1990-1999
La Parole de Sagesse: principes et promesses

Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

La Parole de Sagesse: principes et promesses


La Parole de Sagesse requiert une obéissance stricte, mais elle promet en retour la santé, de grands trésors de connaissance et la rédemption acquise pour nous par l’Agneau de Dieu.

Ces remarquables jeunes du chœur représentent bien les jeunes que nous rencontrons partout dans l’Eglise. Comme nous les aimons! Comme nous sommes reconnaissants pour vous, jeunes de l’Eglise! Rien n’est plus précieux que nos enfants, que nos jeunes. C’est à vous, vous les jeunes, que je m’adresse. Il y a quelques années, en Afrique, j’ai appris combien les crocodiles peuvent être dangereusement invisibles. J’ai ensuite mis en garde nos jeunes contre les crocodiles spirituels qu’on ne voit pas, et qui sont à l’affût pour les détruire.


Ces dangers invisibles se sont beaucoup multipliés et diversifiés.


Certains d’entre eux sont comme des mines cachées çà et là dans un champ que vous devez traverser pour arriver à l’âge adulte. Les quartiers et les écoles, qui autrefois étaient sûrs, ne le sont plus. Heureusement, vous avez en vous une puissance spirituelle qui s’apparente beaucoup à un détecteur de mines. Si vous apprenez comment elle fonctionne, elle vous avertira de la présence de crocodiles et de mines invisibles, et vous pourrez éviter les ennuis.


Trois ans après l’organisation de l’Eglise a été donnée une révélation décrivant notre époque en ces termes prophétiques: «Voici, en vérité, ainsi vous dit le Seigneur: En conséquence des mauvais desseins qui existent et existeront aux derniers jours dans le cœur de ceux qui conspirent, je vous ai avertis et je vous préviens en vous donnant cette parole de sagesse par révélation» (D&A 89:4).


La Parole de Sagesse impose des restrictions aux membres de l’Eglise. Jusqu’à aujourd’hui, ces règles s’appliquent à chaque membre et à quiconque veut se joindre à l’Eglise. Elles sont si catégoriques que personne ne doit se faire baptiser pour entrer dans l’Eglise sans avoir au préalable accepté de s’y conformer. Nul ne sera appelé à enseigner ou à diriger s’il ne les accepte pas. Quand vous voudrez aller au temple, on vous demandera si vous observez la Parole de Sagesse. Si vous ne le faites pas, vous ne pourrez pas aller à la maison du Seigneur avant d’être entièrement digne.


Nous savons que généralement les jeunes n’aiment pas les restrictions. Croyez-le ou non, nous avons été jeunes, et nous nous en souvenons.


La résistance à tout ce qui limite la conduite de l’individu s’est emparée presque complètement de la société. Tout notre ordre social risque de s’autodétruire à cause ⌦de l’obsession de la liberté détachée de responsabilité, où l’on imagine que le choix n’entraîne pas de conséquences.


Mes jeunes frères et sœurs, vous devez comprendre qu’il y a quelque chose d’une énorme importance qui justifie les restrictions imposées par la Parole de Sagesse!


La révélation a été donnée au début «avec salutations; non par commandement ou par contrainte» (D&A 89:2), cependant quand les membres de l’Eglise ont eu le temps d’apprendre l’importance de cette révélation, des présidents de l’Eglise ont par la suite déclaré que c’était un commandement. Et elle a été acceptée comme telle par l’Eglise.


La Parole de Sagesse a été «donnée comme principe et accompagnée d’une promesse» (D&A 89:3). Le mot principe, dans la révélation, est très important. Un principe est une vérité durable, une loi, une règle que l’on peut adopter comme guide pour prendre des décisions. Généralement, les principes ne sont pas énoncés en détail. Cela laisse la liberté de trouver son chemin en ayant pour guide une vérité durable, un principe.


Des membres écrivent pour demander si telle ou telle substance est contre la Parole de Sagesse. Il est bien connu que le thé, le café, l’alcool et le tabac le sont. Il n’a pas été donné plus de détails. Mais nous enseignons le principe avec les bénédictions promises. Il y a beaucoup de substances qui engendrent la dépendance que l’on peut boire, mâcher, inhaler ou injecter qui nuisent au corps et à l’esprit, et qui ne sont pas mentionnées dans la révélation.


Tout ce qui est nocif n’est pas indiqué précisément; par exemple l’arsenic est certainement mauvais, mais n’engendre pas de dépendance! Le Seigneur a dit: «Celui qu’il faut contraindre en toutes choses est un serviteur paresseux et sans sagesse» (D&A 58:26).


Dans certaines cultures, on prétend que des boissons locales sont sans danger parce qu’elles ne sont pas mentionnées spécifiquement dans la révélation. Cependant, elles éloignent les membres, en particulier les hommes, de leur famille pour les faire participer à des fêtes qui sont, c’est certain, en opposition au principe. Les promesses faites dans la révélation seront refusées aux négligents ou aux imprudents.


