Sortir des ténèbres
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Viens écouter la voix d’un prophète

Sortir des ténèbres

Mes chers jeunes amis, certains d’entre vous se demandent ce que l’avenir leur réserve. Non seulement certains d’entre vous ne savent peut-être pas où ils vont, mais il se peut aussi que vous doutiez de votre vraie valeur. Laissez-moi vous rassurer : je crois de tout mon cœur que vous êtes une génération choisie.

Michée a dit : « Si je suis assise dans les ténèbres, l’Éternel sera ma lumière » (Michée 7:8). La lumière nous vient du Seigneur. Elle peut nous être donnée quand nous étudions les Écritures, assistons à la réunion de Sainte-Cène, payons notre dîme, chantons les cantiques ou prions.

Si nous entrons dans la lumière c’est en partie grâce à la manière dont nous considérons notre foi. Notre foi n’est pas un lot de croyances et de pratiques trop lourdes à porter. Les personnes qui sont sorties des ténèbres s’aperçoivent que leur foi les soulève. La foi n’est pas pesante, elle nous soulève et nous donne des ailes pour survoler les endroits difficiles. Voici ce qu’a promis Ésaïe : « Mais ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles ; ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point » (Ésaïe 40:31).

Sortir des ténèbres et entrer dans la lumière nous libère du côté sombre de notre âme, qui vient de la peur, du découragement et du péché. Lorsque nous sortons des ténèbres, le soleil éclatant du Sauveur brille sur nous.

Le moyen le plus sûr de sortir des ténèbres pour entrer dans la lumière c’est la communication avec notre Père céleste par le processus connu sous le nom de révélation divine. Si nous ne suivons pas le prophète actuel, quel qu’il soit, nous sommes en danger de mourir spirituellement.

Je vous témoigne, jeunes gens, que l’Évangile contient les réponses aux difficultés et aux problèmes de la vie. C’est le moyen sûr de trouver le bonheur et l’accomplissement de la promesse du Sauveur, qui est « la paix dans ce monde et la vie éternelle dans le monde à venir » (D&A 59:23).

Article tiré d’un discours fait le 8 septembre 2002, lors d’une veillée du Département d’Éducation de l’Église.