Recevoir les bénédictions du temple 

    Notes de bas de page
    Theme

    Recevoir les bénédictions du temple 


    C’est un lieu de paix, de solitude et d’inspiration. Si vous y allez régulièrement votre vie aura un objectif plus élevé.


    L’un des principes doctrinaux du Seigneur les plus beaux et les plus réconfortants, un principe qui apporte une immense paix, un bonheur et une joie sans limite, est celui qui est appelé le mariage éternel. Il signifie qu’un homme et une femme qui s’aiment profondément, qui ont progressé ensemble en traversant les épreuves, les joies et le bonheur tout au long d’une vie commune, peuvent vivre au-delà du voile ensemble à jamais avec ceux de leur famille qui ont mérité cette bénédiction. Ce n’est pas simplement un rêve extrêmement agréable, c’est une réalité. Tous les époux qui ont partagé les joies du mariage ici sur la terre désireraient cette bénédiction. Mais seuls ceux qui répondent aux conditions établies par le Seigneur recevront ce don divin. Je témoigne que tout ce qui m’a apporté et m’apportera le plus grand bonheur dans la vie découle des ordonnances du temple. Décidez maintenant de recevoir les ordonnances du temple au moment qui convient. Ne laissez rien vous faire renoncer à cette résolution. 


    Si vous êtes maintenant prêts à recevoir les ordonnances du temple, préparez-vous soigneusement à cet événement suprême. Avant d’entrer dans le temple vous aurez une entrevue avec votre évêque et avec votre président de pieu pour votre recommandation à l’usage du temple. Soyez honnêtes et sincères avec eux. Cette entrevue n’est pas un examen à passer mais c’est une étape importante pour confirmer que vous avez la maturité et la spiritualité nécessaires pour recevoir les ordonnances suprêmes et pour faire et respecter les alliances édifiantes offertes dans la maison du Seigneur. La dignité personnelle est une condition essentielle pour pouvoir profiter des bénédictions du temple. Quiconque est assez insensé pour entrer indignement dans le temple recevra la condamnation.


    Une personnalité digne est forgée par une vie faite de choix corrects constamment centrés sur les enseignements du Maître. Je vais maintenant m’adresser à ceux qui se préparent à cet agréable moment de découverte que l’on appelle la cour et qui mène au mariage éternel. Cela peut-être une période magnifique de progression et de partage. Une période où vous devez centrer vos pensées, vos actions et vos projets sur deux personnes: les parents de vos futurs enfants. Préparez-vous à réussir en tant que parents en étant totalement fidèles en pensée et en action durant cette période de cour. 


    Le mariage éternel ne doit pas reposer uniquement sur un joli visage ou une silhouette attirante. Il ne faut pas penser uniquement à la popularité et au charisme. Cherchez pour conjoint éternel quelqu’un qui cultive les qualités essentielles qui apportent le bonheur: un amour profond du Seigneur et de ses commandements, une détermination à les vivre, la gentillesse, la compréhension, le pardon, le désir de donner de soi-même, le désir d’avoir une famille avec pour couronnement des enfants, et l’engagement de leur enseigner les principes de vérité au foyer. La priorité essentielle d’une future épouse doit être d’être une épouse et une mère. Elle doit être en train de cultiver les qualités sacrées que Dieu a données à ses filles pour exceller dans les rôles de femme et de mère: la patience, la gentillesse, l’amour des enfants et le désir de s’occuper d’eux plutôt que d’atteindre des objectifs professionnels. Elle doit être en train de faire de bonnes études pour se préparer aux exigences de la maternité. Un futur mari doit aussi honorer sa prêtrise et l’utiliser au service des autres. Cherchez un homme qui accepte son rôle qui consiste à pourvoir aux besoins de sa famille, qui a les capacités de le faire et qui s’efforce réellement de se préparer à remplir ces responsabilités. 


    Je vous suggère de ne pas ignorer toutes les personnes possibles qui sont en train de cultiver ces qualités, pour rechercher celle qui a atteint la perfection. Vous ne trouverez probablement pas de personne parfaite, et si vous la trouviez elle ne s’intéresserait certainement pas à vous. C’est ensemble, en tant que mari et femme, que l’on affine au mieux ces qualités. 


