S’adapter aux besoins des élèves

En tant qu’instructeurs, nous avons la responsabilité sacrée de nous adapter aux besoins des élèves qui ont des difficultés à remplir les conditions d’obtention du diplôme tout en continuant d’approfondir leur conversion à l’Évangile.
jeune étudiant les Écritures

L’un des résultats de la priorité « Élever le niveau d’apprentissage » de cette année indique que l’assistance aux cours, les tâches de lecture, les évaluations des acquis du séminaire et l’élévation du niveau d’apprentissage à l’institut sont toujours utilisés comme des occasions d’approfondir la conversion des élèves à l’Évangile de Jésus-Christ. En tant qu’instructeurs, nous avons la responsabilité sacrée de nous adapter aux besoins des élèves qui ont des difficultés à remplir les conditions d’obtention du diplôme tout en continuant d’approfondir leur conversion à l’Évangile. Les informations suivantes vous aideront à réfléchir à la manière dont vous pouvez aider les élèves à remplir les conditions d’obtention du diplôme.

Conditions d’assistance aux cours

Les aménagements pour les élèves qui ne peuvent pas respecter les conditions d’assistance au cours peuvent prendre diverses formes. C’est à l’instructeur de les choisir avec l’aide de l’Esprit. À ce sujet, le Manuel des règles des Séminaires et Instituts de religion stipule que : « Quand des tâches de rattrapage sont demandées, elles doivent être données pour aider et non punir les élèves. Les tâches spécifiques sont déterminées par l’instructeur et doivent en général correspondre à ce qui a été manqué. Elles doivent être constructives, raisonnables et correspondre aux besoins et aux capacités personnels de l’élève » (Manuel des règles des Séminaires et Instituts de religion, États-Unis [2017], p. 3-12).

En suivant ce principe et en accord avec l’élève, ses parents et ses dirigeants de la prêtrise, les tâches de rattrapage d’assistance aux cours peuvent et devraient être adaptées à chaque situation. Quand vous pensez aux taches de rattrapage pour un élève, prenez en compte cette déclaration de Dale G. Renlund :

« Je me rends compte maintenant que pour bien servir les autres dans l’Église, nous devons les voir avec les yeux d’un parent, avec les yeux de notre Père céleste. Ce n’est qu’alors que nous commençons à comprendre la véritable valeur d’une âme. Ce n’est qu’alors que nous pouvons ressentir l’amour que notre Père céleste éprouve pour chacun de ses enfants. Ce n’est qu’alors que nous pouvons ressentir la sollicitude aimante du Sauveur envers nous. Nous ne pouvons comprendre pleinement notre obligation contractée par alliance de pleurer avec ceux qui pleurent et de consoler ceux qui ont besoin de consolation que si nous les voyons avec les yeux de Dieu (voir Mosiah 18:8-10). Cette perspective élargie ouvrira notre cœur aux déceptions, aux peurs et aux chagrins des autres. […] Nous devons avoir des yeux pour voir, des oreilles pour entendre et un cœur qui sait et ressent pour être des sauveteurs comme nous l’a si souvent demandé notre prophète, Thomas S. Monson. Ce n’est que lorsque nous voyons avec les yeux de notre Père céleste que nous pouvons être emplis de ‘l’amour pur du Christ’ [Moroni 7:47]. Nous devrions prier Dieu chaque jour de nous accorder cet amour » (Dale G. Renlund) « Avec les yeux de Dieu »,Le Liahona, nov. 2015, p. 94).

Tâches de lecture

Y a-t-il, dans votre classe, des élèves qui ont des difficultés de lecture ou qui ne savent pas lire du tout ? Voici quelques exemples d’ajustements appropriés pour les aider à réussir leurs tâches de lecture :

  • Demandez à un autre élève de faire la lecture à celui qui a des difficultés, ou de lire avec lui.

  • Demandez à un parent ou à un dirigeant d’en faire autant.

  • Encouragez l’élève à écouter les blocs d’Écritures sur l’application « Bibliothèque de l’Évangile » ou sur LDS.org (uniquement en anglais).

  • Servez-vous des ressources d’histoires tirées des Écritures. Ces ressources sont disponibles en vidéos sur LDS.org et en version papier sur Store.lds.org. Les élèves, les parents et autres membres de la famille et les dirigeants de la prêtrise peuvent utiliser ces ressources et les illustrations qui les accompagnent pour effectuer les tâches de lecture.

Projets et évaluation des acquis des Séminaires et Instituts

Le but des aménagements des conditions d’évaluation est de permettre aux élèves ayant des besoins particuliers, un handicap ou des problèmes de santé, de participer à l’évaluation sur un pied d’égalité avec les autres élèves. Les instructeurs doivent procéder à des aménagements convenables afin de répondre aux besoins particuliers, aux handicaps et aux problèmes de santé de leurs élèves. Lors de la mise en place des aménagements pour vos élèves, prenez en compte les directives ci-dessous :

  • Identifiez les élèves présentant des besoins particuliers ou un handicap. Discutez en privé avec chacun d’eux pour connaître son ou ses besoin(s) particulier(s). Écoutez-les attentivement et soyez positif. Vous pourriez discuter avec les parents ou les dirigeants de ces élèves afin de mieux comprendre leurs besoins.

  • En fonction de ce que vous aurez appris lors de ces entretiens, prévoyez les aménagements les mieux adaptés aux besoins spécifiques des élèves.

  • Procédez à la mise en place des aménagements. Les aménagements individuels doivent rester confidentiels. On ne peut pas faire de liste des aménagements possibles, mais vous en trouverez plusieurs exemples ci-dessous :

o Présentation : Proposez à l’élève une version audio de l’évaluation, lisez-lui à haute voix les instructions et l’évaluation, ou donnez-lui une version de l’évaluation imprimée en gros caractères (voir le site internet des évaluations des acquis pour connaître la liste des formats disponibles pour l’évaluation).

o Configuration : Proposez à l’élève une place réservée dans la classe, un endroit avec le moins de distraction possible, ou faites passer l’évaluation en petits groupes ou dans une autre pièce.

o Horaires : Faites passer l’évaluation en plusieurs sessions ou sur plusieurs jours, permettez à l’élève de répondre aux différentes sections de l’évaluation dans l’ordre de son choix, proposez un horaire précis dans la journée, ou accordez-lui plus de temps pour passer l’évaluation.

o Réponses : Permettez à l’élève de donner oralement ses réponses aux questions de son choix, de dicter ses réponses à un secrétaire ou de les enregistrer, ou autorisez-le à marquer ses réponses sur le questionnaire plutôt que sur la grille de réponses.

Les renseignements sur les aménagements des évaluations sont disponibles en trente-sept langues.

Remarque : Évitez de faire des aménagements qui pourraient modifier ou réduire les attentes d’acquisition de connaissances de l’élève. Ayez un amour chrétien pour chacun de vos élèves, et suivez les murmures de l’Esprit pour procéder à la mise en place des aménagements qui répondront le mieux aux besoins de vos élèves.

Voici quelques ressources supplémentaires à propos de l’adaptation aux besoins des élèves :