Se réjouir des alliances
    Notes de bas de page

    Se réjouir des alliances

    Mes alliances m’aident à garder les yeux sur la vision d’ensemble et pas simplement sur ce qui est immédiat … Mes alliances m’aident à changer des choses dans la vie des autres. Mes alliances ne sont pas négociables.

    En tant que dirigeante des jeunes filles de l’Eglise, je voudrais me faire leur porte-parole et vous dire, président Hinckley, que nous vous aimons et vous soutenons comme notre prophète.

    Chers frères et sœurs, me trouver devant vous si rapidement après mon appel, c’est comme si l’on m’avait précipitée dans un lac de montagne constitué par l’eau de fonte d’un glacier: je dois encore m’habituer au choc. J’ai, voyez-vous, des fils. Oui, quatre fils. Vous pourriez croire qu’on aurait pu m’appeler comme dirigeante générale des louveteaux. Au contraire, le désir que j’ai toujours eu d’avoir des filles s’est réalisé deux fois: d’abord, lorsque j’ai eu quatre belles-filles fantastiques et deuxièmement avec un demi-million de jeunes filles dans le monde. Chacune est sans pareille, comptée séparément et connue de notre Père céleste. Comment sais-je cela? Parce que mon Père céleste m’a tendu sa tendre main du haut des cieux pour me tenir et m’aider, moi, Bonnie Parkin. Parce que la lumière de son Fils a réchauffé mon âme. Parce que j’ai fait des promesses, et des alliances, dont le respect a transformé ma vie.

    Des alliances ont-elles renouvelé votre vie? Vous en réjouissez-vous?

    Nous sommes allés récemment à Pasadena, en Californie, pour assister à la bénédiction de notre première petite-fille, Jordan Emily. C’était une expérience merveilleuse, et cela pour deux raisons. Premièrement, nous pensions, mon mari et moi, que les Parkin avaient peu de chances d’avoir des filles. Et deuxièmement, cette bénédiction a été son premier pas officiel dans cette vie en tant que fille de Dieu. Nous éprouvons une joie profonde à penser au grand potentiel que sa vie a en réserve.

    Jordan a eu de la chance. Ses parents ont été scellés au temple sous la nouvelle alliance éternelle. A condition que ses parents restent fidèles à cet accord, elle sera bénéficiaire de ces alliances en étant dans un foyer rempli essentiellement de paix et d’amour, de protection et de compréhension. Tous les membres de l’Eglise n’ont pas la chance de naître dans l’alliance, mais la bénédiction des alliances est accessible à tous ceux qui en sont dignes.

    Nous espérons que sur le chemin de sa vie de sainte des derniers jours fidèle, Jordan, après avoir reçu toute petite une bénédiction de la prêtrise, deviendra une enfant de Dieu qui recevra les alliances du baptême, puis une jeune fille qui tiendra ces premières promesses et se préparera à être digne et qualifiée pour contracter et respecter des alliances sacrées, ensuite une femme contractant les alliances du temple, puis une épouse scellée par le Saint-Esprit de promesse et enfin une fille exaltée retournant chez elle dans les bras ouverts de son Père céleste. Tel est notre itinéraire de saints.

    Nous parlons très souvent de contracter et de respecter des alliances, mais que sont-elles au juste? Au moment du baptême nous montrons que nous sommes «disposés à porter les fardeaux les uns des autres, pour qu’ils soient légers … à pleurer avec ceux qui pleurent, à consoler ceux qui ont besoin de consolation, et à être les témoins de Dieu, en tout temps, en toutes choses et en tous lieux» (Mosiah 18:8-9). Et ce n’est que le commencement! Au temple, nous faisons en outre alliance d’obéir, de faire des sacrifices, de rester purs et dignes, de contribuer à la diffusion de la vérité, d’être chastes, de prier, de vivre l’Evangile, d’être éternellement fidèles.

    Notre Père céleste nous connaît personnellement. Les alliances que nous contractons avec lui, nous les contractons de personne à personne. Le président Hunter a dit: «J’ai toujours été frappé par le fait que Dieu traite avec nous personnellement, individuellement. Nous faisons beaucoup de choses en groupe dans l’Eglise … mais les choses les plus importantes se font à titre individuel. Nous bénissons les bébés un à un, même s’ils sont jumeaux ou triplés. Nous baptisons et confirmons les enfants un à un. Nous prenons la Sainte-Cène, sommes ordonnés à la prêtrise, nous faisons les ordonnances du temple individuellement, comme une personne unique, établissant des relations [personnelles] avec son Père céleste … Le ciel met l’accent sur chaque personne, sur chaque personne individuellement» («Eternal Investments», discours aux enseignants religieux du DEE, 10 février 1989, p. 4, italiques ajoutés). Ces engagements personnels, contractés directement avec notre Père céleste, sont des choses qu’il faut commémorer et consacrer! Vous rappelez-vous ce qui s’est produit quand Alma a invité son peuple à contracter ces alliances? Le peuple s’est réjoui! «Il battit des mains de joie.» Je me demande pourquoi nous ressentons si souvent nos alliances plus comme des obligations que comme des bénédictions.

    Qu’avez-vous ressenti la dernière fois que vous avez pris la Sainte-Cène? Avez-vous médité sur ces alliances faites dans les fonts baptismaux et dans les temples? La Sainte-Cène nous permet de renouveler nos alliances. Par conséquent, si nous honorons ces alliances et les respectons avec exactitude, nous pouvons nous sentir aussi frais et aussi purs que quand nous avons été baptisés. Nous pouvons sentir la force de notre engagement par notre scellement au temple comme lorsque nous étions jeunes mariés. Nous pouvons nous sentir aussi aimés de Dieu que la petite Jordan quand elle a reçu son nom et sa bénédiction. Les alliances nous permettent de rester neufs.

