Le livre de Mormon, moyen de rassembler l’Israël dispersé
    Notes de bas de page
    Theme

    Le livre de Mormon, moyen de rassembler l’Israël dispersé

    Jésus-Christ nous a donné le Livre de Mormon pour que nous nous en servions pour rassembler l’Israël dispersé.

    Il y a trente-six ans, j’étais en mission dans le sud-est du Mexique. Il n’y avait alors aucun pieu et les plus grandes villes de la mission n’avaient que deux branches. Il y avait peu d’occasion de s’instruire et beaucoup de pauvreté. À deux ou trois exceptions près, tous les missionnaires venaient des États-Unis.

    Je me rappelle les gens de la branche de Nealtican. Tous les bâtiments de la ville étaient de briques de terre séchée, sauf la cathédrale catholique et l’église des saints des derniers jours. Je me rappelle avoir été dans la petite maison de briques de terre séchée du président de branche. Le sol était en terre battue, les fenêtres n’avaient pas de carreau et un tapis était accroché en travers de l’entrée. La maison ne comportait pas de meuble. Sa famille n’avait pas de chaussures.

    Mais ils étaient heureux. Il m’a dit qu’ils avaient vendu tous leurs biens pour acheter les billets de car pour aller au temple de Mesa où ils avaient été scellés pour le temps et toute l’éternité. Beaucoup de membres de la branche avaient fait de même.

    Il y a un mois, je suis retourné au Mexique pour servir dans la présidence de l’interrégion du nord du Mexique. Le Mexique d’aujourd’hui est très différent de celui d’il y a trente-six ans. Nealtican est au centre d’un pieu de Sion prospère. Le Mexique compte 200 pieux et un million de membres de l’Église. Beaucoup de dirigeants de pieu et de paroisse sont très instruits et financièrement à l’aise. Des milliers de jeunes gens et de jeunes filles du Mexique font une mission à plein temps.

    La vision de Léhi, interprétée par Néphi, est réellement en cours d’accomplissement. « Et ce jour-là, le reste de notre postérité saura qu’il est de la maison d’Israël et qu’il est le peuple de l’alliance du Seigneur ; et alors, ils sauront et parviendront à la connaissance de leurs ancêtres et aussi à la connaissance de l’Évangile de leur Rédempteur, qui avait été enseigné par lui à leurs pères ; c’est pourquoi, ils parviendront à la connaissance de leur Rédempteur1. »

    Le peuple du Mexique et d’autres pays d’Amérique Latine est réellement parmi les descendants de prophètes. Le Livre de Mormon est leur héritage. Jésus-Christ a rempli un ministère parmi leurs pères.

    Après sa résurrection, Jésus-Christ est descendu des cieux, revêtu d’une robe blanche et s’est tenu au milieu de leurs ancêtres sur le continent américain. Il a étendu la main disant :

    « Voici, je suis Jésus-Christ, dont les prophètes ont témoigné qu’il viendrait au monde. Et voici, je suis la lumière et la vie du monde2. »

    « C’est pourquoi, élevez votre lumière, afin qu’elle brille pour le monde. Voici, je suis la lumière que vous élèverez3. »

    Le Seigneur a répété ce conseil à l’Église de notre époque quand il a dit : « En vérité, je vous le dis à tous : Levez-vous, brillez, afin que votre lumière soit une bannière pour les nations4. » Jésus-Christ est la lumière que nous élevons comme une bannière pour toutes les nations. Nous offrons la lumière supplémentaire de Jésus-Christ qui est révélée dans le Livre de Mormon, un autre témoignage de Jésus-Christ.

    Le président Hinckley nous a donné la tâche de lire ou de relire le Livre de Mormon avant la fin de l’année en commémoration du bicentenaire de la naissance de Joseph Smith, le prophète. Nous rendons ainsi hommage à Joseph Smith, qui a traduit le Livre de Mormon « par le don et le pouvoir de Dieu5 ».

    Lorsque le prophète d’autrefois Moroni est apparu à Joseph, il lui a dit « que Dieu avait une œuvre à [lui] faire accomplir, et que [son] nom serait connu en bien et en mal parmi toutes les nations, familles et langues, ou qu’on en dirait du bien et du mal parmi tous les peuples6. »

    Cette prophétie s’est accomplie. Le nom de Joseph Smith est connu et révéré dans le monde entier, même dans le village reculé de Nealtican, au Mexique.

