Bénédictions de la prêtrise

    Notes de bas de page

    Bénédictions de la prêtrise


    La prêtrise de Dieu donne la lumière à ses enfants dans notre monde sombre et troublé.

    Il y a quelques semaines, je participais à des réunions de formation de la prêtrise, à Santiago du Chili. Au cours de la réunion du samedi, nous avons eu une discussion sur l’importance qu’il y a à ce que les frères reçoivent la prêtrise après le baptême. Tôt le dimanche matin, j’ai été réveillé par un témoignage émouvant du pouvoir de la prêtrise dans notre vie. Pendant quelques heures avant l’aube, j’ai médité sur ce que la prêtrise signifie pour moi, pour ma famille, et pour le monde entier.


    Mes frères et sœurs, pouvez-vous imaginer comme la vie ici-bas serait sombre et vide s’il n’y avait pas de prêtrise? Si l’autorité de la prêtrise ne se trouvait pas sur terre, l’adversaire serait libre d’écumer la terre et de régner sans restriction. Il n’y aurait pas de don du Saint-Esprit pour nous guider et nous éclairer, pas de prophète pour parler au nom du Seigneur, pas de temple où nous puissions faire des alliances sacrées et éternelles, pas d’autorité pour bénir ni baptiser, pour guérir ni consoler. Sans le pouvoir de la prêtrise, «la terre serait entièrement dévastée» (voir D&A 2:1-3). Il n’y aurait ni lumière ni espérance, seulement les ténèbres.


    Comme le monde serait sombre sans les bénédictions de la prêtrise pour vous et moi.


    Notre Père céleste qui nous aime a envoyé ses fils et ses filles dans la condition mortelle pour acquérir de l’expérience et être mis à l’épreuve. Il a prévu le moyen pour que nous retournions auprès de lui et nous a donné suffisamment de lumière spirituelle pour trouver notre chemin. La prêtrise de Dieu donne la lumière à ses enfants dans notre monde sombre et troublé. Grâce au pouvoir de la prêtrise, nous pouvons recevoir le don du Saint-Esprit pour nous mener à la vérité, au témoignage et à la révélation. Ce don est accessible de la même manière aux hommes, aux femmes et aux enfants. Grâce aux bénédictions de la prêtrise, nous pouvons être équipés «de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable» (voir Ephésiens 6:11-18). Cette protection est à notre disposition à tous.


    Grâce à la prêtrise beaucoup d’autres bénédictions sont également à la disposition de tous les fils et filles de Dieu, ce qui nous permet de faire des alliances sacrées et de recevoir de saintes ordonnances qui nous donnent la force de suivre le chemin étroit et resserré qui ramène à la présence de notre Père céleste (voir Matthieu 7:13-14).


    La prêtrise est le pouvoir de Dieu, qui est donné à l’homme d’agir en son nom. La prêtrise de Dieu est éternelle. Elle «était au commencement» et «sera également à la fin du monde» (Moïse 6:7; voir aussi History of the Church, 3:386). Avant la création du monde, le conseil dans les cieux qui s’est tenu pendant la préexistence a eu lieu sous la direction de la prêtrise. La formation de l’univers et du monde où nous vivons a eu lieu, non par hasard, mais sous l’action du pouvoir de la prêtrise. Le grand Créateur a parlé et les éléments ont obéi. Le processus de la nature qui nous permet d’exister sur notre planète, les ressources du monde qui permettent la vie, ont tous été mis en œuvre et se poursuivent par le pouvoir de la magnifique prêtrise de Dieu. Bien que la plupart des habitants de la terre ne reconnaissent pas ce pouvoir de la prêtrise, toutes les créatures vivantes en sont les bénéficiaires.


    La création de la terre a fourni aux fils et aux filles de Dieu un endroit où ils pourraient vivre et progresser, un endroit où notre Père céleste pourrait déverser les bienfaits de sa merveilleuse prêtrise sur nous. La prêtrise a d’abord été donnée à Adam, qui détenait les clefs de génération en génération. Il a ordonné sept générations de ses descendants à la prêtrise, à commencer par ses fils Abel et Seth (voir D&A 84:16; 107:40-53). Après la mort d’Adam, la prêtrise s’est transmise de père en fils jusqu’à Melchisédek.


    A l’origine, cette prêtrise «était appelée la Sainte Prêtrise, selon l’ordre du Fils de Dieu.


