Rapport du comité d’apurement de l’Eglise
    Notes de bas de page
    Theme

    Rapport du comité d’apurement de l’Eglise

    A la Première Présidence de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours

    Le comité des apurements est indépendant de tous les officiers, employés et instances de l’Eglise. Il a accès à tous les registres relevant des responsabilités du comité. Nous avons examiné la conformité des contrôles auxquels sont soumis les recettes et les dépenses de fonds et les autres modalités qui protègent les biens de l’Eglise et des organisations qu’elle contrôle, les budgets, la comptabilité et les systèmes d’apurement de l’Eglise, et les déclarations financières correspondantes pour l’exercice ayant pris fin le 31 décembre 1992.

    Le conseil d’utilisation des dîmes, composé de la Première Présidence, du Conseil des Douze et de l’Episcopat président a autorisé les dépenses de fonds généraux de l’Eglise pour cette année, comme prescrit par la révélation. Le comité d’affectation des dîmes gère les principales dépenses dans les limites des budgets approuvés.

    Le département des apurements, dont le personnel se compose d’experts-comptables et de vérificateurs tout aussi qualifiés, est indépendant de tous les autres départements. Il procède aux apurements financiers, aux apurements opérationnels et aux apurements des systèmes informatisés utilisés par l’Eglise partout dans le monde. Les sociétés autorisées qui appartiennent à l’Eglise ou qui sont sous son contrôle, et pour lesquelles la comptabilité n’est pas tenue au département des finances et des registres, sont apurées par des experts-comptables du personnel interne de l’Eglise ou par des sociétés spécialisées dans l’apurement. Les apurements des fonds locaux des paroisses et des pieux sont effectués localement. Les modalités d’apurement sont établies et les rapports d’apurement sont revus par le département des apurements de l’Eglise.

    Sur la base de notre examen de contrôles financiers, et des rapports d’apurement, nous sommes d’avis que les modalités de budget, de comptabilité, d’apurement et les autres modalités de contrôle de l’Eglise reflètent d’une manière adéquate les avoirs et les obligations de l’Eglise. Dans tous les domaines matériels, tous les fonds de l’Eglise, reçus et dépensés au cours de l’exercice ayant pris fin le 31 décembre 1992 ont été contrôlés et comptabilisés en accord avec les règles et les modalités établies de l’Eglise.

    Respectueusement,

    Le Comité des apurements de l’Eglise

    David M. Kennedy

    Ted E. Davis

    Donald D. Salmon

    James B. Jacobson 9