Venez au Christ
    Notes de bas de page
    Theme

    Venez au Christ

    [L’invitation à venir au Christ] n’est pas une invitation à participer à un événement unique mais à un processus.

    Le Seigneur a déclaré que son œuvre et sa gloire sont de «réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’homme» (Moïse 1:39). il a établi son Eglise pour contribuer à cette grande œuvre. La mission de l’Eglise est donc d’»inviter tout le monde à venir au Christ» (D&A 20:59) et à être rendu parfait en lui (voir Moroni 10:32).

    J’aimerais exposer au moins en partie ce que l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers Jours demande aux gens de faire quand elle les invite à «venir au Christ» (D&A 20:59).

    Comprenons que ce n’est pas une invitation à participer à un événement unique mais à un processus.

    Ce processus conduit chacun à la vie éternelle qui est «le plus grand de tous les dons de Dieu, car il n’est de plus grand don que celui du salut» (D&A 6:13).

    Comment commence ce processus vraiment passionnant et important? Le Livre de Mormon rapporte les événements qui se sont déroulés quand le Christ, après sa résurrection, a rendu visite au peuple de Néphi dans le pays d’Abondance. Cet événement a été si important que son Père a présenté ainsi le Christ: «Voici mon Fils bien-aimé, en qui je me complais, en qui j’ai glorifié mon nom — écoutez-le» (3 Né 11:7; italiques ajoutés).

    Cette présentation nous apprend la première action requise: «Ecoutez-le.» Si nous voulons venir au Christ, nous devons d’abord l’écouter. Nous devons apprendre qui il est. Après avoir été présenté par son Père, il a dit au peuple:

    «Voici, je suis Jésus-Christ, de qui les prophètes ont témoigné qu’il viendrait au monde.

    «Et voici, je suis la lumière et la vie du monde; j’ai bu à cette coupe amère que le Père m’a donnée et j’ai glorifié le Père en prenant sur moi les péchés du monde, en quoi j’ai souffert la volonté du Père en toutes choses depuis le commencement» (3 Néphi 11:10, 11).

    Il les a ensuite invités à venir à lui, un par un et à voir de leurs yeux et à sentir de leurs mains (voir 3 Néphi 11:15). Ces gens ont su personnellement qui il était. Cependant, Jésus leur a rappelé que le fait de venir à lui par la foi est encore plus acceptable.

    «Et encore plus bénis seront ceux qui croiront en vos paroles, parce que vous témoignerez m’avoir vu et savoir que je suis. Oui, bénis seront ceux qui croiront en vos paroles» (3 Néphi 12:2; italiques ajoutés).

    Nous sommes heureux d’avoir les Ecritures qui contiennent les paroles des anciens apôtres et prophètes, et d’avoir l’honneur d’entendre des apôtres et des prophètes modernes témoigner du Christ.

    Quelles ont été les paroles que Jésus a ensuite adressées au peuple d’Abondance? Pensez à tout ce qu’il aurait pu dire. Il est le Créateur de cette terre et d’innombrables autres; il venait d’accomplir l’expiation infinie; il venait de briser les liens de la mort; il venait de parler avec son Père céleste. Il aurait pu commenter de nombreuses choses merveilleuses et importantes, mais il a choisi d’enseigner sa doctrine qui est:

    «Et de plus, je vous le dis: Vous devez vous repentir et être baptisés en mon nom, et devenir comme un petit enfant, ou vous ne pouvez, en aucune manière hériter du royaume de Dieu.

    «En vérité, en vérité, je vous le dis, voilà ma doctrine; et quiconque bâtit sur ces choses, bâtit sur mon roc; et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre lui» (3 Néphi 11:38, 39).

    Le Seigneur enseigne non seulement que le baptême est nécessaire, mais qu’il a appelé des disciples spéciaux et qu’il leur a donné pouvoir de baptiser. Il leur a aussi enseigné la manière correcte de baptiser.

    En clair, il est essentiel, dans le voyage vers la vie éternelle, d’exercer notre foi au Seigneur Jésus-Christ, de nous repentir de nos péchés et de nous faire baptiser de la bonne manière par ceux qui en détiennent l’autorité et en utilisant la prière appropriée. Après ce genre de baptême, nous pouvons être visités par le feu et le Saint-Esprit et recevoir la rémission des péchés (voir 3 Néphi 12:2). Cependant, afin de progresser, nous devons nous rendre aux persuasions du Saint-Esprit, nous dépouiller de l’homme naturel et devenir un saint par l’expiation du Christ, le Seigneur (voir Mosiah 3:19).