    «Mais par respect ou révérence pour le nom de l’Etre Suprême, afin d’éviter la répétition trop fréquente de son nom, l’Eglise, dans les temps anciens, appela cette prêtrise du nom de Melchisédek, ou Prêtrise de Melchisédek» (D&A 107:3-4), parce que «Melchisédek était un grand-prêtre tellement éminent» (verset 2).


    Abraham a reçu la prêtrise des mains de Melchisédek (voir D&A 84:14). Plus tard, le Seigneur a fait alliance avec Abraham, lui disant: «En toi (c’est-à-dire en ta prêtrise), et en ta postérité … toutes les familles de la terre seront bénies, oui, des bénédictions de l’Evangile, lesquelles sont les bénédictions du salut, à savoir la vie éternelle» (Abraham 2:11).


    C’est par la prêtrise que le Fils de Dieu, le Sauveur, Jésus-Christ, a établi son Eglise, dans l’Ancien Monde et dans le Nouveau Monde. Dans les deux continents, il a établi des alliances et des ordonnances sacrées à accomplir pour entrer par «la porte étroite … qui mène à la vie [éternelle]» (Matthieu 7:13-14; 3 Néphi 14:13-14). Aux deux endroits, il a ordonné douze témoins spéciaux pour gouverner les affaires de l’Eglise et porter sa parole aux fils et aux filles de Dieu.


    Jésus-Christ a expié les péchés de tous ceux qui veulent se repentir et se faire baptiser par le pouvoir de la sainte prêtrise. Par l’expiation, notre Sauveur a brisé les liens de la mort et «est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel» (Hébreux 5:9).


    Après la mort de Jésus et de ses apôtres, la terre a été recouverte de ténèbres. Cet âge des ténèbres, comme on l’appelle, a été une période de grande apostasie au cours de laquelle, pendant une longue période, les bénédictions et les ordonnances de la prêtrise ont été ôtées aux mortels sur la terre (voir Joseph Fielding Smith, Answers to Gospel Questions, 2:45).


    Mais, comme cela avait été prophétisé, la prêtrise de Dieu, ainsi que la plénitude de ses bénédictions, ont été rétablies sur la terre à notre époque. Le rétablissement de la prêtrise et de ses bénédictions a commencé en 1820, quand Joseph Smith, jeune prophète, a vu Dieu le Père et son Fils, Jésus-Christ, et a parlé avec eux dans un bosquet sacré.


    Plus tard, d’autres messagers célestes, Jean-Baptiste, Pierre, Jacques et Jean, Moïse, Elias et Elie et d’autres ont apporté à Joseph Smith, le prophète, le pouvoir, l’autorité et les clefs nécessaires au salut et à l’exaltation du genre humain. A la suite de cela, l’Eglise de Jésus-Christ a été rétablie sur la terre avec la Prêtrise d’Aaron et la Prêtrise de Melchisédek d’autrefois. A présent, comme Dieu en avait fait alliance avec Abraham, toutes les personnes et toutes les familles de la terre peuvent être bénies.


    Réfléchissez à cela, mes frères et sœurs, la prêtrise a été rétablie. Elle est sur la terre aujourd’hui. Gordon B. Hinckley est le prophète actuel. La Première Présidence et le Collège des Douze sont des apôtres modernes du Seigneur, Jésus-Christ. Sous la direction de ces prophètes, voyants et révélateurs, qui détiennent les clefs en cette dispensation, les détenteurs de la prêtrise de l’Eglise d’aujourd’hui ont le droit légitime d’agir au nom de Dieu. Ils sont ses agents autorisés et, à ce titre, ont la mission de bénir autrui par le pouvoir et l’autorité de la prêtrise, en accomplissant toutes les alliances, les ordonnances et les bénédictions de la prêtrise disponibles aujourd’hui.


    Et les bénédictions de la prêtrise sont accessibles à tous. En fait, le Père invite tous les enfants des hommes à venir à lui, et à prendre part à sa bonté; et il ne repousse aucun de ceux qui viennent à lui, noir ou blanc, esclave ou libre, homme ou femme; tous sont égaux devant Dieu» (2 Néphi 26:33).


    Quelles sont les bénédictions de la prêtrise? Suivez-moi dans le voyage spirituel idéal d’un enfant dans la vie. Voyons les nombreuses occasions qu’il a au cours de sa vie de recevoir des bénédictions grâce à la prêtrise.


    Peu après sa naissance, le bébé est tenu tendrement tandis que le père, le grand-père, l’évêque ou un autre détenteur de la prêtrise lui donne un nom et une bénédiction sous l’inspiration du Saint-Esprit.


