2015
Le centre de ma vie
précédent suivant

Comment je sais

Le centre de ma vie

L’auteur vit à Arequipa, au Pérou.

Je connaissais le ministère du Christ grâce à la Bible mais avait-il vraiment pu venir en Amérique ?

Quand j’ai eu dix-huit ans, mon père m’a dit que je pouvais me faire baptiser dans l’Église de mon choix. Je voulais me joindre à une Église chrétienne parce que j’avais étudié la Bible dans plusieurs assemblées et que je croyais en Jésus-Christ.

Un jour, mon oncle a fait venir deux sœurs missionnaires chez nous. Elles ont dit avec beaucoup de conviction que le Livre de Mormon était un autre témoignage de Jésus-Christ dont elles ont affirmé qu’il était venu en Amérique.

Concernant ce point, j’ai fait part de mon opinion en disant qu’elles se trompaient peut-être parce que je n’avais jamais rien étudié de tel de toute ma vie. Les larmes aux yeux, l’une des sœurs mission-naires pleine de gentillesse, m’a dit : « Frère Roberto, le fait que vous ne savez pas que le Livre de Mormon est vrai ne signifie pas que nous ayons tort. Je sais que Jésus-Christ nous aime, qu’il a été sur ce continent et qu’il a enseigné son Évangile tout comme il l’a fait en Terre Sainte. »

Pendant cette première discussion, elles ont essayé de répondre à mes préoccupations et à mes doutes, et ont accepté de revenir me voir la semaine suivante.

Cette nuit-là, j’ai commencé à feuilleter le Livre de Mormon. Quand j’ai lu la page de titre, une phrase a attiré mon attention : « Jésus est le Christ, le Dieu Éternel, qui se manifeste à toutes les nations ». J’ai également lu 3 Néphi 11 qui raconte la visite du Sauveur en Amérique et j’ai ressenti de la joie. J’ai donc commencé à faire ce que m’avaient demandé de faire les missionnaires : je me suis agenouillé et j’ai demandé à mon Père céleste si le livre était vrai.

Ma prière à peine terminée, j’ai ressenti de la paix et j’ai eu la certitude que c’était le cas. Pendant un instant, je me suis dit que les larmes des sœurs m’avaient ému et porté à croire à leur témoignage. Alors j’ai continué de lire le Livre de Mormon jusqu’à un peu plus de quatre heures du matin. Chaque fois que je priais, je ressentais avec davantage de force et de conviction que le Christ était venu en Amérique et qu’il voulait que j’en apprenne plus sur son véritable Évangile.

En quelques semaines, j’ai eu fini de lire le Livre de Mormon et j’ai ressenti le besoin de me faire baptiser dans la véritable Église.

La lecture du Livre de Mormon m’a aidé à me rapprocher de Jésus-Christ et à faire de lui le centre de ma vie. Je suis très reconnaissant au Seigneur d’avoir mis les missionnaires et son Église sur mon chemin.