Découvrez le Livre, découvrez le Seigneur
    Notes de bas de page

    Découvrez le Livre, découvrez le Seigneur

    « Pouvez-vous voir le Livre de Mormon comme votre clé de voûte, votre centre spirituel de force ? »

    Mary Elizabeth Rollins

    Dans mon esprit, je vous imagine, vous la génération montante, regardant ou écoutant cette session de conférence quelque part dans le monde. Je vais vous raconter une histoire vraie, une histoire qui peut être un exemple et une leçon. Elle peut vous montrer comment vous rapprocher du Seigneur et accéder à un plus grand pouvoir de résister à la tentation.

    C’est l’histoire d’une jeune fille, vivant à New-York, qui, avant l’âge de trois ans, a perdu son père, quand son bateau a coulé sur un grand lac. Sa mère, son frère aîné, sa sœur cadette et elle-même ont déménagé dans une nouvelle ville dans un autre État pour vivre chez sa tante et son oncle. Quelque temps après l’arrivée de la famille, des missionnaires et des membres d’une religion nouvellement organisée sont venus dans leur ville, apportant la magnifique nouvelle du rétablissement de l’Évangile. Ils ont raconté l’histoire remarquable d’un ange remettant d’anciennes annales à un jeune homme nommé Joseph Smith, annales qu’il avait traduites par le pouvoir de Dieu. Deux des visiteurs, Oliver Cowdery et John Whitmer, avaient véritablement vu de leurs yeux les pages de métal gravées des annales anciennes, et John Whitmer avait tenu les plaques d’or dans ses mains. Ces annales avaient été publiées peu avant et frère Whitmer avait apporté le livre. Bien sûr, le nom du livre était le Livre de Mormon.

    Quand Mary, âgée de douze ans, a entendu les missionnaires parler du livre, elle a éprouvé quelque chose de très particulier. Bien que le Livre de Mormon ait un grand nombre de pages, Mary aspirait à le lire. Quand frère Whitmer est reparti, il a donné un précieux exemplaire du livre à frère Isaac Morley, qui était un ami de l’oncle de Mary et un dirigeant local de la nouvelle Église.

    Mary a écrit par la suite : « Je suis allée chez [frère Morley] […] et je lui ai demandé de voir le livre. [Il] l’a mis dans ma main ; quand je l’ai regardé, j’ai ressenti un tel désir de le lire que je n’ai pas pu m’empêcher de lui demander de me laisser l’emporter chez moi pour le lire. […] Il a dit qu’il […] avait à peine eu le temps d’en lire un chapitre lui-même, et que peu de frères l’avaient vu encore. Mais j’ai supplié avec tant de ferveur pour l’avoir qu’il a finalement dit : ‘Mon enfant, si tu rapportes ce livre à la maison avant le petit déjeuner demain matin, tu peux le prendre.’ »

    Mary Elizabeth Rollins lisant

    Mary est rentrée chez elle en courant et est restée réveillée presque toute la nuit à lire, tant le livre la captivait. Le lendemain matin, quand elle a rapporté le livre, frère Morley lui a dit : « Je suppose que tu n’en as pas lu grand chose » et « Je ne crois pas que tu puisses m’en dire le moindre mot. » Mary s’est levée et, bien droite, a répété de mémoire le premier verset du Livre de Mormon. Elle lui a ensuite raconté l’histoire du prophète Néphi. Mary a écrit plus tard : « Il m’a regardée avec surprise et a dit : ‘Mon enfant, emporte ce livre chez toi et termine-le, je peux attendre.’ »

    Peu de temps après, Mary a fini de lire le livre ; elle a été la première personne de sa ville à le lire en entier. Elle a su qu’il était vrai et qu’il venait de notre Père céleste. En découvrant le livre, elle a découvert le Seigneur.

