2000-2009
    Que cherchez-vous?
    Notes de bas de page
    Theme

    Que cherchez-vous?

    Des gens qui recherchent sincèrement la vérité trouvent des réponses à leurs questions, ils trouvent le Seigneur grâce à son Église rétablie.

    Il est toujours difficile de suivre ce chœur magnifique. Merci encore, chanteurs, de votre belle interprétation.

    « Le lendemain, Jean était encore là, avec deux de ses disciples ;

    « Et, ayant regardé Jésus qui passait, il dit : Voilà l’Agneau de Dieu.

    « Les deux disciples l’entendirent prononcer ces paroles, et ils suivirent Jésus.

    « Jésus se retourna, et voyant qu’ils le suivaient, il leur dit : Que cherchez-vous ? » (Jean 1:35-38.)

    Le monde cherche aujourd’hui, de très nombreuses manières différentes, des réponses à la question, Que cherchez-vous ? Trop de gens sèment les graines de fruits qui ne nourriront pas une âme éternelle.

    Je vais illustrer cela par une expérience qu’a faite la présidence de l’interrégion d’Europe Centrale alors qu’elle se rendait en train à une réunion. Nous profitions de ce temps passé ensemble pour discuter de nos tâches. Un homme assis de l’autre côté du couloir central s’est intéressé à notre conversation. Il nous a finalement demandé : « Êtes-vous protestants ou catholiques ? » Nous avons répondu : « Ni l’un ni l’autre. Nous sommes membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. » Il a reconnu qu’il avait entendu parler de l’Église, mais il a ajouté : « Vous n’irez pas très loin dans ce pays. Le gouvernement ne reconnaît que les Églises catholique et protestante. Ce sont les seules qui reçoivent un soutien financier du gouvernement. Une Église ne peut pas exister sans aide financière du gouvernement. »

    Nous avons essayé de lui expliquer que notre Église se débrouille très bien sans aide du gouvernement, que nous utilisons le système de la dîme du Seigneur. Il a insisté en disant que notre Église n’irait pas très loin dans son pays et que nous ferions mieux de concentrer nos efforts ailleurs dans une autre partie du monde. Bien sûr, nous avons témoigné que le système du Seigneur fonctionne et nous lui avons parlé des églises et des temples que nous construisons partout dans le monde sans avoir recours à des emprunts pour cela. Il a semblé très surpris mais toujours pas convaincu.

    Voyant que nous ne pouvions pas le persuader qu’une Église peut exister sans aide du gouvernement, nous avons essayé de changer de sujet. Je lui ai demandé : « Que va-t-il se passer dans votre pays avec tous les changements qui se produisent ? La diminution de la population et l’arrivée d’un nombre croissant d’immigrants finira par vous rendre minoritaires dans votre propre pays. »

    Avec une grande fierté nationale, il a répondu : « Cela n’arrivera jamais. »

    J’ai insisté : « Comment pouvez-vous soutenir cette idée alors que l’immigration excède le taux des naissances de votre pays ? » Il a continué de dire que cela n’arriverait jamais dans son pays, parce qu’il fermerait ses frontières avant que cela ne se produise.

    J’ai insisté en disant : « Comment pouvez-vous l’éviter avec les tendances actuelles dans votre pays ? »

    Sa réponse m’a choqué. Il a dit : « J’ai 82 ans. Je serai parti bien avant que nous ayons à affronter ce problème. »

    Un problème important que nous rencontrons en prêchant l’Évangile dans cette région du monde, c’est l’apathie générale vis-à-vis de la religion, vis-à-vis des choses spirituelles. Trop de gens sont très satisfaits de leur mode de vie et ils ne ressentent aucun besoin de faire plus que manger, boire et se réjouir (voir Luc 12:19). Ils ne s’intéressent qu’à eux-mêmes, ici et maintenant.

    Les pays développés, deviennent si profanes dans leurs croyances et leurs actions qu’ils concluent que l’être humain est totalement indépendant. L’individu n’a pas à rendre compte à qui ni à quoi que ce soit sauf à lui-même et, dans une moindre mesure, à la société dans laquelle il vit.

    Les sociétés dans lesquelles ce mode de vie profane prend racine ont un lourd tribut spirituel et moral à payer. La recherche de ces prétendues libertés individuelles, sans tenir compte des lois que le Seigneur a établies pour gouverner ses enfants sur la terre, aura pour résultat le fléau d’un matérialisme et d’un égoïsme extrêmes, le déclin de la morale public et privée et le mépris de l’autorité.

