2009
Comment enrichir votre étude des Doctrine et Alliances
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Comment enrichir votre étude des Doctrine et Alliances

Cette année donne à chacun de nous l’occasion merveilleuse de recevoir de grandes bénédictions en étudiant les Doctrine et Alliances, ce recueil admirable de révélations qui a été écrit à notre époque et pour notre époque.

Daniel K Judd
A. Roger Merrill
William D. Oswald

A. Roger Merrill (au centre), président ; Daniel K Judd (à gauche), premier conseiller ; et William D. Oswald, deuxième conseiller.

Parfois appelées le manuel d’instructions du Seigneur pour le Rétablissement, les Doctrine et Alliances contiennent « la voix tendre mais ferme du Seigneur Jésus-Christ [parlant] de nouveau dans la dispensation de la plénitude des temps1 ».

Beaucoup de membres de l’Église se sont déjà découvert un grand amour pour cet ouvrage. Une sœur a dit : « Les révélations accordées aux particuliers mentionnés dans les Doctrine et Alliances sont utiles. J’estime qu’elles sont aussi pour moi. » Une autre personne a fait le commentaire suivant : « Les Doctrine et Alliances m’aident à me positionner dans les situations que je rencontre car cet ouvrage n’est pas très ancien. » Un frère a déclaré : « J’aime les Doctrine et Alliances car elles m’aident à comprendre la prêtrise. »

Nous témoignons que les Doctrine et Alliances sont vraiment les paroles que le Seigneur adresse, à notre époque, à chacun des enfants de Dieu et que de grandes bénédictions sont accordées à ceux qui les étudient. Nous faisons également quatre suggestions pour faire de votre étude de cette année une expérience enrichissante et nous vous proposons quelques-unes des aides que l’École du Dimanche peut apporter.

Lire cet ouvrage du début à la fin

Doctrine et Alliances et de l’histoire de l’Église, Guide d’étude de l’élève recommande aux membres « de lire les Doctrine et Alliances du début à la fin2 » pendant l’année 2009 ainsi que de faire chacune des tâches de lecture du dimanche qui sont classées par sujet.

Cette manière d’étudier nous aide à comprendre le contexte des sections étudiées ainsi que les sections elles-mêmes. Elle nous prépare aussi à prendre part à une discussion enrichissante dans le cours de l’École du Dimanche, ce qui nous donne alors une vision et une inspiration supplémentaires à utiliser dans notre vie personnelle et familiale.

Dans votre étude quotidienne des Écritures, vous trouverez peut-être utile de réserver un ou deux jours par semaine à voir à l’avance ce qui sera abordé en classe puis de poursuivre votre lecture des Doctrine et Alliances du début à la fin.

Lire avec des questions à l’esprit

Un frère du Guatemala, Renzo Molly Barrios Matias, a appris combien l’étude des Écritures est utile pour recevoir la révélation pour sa propre vie.

Il affirme : « Après le passage, en Amérique Centrale en 2001, de l’ouragan Mitch, qui a semé partout la désolation, je me suis posé de nombreuses questions. À la recherche de réponses, je suis allé trouver un ami que je respecte beaucoup. Il m’a dit : ‘Lis les Écritures. Tu y trouveras les meilleures réponses à tes questions.’

Frère Matias dit : « Cela a bouleversé ma vie. Après une assez longue étude des Écritures, j’ai commencé à trouver des réponses à mes questions. J’ai pu m’apercevoir que ma vie avait un sens. C’est alors que j’ai décidé de faire une mission à plein temps. »

Peu après, frère Matias était missionnaire à Tegucigalpa (Honduras), aidant les autres à découvrir la force qu’apporte la lecture des Écritures.

Quand nous les lisons en ayant des questions précises à l’esprit, cela invite le Seigneur à nous inspirer et à nous diriger dans nos épreuves et nos possibilités. vous pourriez noter vos questions à inclure dans un esprit de prière à votre étude des Écritures. Lorsque vous recevrez des réponses, peut-être vous sentirez-vous inspiré de faire part de ces idées à l’École du Dimanche. Les membres de la classe sont édifiés en s’entendant mutuellement témoigner de la manière dont le Seigneur se sert des Écritures pour les guider et les inspirer personnellement.

Rechercher des liens, des modèles et des thèmes

David A. Bednar, du Collège des douze apôtres, nous a suggéré de rechercher dans toutes nos études des Écritures des liens, des modèles, et des thèmes3.

