2010
Devenir une personne de qualité, maintenant
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Nos dirigeants nous ont dit

Devenir une personne de qualité, maintenant

Tiré de « Be a Quality Person, » Ensign, février 1993, p. 64–67.

Elder Marvin J. Ashton

Ce que Dieu souhaite le plus pour vous, c’est une vie de qualité. La vie doit être bien vécue, quelles que soient les circonstances dans lesquelles nous nous trouvons. Il ne devrait pas y avoir de période d’attente…

Nous devons tous vivre avec des priorités et des objectifs corrects. Ne soyez pas sévères envers vous-mêmes. Demandez-vous plutôt si vous vivez ou non conformément à l’Évangile de Jésus-Christ.

J’aime la façon de vivre qu’exprime mon amie, Carol Clark… qui dit que le problème de chacun ne consiste pas à réussir à attendre, mais à vivre d’une manière enrichissante, pleine et joyeuse. Le but n’est pas d’attendre la bonne personne mais d’être la bonne personne.

« Ce qui est vraiment passionnant dans la vie, c’est de surmonter les obstacles tout en espérant gaiement que tout ira pour le mieux… J’admets volontiers que vivre sans voir mes rêves se réaliser a eu pour effet de m’adoucir et de me rendre humble parce que cela a été très difficile. Mais l’ancrage est à portée de main et, grâce à cela, je peux progresser, même si, à ce jour, j’ai perdu pour ce qui est de l’amour, chose que j’ai désirée plus que toute autre au monde excepté la justice elle-même…

« L’été dernier, je me suis plainte auprès d’une personne non membre de l’Église, disant que j’étais épuisée, que je n’avais aucun plaisir et que je vivais comme un automate. Froidement elle a riposté : « Où crois-tu que l’on soit ? À une répétition générale ? C’est ta vie, Carol. Arrange-toi.’ Je m’attendais à une petite tape dans le dos, à un mot gentil. Au lieu de cela, j’ai reçu du réel en pleine figure, comme une douche froide. Elle avait bien évidemment raison. Comme je ne donnais pas de la valeur à ma vie, j’avais l’impression qu’elle n’en avait pas. Je suis rentrée chez moi, j’ai relu les paraboles du semeur et des talents et je me suis ressaisie » (A Singular Life, dir. de publ. Carol L. Clark et Blythe Darlyn Thatcher [1987], p. 35–36).

Frères et sœurs, ressaisissez-vous si c’est ce que vous devez faire. N’attendez pas. Remplissez votre vie de service, d’instruction, d’épanouissement personnel, d’amour pour tous et d’autres grands traits de caractère de ce genre. Donnez un sens à chaque journée…

… Je vous recommande d’apprendre à connaître votre Père céleste. Apprenez à l’aimer. Souvenez-vous toujours qu’il vous aime, qu’il vous guidera et qu’il vous soutiendra si vous voulez bien lui en donner l’occasion. Incluez-le dans vos prises de décision. Incluez-le dans vos chagrins et vos douleurs. Incluez-le lorsque vous vous interrogez sur votre valeur personnelle. « Car voici, cette vie est le moment où les hommes doivent rencontrer Dieu ; oui, voici, le jour de cette vie est le jour où les hommes doivent accomplir leurs œuvres » (Alma 34:32).

Dans vos efforts pour devenir une personne de qualité, communiez tous les jours avec votre Père céleste qui est celui qui vous connaît le mieux. Il connaît vos talents, vos points forts et vos faiblesses. Vous êtes ici sur terre à cette époque afin de développer et de raffiner ces traits de caractère. Je vous promets qu’il vous aidera. Il sait quels sont vos besoins.

Illustration photo Craig Dimond