    Ces sociétés profanes sont décrites dans Doctrine et Alliances 1:16 : « Ils ne recherchent pas le Seigneur pour établir sa justice ; mais chacun suit sa propre voie, et selon l’image de son propre dieu, dont l’image est à la ressemblance du monde. »

    C’est pour cette raison que l’Église du Seigneur a reçu l’instruction de suivre le prophète et de rechercher autre chose que ce que le monde recherche. On lit ensuite aux versets 17 et 18 de la section 1 :

    « C’est pourquoi, moi, le Seigneur, connaissant la calamité qui s’abattra sur les habitants de la terre, j’ai fait appel à mon serviteur Joseph Smith, fils, lui ai parlé du haut des cieux et lui ai donné des commandements.

    « Et j’ai aussi donné à d’autres le commandement de proclamer toutes ces choses au monde, afin que s’accomplisse ce qui a été écrit par les prophètes. »

    C’est par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, que l’Église de Jésus-Christ a été rétablie sur la terre « ligne sur ligne, précepte sur précepte » (D&A 98:12). Avec l’aide de Dieu il a traduit et publié le Livre de Mormon. Les Prêtrises d’Aaron et de Melchisédek lui ont été conférées, à lui et à Oliver Cowdery, et des ordonnances sacrées ont été réinstituées pour le salut de l’humanité.

    Nous déclarons avec assurance que l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours fournit des réponses à la question : Que cherchez-vous ? Notre Église est le moyen par lequel les hommes et les femmes trouvent notre Sauveur et son Évangile. Vous, qui êtes réunis ici dans cette grande assemblée, et en plus grand nombre encore pour suivre la diffusion de cette conférence partout dans le monde, êtes grandement bénis parce que vous avez cherché et trouvé l’Église rétablie.

    L’Église est le résultat d’un rétablissement et non d’une réforme. Mon récent séjour en Europe Centrale a certainement accru mon respect pour le rôle des dirigeants chrétiens d’autrefois qui ont institué une réforme. Ils ont commencé par corriger certaines des erreurs de doctrine qui étaient apparues pendant la longue période d’apostasie de l’Église qui avait été établie par notre Sauveur durant son ministère terrestre. Joseph Smith était un prophète de Dieu, le porte-parole du Seigneur, et il a rétabli toutes les choses importantes pour édifier le royaume de Dieu et pour préparer la seconde venue de notre Seigneur, Jésus-Christ. Lorsque nous cherchons notre Sauveur, il est important que nous le fassions par l’intermédiaire de son Église. C’est par son Église rétablie que nous recevons toutes les ordonnances salvatrices nécessaires pour retourner à lui.

    Je veux que tous les membres de l’Église sachent que j’ai appris dans ma tâche actuelle que la prédication de l’Évangile de Jésus-Christ présente des difficultés que je n’avais pas imaginées. Pourtant, je vois tous les jours de nouveaux signes d’espoir, dus principalement aux bénédictions du Seigneur, mais aussi aux efforts des dirigeants, des membres et des missionnaires dans cette région du monde. Des gens qui recherchent sincèrement la vérité trouvent des réponses à leurs questions, ils trouvent le Seigneur grâce à son Église rétablie. Parmi les nombreux exemples que je pourrais vous donner, en voici trois : un père, un jeune adulte seul et une sœur seule qui ont trouvé une foi et un espoir nouveaux.

    Des sœurs missionnaires ont contacté une famille de quatre personnes. Dès le début, la mère et ses enfants ont lu souvent le Livre de Mormon, ont prié chaque jour et ont voulu aller à l’Église. Mais, contrairement à sa femme, le père résistait ; il n’était pas chrétien et il ne se sentait pas encore prêt à remettre ses croyances en cause.

    Les sœurs missionnaires ont été inspirées à centrer leur enseignement sur Jésus-Christ. Voici ce qu’elles ont dit :

    « Nous avons parlé de Joseph Smith, de sa foi au Christ, de ce que la Première Vision nous apprend sur le Christ, et du témoignage de notre Sauveur qu’avait le prophète. Tout ce que nous avons lu ensemble ou que nous leur avons demandé de lire en famille dans le Livre de Mormon les instruisait sur notre Rédempteur. C’est là que nous avons commencé à voir des progrès. Ils ont mis fièrement un portrait encadré du Christ au mur de leur salle de séjour ; nous le leur avions donné en cadeau. »

    Le changement de cœur du père s’est produit quand sa femme a dit qu’elle voulait se faire baptiser et que ses fils ont décidé de prier pour savoir s’ils devaient aussi se faire baptiser. À partir de ce moment, il a lu régulièrement le Livre de Mormon et a prié au sujet du baptême. Son désir sincère de savoir si l’Église était vraie l’a transformé, et il est devenu un dirigeant spirituel dans son foyer. Juste avant que sa famille et lui se fassent baptiser, le père a demandé une fiche et une enveloppe de dîme. Il ne voulait pas attendre une seule seconde pour respecter les commandements.

