apprendre les rudiments du pilotage, mais il leur permettait également de vivre les événements inattendus qu’ils pourraient rencontrer lorsqu’ils prendraient vraiment les commandes d’un avion, et de savoir comment réagir.

Les mêmes principes s’appliquent aux disciples de Jésus-Christ.

En prenant une part active à l’Église de Jésus-Christ et à la grande variété de possibilités qu’elle offre, vous serez mieux préparés à toutes les situations changeantes de la vie, quelles qu’elles soient et quelle qu’en soit leur gravité. En tant que membres de l’Église, on nous recommande de nous immerger dans les paroles de Dieu qui nous sont transmises par ses prophètes, anciens et modernes. En priant humblement et sincèrement notre Père céleste, nous apprenons à reconnaître la voix du Saint-Esprit. Nous acceptons les appels à servir, à enseigner, à planifier, à prendre soin d’autrui et à administrer. Cela permet à notre esprit, à notre intellect et à notre personnalité de progresser.

Cela nous prépare à contracter et à respecter des alliances sacrées qui seront un bienfait pour nous dans cette vie et dans la suivante.

Venez nous rejoindre !

Nous invitons tous les enfants de Dieu du monde entier à nous rejoindre dans cette grande œuvre. Venez et voyez ! Même pendant cette période éprouvante de COVID-19, venez nous rencontrer en ligne. Rencontrez nos missionnaires en ligne. Découvrez par vous-mêmes cette Église ! Lorsque ce moment difficile sera passé, venez nous rencontrer dans nos foyers et dans nos lieux de culte !

Nous vous invitons à venir aider ! Venez servir avec nous, en prenant soin des enfants de Dieu, en marchant sur les pas du Sauveur et en rendant ce monde meilleur.

Venez prendre votre place ! Vous nous rendrez plus forts. Et vous deviendrez meilleurs, plus gentils et plus heureux aussi. Votre foi deviendra plus profonde et plus résiliente, davantage capable de supporter les perturbations et les épreuves inattendues de la vie.

Comment commencer ? Il y a de nombreuses façons possibles.

Nous vous invitons à lire le Livre de Mormon. Si vous n’en avez pas, vous pouvez le lire sur le site ChurchofJesusChrist.org4 ou télécharger l’application du Livre de Mormon. Le Livre de Mormon est un autre témoignage de Jésus-Christ et va de pair avec l’Ancien et le Nouveau Testament. Nous aimons toutes ces Écritures saintes et nous en tirons des enseignements.

Nous vous invitons à passer du temps sur le site VenezAuChrist.org pour découvrir ce que les membres de l’Église enseignent et croient.

Invitez les missionnaires à parler avec vous en ligne ou dans l’intimité de votre foyer quand c’est possible. Ils ont un message d’espoir et de guérison. Ces missionnaires sont nos fils et filles précieux qui servent en de nombreux endroits du monde en donnant de leur temps et à leurs frais.

Dans l’Église de Jésus-Christ, vous trouverez une famille de personnes qui ne sont pas si différentes de vous. Vous en trouverez qui ont besoin de votre aide et qui veulent vous aider dans vos efforts pour devenir la meilleure version de vous-même, celle pour laquelle Dieu vous a créés.

Les bras du Sauveur sont ouverts à tous

Vous pensez peut-être : « J’ai commis des fautes. Je ne suis pas sûr de pouvoir jamais me sentir à ma place dans l’Église de Jésus-Christ. Dieu ne peut pas s’intéresser à quelqu’un comme moi. »

Jésus le Christ, bien qu’il soit le « Roi des rois5 », le Messie, le Fils du Dieu vivant6, se soucie sincèrement de chacun des enfants de Dieu. Et cela, quelle que soit leur situation, qu’ils soient pauvres ou riches, quel que soit leur degré d’imperfection ou de réussite. Pendant sa vie dans la condition mortelle, le Sauveur servait tout le monde : les personnes heureuses et accomplies, brisées et perdues, et les désespérées. Souvent, les gens qu’il servait n’étaient pas éminents, beaux ou riches. Souvent, ceux qu’il édifiait avaient peu à lui offrir en retour à part de la reconnaissance, un cœur humble et le désir d’avoir la foi.