    En venant au Christ, nous devons abandonner nos voies du monde, notre orgueil et notre égoïsme. Si nous cédons aux persuasions du Saint-Esprit, nous devons éprouver un grand changement de cœur (voir Alma 5:14) et être disposés à nous soumettre ou à accepter «toutes les choses que le Seigneur jugera bon de [nous] infliger» (Mosiah 3:19).

    La vie est souvent difficile. Elle comporte des épreuves, des déceptions, des difficultés, la maladie, le chômage, même pour les saints. Il faut supporter cela avec soumission et patience, car ces épreuves sont souvent la preuve que le Seigneur nous prépare de sa main à être dignes de vivre avec lui. Céder au Christ signifie accorder la priorité à lui et à ses enseignements. La soumission totale de notre volonté à la sienne est l’un des obstacles les plus difficiles que nous rencontrions dans notre progression vers la vie éternelle. Les récompenses de cette soumission sont bien décrites par le président de l’Eglise, Ezra Taft Benson:

    «Les hommes et les femmes qui remettent leur vie entre les mains de Dieu s’apercevront qu’il peut tirer beaucoup plus de leur vie qu’eux-mêmes. Il rendra leurs joies plus intenses, accroîtra leur vision, vivifiera leur esprit, affermira leurs muscles, élèvera leur esprit, multipliera leurs bénédictions, développera leurs possibilités, réconfortera leur âme, leur suscitera des amis et déversera sa paix» (The Teachings of Ezra Taft Benson, p. 361).

    La maîtrise de soi et la discipline sont des vertus importantes qui doivent être développées en venant au Christ. Pendant mon adolescence, quand j’allais à une activité, mes parents disaient: «Mon fils, rappelle-toi qui tu es.» Vous connaissez cette expression? Cette courte phrase me rappelait efficacement la confiance que mes parents avaient en moi, les espoirs de mes grands-parents qui m’aimaient, de mes oncles, de mes tantes et de mes dirigeants de la prêtrise qui s’intéressaient à moi. Elle me rappelait ma responsabilité de donner le bon exemple à mes frères et sœurs plus jeunes.

    Notre Père céleste nous fait la même demande. Il nous demande de toujours nous souvenir de lui (D&A 20:77, 79) et d’être ses témoins en tout temps, en toutes choses et en tous lieux où nous serons (voir Mosiah 18:9).

    Ces rappels sont un moyen simple mais efficace de nous aider à prendre des décisions. Ils nous permettent d’acquérir la maîtrise de soi et la discipline nécessaires.

    Toute pensée, toute activité ou toute action qui est compatible avec le nom, la vie ou les enseignements de Jésus-Christ est acceptable. Tout comportement qui n’est pas compatible avec son nom, sa vie ou ses enseignements n’est pas acceptable et doit être évité.

    Le processus du perfectionnement requiert que nous recevions un enseignement particulier, que nous contractions des alliances sacrées et que nous recevions les ordonnances les plus élevées de la prêtrise. Ces bénédictions ne sont disponibles que dans les temples de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Les personnes qui viennent au Christ doivent se rendre au temple.

    Je prie pour que chacun d’entre nous examine sa vie et évalue où il en est de sa progression vers le Christ et du processus d’être rendu parfait en lui. Le Livre de Mormon promet que si nous venons à lui et si nous lui donnons notre âme tout entière en offrande, en continuant à jeûner et à prier et en persévérant jusqu’à la fin, nous serons sauvés (voir Omni 1:26).

    Si vous n’avez pas encore accepté l’invitation à venir au Christ, faites-le maintenant. Les missionnaires de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours sont prêts et disposés à vous enseigner la doctrine du Christ. Ils détiennent l’autorité, baptisent de la manière appropriée et utilisent la prière appropriée.

    Si vous avez déjà commencé à venir au Christ mais que vous vous soyez perdus ou que vous ayez fait un détour, ne désespérez pas; remettez-vous en chemin. Revenez, revenez maintenant! Venez au Christ et bénéficiez du «fruit de l’Esprit», à savoir «amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur, maîtrise de soi», et commencez à marcher par l’Esprit (voir Galates 5:22, 23, 25) et «à vous saisir de tout bon don» (Moroni 10:30).

    Je témoigne qu’il vit, qu’il est la lumière et la vie du monde, qu’il est notre Sauveur et notre Rédempteur et je le fais au nom de Jésus-Christ. Amen 9