L’obéissance au conseil nous assurera la sécurité.


On raconte l’histoire d’un roi qui devait choisir entre deux conducteurs pour mener son carrosse. Il ordonna à chacun d’eux de conduire son carrosse par une route abrupte et sinueuse taillée dans une falaise élevée.


Le premier conducteur a descendu lentement, en restant tout près de la paroi de la falaise. Le deuxième conducteur a fait preuve d’une grande habileté. Il a descendu la montagne à toute allure, amenant parfois le carrosse si près du précipice que la moitié de la roue y était engagée.


Le roi a bien réfléchi, puis a choisi judicieusement le premier conducteur pour mener son carrosse. Il vaut mieux rester en sécurité.


La Parole de Sagesse est «adaptée à la capacité des faibles et des plus faibles de tous les saints» (D&A 89:3). Elle est appuyée par d’autres Ecritures. Elles enseignent que les bonnes choses de la terre «sont faites pour le bénéfice et l’usage de l’homme … Oui, pour la nourriture et le vêtement, pour le goût et l’odorat, pour fortifier le corps et vivifier l’âme … pour être utilisées dans ce but avec jugement, et pas à l’excès ni par extorsion» (D&A 59:18-20), comme l’a dit le Seigneur.


Mes jeunes frères et sœurs, apprenez à user de modération et de bon sens dans les domaines de la santé, de l’alimentation et en particulier des médicaments. Evitez de tomber dans les extrêmes, le fanatisme ou les modes.


Par exemple, la Parole de Sagesse nous recommande de manger de la viande avec économie (voir D&A 89:12). De crainte que quelqu’un ne tombe dans un extrême, il nous est dit dans une autre révélation que «quiconque ordonne de s’abstenir de viandes … n’est pas ordonné de Dieu» (D&A 49:18)1.


Une autre Ecriture recommande: «Cessez d’être paresseux; cessez d’être impurs; … cessez de dormir plus longtemps qu’il est nécessaire; couchez-vous de bonne heure, afin de ne pas être las; levez-vous tôt, afin que votre corps et votre esprit soient remplis de vigueur» (D&A 88:124).


Honorez le principe de la Parole de Sagesse et vous recevrez les bénédictions promises. «Tous les saints qui se souviennent de mes paroles pour les mettre en pratique, marchant dans l’obéissance aux commandements» ont la promesse qu’ils «recevront la santé en leur nombril et de la moelle en leurs os» et qu’ils «courront et ne se fatigueront point, et ils marcheront et ne faibliront point» (D&A 89:18, 20).


La Parole de Sagesse ne vous promet pas une santé parfaite, mais elle enseigne comment garder le corps avec lequel vous êtes né dans la meilleure condition, et votre esprit alerte aux subtiles inspirations spirituelles.


Je me souviens d’une bénédiction que j’ai reçue quand j’étais à l’armée. Elle comportait des conseils bénéfiques pour tous les jeunes: «Vous avez reçu un corps dont les proportions et la condition physiques permettent à votre esprit de fonctionner à travers lui … Vous devez le chérir comme un magnifique patrimoine. Gardez-le et protégez-le. N’ingérez rien qui en endommage les organes car il est sacré. Il est l’instrument de votre esprit et le fondement de votre personnalité.» Ce conseil a eu une grande influence sur moi.


Cette promesse de santé si l’on respecte les principes révélés ne se limite pas aux membres de l’Eglise. Parlez de la Parole de Sagesse à vos amis non membres, et exhortez-les à la suivre.


Il y a une plus grande bénédiction encore qui est promise dans la Parole de Sagesse. Ceux qui y obéissent ont la promesse qu’ils «trouveront de la sagesse et de grands trésors de connaissance, oui, des trésors cachés» (D&A 89:19). Il s’agit de la révélation personnelle grâce à laquelle vous pouvez déceler les crocodiles invisibles, les mines cachées ou d’autres dangers.


Quand vous avez été confirmé membre de l’Eglise, on vous a conféré le don du Saint-Esprit. Paul a écrit: «Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous?» (1 Corinthiens 6:19).


Le Seigneur a dit: «Le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit» (Jean 14:26).


Il y a une dernière promesse dans la révélation. Parlant de nouveau de ceux qui obéissent, le Seigneur a dit: «Je leur fais la promesse que l’ange destructeur passera à côté d’eux, comme il l’a fait pour les enfants d’Israël, et ne les frappera point» (D&A 89:21). C’est une promesse remarquable.


