2011
L’indice dans ma bénédiction
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Depuis le champ de la mission

L’indice dans ma bénédiction

J’ai fait ma mission à Houston Sud au Texas, en langue espagnole. Un jour, mon collègue et moi faisions du porte à porte pour essayer de trouver quelqu’un à instruire. Nous sommes arrivés à une maison dont le porche en bois usé avait un énorme trou.

Une femme âgée a ouvert la porte et nous a fait entrer. Je ne sais pas si elle savait qui nous étions vraiment et ce que nous faisions, mais elle était très polie. Nous avons commencé à lui donner la première leçon et tout semblait bien se passer. Bientôt cela a été mon tour de parler de Joseph Smith et de la Première Vision. J’ai vu que l’expression de son visage montrait une confusion croissante. Il était évident qu’elle ne comprenait pas vraiment ce que j’essayais de lui expliquer.

Après lui avoir posé quelques questions sur ce qui venait d’être dit et sur ce qu’elle avait compris, je commençais à être contrarié de voir qu’elle n’avait pas compris la Première Vision. La journée avait été longue et la dernière chose que veut un missionnaire, c’est que quelqu’un ne comprenne pas les vérités qu’il veut tellement faire connaître aux gens.

À l’instant même où je sentais la colère monter en moi, un court passage de ma bénédiction patriarcale m’est venu à l’esprit. C’était un passage au sujet de ma future famille qui me conseillait d’enseigner les principes de l’Évangile à mes futurs enfants. Quand ce passage m’a traversé l’esprit, j’ai su que l’Esprit me disait d’instruire cette humble femme comme j’instruirais un enfant.

J’ai commencé à l’instruire d’une façon plus simple et plus aimante. Je me suis imaginé mes propres enfants assis dans le salon en train de me regarder, moi, leur père, pendant que je leur parlais de Joseph Smith, le prophète. J’ai été stupéfait de constater le changement sur son visage. Ses sourcils se sont soulevés et ses yeux ont commencé à briller. Son regard confus s’est rempli d’intérêt et d’émerveillement. Quand j’ai raconté l’histoire de l’apparition de notre Père céleste et de Jésus-Christ à Joseph Smith, ses yeux se sont remplis de larmes qui ont coulé sur ses joues. L’Esprit a rempli la pièce et ma contrariété s’est transformée en une grande joie.

Je n’oublierai jamais cette expérience. Maintenant je suis impatient d’enseigner un jour les même principes à mes enfants et de ressentir encore cette grande joie.

Illustration Brian Call