Son fardeau a été allégé
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Son fardeau a été allégé

D’après une histoire vraie

« Le Seigneur les fortifia, de sorte qu’ils purent supporter leurs fardeaux avec facilité » (Mosiah 24:15).

Quand il avait 14 ans, la mère de Horst Scharffs lui a donné de l’argent pour acheter un billet de train et l’a envoyé essayer d’acheter de la nourriture à la campagne. La famille Scharffs vivait à Hambourg (Allemagne) durant la Première Guerre mondiale, la nourriture était rare et avait dû être rationnée. Les gens des villes essayaient souvent d’acheter de la nourriture aux paysans qui en avaient parfois un peu en plus.

Après deux heures de train, Horst est arrivé dans un village où il a commencé à aller de porte en porte. Il a demandé à plus de 40 maisons mais personne n’a rien voulu lui vendre.

Déterminé à ne pas rentrer chez lui les mains vides, il a décidé de faire à pied les 4 kilomètres et demi jusqu’au village voisin. Après avoir fait 45 minutes de marche et s’être arrêté à toutes les maisons en chemin, il a rencontré un paysan qui lui a vendu 45 kilos de pommes de terre. Horst n’en revenait pas, quelle chance ! Il avait espéré trouver tout au plus une livre de beurre ou quelques livres de jambon.

Le fermier lui a mit le sac de pommes de terre sur les épaules, et Horst a pris le chemin du retour. Il s’est vite rendu compte de la difficulté de sa tâche. Les pommes de terre qui pesaient au moins autant que lui, étaient un fardeau trop lourd pour un garçon sous-alimenté. S’il laissait tomber le sac sur le côté de la route pour se reposer, il n’arriverait peut-être pas à le remettre sur ses épaules.

Tandis qu’il réfléchissait à ce problème épineux, il a soudain pensé à sa mère qui lui avait enseigné le pouvoir de la prière à l’aide des Écritures. Il s’est souvenu d’une histoire du Livre de Mormon sur le peuple d’Alma, dans le pays d’Hélam. Ces Néphites, qui étaient esclaves des Lamanites, avaient demandé au Seigneur de les aider à supporter leurs fardeaux. Le Seigneur avait répondu à leurs prières en faisant que leurs fardeaux leur semblent légers. Horst s’est dit que le Seigneur pourrait aussi alléger son fardeau.

Il s’est mis à prier. Instantanément, il a eu l’impression que la charge avait été ôtée de ses épaules. Il a pu marcher facilement jusqu’à la gare sans se reposer.

À la gare, un autre miracle s’est produit. La police avait le droit de prendre toute la nourriture qu’elle trouvait sur les passagers. Beaucoup de gens essayaient de cacher la nourriture qu’ils avaient, mais Horst n’avait aucun moyen de cacher 45 kilos de pommes de terre. À sa grande surprise, on ne lui a rien dit quand il est monté dans le train, et il a pu rapporter les pommes de terre chez lui, à sa mère.

Ces pommes de terre ont non seulement nourri la famille de Horst dans un moment difficile, mais elles l’ont aussi nourri spirituellement, il avait acquis le témoignage inébranlable que le Seigneur entend les prières et y répond.

Sandra Dawn Brimhall est membre de la 4e paroisse de Welby, pieu de Welby (West Jordan, Utah, États-Unis).

« Nous acquérons notre foi par la prière, avec le désir sincère de nous rapprocher de Dieu, de lui faire confiance pour qu’il porte nos fardeaux. »

Robert D. Hales, du Collège des douze apôtres, « Avoir foi au Seigneur Jésus-Christ », Le Liahona, novembre 2004, p. 73.