Si Jésus a passé sa vie terrestre à servir « ces plus petits7 », ne les aimerait-il pas aujourd’hui ? N’y a-t-il pas une place dans son Église pour tous les enfants de Dieu ? Même pour ceux qui se sentent indignes, oubliés ou seuls ?

Il n’y a pas de seuil de perfection à atteindre pour se qualifier afin de recevoir la grâce de Dieu. Vos prières n’ont pas besoin d’être prononcées d’une voix forte, d’être éloquentes ni grammaticalement correctes pour atteindre les cieux.

En vérité, Dieu ne fait pas de favoritisme8. Les choses auxquelles le monde attache de la valeur n’en ont aucune pour lui. Il connaît votre cœur et il vous aime, quels que soient votre titre, votre valeur financière nette ou le nombre de personnes qui vous suivent sur Instagram.

En inclinant notre cœur vers notre Père céleste et en nous approchant de lui, nous le sentirons s’approcher de nous9.

Nous sommes tous ses enfants bien-aimés.

Même ceux d’entre nous qui le rejettent.

Même ceux qui, comme l’enfant obstiné et indiscipliné, se mettent en colère contre Dieu et son Église, font métaphoriquement leurs valises et partent en claquant la porte, proclamant qu’ils s’en vont et ne reviendront jamais.

Quand un enfant part en claquant la porte de chez lui, il ne remarque peut-être pas les parents inquiets qui l’observent par la fenêtre. Ils regardent tendrement leur fils ou leur fille s’en aller, espérant que leur enfant précieux apprendra quelque chose de cette expérience déchirante et verra peut-être la vie avec un nouveau regard, et finira par rentrer à la maison.

Il en est de même avec notre Père céleste aimant. Il attend notre retour.

Votre Sauveur, les yeux remplis de larmes d’amour et de compassion, attend votre retour. Même lorsque vous vous sentirez loin de Dieu, il vous verra ; il aura compassion de vous et accourra pour vous serrer dans ses bras10.

Venez prendre votre place.

Dieu nous permet d’apprendre grâce à nos erreurs

Nous sommes des pèlerins marchant sur le chemin de la condition mortelle en quête du sens de la vie et de la vérité suprême. Souvent, tout ce que nous voyons est le chemin juste devant nous. Nous ne pouvons pas voir où vont mener les virages de la route. Notre Père céleste aimant ne nous a pas donné toutes les réponses. Il attend de nous que nous élucidions de nombreuses choses par nous-mêmes. Il attend de nous que nous croyions, même lorsque c’est difficile.

Il attend de nous que nous nous redressions, que nous fassions preuve d’un peu de détermination, d’un peu de courage, et fassions un pas de plus en avant.

C’est ainsi que nous apprenons et progressons.

Voudriez-vous honnêtement qu’on vous explique tout en détail ? Voudriez-vous honnêtement avoir la réponse à chaque question ? Connaître l’itinéraire détaillé de chaque destination ?

Je crois que la plupart d’entre nous se fatigueraient vite de ce genre de microgestion céleste. Nous apprenons les leçons importantes de la vie par l’expérience. En apprenant grâce à nos erreurs. En nous repentant et en nous rendant compte par nous-mêmes que « l’iniquité n’a jamais été le bonheur11 ».

Jésus-Christ, le Fils de Dieu, est mort afin que nos fautes ne nous condamnent pas et n’arrêtent pas définitivement notre progression. Grâce à lui, nous pouvons nous repentir et nos fautes peuvent devenir des tremplins qui nous permettent d’accéder à une plus grande gloire.