    Ces alliances changent-elles notre comportement dans notre vie quotidienne? Elles le devraient. Même s’il faut peut-être faire des efforts pour les garder.

    Nous entendons parler de saints qui restent fidèles à leurs alliances, même lorsqu’ils se trouvent face à de grandes difficultés, et trouvent ainsi le renouvellement et la paix, pas simplement dans la vie à venir, mais dès cette vie-ci. Parce que respecter ses alliances devient une habitude, au même titre que les enfreindre.

    Nous avons tous été victimes du mal, de l’injustice, de la douleur et de la souffrance. Je connais une femme qui en a été victime. Son mari a décidé de lui être infidèle. Elle a souffert, elle a connu la douleur. Cela a pris de nombreuses années, mais la vie est devenue meilleure pour elle parce qu’elle est restée fidèle à ses alliances.

    Il y a, dans la vie, des mers houleuses et des eaux calmes. Mais comme Ether nous le dit, l’«espérance … vient de la foi et …, pour l’âme des hommes, est une ancre, laquelle les rendra fermes et inébranlables, toujours abondants en bonnes œuvres, étant poussés à glorifier Dieu» (Ether 12:4). Les alliances nous ancrent à un sol ferme, ce qui, au milieu des orages, fait que nos promesses ne sont pas seulement importantes pour l’éternité, mais capitales pour aujourd’hui. Vos alliances vous ont-elles poussés à chanter le cantique de l’amour rédempteur?

    A une réunion de la Société de Secours, un groupe de femmes discutait de la façon d’enseigner aux jeunes comment contracter et garder les alliances. Une femme, à qui sa fille adolescente créait vraiment de grandes difficultés, écoutait les autres parler de la foi, de la prière, du bon exemple et des Ecritures. Elle s’est finalement exclamée: «J’ai essayé tout cela! Et cela ne marche pas!» Et elle a ajouté à mi-voix: «Pour le moment, la seule chose qui marche chez nous, c’est l’amour.» Cette sœur espérait que son alliance d’être charitable (même envers sa fille) allait, d’une façon ou d’une autre, changer les choses. Et c’est ce qui s’est produit.

    Katie, une autre jeune fille, se trouvait dans un camp. Elle était en colère et se sentait abandonnée, parce qu’elle était écrasée par ses problèmes familiaux. Son témoignage vacillait et elle courait un danger grave. Mais un dirigeant plein de sollicitude, qui s’efforçait de vivre son appel sacré, lui a écrit un mot disant: «Je vous aime. Je crois en vous. Vous avez un témoignage parce que je vous l’ai entendu rendre de toutes ces manières», et ensuite il en a fait la liste. Le mot est arrivé au bon moment. Elle s’est sentie fortifiée dans sa volonté de vivre ses propres alliances, parce que quelqu’un d’autre s’efforçait de vivre les siennes.

    Mark, un lycéen de ma paroisse, s’est récemment levé à la réunion de jeûne et a dit comment il trouvait la force de respecter ses alliances. Il a résumé succintement et d’une manière mémorable sa formule: «Une Ecriture par jour éloigne Satan pour toujours.»

    Quelle sont les récompenses de ceux qui gardent l’alliance? Benjamin, qui était doux de cœur, a dit: «A cause de l’alliance que vous avez faite, vous serez appelés les enfants du Christ … et à ce titre, vous êtes affranchis» (Mosiah 5:7-8). Et nous serons «rachetés de Dieu, et … comptés au nombre de ceux de la première résurrection, pour avoir la vie éternelle» (Mosiah 18:9).

    Frères et sœurs, le respect des alliances vous aide à vous rappeler Celui sous le joug duquel vous vous trouvez, et vos fardeaux vous seront rendus légers.

    Si vous avez été négligents dans vos alliances, prenez courage! Le Seigneur a tellement voulu que nous accomplissions nos promesses qu’il a fourni une expiation éternelle. Si votre cœur ne chante pas le chant de l’amour rédempteur, revenez à vos alliances. Réjouissez-vous en. Comme notre petite-fille, vous pouvez être purs. Le renouvellement de nos alliances vous réveillera comme les eaux de fonte des glaciers par un jour chaud. Puis souvenez-vous des millions de membres de l’Eglise sur la terre qui gardent quotidiennement leurs alliances envers et contre tout. Vous le pouvez, vous aussi.

    Si vous ne vous souvenez que d’une seule chose de ce que j’ai dit aujourd’hui, que ce soit de rester attachés à vos alliances et de vous en réjouir. Mes alliances sont l’expression de ma foi; c’est à cause d’elles que je me tiens aujourd’hui devant vous. Mes alliances m’aident à garder les yeux sur la vision d’ensemble et pas simplement sur ce qui est immédiat. Lorsque mes fils ont fait une mission, j’ai vu les alliances faire avancer l’œuvre du Seigneur. Mes alliances m’aident à changer des choses dans la vie des autres. Mes alliances ne sont pas négociables. Elles facilitent la décision de faire ce qui est juste. Je prie humblement pour que nos alliances deviennent une plus grande source de joie et de force dans notre vie. Puissions-nous marcher en droiture et avec fermeté, afin que, lorsque nous aurons le plus besoin de la main du Seigneur, elle soit là à nous attendre cordialement. Je chéris les alliances qu’il a faites avec moi et j’espère de tout cœur que nous vivrons tous de manière à leur être fidèles. Au nom de Jésus-Christ, amen. 9