2000-2009
    Fortifier le foyer et la famille
    Téléchargements
    This Page (MP3)
    Notes de bas de page
    Theme

    Fortifier le foyer et la famille

    Le Seigneur a besoin que vous participiez à l’exaltation de votre famille éternelle.

    Chaque dimanche, de la Mongolie à Manchester, en passant par le Mississippi, les jeunes filles de l’Église répètent ces paroles inspirées : « Nous nous préparerons à fortifier le foyer et la famille, à faire et à garder des alliances sacrées et à recevoir les ordonnances du temple et les bénédictions de l’exaltation » (« Thème des Jeunes Filles », Mon progrès personnel, fascicule du programme des Jeunes Filles, 2002, p. 5).

    C’est le thème des Jeunes Filles, mais il s’applique à tous les jeunes de l’Église. J’espère pouvoir vous aider, mes jeunes frères et sœurs, à comprendre tout le pouvoir que vos actions individuelles peuvent avoir pour fortifier votre foyer et votre famille, quelle que soit votre situation. Je sais par exemple que vous êtes beaucoup à être le seul membre de l’Église de votre famille.

    Jeunes, soyez forts nous rappelle que « c’est une grande bénédiction que de faire partie d’une famille… Les familles ne sont pas toutes les mêmes, mais chacune est importante dans le plan de notre Père céleste » (fascicule, 2000, p. 10).

    Toutes les familles ont besoin d’être fortifiées, de la famille idéale à celle qui est le plus en difficulté. Vous pouvez être celui ou celle qui la fortifie. En fait, dans certaines familles, il se peut que vous soyez la seule source de force spirituelle. Le Seigneur a besoin de vous pour apporter les bénédictions de l’Évangile à votre famille.

    Il est important de prendre personnellement des habitudes de droiture qui vous permettront d’être un bon exemple pour votre famille, quelle que soit sa composition.

    L’exemple de votre droiture fortifiera votre famille. Lors de la réunion générale des Jeunes Filles du printemps dernier, le président Hinckley a donné aux jeunes filles « un programme simple en quatre points » qui non seulement assurera votre bonheur, mais également sera une bénédiction pour votre famille. Il a conseillé à chacun de nous : « (1) priez, (2) étudiez, (3) payez votre dîme et (4) assistez à vos réunions » (« Que la vertu orne sans cesse tes pensées », Le Liahona, mai 2007, p. 115).

    La recherche quotidienne de l’aide du Seigneur par la prière apportera de grandes bénédictions à votre famille. Posez-vous les questions suivantes : « À qui dans ma famille mes prières pourraient-elles faire du bien ? » « Que pourrais-je faire pour soutenir et encourager les prières en famille ? »

    En étudiant personnellement les Écritures, vous connaîtrez le Sauveur et ses enseignements. Son exemple vous apprendra à aimer, à servir les membres de votre famille et à leur pardonner. Réfléchissez à la manière dont vous pourriez faire bénéficier votre famille de votre compréhension des Écritures.

    À plusieurs reprises, le président Hinckley nous a exhortés à « faire le plus possible d’études » (Le Liahona, mai 2007, p. 116). Vos études profiteront à votre famille maintenant et seront certainement une bénédiction pour votre future famille. Que pouvez-vous faire maintenant pour vous préparer à faire de bonnes études ?

    Le président Hinckley nous a enseigné : « La dîme se paie avec de l’argent, mais, chose plus importante, elle se paie avec de la foi » (Le Liahona, mai 2007, p. 117). Avez-vous en ce moment les bénédictions découlant du paiement de la dîme… avec foi ? Si vous obéissez à ce commandement, le Seigneur ouvrira « les écluses des cieux » (Malachie 3:10) pour vous bénir, vous et votre famille.

    Comment l’assistance aux réunions, particulièrement à la réunion de Sainte-Cène, peut-elle être une bénédiction pour vous et votre famille ? Prendre régulièrement la Sainte-Cène vous aidera à respecter votre alliance du baptême. En menant une vie digne et en renouvelant cette alliance chaque semaine, vous serez guidés par l’Esprit. Le Saint-Esprit vous guidera et vous enseignera ce que vous devez faire pour être une bénédiction pour votre famille.

    Si vous vous engagez à suivre ces habitudes de droiture, vous serez bénis toute votre vie et vous établirez un fondement spirituel qui vous permettra de fortifier votre famille par l’exemple. Paul, du Nouveau Testament, comprenait et enseignait l’influence bénéfique de votre exemple. Il dit dans 1 Timothée : « Que personne ne méprise ta jeunesse ; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté » (1 Timothée 4:12).

