2000-2009
    Méfiez-vous du mal qui se cache derrière les yeux souriants
    Notes de bas de page
    Theme

    Méfiez-vous du mal qui se cache derrière les yeux souriants

    Si nous augmentons notre compréhension et notre amour du Sauveur, sa lumière éclairera tout autour de nous. Nous verrons alors le mal tel qu’il est.

    Ce soir, je m’adresse à vous, jeunes gens, vous que le président Hinckley a décrits comme « la meilleure génération1 ». Dans le monde entier, nous voyons votre bonté, et nous sommes reconnaissants de votre désir de faire le bien. Je prie pour que vous ressentiez que mes paroles s’adressent personnellement à vous, un Fils de Dieu, qui fait de grands efforts pour faire le bien.

    Je vais vous raconter l’expérience d’un membre fidèle de l’Église qui est l’un de mes bons amis. Je l’appellerai seulement « mon ami », pour des raisons que vous comprendrez.

    Travaillant comme agent spécial du FBI, mon ami enquêtait sur des groupes criminels organisés qui introduisent de la drogue aux États-Unis.

    Un jour, avec un autre agent, il est arrivé à un appartement où ils croyaient qu’un trafiquant de drogue connu distribuait de la cocaïne. Mon ami raconte ce qui s’est passé :

    « Nous avons frappé à la porte du trafiquant. Le suspect a ouvert la porte et, en nous voyant, a essayé de bloquer notre vue. Mais c’était trop tard ; nous voyions la cocaïne sur sa table.

    « Un homme et une femme qui se trouvaient à la table ont immédiatement commencé à enlever la drogue. Nous devions les empêcher de détruire la preuve, alors j’ai rapidement poussé de côté le suspect qui bloquait la porte. Tandis que je le poussais, mon regard a croisé le sien. Bizarrement, il ne paraissait pas être en colère ni avoir peur. Il me souriait.

    « Ses yeux et son sourire désarmant m’ont donné l’impression qu’il était inoffensif, alors je l’ai vite quitté et je me suis dirigé vers la table. Le suspect se trouvait maintenant derrière moi. À cet instant, une impression nette, très forte, m’est venue à l’esprit : ‘Méfie-toi du mal qui se cache derrière les yeux souriants.’

    « Je me suis immédiatement retourné vers le suspect. Il avait la main dans une grande poche devant. Instinctivement, j’ai saisi sa main et l’ai retirée de la poche. Ce n’est qu’alors que j’ai vu qu’il tenait un pistolet semi-automatique prêt à tirer. Il y a eu une échauffourée et j’ai désarmé l’homme2. »

    Plus tard, dans une autre affaire, le trafiquant de drogue a été reconnu coupable de meurtre et il s’est vanté qu’il aurait aussi tué mon ami, s’il ne s’était pas retourné juste à ce moment-là.

    J’ai souvent pensé au message qui lui est venu à l’esprit : « Méfie-toi du mal qui se cache derrière les yeux souriants. » C’est de cela que je veux vous parler ce soir.

    Commençons par ce que nous savons. Le bien vient de Dieu ; le mal vient du diable3. Cependant, il ne s’agit pas de forces égales qui se combattent dans l’univers. À la tête de tout ce qui est bon se trouve le Christ, lui qui est le Fils unique du Père, qui a créé notre monde et beaucoup d’autres. Notre Rédempteur est un être ressuscité et parfait4. Je sais qu’il vit.

    Le diable, lui, « persuade les hommes de faire le mal5 ». « Il [est] tombé du ciel… [est] devenu misérable à jamais6 », et maintenant il cherche « à rendre tous les hommes malheureux comme lui7 ». C’est un menteur et un perdant8.

    Le pouvoir du Sauveur et celui du diable ne sont pas vraiment comparables9. Cependant, sur notre planète, il a été permis au mal d’avoir une position d’influence pour nous donner la possibilité de choisir entre le bien et le mal. L’Écriture dit : « Le Seigneur Dieu donna à l’homme d’agir par lui-même… [et] l’homme ne pourrait agir par lui-même s’il n’était attiré par… l’un ou l’autre10. »

    Le choix entre le bien et le mal est au cœur de notre expérience ici-bas. Lors du bilan final de notre vie, il n’importera guère que nous ayons été riches ou pauvres, que nous ayons été sportifs ou non, que nous ayons eu des amis ou que nous ayons été souvent oubliés.

