Foi, famille, faits et fruits
    Notes de bas de page

    Foi, famille, faits et fruits

    La visibilité croissante de l’Église et les questions de plus en plus nombreuses des autres nous donnent de grandes occasions d’établir des liens, de nous faire des amis et de diffuser des renseignements exacts

    Mes frères et sœurs, depuis le cent cinquantenaire en 1997, il y a eu, dans le monde entier, une augmentation spectaculaire des demandes de renseignements sur l’Église. Cet intérêt grandissant est suscité par notre croissance rapide, par des événements comme les Jeux Olympiques d’hiver ici à Salt Lake City et par la notoriété acquise par beaucoup de nos membres dans la profession qu’ils ont choisie.

    Je suis sûr que ces questions sont posées non seulement à l’Église mais aussi à vous personnellement. Il n’est pas facile d’expliquer quelque chose d’aussi vaste que l’Église ou d’aussi merveilleux que l’Évangile rétabli à des personnes qui ne savent quasiment rien sur nous. Il peut même être difficile de répondre à des questions portant sur un aspect déterminé parce que chaque question semble en susciter d’autres. La demande que l’on nous fait le plus couramment est assez simple et se formule plus ou moins comme ceci : « Parlez-moi un peu de votre Église. » La clef ici est « un peu ». On ne nous dit pas : « Dites-moi tout ce que vous savez et puis envoyez d’autres personnes me dire tout le reste. »

    Nous sommes naturellement heureux de l’intérêt des gens et beaucoup voudront que nous leur en disions davantage sur notre doctrine et nos croyances. C’est pour cela que nous avons plus de 53 000 missionnaires à plein temps qui œuvrent à leurs propres frais dans le monde entier.

    Mais nous ne devons pas oublier qu’il y a une différence entre l’intérêt et la simple curiosité. Parfois les gens veulent juste savoir ce qu’est l’Église. Ceux qui manifestent cette curiosité générale méritent des renseignements clairs et précis venant directement de nous qui sommes membres pour qu’ils n’aient pas à s’en remettre aux réponses incomplètes, aux demi-vérités ou aux déclarations fausses qui peuvent venir des médias ou d’autres voix extérieures. Nous sommes un peu responsables des nombreux malentendus et informations fausses qui circulent sur l’Église pour n’avoir pas expliqué clairement qui nous sommes et ce que nous croyons.

    Le Comité de la Communication, dont je fais partie, a appris qu’il y a un grand besoin de déclarations claires et simples susceptibles de présenter aux gens qui sont curieux des renseignements de base sur l’Église telle qu’elle est aujourd’hui. Je vais vous parler de certaines des choses que nous avons trouvées utiles. Il serait bon que vous dressiez votre propre liste de points à mentionner qui vous aidera à expliquer ce que nous croyons à vos amis et connaissances d’autres religions. Il peut être utile pour vous, comme ça l’est pour moi, d’avoir sur une seule page quelques faits sur ce qu’est l’Église aujourd’hui et de la donner avec un exemplaire des articles de foi.

    Voici quatre sujets qui peuvent aider aujourd’hui une personne à se faire une idée de base de l’Église. Sous chacune des quatre rubriques, il y a des déclarations simples que j’ai trouvées utiles. Essayez d’imaginer qu’une personne qui ne sait pratiquement rien sur nous les entende ou les lise. Les quatre sujets principaux traitent des faits, de la foi, de la famille et des fruits de l’Évangile rétabli.

    Les faits

    Les faits pourraient être ceux-ci :

    • Premièrement, « Mormon » est un surnom donné à l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Les membres sont souvent appelés « mormons » ou « saints des derniers jours ». Le terme « saint » signifie « membre ».

    • Deuxièmement : L’Église a été rétablie en 1830 dans l’État de New York avec Joseph Smith comme premier prophète et président. Aujourd’hui elle a son siège à Salt Lake City. Le prophète et président actuel est Gordon B. Hinckley.

    • Troisièmement : Il y a maintenant plus de treize millions de membres dans 176 pays et territoires. Environ six millions de ceux-ci vivent aux États-Unis, ce qui fait de nous la quatrième plus grande confession chrétienne d’Amérique. Étant l’une des confessions chrétiennes qui grandit le plus rapidement au monde, nous terminons la construction d’une nouvelle église chaque jour ouvrable. Les membres paient une dîme, qui représente dix pour cent de leurs revenus, ce qui rend possible ce programme et d’autres.