Vous n’avez pas à faire cette route seuls. Notre Père céleste ne nous laisse pas errer dans les ténèbres.

C’est la raison pour laquelle, au printemps de 1820, il est apparu avec son Fils, Jésus-Christ, à un jeune homme, Joseph Smith.

Réfléchissez-y un instant ! Le Dieu de l’univers est apparu à l’homme !

C’était la première de nombreuses rencontres de Joseph avec Dieu et d’autres êtres célestes. Nombre des paroles que ces êtres divins lui ont adressées sont rapportées dans les Écritures de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Elles sont aisément accessibles. N’importe qui peut les lire et apprendre par lui-même le message que Dieu nous destine à notre époque.

Nous vous invitons à les étudier par vous-mêmes.

Joseph Smith était relativement jeune lorsqu’il a reçu ces révélations. La plupart lui sont parvenues avant qu’il ait trente ans12. Il manquait d’expérience et, aux yeux de certaines personnes, il devait sembler peu qualifié pour être le prophète du Seigneur.

Et pourtant, le Seigneur l’a appelé, suivant un modèle que nous retrouvons tout au long des saintes Écritures.

Dieu n’a pas attendu de trouver quelqu’un de parfait pour rétablir son Évangile.

S’il l’avait fait, il serait encore en train d’attendre.

Joseph ressemblait beaucoup à vous et à moi. Il a commis des fautes mais Dieu l’a utilisé pour accomplir ses grands desseins.

Le président Monson répétait souvent ce conseil : « Le Seigneur qualifie ceux qu’il appelle13. »

L’apôtre Paul a raisonné avec les saints de Corinthe : « Considérez [votre propre appel], frères [et sœurs : peu d’entre vous étaient] sages [selon des critères humains, peu d’entre vous étaient] puissants, [peu d’entre vous étaient] nobles [de naissance]14. »

Dieu utilise les faibles et les simples pour réaliser ses desseins. Cette vérité témoigne que c’est le pouvoir de Dieu et non celui de l’homme qui accomplit son œuvre sur la terre15.

Écoutez-le, suivez-le

Lorsque Dieu est apparu à Joseph Smith, il a présenté son Fils, Jésus-Christ, et a dit : « Écoute-le16. »

Joseph a passé le reste de sa vie à l’écouter et à le suivre.

Comme pour Joseph, notre condition de disciple commence quand nous prenons la décision d’écouter le Sauveur Jésus Christ.

Si vous désirez le suivre, rassemblez votre foi et chargez-vous de sa croix.

Vous découvrirez qu’en effet, vous avez votre place dans son Église, une place chaleureuse et accueillante où vous pouvez vous joindre à la grande quête du bonheur et de la condition de disciple.

J’espère qu’en cette année du bicentenaire de la Première Vision, en méditant et en étudiant le rétablissement de l’Église de Jésus-Christ, nous prendrons conscience qu’il ne s’agit pas simplement d’un événement historique. Vous et moi jouons un rôle essentiel dans cette grande histoire qui se poursuit.

Quel est votre rôle et le mien ?

C’est d’apprendre à connaître Jésus-Christ. D’étudier ses paroles. De l’écouter et de le suivre en participant activement à cette grande œuvre. Je vous invite à venir prendre votre place !

Il n’est pas nécessaire que vous soyez parfait. Il suffit que vous ayez le désir de faire grandir votre foi et de vous rapprocher de lui chaque jour.

Notre rôle est d’aimer et de servir Dieu et d’aimer et de servir ses enfants.

Si vous faites cela, il vous entourera de son amour, de joie et de conseils sûrs, même dans les situations les plus graves, tout au long de cette vie et dans l’au-delà.

J’en témoigne, je vous donne ma bénédiction et j’exprime ma reconnaissance et mon amour profonds à chacun d’entre vous. Au nom de Jésus-Christ. Amen.