    Un mois plus tard, un visiteur spécial lui a rendu visite chez elle. Voici ce que Mary a écrit au sujet de sa rencontre mémorable ce jour-là : « Quand [Joseph Smith] m’a vue, il m’a regardée intensément. […] Après un moment, il […] m’a donné une bénédiction merveilleuse […] et il m’a offert le livre, disant qu’il en donnerait un autre [exemplaire] à frère Morley. […] Nous avons tous ressenti que c’était un homme de Dieu, car il parlait avec pouvoir, comme ayant autorité. »

    Cette jeune fille, Mary Elizabeth Rollins, a vu beaucoup d’autres miracles dans sa vie et a toujours gardé son témoignage du Livre de Mormon1. Cette histoire a une signification particulière pour moi parce que Mary Elizabeth est ma grand-tante au quatrième degré. Grâce à l’exemple de Mary et à d’autres expériences que j’ai eues, j’ai appris qu’on n’est jamais trop jeune pour rechercher et recevoir un témoignage personnel du Livre de Mormon.

    La clé de voûte de votre témoignage

    Il y a une leçon personnelle pour vous dans l’histoire de Mary. Chacun d’entre vous, jeunes gens, jeunes filles et enfants, pouvez avoir les mêmes sentiments qu’elle a eus. Quand vous lisez le Livre de Mormon et priez avec le désir de savoir qu’il est vrai, vous aussi pouvez recevoir dans votre cœur la même impression que Mary. Vous pouvez aussi découvrir que, quand vous témoignez du Livre de Mormon, vous ressentez le même esprit de confirmation. Le Saint-Esprit parlera à votre cœur. Vous pouvez aussi ressentir ce même esprit de confirmation quand vous entendez d’autres personnes rendre témoignage du Livre de Mormon. Chacun de ces témoignages spirituels peut faire que le Livre de Mormon devienne la clé de voûte de votre témoignage.

    Je vais expliquer ce que cela veut dire. Joseph Smith, le prophète, qui a traduit le Livre de Mormon « par le don et le pouvoir de Dieu », a dit que le Livre de Mormon était « le plus correct de tous les livres de la terre et la clé de voûte de notre religion2 ».

    Depuis la première impression du Livre de Mormon en 1830, plus de cent soixante-quatorze millions d’exemplaires en ont été publiés dans cent dix langues, ce qui démontre que le Livre de Mormon est toujours la clé de voûte de notre religion. Mais qu’est-ce que cela veut dire pour chacun de vous ?

    La clé de voûte est le centre

    En architecture, la clé de voûte est l’élément principal d’une porte voûtée. C’est la pierre taillée en forme de coin qui se trouve au centre et au point le plus élevé d’une arche. C’est la plus importante des pierres parce qu’elle maintient en place les côtés de l’arche et l’empêche de s’effondrer. Et c’est l’élément structurel qui assure que l’arche, ou le passage situé dessous, peut être franchi.

    La clé de voûte dans une arche

    En termes évangéliques, c’est un don et une bénédiction du Seigneur que la clé de voûte de notre religion soit quelque chose d’aussi tangible que le Livre de Mormon et que l’on puisse le tenir et le lire. Pouvez-vous voir le Livre de Mormon comme votre clé de voûte, votre centre spirituel de force ?

    Ezra Taft Benson, un ancien président de l’Église, a commenté ces enseignements de Joseph Smith. Il a dit : « Le Livre de Mormon est la clé de voûte de notre religion de trois manières : Il est la clé de voûte de notre témoignage du Christ. Il est la clé de voûte de notre doctrine. Il est la clé de voûte du témoignage. »

    Il a également dit : « Le Livre de Mormon nous enseigne la vérité [et] rend témoignage du Christ. […] Mais il y a quelque chose de plus. Il y a, dans ce livre, un pouvoir qui envahira votre vie dès que vous commencerez à l’étudier sérieusement. Vous trouverez plus de force pour résister à la tentation. […] Vous trouverez la force de rester sur le chemin étroit et resserré3. »

    Mon témoignage personnel

    Pour moi, le Livre de Mormon est devenu la clé de voûte de mon témoignage au fil des années et par plusieurs expériences. Une expérience forte qui a contribué à former mon témoignage s’est produite lorsque j’étais jeune missionnaire et que je servais dans mon premier quartier, à Kumamoto, au Japon. Mon collègue et moi faisions du porte à porte. J’ai rencontré une grand-mère qui nous a gentiment invités dans l’entrée de sa maison, que l’on appelle un genkan en japonais. Elle nous a offert une boisson froide, en cette chaude journée. Cela ne faisait pas très longtemps que j’étais au Japon et j’avais fini de lire le Livre de Mormon peu avant ; j’avais prié pour savoir avec certitude qu’il était vrai.

