2017
L’appel des premiers apôtres du Rétablissement
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

L’appel des premiers apôtres du Rétablissement

Le 8 février 1835, Joseph Smith demanda à Brigham et à Joseph Young de chanter pour lui. Le prophète reçut ensuite la révélation que le moment était venu d’appeler les douze apôtres1.

Il demanda à Brigham de faire annoncer qu’une conférence se tiendrait le samedi suivant. Il lui dit qu’il serait l’un des Douze2.

Six jours plus tard, les saints se réunirent. Joseph Smith dit que l’un des objectifs fondamentaux de la réunion était que les trois témoins du Livre de Mormon, Oliver Cowdery, David Whitmer et Martin Harris, choisissent « douze hommes de l’Église comme apôtres3 ». Oliver et David avaient précédemment reçu cette tâche en juin 1829 mais, bien qu’ils eussent « recherché le Seigneur par le jeûne et la prière » pour identifier les Douze, ce n’était pas encore le bon moment4. Maintenant, dit Joseph, le temps était venu.

Les Douze (dans l’ordre où ils furent présentés à la réunion) étaient Lyman Johnson, vingt-trois ans, Brigham Young, trente-trois ans, Heber C. Kimball, trente-trois ans, Orson Hyde, trente ans, David W. Patten, trente-cinq ans, Luke Johnson, vingt-sept ans, William E. McLellin, vingt-neuf ans, John F. Boynton, vingt-trois ans, Orson Pratt, vingt-trois ans, William Smith, vingt-trois ans, Thomas B. Marsh, trente-quatre ans, et Parley P. Pratt, vingt-sept ans. Tous avaient fait des missions précédemment. Huit d’entre eux avaient accompagné Joseph Smith lors de l’expédition du camp de Sion l’été précédent5.

Après leur nomination, chacun des apôtres fut ordonné6. Les bénédictions qui accompagnaient leur ordination étaient remplies de promesses de réussite missionnaire. Plus tard, Heber C. Kimball se souvint : « [Les bénédictions] prédisaient de nombreuses choses qui devaient arriver, que nous aurions le pouvoir de guérir les malades, de chasser les démons, de ramener les morts à la vie, de rendre la vue aux aveugles, […] de déplacer les montagnes, et que tout nous serait soumis par le nom de Jésus-Christ7 ».

Oliver Cowdery souligna aussi les difficultés qu’ils rencontreraient : « Soyez préparés à tout moment à faire le sacrifice de votre vie, si Dieu l’exigeait, pour faire avancer sa cause. » Oliver recommanda aux apôtres de rechercher une connaissance personnelle de Jésus-Christ afin de pouvoir témoigner de son existence avec assurance : « Ne vous relâchez jamais dans vos efforts tant que vous n’avez pas vu Dieu face à face8. »

Au début du mois de mai 1835, les apôtres entreprirent plusieurs missions de prosélytisme pour l’Église et, dans leur rôle de dirigeants généraux, ils bénirent aussi de nombreuses personnes.