Un exemple de lien dans les Doctrine et Alliances est le rapport entre notre obéissance et les bénédictions promises. « Moi, le Seigneur, je suis lié lorsque vous faites ce que je dis ; mais lorsque vous ne faites pas ce que je dis, vous n’avez pas de promesse » (D&A 82:10). Notre lecture des Écritures prend plus de sens quand nous reconnaissons ce lien et que nous décidons de faire ce que le Seigneur nous a commandé de faire.

Il y a, dans les Doctrine et Alliances, un modèle qui fait partie intégrante de la nature même du livre. Comme le dit l’introduction, « ces révélations sacrées étaient données en réponse à des prières, lorsque la nécessité s’en faisait sentir, et découlaient de situations vécues impliquant des personnes réelles4 ». Les révélations étaient personnelles et répondent à des questions précises sur les choses que notre Père céleste savait avoir « le plus de valeur » (D&A 15:6 ; 16:6) pour chaque personne5. Ce modèle de recherche et de réception de révélation personnelle est un procédé que nous pouvons appliquer dans notre vie.

L’un des thèmes les plus communs de toutes les Écritures est « cherchez-moi avec diligence et vous me trouverez, demandez et vous recevrez, frappez et l’on vous ouvrira » (D&A 88:63). Des thèmes de ce genre nous incitent à accepter davantage notre responsabilité d’apprendre en lisant les paroles de Dieu et en méditant à leur sujet.

Bien qu’elles ne se lisent pas toujours comme une histoire, les Doctrine et Alliances sont faites de liens, de modèles et de thèmes. L’une des bénédictions de parler ensemble des Écritures à l’École du Dimanche est que nous prenons davantage conscience de ces idées en exprimant les nôtres et en écoutant celles des autres.

Chercher à être édifiés et se réjouir ensemble

Le Seigneur a dit que quand les membres de l’Église apprennent et s’instruisent mutuellement selon l’Esprit « tous […] sont édifiés et se réjouissent ensemble » (D&A 50:22). L’Évangile est enseigné avec puissance et l’on apprend de manière inspirée quand les instructeurs et les élèves comprennent que le véritable instructeur, dans toute classe de l’Église, est le Saint-Esprit et que la participation en classe lui donne la possibilité de témoigner.

Lors de la réunion de formation mondiale des dirigeants sur l’enseignement et l’apprentissage de février 2007, Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres, nous a exhortés à assumer davantage la responsabilité de l’apprentissage de l’Évangile. Il a ensuite démontré que des instructeurs inspirés peuvent inciter les membres de la classe à devenir des participants actifs et à ne pas rester passifs dans les discussions en classe.

Frère Holland a déclaré : « Si nous aidons les élèves à assumer la responsabilité de l’apprentissage et si nous témoignons des vérités que nous avons enseignées, Dieu confirmera à notre cœur et à celui de nos élèves le message de l’Évangile de Jésus-Christ6. »

Si nous, élèves, étudions en nous aidant de la prière pendant la semaine puis lisons ensemble les Écritures et échangeons nos idées, le Saint-Esprit « porte… dans le cœur » (2 Néphi 33:1) ce que chaque membre en particulier doit savoir et faire (voir 2 Néphi 32:3-5).

Une invitation personnelle

Notre étude des Doctrine et Alliances et ce que nous allons en retirer cette année vont affermir notre foi en notre Père céleste et en Jésus-Christ et renforcer notre témoignage que Joseph Smith est le prophète que Dieu a appelé à effectuer le Rétablissement. Le Seigneur ouvrira notre intelligence et les Écritures s’intégreront encore plus à notre vie7.

Au début de cette nouvelle année, nous vous invitons à vous joindre à nous dans nos efforts joyeux pour sonder « ces commandements [ceux exposés dans les Doctrine et Alliances], car ils sont vrais et dignes de foi, et les prophéties et les promesses qu’ils contiennent s’accompliront toutes » (D&A 1:37).

L’Évangile est enseigné avec puissance et on apprend de manière inspirée quand instructeurs et élèves comprennent que le véritable instructeur, dans toute classe de l’Église, est le Saint-Esprit et que la participation en classe donne à l’Esprit la possibilité de témoigner.

Photos Craig Dimond.

Doctrine et Alliances et histoire de l’Église

Guide d’étude de l’élève