Pour la comprendre, nous devons remonter au temps de Moïse. Les Israélites étaient asservis depuis quatre cents ans. Moïse vint les libérer. Il fit tomber des plaies sur l’Egypte. D’abord, le pharaon accepta de libérer les Israélites, mais chaque fois il revint sur sa promesse. Finalement, «l’Eternel dit à Moïse: Je ferai venir encore une plaie sur Pharaon et sur l’Egypte. Après cela, il vous laissera partir … Tous les premiers-nés mourront dans le pays d’Egypte … » (Exode 11:1, 5).


Moïse dit aux Israélites de prendre «un agneau sans défaut, mâle âgé d’un an», de n’en briser aucun os (voir Exode 12:3, 5, 46; voir aussi Jean 19:33).


Il leur fut dit de préparer l’agneau pour un festin et de prendre de son sang, et d’en mettre sur le linteau de la porte des maisons. «Cette nuit-là, dit le Seigneur, je passerai dans le pays d’Egypte, et je frapperai tous les premiers-nés du pays … Je verrai le sang, et je passerai par-dessus vous, et il n’y aura point de plaie qui vous détruise … Vous conserverez le souvenir de ce jour … comme une loi perpétuelle» (Exode 12:7, 12-14). «Lorsque vos enfants vous diront: Que signifie pour vous cet usage? vous répondrez: C’est le sacrifice de Pâque en l’honneur de l’Eternel» (Exode 12:26-27). 


Mes jeunes frères et sœurs, vous voyez certainement le symbolisme prophétique de la Pâque. Le Christ était «l’agneau de Dieu» (Jean 1:29, 36), le premier-né, masculin, sans défaut. Il fut mis à mort sans qu’on lui brisât les os, bien que les soldats eussent été envoyés pour le faire.


Ce n’est pas la mort physique qui nous sera épargnée par une Pâque de ce genre si nous obéissons à ces commandements, car chacun de nous mourra le moment venu. Mais il y a une mort spirituelle qu’il n’est pas nécessaire que vous subissiez. Si vous êtes obéissant, cette mort passera par-dessus vous. «Car Christ, notre Pâque, a été immolé» (1 Corinthiens 5:7), comme l’enseigne la révélation.


La Parole de Sagesse requiert une obéissance stricte, mais elle promet en retour la santé, de grands trésors de connaissance et la rédemption acquise pour nous par l’Agneau de Dieu qui fut immolé pour que nous puissions être rachetés.


La loi de sacrifice a été accomplie avec la crucifixion. Le Seigneur institua la Sainte-Cène à la place. C’est l’ordonnance que nous devons garder à jamais! Mes jeunes frères et sœurs, assistez à vos réunions et prenez la Sainte-Cène.


Bien entendu, la Parole de Sagesse a été donnée afin que vous puissiez conserver la partie spirituelle, délicate et sensible de votre être alerte comme elle doit l’être. Apprenez à «être à l’écoute» de vos impressions. Vous serez guidés, mis en garde, instruits et bénis.


La jeunesse est toujours pleine d’incertitudes, mais, mes jeunes frères et sœurs, ne craignez pas l’avenir!


Vos rêves de jeunesse peuvent se réaliser! Toutes vos aspirations naturelles physiques et émotionnelles légitimes peuvent être satisfaites. Vous pourrez trouver un conjoint à qui vous pourrez offrir un corps exempt de dépendance, de dépresseurs et de stimulants, et un esprit sensible à la direction et aux inspirations de l’Esprit.


Vous pourrez être scellés l’un à l’autre pour le temps et l’éternité dans l’alliance du mariage et exprimer librement l’amour dont le but suprême est d’engendrer la vie, de faire naître des enfants, de fonder une famille, d’être heureux.


Si vous vous êtes égarés, c’est maintenant qu’il faut revenir sur le bon chemin. Vous le pouvez, vous le savez. Mes jeunes frères et sœurs, allez de l’avant avec foi. Vous serez conduits par l’Esprit, comme le fut Néphi, ne sachant pas d’avance ce qu’il ferait (voir 1 Néphi 4:6).


Gardez la Parole de Sagesse. Entourez-vous de personnes dignes. Allez fidèlement à l’église. N’oubliez pas de demander chaque jour de l’aide dans la prière. Alors je vous promets que le chemin sera plus facile et que vous serez sereins et confiants vis-à-vis de la vie et de l’avenir. Vous serez avertis des dangers et vous serez guidés par les murmures du Saint-Esprit.


Je rends témoignage que cette révélation est une grande protection pour tous les membres de l’Eglise, en particulier pour vous, les jeunes de l’Eglise, dans la vie qui présente tant de difficultés, de dangers et d’incertitudes. Mais, jeunes de l’Eglise, ayez foi. Le Seigneur sera avec vous; vous serez guidés. Je rends témoignage de lui, de son sacrifice, de son expiation et de son amour pour vous. Au nom de Jésus-Christ. Amen.