    Bientôt cet enfant commence à assister à la Primaire et suit les leçons et l’enseignement d’instructeurs fidèles, hommes et femmes, qui ont été appelés et mis à part par le pouvoir de la prêtrise à enseigner les voies du Seigneur.


    Quand l’enfant atteint l’âge de huit ans, l’âge de responsabilité, il est immergé dans les eaux du baptême par un détenteur de la prêtrise. Le garçonnet ou la fillette est ensuite confirmé membre de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours par un détenteur de la sainte Prêtrise de Melchisédek. Au cours de cette ordonnance, l’enfant reçoit le don du Saint-Esprit, le murmure doux et léger, qui l’aidera à rester sur le chemin étroit et resserré qui mène à la vie éternelle, si l’enfant écoute.


    Tous les dimanches, l’enfant, qui grandit, reçoit avec d’autres saints qui en sont dignes, la Sainte-Cène des mains de détenteurs de la prêtrise, le pain représentant le corps du Christ, et l’eau représentant son sang versé pour expier nos péchés. Pendant la Sainte-Cène, l’enfant se souvient des souffrances du Sauveur, témoigne qu’il est disposé à porter le nom du Sauveur, et promet de toujours se souvenir de lui et de garder ses commandements. En retour, le Seigneur lui promet que son Esprit sera toujours avec lui (D&A 20:77).


    Pendant que le jeune homme ou la jeune fille continuent à mûrir, ils peuvent demander des conseils d’ordre spirituel à l’évêque et aux autres dirigeants des jeunes. Les dirigeants de la Prêtrise d’Aaron et des Jeunes Filles sont des hommes et des femmes qui ont été appelés et mis à part par l’autorité de la prêtrise pour diriger et inspirer les jeunes de l’Eglise.


    Quand il a besoin de conseils supplémentaires ou de réconfort, ou en cas de maladie, le jeune peut recevoir une bénédiction de la prêtrise de son père, d’un instructeur au foyer ou d’un autre détenteur de la prêtrise. Une bénédiction patriarcale, donnée par un patriarche ordonné pour cela, contient des paroles inspirées de Dieu à ses fils et à ses filles, et constitue un guide et un réconfort pendant toute la vie, et a même une portée éternelle. Comme c’est merveilleux!


    S’il en est jugé digne, le jeune homme reçoit la Prêtrise d’Aaron, la prêtrise préparatoire, et au fur et à mesure qu’il mûrit, il est ordonné diacre, puis instructeur et enfin prêtre. Plus tard, il pourra se qualifier pour recevoir la Prêtrise de Melchisédek et être ordonné à l’office d’ancien. La jeune fille devient membre de l’organisation des Jeunes Filles et, plus tard, de la Société de Secours. Toutes ces expériences donnent au jeune homme ou à la jeune fille de nombreuses occasions d’apprendre, de servir et de connaître une fraternité qui est plus précieuse que la plupart des amitiés du monde.


    Le jeune homme ou la jeune fille peut être mis à part comme missionnaire à plein temps et servir sous la direction de la prêtrise d’un président de mission, en rendant témoignage du Seigneur Jésus-Christ à tous ceux qui sont disposés à écouter. Par les bénédictions du service et du sacrifice, le missionnaire connaît un changement de cœur qui produit l’humilité et qui lui permet de discerner la différence entre la tendance du monde de prendre et la tendance de donner du royaume de Dieu. Ensuite, ayant pris l’habitude de donner, il rend service dans l’Eglise et la collectivité pendant toute sa vie, tout en étant béni par le service d’autres personnes.


    Les plus grandes bénédictions de la prêtrise accessibles à ce jeune homme ou cette jeune fille s’obtiennent au temple. Là, ils ont un aperçu du ciel. En ce lieu saint, bien qu’étant dans le monde, ils ne font pas partie du monde. Au temple, ils se voient comme des enfants de roi, un fils ou une fille de Dieu.


    Les joies de l’éternité, qui peuvent sembler si lointaines en dehors du temple, paraissent soudain à leur portée.


    Dans le temple, le plan de salut est expliqué, et des alliances sacrées sont contractées. Ces alliances, ainsi que les vêtements sacrés de la prêtrise que l’on porte, fortifient et protègent la personne dotée contre les pouvoirs de l’adversaire. Après avoir reçu sa dotation, le jeune homme ou la jeune fille peut aller au temple et accomplir des ordonnances par procuration pour mettre les bénédictions de la prêtrise à la disposition des personnes qui sont mortes sans avoir eu l’occasion de les recevoir de leur vivant.