    Nous pouvons travailler, étudier, rire et nous amuser, danser, chanter, et vivre beaucoup d’expériences différentes. Ces choses-là forment une partie merveilleuse de la vie, mais elles ne jouent pas un rôle essentiel dans la raison pour laquelle nous sommes ici11. La possibilité de choisir le bien plutôt que le mal est la raison précise pour laquelle nous sommes ici12.

    Personne d’entre nous ne dirait : « Je veux choisir le mal. » Nous voulons tous choisir le bien.

    Cependant, il n’est pas toujours facile de choisir le bien, parce que le mal se cache souvent derrière des yeux souriants. Écoutez ces mises en garde : « Prenez garde… de juger que ce qui est mal est de Dieu13. »

    « Vous devez toujours veiller et prier de peur d’entrer en tentation ; car Satan désire vous avoir14. »

    « Satan a également essayé de vous tromper afin de vous détruire15. »

    Le message est : « Méfiez-vous du mal qui se cache derrière les yeux souriants ! »

    J’ai connu quelques jeunes gens qui au début avaient bien l’intention de rester fermes dans leur loyauté au Sauveur, mais qui se sont éloignés du chemin parce qu’ils ne voyaient pas le mal derrière des yeux qui semblaient tout à fait inoffensifs. Ils ont vu l’amusement, le plaisir, l’approbation, mais ils n’ont pas vu les autres conséquences.

    Comment pouvons-nous donc discerner le mal derrière quelque chose qui ne paraît pas mauvais ?

    Vous connaissez déjà les réponses, mais voici quelques réflexions :

    Premièrement, parlez à vos parents. Cela semble-t-il une idée révolutionnaire ? Nous, les pères, savons que nous sommes loin d’être parfaits, mais nous vous aimons, et, avec vos mères, nous avons le profond désir que vous choisissiez le bien.

    Ensuite, suivez le prophète. Les 15 hommes que nous soutenons comme prophètes, voyants et révélateurs ont reçu le pouvoir divin de voir ce que nous, parfois, ne voyons pas. Le président Hinckley nous a donné des conseils clairs et précis au sujet du « mal qui se cache derrière les yeux souriants16 ». Et vous avez les conseils inspirés de la brochure « Jeunes, soyez forts17 ». Le Seigneur a promis que, si vous appliquez les conseils du président Hinckley, il « dispersera les pouvoirs des ténèbres devant vous18 ». Vous verrez « le mal qui se cache derrière les yeux souriants » et il ne vous attirera plus.

    Ce qui est très important, laissez le Saint-Esprit vous guider. Le Seigneur a promis que, si nous vivons en droiture, la petite voix douce se fera entendre dans notre esprit et dans notre cœur19. Vous avez ressenti cette influence. Vous connaissez cette voix20.

    Le don du Saint-Esprit est un don spirituel. Il est sensible et ne pourra pas être associé à un manque de dignité. Vous ne pouvez pas l’offenser ou l’ignorer un jour et vous attendre à ce qu’il vous fortifie le lendemain. Mais, si vous écoutez ses murmures et demeurez justes, il deviendra plus fort en vous. Le Saint-Esprit a averti mon ami du danger physique ; il vous mettra aussi en garde contre le danger spirituel.

    Enfin, obtenez votre propre témoignage du Sauveur. Priez avec passion. Lisez le Livre de Mormon lorsque personne ne regarde. Prenez du temps, seuls, à réfléchir à qui est vraiment Jésus et à l’importance que sa vie et son sacrifice ont pour vous.

    Souvenez-vous de l’exemple du jeune Joseph Smith. Lorsque, le soir, il a allumé la bougie pour lire la Bible, c’était parce qu’il voulait le faire. Lorsqu’il est allé dans le bosquet pour prier, il y est allé seul21.

    Si nous augmentons notre compréhension et notre amour du Sauveur, sa lumière éclairera tout autour de nous. Nous verrons alors le mal tel qu’il est22.

    Je sais que Jésus-Christ est notre Sauveur. Les paroles ne peuvent pas décrire sa grandeur et sa gloire, sa majesté et sa splendeur. Il est apparu avec son Père à Joseph Smith. Gordon B. Hinckley est le prophète de Dieu aujourd’hui. Mes frères, nous détenons sa sainte prêtrise. En demeurant dignes, nous aurons la bénédiction de voir « le mal qui se cache derrière les yeux souriants ». J’en témoigne, au nom de Jésus-Christ. Amen.