    Comme je n’étais que depuis peu au Japon, je ne parlais pas très bien japonais. En fait, je ne pense pas que cette femme comprenait grand chose de ce que je disais. J’ai commencé à lui raconter l’histoire du Livre de Mormon, décrivant comment Joseph Smith avait reçu d’un ange d’anciennes annales gravées sur des plaques et comment il les avait traduites par le pouvoir de Dieu.

    Quand je lui ai rendu témoignage que le Livre de Mormon est la parole de Dieu et un autre témoignage de Jésus-Christ, j’ai reçu une impression très forte, accompagnée d’un sentiment chaleureux de réconfort et de sérénité dans la poitrine, que les Écritures décrivent ainsi : « ton sein brûle au-dedans de toi4 ». Ce sentiment m’a réaffirmé avec une grande force que le Livre de Mormon est véritablement la parole de Dieu. À ce moment-là, mes sentiments étaient si forts que des larmes me sont venues aux yeux tandis que je parlais à cette grand-mère japonaise. Je n’ai jamais oublié le sentiment spécial que j’ai eu ce jour-là.

    Votre témoignage personnel

    Chacun de vous peut aussi recevoir un témoignage personnel de ce livre ! Vous rendez-vous compte que le Livre de Mormon a été écrit pour vous et pour votre époque ? Ce livre est une des bénédictions liées au fait de vivre dans ce que nous appelons la dispensation de la plénitude des temps. Bien que le Livre de Mormon ait été écrit par des auteurs anciens inspirés, dont un grand nombre étaient prophètes, eux-mêmes et leurs contemporains n’avaient pas l’avantage de posséder la totalité du livre. Vous avez à présent un accès facile aux annales sacrées que des prophètes, des prêtres et des rois ont chéries, prises pour guide et préservées ! Vous avez l’avantage de tenir dans vos mains le Livre de Mormon complet. Chose intéressante, l’un des prophètes du Livre de Mormon, Moroni, a vu notre époque – votre époque. Il vous a même vus, en vision, il y a de nombreuses centaines d’années ! Moroni a écrit :

    « Voici, le Seigneur m’a montré des choses grandes et merveilleuses concernant […] ce jour-là où ces choses » – c’est à dire, le Livre de Mormon – « paraîtront parmi vous.

    « Voici, je vous parle comme si vous étiez présents, et cependant vous ne l’êtes pas. Mais voici, Jésus-Christ vous a montrés à moi, et je sais ce que vous faites5. »

    Pour aider le Livre de Mormon à devenir la clé de voûte de votre témoignage, je vous lance un défi. J’ai appris récemment que beaucoup de jeunes passent en moyenne près de dix heures par jour à regarder un écran de télévision, d’ordinateur ou de téléphone portable6. En gardant cela à l’esprit, voudriez-vous faire un petit changement ? Voulez-vous remplacer une partie de ce temps d’écran quotidien, particulièrement celui que vous consacrez aux réseaux sociaux, à l’Internet, aux jeux ou à la télévision, par la lecture du Livre de Mormon ? Si les études que j’ai mentionnées sont exactes, vous pourriez facilement trouver du temps pour étudier quotidiennement le Livre de Mormon, ne serait-ce que pendant dix minutes par jour. Et vous pouvez étudier d’une manière qui vous permette de l’aimer et de le comprendre, que ce soit sur votre appareil ou dans un livre. Récemment, le président Nelson nous a avertis « Nous ne devrions jamais considérer que la lecture du Livre de Mormon est une tâche pénible à faire, comme avaler rapidement un médicament amer, puis la cocher comme étant terminée7. »

    Un jeune lisant le Livre de Mormon.
    Un enfant lisant le Livre de Mormon.

