2000-2009
    Prenez courage et soyez fidèles dans l’adversité
    Notes de bas de page
    Theme

    Prenez courage et soyez fidèles dans l’adversité

    L’Évangile de Jésus-Christ nous donne la force et la vision éternelle pour affronter courageusement ce qui vient.

    Comment pouvons-nous trouver la paix en ce monde ? Comment pouvons-nous endurer jusqu’à la fin ? Comment pouvons-nous supporter et surmonter les difficultés que nous rencontrons ?

    Le Sauveur Jésus-Christ a dit : « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde1. »

    Pendant notre mise à l’épreuve terrestre, nous connaissons l’affliction, le chagrin et la déception. Nous ne pouvons trouver de paix qu’en Jésus-Christ. Il peut nous aider à prendre courage et à vaincre toutes les épreuves de cette vie.

    Que signifie prendre courage ? Cela signifie avoir de l’espoir, ne pas se laisser décourager, ne pas perdre la foi et vivre dans la joie : « Les hommes sont pour avoir la joie2. » Cela signifie affronter la vie avec confiance.

    L’Évangile de Jésus-Christ nous donne la force et la vision éternelle pour affronter courageusement ce qui vient. Nous ne devons cependant pas sous-estimer les difficultés prophétisées pour notre époque.

    Quelles sont certaines d’entre elles ? Comment pouvons-nous y faire face ?

    Ce sont, entre autres, le manque d’espoir, le manque d’amour et le manque de paix.

    Le prophète Moroni a enseigné : « Si vous n’avez pas l’espérance, vous devez nécessairement être dans le dé-sespoir ; et le désespoir vient de l’iniquité3. » Pour beaucoup, les années qui viennent risquent d’être des années de désespoir. Plus l’iniquité sera grande, plus le désespoir sera grand.

    Le Sauveur a dit : « Parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira4. » Il s’ensuit que la peur, l’insécurité et le dé-sespoir grandissent !

    À Joseph Smith, le prophète, le Seigneur a dit : « Je veux que tous les hommes sachent que le jour vient rapidement… où la paix sera enlevée de la terre et où le diable aura pouvoir sur ses possessions. Le Seigneur aura, lui aussi, pouvoir sur ses saints [et] règnera au milieu d’eux5. » Nous vivons à une époque où la paix a été enlevée de la terre.

    Par contre, nous vivons à une époque magnifique où le Seigneur a rétabli sa prêtrise. L’Évangile véritable a été rétabli. L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est le royaume de Dieu sur la terre ! Nous contribuons à la préparation de la terre pour l’époque où le Seigneur Jésus-Christ viendra régner en personne.

    Pourquoi devons-nous traverser des épreuves dans cette vie ?

    Le Seigneur ne cache pas qu’il mettra notre foi et notre obéissance à l’épreuve. « Nous les mettrons ainsi à l’épreuve, a-t-il dit, pour voir s’ils feront tout ce que le Seigneur, leur Dieu, leur commandera6. »

    Dans l’Ecclésiaste, nous apprenons : « Tout arrive également à tous ; même sort pour le juste et pour le méchant, pour celui qui est bon et pur et pour celui qui est impur… Il en est du bon comme du pécheur… C’est pour tous un même sort7. » Des tempêtes peuvent survenir dans la vie de l’homme qui a construit sa vie sur le roc de l’Évangile, comme sur l’insensé qui l’a construite sur les choses de ce monde8.

    Comment devrions-nous réagir à ces épreuves ?

    Le Seigneur a dit : « Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il me suive9. » Chaque jour nous devons prendre notre croix et avancer, et pas seulement traîner sur le côté de notre voyage éternel.

    Comment pouvons-nous savoir si nous sommes mis à l’épreuve ou si le Seigneur est en train de nous punir ?