    La rubrique Famille de Jeunes, soyez forts donne d’excellents moyens d’être « un modèle pour les fidèles » dans votre propre foyer :

    « Soyez de bonne humeur, serviable et plein de considération pour les autres… Préoccupez-vous des besoins des autres membres de la famille…

    « Honorez vos parents en faisant preuve d’amour et de respect envers eux et en étant obéissant… Participez aux activités et aux traditions familiales, notamment à la prière en famille, à la soirée familiale et à la lecture des Écritures en famille. Ces traditions fortifient et unissent la famille…

    « Resserrez vos liens avec vos frères et sœurs. Ils peuvent devenir vos amis les plus intimes » (p. 10-11).

    L’exemple est souvent le meilleur instructeur. Qui dans votre famille pourrait bénéficier de votre exemple : un frère, une sœur, votre mère ou votre père ?

    Je vais vous raconter une expérience de ma propre vie où les habitudes de droiture et l’exemple de mon frère ont valu à notre famille d’être bénie éternellement.

    Mon frère et moi sommes nés « de bons parents » (1 Néphi 1:1) qui nous aimaient et ont fait de grands sacrifices pour nous, mais notre famille n’avait pas la bénédiction d’avoir reçu les ordonnances sacrées du temple.

    Il y a de nombreuses années, une fin décembre, nous avons reçu une lettre de mon frère qui servait dans la mission de Californie du Nord. Sur l’enveloppe était écrit : « Nepas ouvrir tant que vous n’êtes pas tous réunis !! »

    Quand mon père, ma mère et moi avons été réunis, nous avons ouvert sa lettre de sept pages tapées à la machine, et nous avons lu son témoignage de la prière. Il nous enseignait la doctrine de la famille éternelle d’après les Écritures. Nous avons lu comment le jeûne et la prière avaient aidé ses amis de l’Église à se préparer à recevoir l’ordonnance du baptême. Il nous assurait que notre famille aussi pouvait être bénie par le jeûne et la prière. Puis venait le défi suivant : « L’évêque de la paroisse de Stanford a parlé il y a deux mois d’un sujet qui m’a beaucoup touché… Son discours m’a fait prendre conscience des objectifs que je veux atteindre dans la vie. Il m’est venu en tout premier à l’esprit le but que je veux atteindre avec ma propre famille… qui est bien sûr d’être scellé à vous, maman et papa, pour le temps et pour l’éternité dans la maison du Seigneur. Je vous aime et je veux que notre famille soit ensemble dans les éternités. »

    Puis il a écrit en conclusion : « Ma prière est que le Seigneur vous guide pour cette décision importante et que vous priiez ensemble en famille. »

    J’étais adolescente et j’avais moi aussi prié pour que ma famille ait cette bénédiction. Cette lettre m’apportait l’espoir que mon désir juste se réaliserait.

    La nouvelle année fut l’occasion pour notre famille de faire quelques changements. Dans les mois qui ont suivi nous avons pris des habitudes familiales de droiture. Nous avons prié ensemble, étudié les ordonnances du temple, payé la dîme et assisté régulièrement aux réunions, en famille. Peu après le retour de mission de mon frère, nous étions prêts à recevoir les ordonnances du temple. Quand, au saint autel du temple, nous avons été scellés en famille pour le temps et pour l’éternité, j’ai su que le Seigneur avait entendu nos prières et les avait exaucées.

    Pouvez-vous faire changer les choses dans votre famille ? Oui, vous le pouvez ! Je me demande souvent où en serait la progression éternelle de ma famille si mon frère n’avait pas écrit cette lettre pleine de puissance. Ses habitudes de droiture et son exemple ont changé notre vie.

    Robert D. Hales a dit : « Si l’exemple que nous avons reçu de nos parents n’était pas bon, nous avons la responsabilité de rompre le cycle… Chacun peut apprendre à mieux faire, moyennant quoi les familles sont bénies maintenant et de bonnes traditions sont enseignées pour les générations futures » (« Comment nos enfants se souviendront-ils de nous ? » L’Étoile, janvier 1994, p. 10).

    Souvenez-vous que « la famille est essentielle au plan du Créateur pour la destinée éternelle de ses enfants » (« La famille, Déclaration au monde », Le Liahona, octobre 2004, p. 48). Les familles éternelles sont composées d’individus. « Faites votre part pour que votre foyer soit heureux » (Jeunes, soyez forts, p. 10). Prenez personnellement des habitudes de droiture. Et soyez un modèle pour les fidèles. Le Seigneur a besoin que vous participiez à l’exaltation de votre famille éternelle.

    Je sais que Jésus-Christ vit. Il vous connaît et vous aime. Il nous a bénis, ma famille et moi, et je sais qu’il vous bénira, votre famille et vous. J’en témoigne humblement. Au nom de Jésus-Christ. Amen.