    Certains d’entre vous, jeunes enfants, pourriez le lire avec un parent, un grand-parent ou un être cher. Si un chapitre, un verset ou une partie devient difficile au point que vous vous découragiez de lire, passez à la suite, autant de fois que nécessaire. Je vous imagine suivant l’exemple de Mary. Je vous imagine, pleins d’enthousiasme, trouvant un moment et un endroit calmes pour lire le Livre de Mormon. Je vous vois découvrant des réponses, vous sentant guidés et obtenant votre propre témoignage du Livre de Mormon et le témoignage de Jésus-Christ. En découvrant le livre, vous découvrez le Seigneur.

    Découvrant le Livre

    Vous sonderez les passages de ce précieux livre et vous rencontrerez votre Sauveur bien-aimé, le Seigneur Jésus-Christ, presque à chaque page. On estime que son nom est mentionné sous une forme ou une autre une fois tous les 1,7 versets en moyenne8. Le Christ lui-même a témoigné de sa véracité en ces derniers jours ; il a déclaré : « Aussi sûrement que votre Seigneur et votre Dieu est vivant, il est vrai9. »

    Je suis reconnaissant de l’invitation et de la promesse que le Seigneur a faites, par l’intermédiaire du prophète Moroni à chacun de vous, et à quiconque lit le Livre de Mormon Je termine en lisant cette invitation et cette promesse, et en ajoutant mon témoignage : « Et lorsque vous recevrez ces choses [le Livre de Mormon], je vous exhorte à demander à Dieu, le Père éternel, au nom [de Jésus] Christ, si ces choses ne sont pas vraies ; et si vous demandez d’un cœur sincère, avec une intention réelle, ayant foi au Christ, il vous en manifestera la vérité par le pouvoir du Saint-Esprit10. »

    Je rends témoignage du rétablissement de l’Évangile en ces derniers jours, et du Livre de Mormon, qui en est la preuve tangible. De même que les paroles de ce livre ont inspiré à une jeune fille de douze ans d’embrasser l’Église rétablie de Jésus-Christ il y a près de deux siècles, les vérités que vous y trouverez vous édifieront et vous inspireront d’une manière similaire. Elles fortifieront votre foi, rempliront votre âme de lumière et vous prépareront pour un avenir que vous pouvez à peine imaginer.

    Dans les pages de ce livre, vous découvrirez l’amour infini et la grâce incompréhensible de Dieu. Si vous vous efforcez de suivre les enseignements que vous y trouverez, votre joie augmentera, votre compréhension grandira, et les réponses que vous cherchez aux nombreuses difficultés que présente la condition mortelle vous seront données. En découvrant le livre, vous découvrez le Seigneur. Le Livre de Mormon est la parole révélée de Dieu. J’en rends témoignage de tout mon cœur et de toute mon âme. Au nom de Jésus-Christ. Amen.

    Notes

    1. Voir « Mary Elizabeth Rollins Lightner », Utah Genealogical and Historical Magazine, juillet 1926, p. 193–195.

    2. Introduction du Livre de Mormon.

    3. Voir Ezra Taft Benson, « Le Livre de Mormon, clé de voûte de notre religion », Le Liahona, octobre 2011, p. 54–57.

    4. Doctrine et Alliances 9:8.

    5. Mormon 8:34-35.

    6. Voir American Academy of Pediatrics, « Media and Children », aap.org.

    7. Russell M. Nelson, « Fortifier les bergers (traduction litérale) » (discours donné à la réunion des dirigeants de la conférence générale, 28  septembre 2016).

    8. Voir Susan Easton Black, Finding Christ through the Book of Mormon, 1987, p. 16–18.)

    9. Doctrine et Alliances 17:6.

    10. Moroni 10:4 ; voir aussi les versets 3 et 5.