    Les épreuves sont pour nous l’occasion de progresser. Le Seigneur a dit : « Mon peuple doit être mis à l’épreuve en tout, pour qu’il soit préparé à recevoir la gloire que j’ai pour lui, c’est-à-dire la gloire de Sion ; et celui qui ne supporte pas le châtiment n’est pas digne de mon royaume10. »

    Quand nous sommes mis à l’épreuve, nous devons méditer et nous demander : « Qu’est-ce que le Seigneur veut que je fasse dans cette situation ? »

    Le Seigneur a adressé ces paroles de réconfort à Joseph Smith, le prophète : « Sache, mon fils, que toutes ces choses te donneront de l’expérience et seront pour ton bien. Le Fils de l’Homme est descendu plus bas que tout cela. Es-tu plus grand que lui11 ? » Il nous faut voir chaque épreuve comme une occasion de progresser. Un jour, nous comprendrons les raisons.

    Le Seigneur a dit : « Ceux que j’aime, je les châtie aussi afin que leurs péchés leur soient pardonnés, car avec le châtiment je prépare la voie pour qu’ils soient délivrés12… » Le Seigneur aime chacun de nous. Il veut notre bonheur. Celui-ci vient de notre foi en Jésus-Christ, de notre repentir sincère et véritable, de notre obéissance à ses commandements et de notre endurance jusqu’à la fin.

    Nous pensons peut-être parfois que le Seigneur n’entend pas nos prières et n’y répond pas. Il nous faut alors nous arrêter et méditer sur ce que nous avons fait pendant toute notre vie. Si nécessaire, nous devons mettre notre vie en accord avec l’Évangile de Jésus-Christ. Par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, le Seigneur a révélé :

    « Moi, le Seigneur, j’ai souffert que les afflictions qui les ont accablés s’abattent sur eux à cause de leurs transgressions…

    « Ils étaient lents à écouter la voix du Seigneur, leur Dieu ; c’est pourquoi le Seigneur, leur Dieu, est lent à écouter leurs prières, à leur répondre le jour de leurs ennuis.

    « Le jour de leur paix, ils ont pris mes instructions à la légère, mais le jour de leurs difficultés, par nécessité, ils me cherchent13. »

    Quand nous aurons le désir sincère de mettre notre vie en accord avec la volonté du Seigneur, il sera toujours prêt à aider à soulager notre fardeau.

    Qu’est-ce qui détruit notre courage et notre espérance ?

    Jésus-Christ a dit aux douze apô-tres certaines des choses qui peuvent détruire notre espoir et nous faire abandonner : Nous laisser succomber à la tentation, ne pas supporter l’affliction, les tribulations et la persécution, craindre « les soucis » du monde, rechercher d’abord la richesse, abandonner au lieu de persévérer jusqu’à la fin et laisser les faux prophètes nous tromper14.

    Qu’est-ce qui nous donne courage et espérance ?

    L’invitation que le Seigneur lance à chacun de nous est : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos15. » Jésus-Christ a le pouvoir de nous reposer de nos chagrins et de nos souffrances.

    Le prophète Mormon a enseigné :

    « C’est pourquoi, si un homme a la foi, il doit nécessairement avoir l’espérance, car, sans la foi, il ne peut y avoir d’espérance…

    « Et si un homme est doux et humble de cœur, et confesse par le pouvoir du Saint-Esprit que Jésus est le Christ, il doit nécessairement avoir la charité16. »

    Si nous faisons chaque jour preuve de foi, de douceur, de charité et d’humilité de cœur, en confessant que Jésus est le Christ et en acceptant son expiation, nous aurons en bénédiction la force et l’espérance de surmonter les épreuves et les chagrins de cette vie.

    Quelles sont certaines des promesses que le Seigneur fait à chacun de nous ?

    « Prenez courage, petits enfants, car je suis au milieu de vous et je ne vous ai pas abandonnés17. »

    « Prenez courage, car je vous guiderai le long du chemin. Le royaume est à vous, ses bénédictions sont à vous et les richesses de l’éternité sont à vous18. »

    Le prophète Éther a dit : « C’est pourquoi, quiconque croit en Dieu peut espérer avec certitude un monde meilleur, oui, une place à la droite de Dieu, espérance qui vient de la foi et constitue, pour l’âme des hommes, une ancre19. »

    Dieu est notre Père. Nous sommes ses enfants. Il nous aime. Il veut notre bonheur ici, dans cette vie, et pour toute l’éternité. Nous sommes dirigés par un vrai prophète de Dieu aujourd’hui. Jésus est le Christ, Par lui, nous pouvons trouver la paix en ce monde. Au nom de Jésus-Christ. Amen.