    Au cours de l’ordonnance suprême du temple, le mariage pour l’éternité, il est promis aux conjoints que, s’ils sont fidèles, ils seront unis en famille tous les deux, avec leurs enfants et avec le Seigneur pendant toute l’éternité. C’est ce que l’on appelle la vie éternelle.


    En fondant un foyer avec son conjoint pour l’éternité, cet homme ou cette femme juste continue de bénéficier des bénédictions de la prêtrise. La révélation de Dieu lui est donnée tout au long de sa vie s’il écoute et suit le conseil de prophètes, voyants et révélateurs vivants. Le mari consacre le foyer «comme sanctuaire … où les membres de la famille peuvent adorer Dieu, trouver un refuge à l’abri du monde, progresser spirituellement, et se préparer à des relations familiales éternelles» (Attachez-vous à la parole de Dieu, Guide d’étude personnelle de la Prêtrise de Melchisédek, n°1).


    A mesure que leurs enfants grandissent, les parents leur apprennent l’Evangile au cours de la soirée familiale. Ils apprennent à leurs enfants à prier individuellement et en famille. Ils étudient individuellement et en famille les Ecritures, dont le Livre de Mormon et les autres Ecritures du Rétablissement, écrites et sauvegardées à travers le temps par de saints prophètes. Ils leur enseignent le plan de salut. Ils aident également chaque fils et chaque fille à recevoir les mêmes bénédictions et les mêmes ordonnances de la prêtrise qu’eux ont reçues.


    Chaque fois que la mère est sur le point d’accoucher, son mari dévoué peut poser délicatement les mains sur sa tête et, par l’autorité de la Prêtrise de Melchisédek, prononcer une bénédiction spéciale. Plus tard, il tient tendrement dans ses bras leur bébé nouveau-né, né dans l’alliance de la prêtrise, et prononce les paroles inspirées d’une bénédiction paternelle.


    Ainsi, le cycle des bénédictions de la prêtrise recommence à chaque nouvelle génération, tout cela selon le dessein sacré de notre Père céleste de réaliser «l’immortalité et la vie éternelle» de ses fils et de ses filles (Moïse 1:39).


    Mes frères et sœurs, j’ai été témoin du pouvoir remarquable qu’a la prêtrise d’élever et de bénir, de guérir et de réconforter, de fortifier et de doter les hommes, les femmes et les enfants de puissance dans le monde entier. Je désire du plus profond de mon cœur que les bénédictions de la prêtrise soient accessibles à tous.


    Vous, frères qui détenez la prêtrise, magnifiez-la. Vous qui avez eu la prêtrise mais l’avez laissée inemployée, réactivez-la. Vous, frères qui ne l’avez jamais eue, cherchez diligemment à l’obtenir. Et puissions-nous tous nous efforcer davantage de recevoir et de partager les bénédictions de la prêtrise, apportant plus pleinement les pouvoirs des cieux dans notre vie et dans celle de nos êtres chers.


    Depuis ces petites heures, un matin, à Santiago, j’ai beaucoup médité à propos de la prêtrise et de sa signification pour le monde entier. Je vais vous faire part de mes convictions les plus profondes par un témoignage en vers des bénédictions de la prêtrise.


    Pour le pouvoir de la prêtrise, don sacré,


    Nous louons ton saint nom, ô Seigneur.


    Car ton pouvoir de bénir, de guider et d’élever,


    Nous assure de ton amour éternel.


    Quel désespoir, quelles ténèbres,


    Rempliraient notre vie sans le pouvoir de ta prêtrise,


    Car Satan, libre de nous emprisonner dans ses pièges,


    Nous entraînerait dans le malheur à tout moment.


    Ton Saint-Esprit emplit notre vie de lumière;


    Nous sommes à l’abri des traits enflammés de Satan.


    Tes alliances nous exaltent; notre espoir est éclatant.


    Grâce au pouvoir de ta prêtrise, nous retournerons auprès de toi.


    Nous chantons des hosannas! Nous louons ton nom


    Pour le pouvoir de la prêtrise rétablie en ces derniers jours! 


    Je vous promets que, par notre obéissance, toutes les bénédictions magnifiques et éternelles que Dieu met à la disposition des hommes, des femmes et des familles sur la terre peuvent être nôtres grâce au pouvoir de la prêtrise. Au nom de Jésus-Christ. Amen. 9