    • Quatrièmement : Les assemblées locales sont dirigées par des fidèles bénévoles non rémunérés. Hommes et femmes détiennent des postes de direction.

    • Et cinquièmement : Les mormons sont bien représentés dans la politique et le gouvernement. (Aux États-Unis, par exemple, il y a, au Congrès, seize membres issus des deux partis politiques.) On trouve aussi des membres à des postes élevés, des postes de confiance dans le monde entier au gouvernement, dans les affaires, la médecine, le droit, l’enseignement, les médias, les sports et le spectacle.

    La foi

    Ensuite, les gens ont besoin de savoir quelque chose de notre foi de chrétiens engagés ayant des valeurs traditionnelles fortes. En plus des articles de foi, nous devons souligner que :

    • Nous croyons en l’éternité de l’âme, que Dieu est le Père de notre esprit et que nous pouvons retourner auprès de lui après la mort.

    • Nous croyons que Jésus-Christ est notre Sauveur personnel et nous essayons de modeler notre vie sur la sienne et sur ses enseignements. Nous commémorons le sacrifice expiatoire du Christ dans nos services de culte du dimanche, de la même façon qu’on prend la communion dans d’autres églises. Nous acceptons comme frères chrétiens tous ceux qui croient que Jésus-Christ est le Fils de Dieu et le Sauveur de toute l’humanité. Beaucoup de chrétiens ne comprennent pas que nous avons beaucoup de points communs avec eux. Joseph Smith a enseigné que Jésus-Christ est le centre de notre foi et que tout le reste en est une annexe (voir Elders Journal, juillet 1838). Le nom de l’Église est « l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ».

    • Nous croyons que l’Église originelle que Jésus a créée a été perdue et qu’elle a été rétablie de nos jours. La prêtrise, l’autorité donnée aux hommes d’agir au nom de Dieu, avec des apôtres et un prophète pour nous diriger, a été rétablie de même que toutes les ordonnances nécessaires au salut.

    • Nous croyons en la sainte Bible, l’Ancien comme le Nouveau Testament, et nous nous en servons.

    • Et nous croyons au Livre de Mormon et à d’autres livres d’Écriture qui soutiennent et authentifient la Bible et témoignent du ministère et de la divinité du Christ et de la révélation continue de Dieu aux hommes. En effet, le Livre de Mormon est un « autre témoignage de Jésus-Christ ».

    La famille

    • La chose suivante qu’il est bon que les gens sachent c’est à quel point notre théologie et notre mode de vie sont centrés sur la famille. Encore une fois, des déclarations simples sont utiles pour quelqu’un qui est non informé mais curieux de l’importance que nous accordons à la famille.

    • Les mormons mettent particulièrement l’accent sur la famille comme cellule de base de l’Église et de la société. Nous tenons profondément au mariage (défini comme une union entre un seul homme et une seule femme). La polygamie, qui a été une pratique limitée dans les premiers temps pionniers de l’Église, a été abandonnée en 1890, il y a environ cent dix-sept ans.

    • Les familles et les personnes, qu’elles soient membres de notre religion ou pas, peuvent assister à l’office du dimanche dans nos églises. Nous y rendons le culte ensemble en nous instruisant les uns les autres à l’aide des Écritures.

    • Les familles des saints des derniers jours sont invitées à tenir des soirées familiales hebdomadaires, habituellement le lundi soir. Cela donne aux parents un moment régulier et prévisible pour enseigner des valeurs à leurs enfants et pour s’amuser avec eux. Nous invitons les gens qui ne sont pas de notre religion à adopter cette habitude dans leur famille.

    • L’Église a des programmes auxiliaires pour les femmes, les jeunes et les enfants à titre de soutien de la famille. Ces programmes assurent des choses telles que l’instruction religieuse, des occasions de services chrétiens, des sports, du théâtre, de la musique et du scoutisme.

    • Une grande attention est également accordée à la famille au sens large, à la généalogie et à l’histoire familiale personnelle, ce qui donne à jeunes et vieux une conscience plus forte de leurs racines, de leur identité et de leur appartenance. Les ordonnances les plus hautes et les plus sacrées de notre religion ont trait à notre famille, vivante et morte, et certaines de ces ordonnances ont lieu dans nos temples.