    Comme de nombreux aspects de l’expérience du temple sont très différents des services de culte habituels, demandez à votre évêque de vous aider à vous préparer. Il pourra demander à quelqu’un de spécialement formé de vous parler des aspects importants du temple pour vous aider à comprendre et apprécier plus pleinement cette expérience sacrée. Les ordonnances de la dotation et du scellement du temple ont une signification si glorieuse et si riche qu’il est bon que vous preniez votre temps pour recevoir ces ordonnances et méditer sur leur signification. Vous pourriez les recevoir en deux fois. Lors de votre première visite au temple, si possible, emmenez un membre de votre famille ou un ami proche, de votre sexe, qui a déjà reçu sa dotation pour vous accompagner. Ne laissez pas les réceptions, les repas de mariage, les réunions de départ en mission ou d’autres activités prendre le pas sur l’expérience sacrée du temple. Surtout, ne soyez pas trop inquiets. Vous serez aidés pas à pas par des servants du temple pleins de sollicitude. Ils auront à cœur de faire de votre visite l’expérience superbe que vous attendez. 


    En dehors du temple, ne parlez pas des sujets spécifiques et sacrés qui y sont dévoilés. Toutefois quand vous serez dans le temple, il y aura des personnes habilitées à vous aider à répondre à vos questions. Lors de votre première visite, vous recevrez des instructions précises, soigneusement préparées, de personnes autorisées, concernant les choses dont on ne parle pas en dehors du temple. Je souhaite que votre première expérience dans le temple soit aussi émouvante et édifiante que la mienne. Ce sera le cas si vous vous y préparez soigneusement. 


    Soyez digne. Avoir, pendant la période de la cour, des relations intimes qui ne devraient avoir lieu que dans les liens du mariage, est une transgression. Cela offense le Saint-Esprit, prépare des chagrins et des déceptions et peut masquer des traits ou des caractéristiques qui pourraient être en conflit ou incompatibles dans l’alliance du mariage. Les graines de la méfiance qui aboutit au divorce et à la perte des bénédictions du temple ont souvent été semées par la ­violation des lois de la pureté personnelle. Ne faites pas cette erreur. 


    Lorsque vous êtes scellés pour toujours dans la maison du Seigneur, une nouvelle cellule familiale est fondée. Vos parents, qui étaient directement responsables de vous depuis votre naissance, ont maintenant un rôle de consultants. Leurs conseils seront précieux. Mais c’est votre conjoint éternel et vous qui prendrez les décisions ensemble. En tant que mari et digne détenteur de la prêtrise, vous vous attacherez à suivre l’exemple du Sauveur, dont vous détenez la prêtrise. L’élément principal de votre vie sera de donner de vous-même à votre femme et à vos enfants. Il arrive que des hommes essayent de contrôler la destinée de tous les membres de leur famille, prennent toutes les décisions, leur femme devant faire tous leurs caprices. Que ce soit une affaire de coutume ou non, ce n’est pas la manière du Seigneur. Ce n’est pas la façon dont un mari saint des derniers jours doit traiter sa femme et sa famille. 


    Je suis très reconnaissant que le président Hinckley ait été inspiré du Seigneur à faire construire des temples en nombre sans précédent pour que les ordonnances soient plus accessibles aux membres de l’Eglise dans le monde entier. Si vous avez reçu les ordonnances du temple mais que vous n’y allez pas alors qu’il y en a un près de chez vous, de tout mon cœur je vous demande de retourner au temple. Il y a à cela de nombreuses raisons. C’est un lieu de paix, de solitude et d’inspiration. Si vous y allez régulièrement, votre vie aura un objectif plus élevé. Cela vous permettra d’apporter à des ancêtres décédés les ordonnances de l’exaltation que vous avez reçues. Allez au temple. Vous savez que c’est ce qu’il faut faire. Faites-le maintenant.