    Récemment, un membre de Monterrey (Mexique) m’a dit combien le Livre de Mormon avait changé sa vie. Adolescent, Jesús Santos avait été impressionné par les missionnaires de l’Église qu’il voyait parcourir les rues poussiéreuses. Il voulait leur parler de leur Église mais un ami lui a dit qu’il fallait attendre qu’ils prennent contact avec lui.

    Il allait souvent à l’église, regardait les missionnaires à travers la grille métallique et voyait des jeunes de la SAM qui jouaient. Ils avaient l’air très sains, et il voulait être avec eux. Il appuyait le menton sur la clôture, espérant qu’ils le remarqueraient et l’inviteraient à jouer avec eux. Cela n’est jamais arrivé.

    Lorsque Jesús m’a raconté son histoire, il m’a dit : « C’est triste. J’étais jeune et j’aurais pu être missionnaire à plein temps. »

    Il s’est installé à Monterrey. Neuf ans plus tard, il rendait visite à un ami de l’autre côté de la ville quand les missionnaires ont frappé à la porte. Son ami a voulu les renvoyer. Jesús l’a supplié de laisser les missionnaires leur parler rien que deux minutes. Son ami a accepté.

    Les missionnaires ont parlé du Livre de Mormon, du voyage de la famille de Léhi de Jérusalem au continent américain et de la visite de Jésus-Christ ressuscité aux descendants de Léhi en Amérique.

    Jesús a voulu en savoir plus. Il était particulièrement intrigué par l’image représentant l’apparition du Christ en Amérique. Il a donné son adresse aux missionnaires. Il a attendu des mois, mais ils n’ont jamais pris contact avec lui.

    Trois années sont encore passées. Des amis ont invité sa famille à une soirée familiale. Ils lui ont donné un exemplaire du Livre de Mormon.

    Dès qu’il a commencé à lire il a su que le Livre de Mormon était vrai. Enfin, douze ans après avoir connu l’Église pour la première fois, il s’est fait baptiser avec sa femme. Tant d’années avaient été perdues. Si les missionnaires lui avaient seulement parlé, si les jeunes de la SAM avaient seulement remarqué un adolescent solitaire qui regardait par-dessus la clôture, si les missionnaires de Monterrey l’avaient trouvé chez lui, sa vie aurait été différente pendant ces douze ans. Heureusement, des voisins membres l’ont invité pour une soirée familiale et lui ont donné ce livre qui a une telle force pour convertir les gens : le Livre de Mormon.

    Aujourd’hui Jesús Santos est président du temple de Monterrey.

    Jésus-Christ nous a donné le Livre de Mormon pour que nous nous en servions pour rassembler l’Israël dispersé. Lors de son apparition en Amérique, il a dit aux gens : « Et lorsque ces choses arriveront, que ta postérité commencera à savoir ces choses – ce sera pour elle un signe, afin qu’elle sache que l’œuvre du Père a déjà commencé pour accomplir l’alliance qu’il a faite avec le peuple qui est de la maison d’Israël7. »

    Le Livre de Mormon est son propre témoignage au peuple d’Amérique Latine et à tous les pays. Sa publication dans ces derniers jours rend témoignage que Dieu a de nouveau commencé à rassembler l’Israël dispersé.

    Je peux encore imaginer Jesús Santos, garçon de dix-huit ans en haillons, regardant par dessus la clôture de l’église. Le voyez-vous ? Pouvez-vous l’inviter, lui et d’autres comme lui, à venir avec nous ? Quelles sont les personnes que vous connaissez qui répondraient à votre invitation de lire le Livre de Mormon ? Voulez-vous les inviter ? N’attendez pas.

    Je témoigne que Joseph Smith est le prophète du Rétablissement. Le Livre de Mormon, un autre témoignage de Jésus-Christ, est le moyen par lequel des gens de tous les pays seront rassemblés dans l’Église de Jésus-Christ des Saints des Deniers Jours. Cette Église repose sur le fondement des apôtres et des prophètes, tout comme jadis. Le président Hinckley est le prophète oint du Seigneur sur la terre aujourd’hui. Jésus-Christ est notre Sauveur et Rédempteur. Cette Église est son Église et son royaume. Il est notre roi Emmanuel. J’en témoigne, au nom de Jésus-Christ. Amen.