    Les fruits

    • Maintenant, même quand une personne commence à comprendre quelques faits sur nous et en vient à nous connaître avec plus de précision par notre foi et l’importance de la famille, il n’en reste pas moins que, comme le Sauveur l’a dit, « c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez » (Matthieu 7:20 ; italiques ajoutés). Une Église, ou n’importe quel mode de vie, doit être jugée par les fruits ou les résultats qu’elle produit. Voici quelques exemples basés sur des statistiques des États-Unis. Mais ils seraient semblables dans le monde entier parmi les mormons pratiquants (par quoi nous entendons ceux qui vont régulièrement à l’église et au temple) :

    • L’un des fruits est une vie plus longue. Les études montrent que les mormons pratiquants sont en meilleure santé et vivent donc plus longtemps que la moyenne nationale. En 1833, le Seigneur a révélé à Joseph Smith la Parole de Sagesse, qui est la manière de vivre pour jouir d’une vie longue et saine.

    • Deuxièmement, ceux qui sont mariés au temple et le fréquentent régulièrement ont un taux de divorce de loin inférieur à la moyenne nationale et mondiale.

    • Troisièmement, nous atteignons un niveau d’études plus élevé que la moyenne nationale.

    • Quatrièmement, plus de 70 000 membres se proposent pour œuvrer à leurs propres frais pendant dix-huit à vingt-quatre mois dans des causes humanitaires, des tâches pour les services de l’Église et le service missionnaire à plein temps dans le monde entier.

    • Et, cinquièmement, nous mettons fortement l’accent sur l’autonomie et une grande éthique du travail. Nous sommes pour la participation active à la vie de notre collectivité et au service d’autrui. L’Église continue à donner beaucoup d’argent, de biens et de services aux causes humanitaires de par le monde, notamment d’innombrables heures de travail offertes par les membres pour aider au déblayage des décombres et aux secours lors des catastrophes.

    Mes frères et sœurs, j’ai constaté que, dans le monde affairé d’aujourd’hui, la plupart des gens ne lisent ou ne se concentrent que sur quelques faits importants à la fois. Quoi que vous choisissiez d’utiliser pour informer vos amis et connaissances sur l’Église, mettez-le par écrit, vérifiez-en l’exactitude et veillez à ce que cela reste simple et court.

    La visibilité croissante de l’Église et les questions de plus en plus nombreuses des autres nous donnent de grandes occasions d’établir des liens, de nous faire des amis et de diffuser des renseignements exacts. Mais elle peut également présenter un plus grand risque de malentendus et parfois même de préjugés, si nous laissons à d’autres le soin de définir qui nous sommes et ce que nous croyons au lieu de le présenter nous-mêmes.

    Généralement, il n’y a aucun problème pour ceux qui connaissent personnellement nos membres. Mais il y a des millions et des millions de personnes qui ne connaissent aucun membre de notre religion. Je voudrais que ceux qui en savent très peu sur l’Église cherchent à en apprendre plus sur nous. Je voudrais qu’ils fassent connaissance de nos membres plutôt que de nous juger sur les renseignements faux donnés par des gens qui ne savent pas et dans certains cas par des gens qui s’emploient à tromper ou à diffamer.

    Vous, les membres, vous pouvez aider à ce que cela se produise en allant vers les autres et en leur fournissant les renseignements qui se trouvent dans les articles de foi ainsi que des choses telles que les faits, la foi, la famille et les fruits de l’Évangile.

    Nous ne devons pas non plus oublier que parfois la meilleure manière de répondre à l’intérêt des personnes peut être notre façon de vivre, le rayonnement de la joie de l’Évangile dans notre vie, notre façon de traiter les autres et la sincérité avec laquelle nous suivons les enseignements du Christ.

    Pour ceux qui veulent en apprendre plus que les quelques renseignements de base dont j’ai parlé, les missionnaires peuvent être invités à leur enseigner la doctrine contenue au chapitre trois de Prêchez mon Evangile. Les missionnaires savent comment répondre à leurs autres questions et les amener à la conversion et au baptême.

    Le moment est venu où nous devons tous aller vers les autres et leur dire qui nous sommes. Préparez quelques faits simples comme ceux que je vous ai indiqués aujourd’hui et aidez les gens qui sont curieux à en savoir un peu sur l’Église et ensuite à vouloir en savoir plus sur le rétablissement de l’Évangile.

    Mes frères et sœurs, n’hésitez jamais à rendre témoignage avec sincérité et amour. Le pouvoir du témoignage personnel ne peut être nié et souvent il éveille chez les autres le désir d’en savoir davantage. Je sais que c’est vrai et vous rends mon témoignage catégorique que je sais que l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est vraie. Au nom de Jésus-Christ. Amen.