    Les ordonnances du temple sont si chargées de symboles qu’elles nécessitent toute une vie de réflexion et d’étude productives. Méditez sur chaque parole et chaque cérémonie du temple. Etudiez le lien qu’il y a entre elles. En méditant sur la signification de ces choses, voyez tout cela à la lumière de vos relations avec le Sauveur et des relations qu’il a avec notre Père céleste. Voyez à quel point la compréhension que vous acquérez améliore votre vie terrestre en donnant l’importance qui leur revient aux choses qui sont primordiales. Prévoyez de participer, pour des ancêtres décédés, à des scellements et à d’autres ordonnances ainsi qu’aux dotations. Lorsque je reçois des ordonnances pour quelqu’un d’autre, cela m’aide d’essayer d’établir un lien avec cette personne en particulier. Je pense à elle et je prie pour qu’elle accepte l’ordonnance et qu’elle en bénéficie. Faites cela en priant en vous-mêmes pour que le Saint-Esprit vous accorde une plus grande compréhension et enrichisse votre vie. Ces prières dignes recevront une réponse.


    Je vais vous raconter une expérience personnelle pour aider ceux d’entre vous qui se sentent malheureux lorsqu’on parle de mariage éternel parce qu’ils croient que leur conjoint ne se préparera pas à cette expérience sacrée à cause de caractéristiques ou d’habitudes profondément enracinées. Environ cinq ans après notre mariage, nous avons eu une expérience qui nous a fait progresser. Notre cher petit garçon de deux ans, Richard, est mort lors d’une intervention chirurgicale qui devait corriger une malformation cardiaque. Six semaines plus tard, notre fille, Andrea, est morte à la naissance. Mon père, qui n’était pas membre de l’Eglise à l’époque, aimait beaucoup notre petit Richard. Il a dit à ma mère qui n’était pas pratiquante: «Je ne comprends pas comment Richard et Jeanene semblent être capables d’accepter la perte de ces enfants.» 


    Ma mère s’est sentie poussée à répondre: «Kenneth, ils ont été scellés au temple. Ils savent que leurs enfants seront avec eux dans les éternités s’ils mènent une vie digne. Mais toi et moi n’auront pas nos cinq fils parce que nous n’avons pas fait ces alliances.»


    Mon père a médité sur ces paroles. Il a commencé à rencontrer les ­missionnaires de pieu et il s’est bientôt fait baptiser. Juste un an après, ma mère, mon père et leurs enfants ont été scellés dans le temple. Par la suite, le président Kimball a posé les mains sur la tête de mon père, lui promettant la vigueur et la force de la jeunesse, et lui donnant le pouvoir de scellement. Il a servi comme scelleur pendant onze ans dans le temple de Washington (D.C.) avec ma mère à ses côtés. Faites votre part. Ne perdez pas l’espoir d’être mariés au temple. 


    Si vous êtes célibataire et que vous n’avez trouvé personne avec qui vous puissiez vous marier au temple, vivez de manière à ce que cela se réalise. Priez pour cela. Cela se produira au temps déterminé par le Seigneur. Ne transigez pas sur vos principes au risque de perdre cette bénédiction de ce côté-ci du voile ou de l’autre. Le Seigneur connaît les intentions de votre cœur. Ses prophètes ont déclaré que vous obtiendrez cette bénédiction si vous vivez dans ce but et vous vous qualifiez. Nous ne savons pas si cela se fera de ce côté-ci ou de l’autre du voile, mais vivez de manière à ce que cela se réalise. Priez pour cela.


    Je connais la joie sublime que procure un mariage éternel scellé à l’autel d’un temple par le saint pouvoir de scellement. Lorsqu’il y a, en commun, la droiture, l’engagement à donner de soi-même, l’obéissance aux commandements de Dieu et la résolution à rechercher sa volonté en toutes choses, cette joie est indicible. Je n’ai pas de mots pour exprimer le sentiment d’accomplissement et de paix que procure une telle expérience divine, même lorsqu’il y a une interruption temporaire de la gloire de la vie commune sur la terre. C’est cette joie et ce bonheur que je désire tant pour chacun de vous. Mais ce que votre Père céleste désire pour vous est encore plus important.


    Allez au temple, maintenant. Ce sera une immense bénédiction pour vous et cela apportera des ordonnances essentielles à ceux qui sont de l’autre côté du voile et qui ne peuvent pas les obtenir par eux-mêmes.


    Je témoigne que par une souffrance et une agonie inimaginables, à un prix incalculable, le Sauveur a gagné le droit d’être notre Médiateur, notre Rédempteur et notre Juge final. Par la foi en lui et l’obtention des ordonnances et alliances requises, vous gagnerez le droit aux bénédictions du mariage éternel rendu possible par son expiation infinie. Au nom de Jésus-Christ. Amen. 9