    Dans un autre cas, un jeune frère a été ramené à l’Église par la mise en place de l’initiative main tendue destinée à y ramener des jeunes adultes seuls de 18 à 30 ans. Le premier soir d’activités, dans l’un de nos bâtiments de l’Église, ce frère était le seul à ne pas être missionnaire, mais en quelques semaines, il a amené près de 30 personnes aux soirées familiales et autres activités.

    Ce frère est concepteur de sites Web. Avec un associé, il a monté une entreprise de conception de sites Web. Il habite actuellement avec deux non-membres, qui travaillent tous les deux dans son entreprise. Il rend son témoignage avec beaucoup d’assurance. L’un de ses collègues de travail avait étudié la théologie chrétienne ; ce frère lui a envoyé les missionnaires qui s’occupaient du programme des jeunes adultes seuls. Maintenant son collègue vient régulièrement aux activités, et ce frère redevenu pratiquant aide les missionnaires à l’instruire en ajoutant son témoignage de la véracité de l’Évangile aux leurs.

    Dans un autre cas, une jeune fille de Hambourg s’efforçait de trouver une signification spirituelle à sa vie. Elle s’est mise à prier et à demander à Dieu ce qu’elle devait faire. Un matin, après trois jours de jeûne partiel et beaucoup de prières, elle se rendait à pied de chez elle à l’arrêt de bus. En y arrivant, elle s’est rendu compte qu’elle avait oublié de prendre des clés dont elle avait besoin ce jour-là. Elle est retournée chez elle pour les chercher et est revenue à l’arrêt de bus. Elle s’est un peu affolée en se rendant compte qu’elle avait manqué le bus qu’elle aurait dû prendre.

    Pendant ce temps, deux missionnaires étaient en bus près de la ville de Hambourg. Ils ont soudainement eu l’impression qu’ils devaient parler à la première personne qu’ils rencontreraient en sortant du bus. Ces deux frères sont descendus du bus et ont tout de suite vu cette jeune fille. Ils lui ont parlé brièvement de l’Église et ont pris un rendez-vous pour l’instruire. Elle a tout de suite eu le sentiment que les missionnaires lui étaient envoyés en réponse à ses prières. Les gentils membres de l’Église se sont joints aux missionnaires pour l’instruire et l’aider à se sentir chez elle dans la paroisse. Elle a accepté le message de l’Évangile rétabli de Jésus-Christ et s’est fait baptiser. Maintenant elle a un appel dans le programme des Jeunes Filles de la paroisse.

    Pendant son ministère terrestre, le Seigneur s’est rendu compte du besoin d’avoir une structure pour édifier la foi dans le cœur des membres de son Église et pour les aider à progresser dans son Évangile. Cette famille, ce frère et cette sœur ont tous trouvé le Sauveur en trouvant son Église qui les a fortifiés

    Après la mort des apôtres, sans direction centrale pour la guider et la diriger, l’Église est tombée dans l’apostasie. Cette leçon de l’histoire est claire : Il est nécessaire d’avoir un gouvernement centralisé de l’Église sous la direction du Sauveur, pour fournir la doctrine et les ordonnances nécessaires au salut et à l’exaltation.

    La Bible fournit de nombreuses preuves que le Seigneur, durant son ministère terrestre, a établi son Église avec l’autorité et l’organisation qui conviennent. Par exemple, Paul a déclaré :

    « Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,

    « Pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ,

    « Jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,

    « Afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction,

    « Mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ » (Éphésiens 4:11-15).

    Notre sixième article de foi déclare : « Nous croyons à la même organisation que celle qui existait dans l’Église primitive, savoir : apô-tres, prophètes, pasteurs, docteurs, évangélistes, etc. »

    Nous déclarons donc au monde que la prêtrise a été rétablie, le gouvernement de Dieu est sur la terre, il a établi un modèle qui nous ramènera en sa présence. Nous croyons que nous avons la meilleure réponse qui soit à la question Que cherchez-vous ? Comme le Sauveur l’a enseigné : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » (Matthieu 6:33).

    Tout comme un bâtiment est construit brique par brique, la véritable Église du Sauveur est édifiée conversion par conversion, témoignage par témoignage, baptême par baptême. Mon humble prière est que nous cherchions, trouvions et édifiions tous l’Église où que nous soyons. Au nom de celui que nous cherchons, à savoir Jésus-Christ. Amen.